Christine Tasin crève l’écran chez Taddéi, Anne Zelensky censurée par le PS toulousain !

Publié le 11 mars 2011 - par - 4 993 vues
Share

De nombreux lecteurs de Riposte Laïque s’indignaient souvent que nos rédacteurs ne soient pas plus souvent sur les plateaux de télévision. Etaient notamment l’objet du courroux de certains grognons le fait que l’ineffable Houria Bouteldja avait déjà été invitée 17 fois à l’émission de Frédérice Taddéi, « Ce soir ou jamais » ! Eh bien, ce jeudi, c’était enfin le tour de Christine Tasin, sur le thème de la montée de Marine Le Pen dans les sondages. Rassurons les angoissés, un « nouveau sondage » la place désormais en troisième position, et le directeur du FMI, Strauss-Kahn, se retrouve en tête avec 29 % ! Gageons que personne ne le contestera.

Parmi les invités se trouvaient, aux côtés de Christine, Gilles- William Goldnadel, Paul-Marie Couteaux, Gaël Brustier, Emmanuel Todd, André-Gérard Slama, et l’inévitable Houria Bouteldja, présente pour la 18e fois. Nous aurons, ce lundi, l’occasion de revenir plus longuement sur ce débat.

Emission Ce soir ou jamais du 10 mars 2011

Personne n’aurait cru que c’était la première fois que Christine intervenait sur un grand plateau de télévision. A chaque fois qu’elle a pu intervenir (sept invités, cela est beaucoup) elle a toujours essayé de parler du peuple de France, de ses réalités quotidiennes, tranchant avec des discours idéologiques parfois brillants, mais totalement déconnectés des réalités (Brustier et Todd). Elle mit en avant l’ampleur de l’offensive de l’islam contre nos valeurs républicaine, et nos principes laïques. Elle nous a bien fait rire avec l’anecdote de Cécile Duflot, refusant de révéler à un journaliste que son plat préféré était le confit de porc… Elle n’a pas hésité à moucher Houria Bouteldja – dont on se demande ce qu’elle faisait à ce débat – qui gémissait contre l’islamophobie des élites du PS et de l’UMP, démontrant au contraire leur collaboration active dans l’islamisation de notre pays. Elle fut la seule à insister aussi fortement sur la réalité de l’islam, sous-estimée à notre avis de manière dommageable par les brillants intervenants que furent par ailleurs Paul-Marie Couteaux et Gilles-William Goldnadel.

Curieusement, ce n’est pas avec Houria Bouteldja que l’affrontement a été le plus rude, mais avec le pédant Emmanuel Todd, qui a osé dire que l’apéro saucisson-pinard était une forme de mépris du peuple (ah bon, il préfère le thé au jasmin ?), et qui a explosé, à la fin d’une intervention de Christine, hurlant : « Assez, je n’en peux plus d’entendre parler de l’islam ! ». Il est vrai que pour un homme qui fait preuve d’une grande connivence, au nom d’un real-politique supposé, avec le régime iranien, on comprend qu’il soit délicat de cibler la religion d’amour, de tolérance et de paix, comme le fait Christine, fidèle à son image de « bouffeuse d’islam » que lui a collé Libération. Mais les téléspectateurs n’oublieront pas le profond mépris de Todd pour les inquiétudes de notre peuple, notamment quand il balaya la question de l’immigration d’un revers de main condescendant, éructant : « C’est fini, c’est trop tard ! », comme si le retour d’un contrôle de l’immigration n’était d’aucune utilité pour ce garçon qui fut incapable de laisser conclure Christine sans l’interrompre de manière agressive, quand elle signalait la réalité des hôpitaux publics, souvent confrontés à l’agressivité islamiste.

Nous avons apprécié la complémentarité des discours de Christine avec ceux de Gilles-William Goldnadel et Paul-Marie Couteaux. Nous notons donc que Riposte Laïque a dix-sept interventions de retard, à l’émission « Ce soir ou jamais » par rapport à l’inimitable Houria Bouteldja, qui se ridiculisa en faisant à nouveau le coup du racisme des Blancs, bien sûr – avec des répliques pleines d’humour de Gilles-William Goldnadel, qui se qualifia de « Blanc dominant » .

Cette semaine aura été assez marquante pour d’autres rédacteurs de Riposte Laïque. Radu Stoenescu, dans un rôle moins visible, était invité à l’émission de Guillaume Durand, « Face aux Français », ce mercredi. Il a certes pu poser quelques questions aux invités, mais la nature de l’émission ne permettant pas de relancer l’interviewé, et connaissant Radu, on reste frustré, notamment quant à ses questions à Bedos, qui n’a pu s’empêcher d’exprimer impunément sa haine contre Eric Zemmour.

Mais c’est notre amie Anne Zelensky qui a eu la semaine la plus agitée. Invitée par la commission fédérale aux Droits des Femmes du Parti socialiste de Haute-Garonne (Toulouse), Anne avait, la veille, le 8 mars, vu son texte « La chasse à la sorcière, réponse à Caroline Fourest » publié par Le Monde. Mais les islamogauchistes de la région toulousaine ont frappé une nouvelle fois, menaçant le Parti socialiste de venir troubler la réunion, si Anne – qualifiée de manière crapuleuse d’extrême droite – intervenait. Que croyez-vous qu’il arrivât ? Prenant leur courage à deux mains, la direction fédérale du Parti socialiste, sous la pression de caciques socialistes locaux, désavoua sa commission femmes, et fit annuler le débat, au motif qu’ils auraient découvert tardivement la participation de Anne aux assises ! Quel courage, camarades !

Vidéo de 12 min : Le Parti Socialiste de Haute Garonne censure Anne Zelensky

Nous nous félicitons naturellement de cette semaine. J’ai moi-même eu plusieurs contacts fort intéressants avec divers journalistes. Le discours de Riposte Laïque est plus que jamais en phase avec l’opinion, d’où un intérêt médiatique de plus en plus important. Nos détracteurs peuvent multiplier les injures et les calomnies, le Parti socialiste toulousain peut interdire Anne Zelensky, cela ne changera plus rien. C’est tout le discours de l’UMP et du PS; depuis trente années, qui est en train de prendre l’eau, que cela soit sur la réalité de l’Union européenne, l’immigration, l’islamisation, l’insécurité, les services publics, et la souveraineté du peuple de France.

Et nul doute, après la prestation de Christine ce soir, que, dans les prochaines semaines, elle soit, elle ou d’autres rédacteurs de Riposte Laïque, sur d’autres plateaux de télévision, pour faire entendre la voix du peuple de France, n’en déplaise à Emmanuel Todd.

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.