EDITO DE CYRANO

Protéger la France de la nuisance d’avocats comme Guez Guez

Ri7Jugement RaptouNous vivons à Lampedusa une invasion digne du Camp des Saints, de Jean Raspail. L’Union européenne, qui interdit aux Etats-nations de s’en protéger, vient en outre de s’opposer au renvoi de réfugiés atteints de la maladie d’Ebola.

Pendant ce temps, quotidiennement, la France Orange Mécanique nous livre son quotidien de jeunes filles poignardées, violées, de jeunes garçons agressés gratuitement par, la plupart du temps, ceux que les bobos appellent les « Chances pour la France ».

Quant à Valls-Hollande, au plus bas dans les sondages, avec une croissance zéro, ils persistent et signent, et nous expliquent qu’il ne faut surtout pas changer une politique qui perd, et qu’on aura les retombées de leur politique bientôt… Sans doute en 2025 si tout va bien !

Ce même gouvernement, dont les ministres, faut-il le rappeler, ont, pour la plus grande partie d’entre eux, refusé de voter la loi contre la burqa, continue à fermer les yeux sur l’offensive islamique, et tolère, à présent, par crainte d’une émeute, le voile intégral dans les rues de Paris, comme le montre cette photo, prise par un lecteur de Riposte Laïque, ce dimanche 17 août, place du Palais Royal, à 16 heures.

burqaspalaisroyalQuant à notre justice, elle continue à se distinguer… La condamnation de Christine Tasin par le Tribunal de Belfort, suite à ses propos sur l’islam, après celles de Pascal Hilout et Pierre Cassen, a confirmé l’instrumentalisation d’une justice qui bafoue la laïcité et la liberté d’expression au service de l’islam et du communautarisme, contre la République. Comment ne pas apprécier cette vidéo par ailleurs fort drôle qu’un de nos lecteurs, Antoine Douchet, vient de nous faire parvenir, qui donne des pistes pour une conception révolutionnaire de notre justice.

http://www.dailymotion.com/video/x23x89w

Pour que ce mécanisme se mette en place, il faut des lois, liberticides, qui permettent de traîner devant les tribunaux quiconque ose alerter nos compatriotes sur l’islamisation de notre pays, et sur le refus d’assimilation de nombre de nouveaux venus, qui veulent imposer des pratiques spécifiques contre la loi de tous.

Il faut également des procureurs de la République, de type Anne de Fontette, Aurore Chauvelot ou Alexandre Chevrier, qui demandent des sanctions disproportionnées contre des personnes qui n’ont rien à faire devant un tribunal, quand la justice Taubira relâche des délinquants multirécidivistes, qui, une fois remis en liberté, agressent, violent ou assassinent les malheureux qui croisent leur chemin.

Il faut aussi des juges influencés par le Syndicat de la Magistrature, qui, eux aussi, sont d’une incroyable sévérité contre les patriotes, paraissant, au service du pouvoir politique et d’une idéologie, vouloir mettre au pas les résistants les plus courageux, le dernier verdict de Belfort l’a confirmé.

Il faut les imposteurs de l’antiracisme, et leurs avocats, que nous avions répertoriés dans un précédent article. Gavés de subventions avec nos sous, ils sont une véritable police politique, propagandiste de la société multiculturelle, qui n’attaquent que les Français de souche européenne, et ne bougent pas une oreille quand nos compatriotes, ou les juifs, sont victimes du racisme des musulmans radicaux ou de jeunes issus de la diversité.

Ces braves gens ont décidé d’empêcher les élus de la République de faire respecter des lois, ou de prendre quelconque arrêté municipal, quand l’orientation de cette politique ne leur convient pas. Ainsi, la LDH a-t-elle attaqué trois arrêtés de la ville de Béziers, et de son maire, Robert Ménard, et vient-elle d’être déboutée à trois reprises. Les sbires de Tubiana avaient attaqué, entre autres, un arrêté municipal interdisant aux mineurs de moins de treize ans d’être dans la rue non accompagnés de 22 heures à 6 heures du matin. Ces dégénérés sont donc favorables à ce que des gamins et des gamines puissent être des proies pour des adultes dépourvus de bonnes intentions, et pour qu’une société ne demande pas de comptes à des parents qui laissent leurs gamins dans de telles situations ?

