EDITO DE CYRANO

Le Guignol de l’Elysée illustre la haine de cette gauche contre notre peuple

CouvertureCe samedi se tenait, à Paris, la première dédicace de la bande dessinée de Riposte Laïque, « Le Guignol de l’Elysée », de Pierre Cassen et Ri7. Les nombreux amis de notre site ont donc pu découvrir l’intégralité de l’ouvrage, dont ils n’avaient vu que 2 planches jusqu’à ce jour. La BD  a de toute évidence été beaucoup appréciée, à en juger aux nombreux éclats de rire qui fusaient parmi ceux qui la découvraient. Par delà les traits d’humour, les premiers lecteurs ont pu aussi constater que nos deux amis avaient, sans équivoque, montré la haine de nos dirigeants et de leurs complices journalistes ou magistrats, contre les Français, patriotes, et la guerre impitoyable qui leur était menée quotidiennement.

Dans cet ouvrage, le contraste est saisissant entre la répression démesurée que subissent les Français de la part de ce régime et le traitement bienveillant, voire complice, dont bénéficient les racailles et les islamistes, coupables tous les jours d’agressions verbales ou physiques, parfois mortelles, contre trop de nos compatriotes.

La faiblesse de Hollande, le cynisme de Valls, la haine de Taubira, l’opportunisme de Belkacem, la médiocrité de cette caste politicienne est disséquée sans concession. Le rôle d’idéologues haineux déguisés en journalistes, de magistrats politisés, des imposteurs de l’antiracisme et des prétendus antifas est également parfaitement démontré. Disons-le, Pierre et Ri7 ont produit une œuvre indispensable, compréhensible par tous, qui, en près de 300 dessins, explique aux moins informés la réalité du monde dans lequel nous vivons, et pourquoi nos dirigeants trahissent ainsi aussi ouvertement leur peuple.

C’est par le dessin, en mettant l’appétit visuel et le rire à contribution, qu’ils nous font découvrir la réalité saisissante que le sociologue Guillaume Faye formule par les mots dans ce texte remarquable, dont voici quelques extraits.

http://ripostelaique.com/guillaume-faye-parle-du-calvaire-des-petits-blancs-et-de-la-guerre-des-deux-france.html

En France, les grands médias audiovisuels et écrits ne donnent la parole qu’à un cercle très restreint d’intervenants, triés sur le volet. Le système médiatique français n’a rien de ”démocratique” : il est presque entièrement manipulé et circonscrit par la caste politiquement correcte. Mot d’ordre : l’opinion populaire de souche  doit être exclue de tous les débats.

Les milieux homosexuels parisiens sans aucun problème financier, les Femen, les faux réfugiés étrangers, les clandestins sans papiers, les récidivistes, etc. bénéficient de tous les soins de l’État français et des médias. Ils sont dans l’air du temps. En revanche, les classes populaires de souche, en particulier non fonctionnaires,  ne sont pas dans l’air du temps. Elles peuvent crever en silence. Les trotskistes embourgeoisés du PS  détestent le peuple de souche et les méduses de la droite et du centre s’en moquent comme de leur première chemise.

La haine de la France profonde et populaire, attachée aux traditions, est donc un des fondamentaux de la classe  médiatique et politique au pouvoir. Le même symptôme se retrouve dans d’autres pays d’Europe. Dans leur majorité (pas à 100% évidemment), les médias, les intellectuels, les institutions européennes parlementaires, judiciaires et administratives, les appareils gouvernementaux, bref l’oligarchie antidémocratique qui gouverne (comme en URSS, sous le label ”démocratique”) ne cessent de pencher, sous prétexte, de Droits de l’homme, en faveur de la protection de l’immigré clandestin privilégié et des délinquants en majorité d’origine immigrée. Tout ce qui ressemble à la protection et à la préférence envers les catégories populaires européennes est assimilé au péché populiste, raciste et fasciste. Par une sinistre inversion, l’État de droit ne protège plus le peuple, il le dépouille de ses défenses. Il est implicite, d’autre part, que les classes moyennes autochtones, doivent payer et se taire. Les envahisseurs se ravissent de cette maladie mentale. Et tous les autres pays du monde extra-européen nous regardent en pensant que nous sommes devenus fous.

Chaque jour amène une nouvelle illustration de cette analyse de Guillaume Faye, que la BD de Pierre et Ri7 a mise en images de façon percutante. Alors qu’il ne se déroule plus une journée – comme le montre Aude Alajoie – sans qu’un chef socialiste ne soit éclaboussé par un nouveau scandale (après Thevenoud, Cambadelis et ses faux diplômes, voici le tour de Moscovici et des 100.000 euros payés avec nos sous pour promouvoir son bouquin qui ne s’est vendu qu’à 800 exemplaires !), la justice Taubira continue de se distinguer par des verdicts d’une incroyable sévérité, toujours tournés contre les nôtres, et une complaisance criminelle à l’égard des psychopathes multirécidivistes issus de la diversité.

