11 septembre 2001: La déclaration de guerre de l’islam au Monde Libre

Publié le 9 septembre 2011 - par - 1 229 vues
Share


Le 10 septembre 2001, je travaille toute la nuit, et me couche vers 10 heures du matin.

Un peu avant 4 heures de l’après-midi, des appels téléphoniques me réveillent. Ma mère, bouleversée, me dit qu’il se passe des choses terribles à New York : « Des avions ont percuté les tours du World Trade Center, des gens se jettent dans le vide pour échapper au feu, c’est horrible ! ». Réaction immédiate : « Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Tu plaisantes ou quoi ? – Non, allume la radio ! – Mais il y a 40.000 personnes qui travaillent dans ces tours ! C’est catastrophique ! Les États-Unis ne vont pas laisser passer ce crime ! C’est la guerre ! ».

Oui, pour moi, immédiatement, spontanément, viscéralement, c’est cela qu’a été le 11 septembre 2001 : les États-Unis sont en guerre, le Monde Libre est en guerre, nous sommes en guerre.

Après avoir raccroché, j’écoute sur mon répondeur le message laissé quelques minutes auparavant par une amie : elle aussi est choquée, horrifiée par ce qui se passe à New York. Je la rappelle, et j’essaie de la tranquilliser.

Puis je m’habille rapidement, et sors acheter une radio. En effet, je n’ai pas encore Internet à cette époque, j’ai toujours refusé d’avoir une télévision, et ma petite radio est tombée en panne il y a seulement deux jours.

C’est sur le mur de télévisions d’un magasin Fnac que j’assiste, en direct, à l’effondrement des tours du World Trade Center.

A ce moment, je comprends que non seulement nous sommes en guerre, mais que le monde a définitivement changé, et que rien ne sera jamais plus comme avant.

J’ai vu finir le monde ancien (1)

Le 11 septembre 2001 marque donc, pour moi, la fin de l’âge d’or, et la fin de l’innocence.

La fin de l’âge d’or, car je pensais auparavant que je pouvais mener ma vie et réaliser mes aspirations sans me soucier de la marche du monde, ou, en tout cas, sans que la marche du monde n’interfère avec ma vie et mes aspirations. Mais les crimes abjects commis ce jour-là à New York, à Washington et en Pennsylvanie prouvent que les fanatiques musulmans sont prêts à tout, et ne reculent devant rien pour assassiner le plus de non-musulmans possibles. Si ces criminels pathologiques possédaient une bombe atomique, ils s’en serviraient sans hésiter contre nos pays. Nous, citoyens du Monde Libre, sommes donc tous menacés, nous ne pouvons plus nous contenter de mener nos vies calmement, paisiblement, dans notre coin, nous devons lutter contre la pire menace qu’ait connu la planète depuis la destruction du régime nazi et l’effondrement de l’Union Soviétique. Face à la barbarie absolue, il n’y a pas de demi-mesure : vous luttez, ou vous êtes un collabo.

Ce jour marque aussi la fin de l’innocence, car je pensais auparavant que le terrorisme musulman était une menace qu’il convenait de combattre avec les armes classiques de l’antiterrorisme, c’est-à-dire que l’on devait arrêter les terroristes afin de les déferrer devant la justice, les juger et les condamner pour leurs crimes. (2) Or le 11 septembre 2001 prouve que l’on ne peut pas, que l’on ne doit pas, attendre que les terroristes aient commis leurs crimes, pour les arrêter ; il faut intervenir avant que des centaines, voire des milliers, d’innocents ne soient réduits en charpie sanglante ; il faut donc éliminer physiquement ces bêtes sauvages, sans pitié ; il faut les tuer avant qu’ils ne nous tuent. Nous, citoyens du Monde Libre, devons rejeter la mollesse alanguie de nos sociétés aisées, et nous endurcir, pour éliminer impitoyablement les barbares terroristes musulmans qui veulent nous éliminer. (3)

L’islam veut détruire la démocratie et le libéralisme

Si les États-Unis ont été visés, le 11 septembre 2001, par une opération terroriste musulmane qui a nécessité des années de préparation, c’est parce qu’ils sont le plus puissant pays du Monde Libre, et les défenseurs indéfectibles de la liberté et de la démocratie : si ce pays s’effondre, si ses dirigeants s’aplatissent devant la barbarie musulmane sans réagir, les autres pays du Monde Libre s’effondreront à leur tout, et l’islam sera vainqueur, et pourra imposer sa loi sanguinaire sur l’ensemble de la planète.  (4)

Mais les terroristes musulmans ne visaient pas que la démocratie, par leurs attaques barbares commises ce jour-là : ils visaient aussi le libéralisme. Les Tours du World Trade Center, déjà frappées par un méga-attentat musulman en 1993, étaient en effet le symbole du triomphe du capitalisme libéral sur tous les autres régimes économiques, du Marché Libre sur l’économie dirigiste des dictatures, bref de la liberté sur le totalitarisme. (5) Avec l’effondrement de ces tours, c’est l’effondrement de la démocratie, mais aussi celui du système économique libéral de l’Occident, qu’espéraient provoquer les terroristes musulmans.