L’attaque de décisions municipales devant des tribunaux administratifs devient une activité très rentable pour des avocats en demande de notoriété, qui complètent le travail de sape de leurs confrères de l’antiracisme. C’est le cas caricatural du nommé Sefen Guez Guez, qui exerce au barreau de Nice.

SefenGuez-GuezAinsi, à Wissous, le maire UMP, Richard Trinquier, décide-t-il d’interdire, par un arrêté municipal sur le plan d’eau de sa commune, tout signe religieux ostentatoire, dont bien évidemment le voile islamique.

http://ripostelaique.com/wissous-la-justice-impose-le-voile-islamique-a-la-base-nautique.html

Immédiatement, le CCIF, et son avocat niçois, entrent en action, et déposent un recours au tribunal administratif de Versailles. Résultat : les juges ont débouté le maire, et ont condamné la ville à verser 1500 euros aux plaignants, dont il est intéressant par ailleurs de noter le nom…

http://www.mairie-wissous.fr/images/stories/jugement_RI_WP_12_juillet_2014.pdf

Mais le nommé Sefen Guez Guez ne s’est pas contenté de cette plainte. Il s’est également distingué sur d’autres affaires, où, systématiquement, il a soutenu des clients qu menaient ouvertement un combat contre la France, notre République et sa laïcité.

Ainsi, il était du côté d’un agent de sûreté musulman, qui, à l’aéroport de Nice, parlait arabe, pendant ses fonctions. Le préfet avait, suite à cette attitude, peu compatible avec les devoirs d’un salarié de service public, dans un pays où il n’y a qu’une langue officielle, le français, commis un arrêté suspendant l’agent. Les mêmes duettistes, CCIF et Guez Guez, sont à nouveau montés au créneau. Et comme d’habitude, le tribunal administratif, de Nice cette fois, a tranché contre les représentants de la République, en faveur de l’agent de sûreté.

http://www.islamophobie.net/articles/2014/01/28/aeroport-nice-prefet-desavoue-agent-de-surete-rehabilite

On retrouve l’inévitable Guez Guez dans la défense d’un ingénieur musulman. Là encore, l’histoire est cocasse. Cet homme est employé par une association sous-traitante d’EDF. La préfecture de l’Aube remet un rapport défavorable sur cet homme, ce qui entraîne l’interdiction, pour lui, d’accéder à des sites nucléaires. Que croyez-vous qu’il arrivât ? Naturellement, dépôt de plainte de l’inévitable CCIF, et de l’infatigable Guez Guez ! Résultat : le tribunal administratif de Châlons a contesté le texte de la préfecture, et EDF est menacé de devoir permettre de nouveau, avec tous les problèmes de sécurité posés, l’ingénieur musulman, avec tout ce que cela implique ! Comme si, sur des sujets qui impliquent la sécurité de tous nos compatriotes, le principe de précaution, cher aux imposteurs Verts, ne s’imposait pas.

http://www.lepoint.fr/societe/edf-un-ingenieur-musulman-se-bat-pour-regagner-des-sites-nucleaires-13-08-2014-1853662_23.php

Autre exemple, à Nice, le maire UMP, Christian Estrosi, suite aux débordements de supporters algériens, sort un arrêté municipal interdisant les drapeaux étrangers lors de ces manifestations. Bien évidemment, super Guez Guez est encore dans ce combat, et le tribunal administratif de Nice annule l’arrêté du maire, et donne donc tort à la République !

http://www.ouest-france.fr/drapeaux-etrangers-larrete-destrosi-attaque-au-tribunal-de-nice-2665871

