2013, sera-t-elle une année d’espoir ou de doute?

En ce début d’année 2013, l’espoir, est-il permis? Et l’islamisme, sera-t-il vaincu? Et ses adeptes, seront-ils mis hors d’état de nuire?
Le doute n’est pas permis, car les intérêts géostratégiques des US sont plus importants que la liberté et l’islam restera à moyen terme un puissant levier d’anéantissement de toute tentative d’émancipation des peuples sous domination de la charia.
Actuellement, on voit avec quelle férocité les tueurs à gage du Front-Nosra composés de wahhabites, de salafistes, de djihadistes et de frères musulmans s’acharnent à détruire la Syrie grâce à l’aide de l’Arabie Saoudite, du Qatar, de l’Occident mercantile et de la Turquie qui les présentent comme des combattants de la liberté. C’est criminel, c’est odieux mais les calculs et les intérêts froids des états mettent entre parenthèses les droits de l’homme et l’islamisme est utilisé comme un rouleau compresseur pour écraser tout esprit de liberté, fièrement affiché dans le train de la démocratie et vendue en catimini par les magiciens de l’oncle Sam.
Mais depuis quand une religion ségrégationniste et misogyne, peut-elle devenir démocratique?
M. Georges Soros, avec son outil de propagande ICG ( International Crisis Group), ne va-t-il droit au mur en aidant les islamistes et les frères musulmans à moins qu’il veuille le chaos du monde islamique?
C’est une question qui mérite réflexion et réponse. Alors qu’attendent les intéressés pour y répondre?

Hamdane Ammar


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.