Car l’islam, qui est une idéologie totalitaire, est par essence opposée au capitalisme libéral, à l’origine de la plus remarquable croissance économique de toute l’Histoire, du plus prodigieux développement des sciences, des techniques, des lettres et des arts, et de la supériorité économique et intellectuelle de la civilisation occidentale sur les autres civilisations. (6)

L’islam représente un danger pire que le nazisme

Les attentats du 11 septembre 2001 ont été commis au nom de l’islam, par des musulmans qui voulaient imposer l’islam sur l’ensemble de la planète.

Depuis ce jour, qui a changé la face du monde, les terroristes musulmans ont commis plus de 17.700 attentats mortels (ayant tué au moins une personne autre que le terroriste). Chaque jour, ce sont donc en moyenne 5 attentats mortels qui sont commis par des terroristes musulmans. (7)

C’est parce que les terroristes musulmans appliquent l’islam, qu’ils assassinent des milliers de non-musulmans, chaque année. (8) Le Coran, en effet, contient des centaines de versets appelant au meurtre des juifs, des chrétiens, des athées, des non-musulmans, des ex-musulmans.

L’islam représente donc un danger bien pire que le nazisme, puisque tous les non-musulmans, dans tous les pays du globe, sont des cibles potentielles pour les terroristes musulmans. (9)

L’islam veut conquérir la France

Les attentats du 11 septembre 2001 ont visé les États-Unis, mais, dans les années qui ont suivi, ce sont des capitales européennes qui ont été frappées à leur tour par la barbarie du terrorisme musulman : le 11 mars 2004, des attentats musulmans tuent 191 personnes à Madrid ; le 7 juillet 2005, des attentats musulmans tuent 56 personnes à Londres ; et le 11 décembre 2010, Stockholm échappe par miracle à un double attentat musulman.

La France n’est pas à l’abri de cette menace mortelle : chaque année, la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) déjoue plusieurs dizaines d’attentats musulmans sur notre territoire.

Mais le danger de l’islam, pour notre pays et pour tous les pays du Monde Libre, ne réside pas seulement dans ces attentats ponctuels, aussi sanglants soient-ils : il réside aussi, et surtout, dans l’islamisation massive et sournoise dont nos pays sont victimes, jour après jour.

Les islamistes sont en effet lancés, en ce moment même, dans une conquête de toutes les villes, tous les milieux et toutes les institutions de la France :

– alors qu’il y a déjà plus de 2300 mosquées dans notre pays, plus de 150 nouvelles mosquées sont construites chaque année sur notre territoire national. (10)

– dans ces mosquées, comme dans toutes les mosquées du monde, est enseignée et prônée la sharia (loi islamique totalitaire qui doit remplacer les lois démocratiques de notre pays, selon les islamistes).

– ces mosquées contiennent des salles de classe, dans lesquelles des enfants musulmans sont endoctrinés contre l’Occident, contre la France, contre la démocratie. Nous allons donc à terme nous retrouver avec une génération de musulmans nés sur le sol français et fanatisés dans des mosquées construites sur le sol français.

– dans un nombre non négligeable de mosquées construites depuis plus de 10 ans en France, des cellules terroristes ont été démantelées.

– la plupart des nouvelles mosquées comportent un minaret, du haut duquel les islamistes veulent diffuser l’appel à la prière dans l’espace public.

– plusieurs dizaines de rues de notre pays sont occupées illégalement, chaque vendredi, par des centaines, voire des milliers, de musulmans, qui y prient sur les trottoirs ou sur la chaussée. (11)

– des livres musulmans appelant au meurtre des non-musulmans, des femmes adultères, des homosexuels, sont en vente libre dans certaines librairies islamiques. (12)

– des musulmans contestent les enseignements dispensés dans nos écoles et lycées, et veulent modifier (falsifier) les cours d’Histoire (sur les invasions musulmanes, sur l’esclavage pratiqué massivement par les musulmans, sur le génocide des Juifs par les nazis, etc.), de biologie, de musique (interdite par l’islam), de sport (interdit aux filles), de littérature (le conte des trois petits cochons, par exemple, serait impie), de mathématiques (le signe + étant une croix, signe interdit par l’islam). (13)

– la nourriture illégale qu’est le halal se répand dans les cantines de nos écoles et dans les fast-foods et dans les supermarchés.