Guez Guez, toujours lui, accourt au secours d’une mère de Nice, qui veut remettre en cause la circulaire Chatel interdisant le port du voile pour les mères accompagnatrices, lors des sorties scolaires.

http://www.enfantsdelapatrie.net/actualites/nationale/une-mere-de-nice-saisit-le-tribunal-administratif-contre-la-circulaire-chatel-actu178.html

Ces quelques affaires démontrent un fait extrêmement grave. Une collusion de magistrats, d’associations propagandistes de l’islam comme le CCIF et d’avocats procéduriers comme le nommé Guez Guez, harcèlent les derniers élus courageux de notre pays qui essaient, par des décisions ponctuelles, de protéger notre pays des risques mortels qu’il court à cause de l’offensive de l’islam.

Nous n’oublions pas que le CCIF faisait partie des racketteurs de l’antiracisme contre Pascal et Pierre, qu’il poursuit Ivan Rioufol devant les tribunaux, et ne serions pas étonnés qu’il dépose plainte contre notre campagne L’ISLAM EST UNE SALOPERIE, avec le nommé Guez Guez face à nous.

L’avocat niçois ne fait, par ailleurs, et sans doute avec un certain talent, qu’exploiter un filon, sans doute fort rentable, avec la complicité du CCIF. Le seul problème est que, si nous voulons mettre fin à ces dérives, il faut en finir avec ces lois stupides et liberticides, et en terminer avec tous ces recours qui paralysent l’exécutif, et se terminent toujours en faveur des propagandistes de l’islam et du communautarisme.

Seul le retour d’un Etat fort, qui réinstaure la volonté de défendre nos principes républicains et laïques, et pour cela déclare la guerre à l’islam, qui n’est pas une religion, mais un projet politique guerrier et conquérant, peut mettre fin à cette dérive. Cet Etat, dans l’esprit du texte d’Aymeric Chauprade, se donnera pour mission de préserver notre France et sa civilisation du Grand Remplacement et de son islamisation. Il fermera les mosquées, interdira le voile islamique, le halal et toute visibilité de l’islam sur notre territoire. Naturellement, un gouvernement au service des patriotes ne pourra que dissoudre le CCIF, pour propagande active au service d’une puissance étrangère, l’OCI, dont cette officine est le fidèle relais sur le territoire français.

Cet Etat fort donnera, bien évidemment, tous les moyens à des maires patriotes et laïques de mettre fin, sur leur commune, à des pratiques qui n’ont rien à faire sur notre territoire. Il les débarrassera des nuisibles qui utilisent les tribunaux pour bafouer notre démocratie, notre République, notre laïcité, et empêcher des élus de faire leur travail.

En nous débarrassant de la nuisance des prétendus antiracistes, du CCIF et de tous les Guez Guez du barreau, il fera, dans l’intérêt général, œuvre de salubrité publique.

Et alors, la France redeviendra la France.

Orwell

AGENDA DE RIPOSTE LAIQUE

OullinsBM

Samedi 27 septembre, à 12 heures

Banquet-débat  à Strasbourg en présence de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine, Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, Stéphane Lorménil, Président de Génération patriotes, Jacques Cordonnier, Président de Alsace d’abord.

COMMANDER LES LIVRES RECENTS DE RIPOSTE LAIQUE

Vous pouvez adresser un chèque de 19 euros (frais de port compris) pour acheter « Opération Pédalo ». Vous pouvez adresser un chèque de 23 euros (frais de port compris) pour acheter « Islamectomie » Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (frais de port compris) pour acheter Reconquista ou Mort de l’Europe. Pour l’Europe : ajouter 5 euros.

Pour le reste du monde : ajouter 10 euros . Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant : http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez aussi les commander sur Amazon : http://www.amazon.fr/Islamectomie-Ydir-Aberkane-Cm/dp/295360426X

http://www.amazon.fr/Operation-Pedalo-Paul-Poulpe/dp/2953604251

COMMANDER LES AUTRES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien. http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.