– les réseaux de la finance islamique détournent des sommes énormes d’argent pour les injecter dans une économie parallèle, une partie de ces sommes servant en plus à financer le terrorisme musulman.

– des salles de prière sont concédées aux musulmans dans un nombre croissant d’entreprises.

– dans les hôpitaux, des médecins sont attaqués par des maris qui refusent que leur femme soit examinée par un homme.

– des cimetières spéciaux sont construits pour les musulmans qui refusent d’être enterrés à côté des êtres impurs que sont, selon eux, les non-musulmans.

– les musulmanes voilées prolifèrent dans nos rues (le voile islamique est un instrument de propagande et de prosélytisme) ; et à présent se multiplient aussi dans nos rues les musulmans en kamis (le kamis est la robe que portent les musulmans intégristes).

– le prénom Mahomet est à présent le plus donné dans de nombreuses villes et régions d’Europe. (14)

– comme si cela ne suffisait pas, 200.000 immigrés entrent légalement en France chaque année, et 100.000 à 150.000 illégalement, la plupart étant des musulmans.

– un nombre très important des délits et crimes commis dans notre pays (comme dans tous les pays de l’Union Européenne) le sont par des musulmans ; un nombre très important des délinquants et criminels arrêtés par la police sont des musulmans ; un nombre très important des personnes qui passent en jugement devant nos tribunaux sont des musulmans ; et un nombre très important des personnes incarcérées dans nos prisons sont des musulmans.

– les agressions racistes contre les Français « de souche », contre les Blancs, contre les Juifs, contre les Asiatiques, contre les femmes occidentales, commises par des racailles musulmanes, se multiplient à travers la France (et l’Europe), ce qui n’a rien d’étonnant, puisque l’islam est une idéologie suprémaciste qui assure aux musulmans qu’ils sont supérieurs aux non-musulmans.

On pourrait continuer longtemps encore cette liste impressionnante, qui prouve à quel point la situation actuelle est gravissime.

Si rien n’est fait rapidement pour mettre fin à l’expansion musulmane dans notre pays, nous courrons à la catastrophe. Les Français ne se laisseront pas faire, et il y aura une guerre civile. (15) Et cette guerre civile fera beaucoup plus de morts que tous les attentats musulmans n’en ont déjà faits.

Comment mettre fin à l’islamisation de nos pays

La lutte contre l’islamisation de la France doit être menée avec une fermeté sans faille ni concession, si l’on veut éviter le désastre qui s’annonce : (16)

– la sharia doit être dénoncée comme le fascisme qu’elle est, et elle doit être bannie du Monde Libre, puisqu’elle prône l’infériorité des non-musulmans face aux musulmans, des femmes face aux hommes, et ainsi de suite.

– les gouvernements doivent arrêter et expulser tous les musulmans qui refusent de dénoncer la sharia.

– l’immigration en provenance des pays musulmans doit être totalement stoppée.

– la finance islamique doit être bannie, et tous les transferts d’argent depuis les pays musulmans interdits.

– la nourriture musulmane (halal) doit être déclarée hors-la-loi, puisqu’elle provient de bêtes non insensibilisées avant abattage, et puisqu’elle finance une religion.

–  la construction de minarets doit être interdite (comme les Suisses l’ont voté en novembre 2009), ainsi que la construction de toute mosquée avec de l’argent public ou de l’argent étranger.

– les prêches en arabe doivent être interdits.

– il doit être interdit de donner un prénom non-occidental à un enfant né en France.

– le ramadan pendant le travail doit être interdit, puisqu’un travailleur qui ne mange pas et ne boit pas porte volontairement atteinte à sa capacité à remplir correctement son contrat de travail.

– le porte du voile islamique doit être interdit, comme la burqa l’a été.

– le port du kamis par les musulmans intégristes doit être interdit, pour prosélytisme.

– les livres musulmans qui contiennent des appels au meurtre ou à battre les femmes doivent être interdits.

– les rues de notre pays doivent être nettoyées des musulmans qui y prient illégalement chaque vendredi.

Le pire est à venir

Les attentats effroyables du 11 septembre 2001 auraient dû ouvrir les yeux de tout le monde sur la barbarie de l’islam. Malheureusement, nombreux sont les dirigeants politiques, les journalistes, les militants autoproclamés des droits de l’homme, qui s’obstinent à fermer les yeux, voire à nier, la menace à laquelle l’Occident est confronté.

Tant que les dirigeants de la France refuseront de protéger le peuple français, tant qu’ils préféreront la sûreté de leurs prébendes et le train-train de leurs campagnes électorales verrouillées à la lutte contre le totalitarisme musulman, la situation ne fera qu’empirer.

Nous, citoyens du Monde Libre, faisons face à une menace plus grande que celle que représentait le nazisme. Plus nous attendons pour combattre ce danger, plus des gens innocents mourront, tués par des fanatiques musulmans.

Il s’agit d’une bataille existentielle.

Je veux vivre. Et vous ?

Maxime Lépante

1) Titre du livre écrit par Alexandre Adler sur les attentats du 11 septembre 2001 (Grasset, 2002). L’auteur du présent article ne partage pas certaines des analyses, souvent inutilement alambiquées, d’Alexandre Adler.

2) Telle avait été la réponse des États-Unis, présidés alors par Bill Clinton, au premier attentat contre les tours du World Trade Center, commis le 26 février 1993 par des terroristes musulmans, lors duquel un camion chargé d’explosifs avait explosé dans l’un des parkings souterrains des gratte-ciels :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_World_Trade_Center_de_1993

3) On lira à ce sujet l’excellent livre suivant, publié sous le pseudonyme d’Enyo (déesse grecque des batailles) :

Anatomie d’un désastre : l’Occident, l’islam et la guerre au XXIe siècle (Denoël, 2009).

Ce livre prône une modification de nos lois et de nos institutions pour faire face au terrorisme musulman, et mener de façon efficace la guerre contre cette menace mortelle.

4) Les documents retrouvés en Afghanistan dans les repaires d’Al-Qaïda confirment que tel était bien le but des terroristes musulmans qui ont commis les crimes contre l’humanité du 11 septembre 2001.

5) Le libéralisme est le seul régime économique compatible avec la démocratie.

6) Le succès éclatant du capitalisme libéral est considéré comme un affront insupportable par les musulmans, qui ne peuvent que constater chaque jour l’arriération flagrante de leurs pays face aux pays occidentaux.

7) 17497 attentats mortels commis par des terroristes musulmans depuis le 11 septembre 2001

http://ripostelaique.com/17497-attentats-mortels-commis-par-des-terroristes-musulmans-depuis-le-11-septembre-2001.html

8) La meilleure preuve du fait que les terroristes musulmans sont des bons musulmans qui appliquent l’islam, c’est la réaction scandalisée de la Grande Mosquée de Paris, dénonçant le fait que le terroriste musulman Ben Laden, chef d’al-Qaïda et assassin de milliers d’innocents, éliminé par les forces spéciales américaines le 2 mai 2011, ait été enterré d’une façon « totalement contraire aux règles sacro-saintes de l’islam » :

http://www.lepoint.fr/monde/controverse-autour-de-l-immersion-de-la-depouille-de-ben-laden-02-05-2011-1325687_24.php

9) Rappelons que les musulmans furent des alliés fanatiques des nazis durant la Deuxième Guerre Mondiale : plus de 120.000 musulmans s’engagèrent dans l’armée nazie, et des divisions de SS musulmans furent même créées pour accueillir les volontaires. Après la Deuxième Guerre Mondiale, des milliers de criminels de guerre nazis trouvèrent refuge dans des pays musulmans (Égypte, Syrie, Liban, Jordanie, etc.), et y coulèrent des jours paisibles.

10) Voir la vidéo-choc de l’auteur :

Les mosquées envahissent la France !

http://www.youtube.com/watch?v=fA2YsjKlmAA

11) Voir nos 58 vidéos réalisées sur le scandale des prières musulmanes illégales :

http://www.youtube.com/user/ciceropicas#g/c/D35636BBD61ED5F4

Voir aussi les 138 articles publiés par Riposte Laïque sur ce scandale :

http://ripostelaique.com/dossier-sur-les-prieres-musulmanes-illegales-dans-les-rues-rl185.html

12) Ainsi, le livre du leader islamo-fasciste Youssef al-Qaradâwî, « Le Licite et l’illicite en islam », qui décrit les moyens licites de battre les femmes et de tuer les homosexuels, peut être acheté dans des librairies musulmanes de la rue Myrha (Paris, 18e arrondissement).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Licite_et_l’Illicite_en_Islam

13) Voir le rapport Obin sur les signes et manifestations d’appartenance religieuse dans les établissements scolaires :

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/rapport_obin.pdf

14) http://www.bivouac-id.com/billets/grande-bretagne-le-remplacement-de-population-une-experience-qui-en-vaut-la-peine/

En 2009, Mohamed a été le prénom le plus donné dans l’ensemble de l’Angleterre et du Pays de Galles :

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1324194/Mohammed-popular-baby-boys-ahead-Jack-Harry.html

15) En privé, de nombreux députés et sénateurs déclarent que la France se dirige vers la guerre civile. Mais alors, qu’attendent-ils pour agir avant que cette guerre civile n’éclate ?

16) Voir l’interview de l’auteur par l’organisation anti-djihadiste « Radical-Islam » :

http://ripostelaique.com/Interview-de-Maxime-Lepante-par.html

 

Share

Les commentaires sont fermés.