Après les incroyables condamnations de Pascal et Pierre à plus de 21.000 euros d’amende et de dommages et intérêts (après que le procureur Chauvelot a osé requérir de la prison avec sursis contre eux), l’ahurissante condamnation de Christine Tasin par le tribunal de Belfort à 3.000 euros d’amende (après que le procureur Chevrier a osé requérir également 3 mois de prison avec sursis contre elle), le grotesque procès intenté à Josiane Filio et Richard Roudier par l’ineffable préfet Boucault, l’incroyable verdict raciste des juges de Cayenne contre Anne-Sophie Leclère (9 mois de prison et 50.000 euros à payer), le scandaleux verdict de Mayotte, au cours duquel deux femmes, épouses de gendarmes, ont été condamnées à 3 mois de prison ferme et 16.000 euros d’amende pour avoir déposé une tête de cochon devant une mosquée, nous avons eu droit, ces derniers jours, à une nouvelle illustration des exploits de la justice Mur des Cons.

Ils ont osé infliger à cinq Bonnets Rouges bretons des peines de prison allant jusqu’à 3 ans ferme, et de lourdes amendes, pour avoir détruit un portique écotaxe ! Ce sont ces mêmes magistrats qui osent mettre en examen des policiers quand ils tirent, pour se protéger, sur des délinquants, ou qui osent inculper un malheureux compatriote qui tire sur des cambrioleurs pour protéger sa vie et celle de sa famille, ou qui ont osé condamner
William et Monique, à Aigues-Mortes, à 4 ans et 2 ans de prison ferme, en comparution immédiate, 48 heures après les faits. Que dire de la condamnation infligée à Julien Sanchez, qui n’était pas encore maire de Beaucaire, pour un commentaire (par ailleurs pas bien méchant) paru sur sa page facebook, aussi déplacée que l’acquittement, au nom du droit à l’humour, demandé par le procureur Chauvelot, encore elle, du fils à papa Nicolas Bedos, qui avait traité Marine Le Pen de « salope fascisante » ?

Mais le pire était à venir. D’autres juges du même acabit viennent de se distinguer encore, lors d’un verdict qui fera date en France. Non seulement ils viennent d’acquitter les Femen, suite à leurs actes de vandalisme à Notre-Dame, mais ont osé condamner trois gardiens de cette cathédrale pour de prétendues violences ! Ce sont encore des juges comme eux qui remettent en liberté des violeurs, des racailles islamisées et des fous d’Allah, livrant notre population désarmée à des nouveaux venus haineux. Les agressions quotidiennes de nombre de malheureux passants innocents, à qui on fait le coup de la cigarette ou du mauvais regard pour justifier l’agression, de plus en plus souvent touchés mortellement à la gorge, le racisme qui se dégage de ces faits divers totalement dissimulés à nos compatriotes, n’intéresse naturellement pas les journaleux du système, qui préfèrent insulter en permanence les Français, coupables de mal voter, de ne plus vouloir de l’Union européenne, ni d’immigration, et encore moins d’islamisation.

Ils ne pardonnent pas à nos compatriotes, à nous autres, résistants, de ne pas vouloir que la France suive la même logique mortifère que le Liban, tel que le raconte la toujours remarquable Brigitte Gabriel, dans cette conférence.

Et l’incapable Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, ne trouve rien de mieux à faire que de proposer un numéro vert aux candidats aux djihad en Irak ou en Syrie, et veut à tout prix les empêcher d’aller mourir en martyr là-bas, laissant les Français à la merci de ces assassins psychopathes. Et ce même régime laisse entrer par centaines, tous les jours, de nouveaux venus, parmi lesquels figurent forcément des nouveaux Merah. Gaspard Proust nous régale de son talent, en ridiculisant les propositions du pathétique successeur de Manuel Valls place Beauvau, sans oublier de s’occuper de Bruno Lemaire et des prétendus frondeurs socialistes.

C’est donc une véritable guerre quotidienne que ce régime, ses complices et ses milices gauchistes et islamistes, mènent contre notre peuple. Il en va de leur survie, ces dirigeants corrompus et leur président savent qu’ils jouent leur peau.

Discrédité comme jamais, en chute libre dans les sondages, « Le Guignol de l’Elysée » a glapi qu’il resterait au pouvoir jusqu’au bout. Nous sommes convaincus depuis toujours qu’il ne pourra le faire qu’en allant vers une dictature larvée, qui s’attaque frontalement aux libertés publiques, et tout particulièrement à la liberté d’expression, notamment sur Internet.

Raison de plus, cher lecteurs, pour acheter et faire connaître la bande dessinée de Pierre Cassen et Ri7, qui, outre sa férocité et son côté comique, délivre un message très pédagogique, accessible au plus grand nombre (magie du dessin et de bulles efficaces) sur les véritables objectifs des traîtres qui nous gouvernent.

En l’achetant, et surtout en l’offrant pour vos cadeaux de fin d’année, vous ferez, à votre manière, un acte militant au service de la France.

2COMMANDER LE GUIGNOL DE L’ELYSEE

1 exemplaire, 19,50 euros, 2 exemplaires, 34 euros, 3 exemplaires 48 euros, 4 exemplaires 60 euros.

Envoyer chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

Paypal :

http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres#ancre14

Amazon :

http://www.amazon.fr/Guignol-lElys%C3%A9e-Pierre-Cassen-Ri7/dp/2953604294/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1411312962&sr=8-1&keywords=le+guignol+de+l%27elys%C3%A9e

AGENDA DE RIPOSTE LAIQUE

Mercredi 24 septembre, à 18 heures

Pierre Cassen et Ri7 sont les invités de Gérard Marin et de l’émission Le libre journal des médias, sur Radio Courtoisie.

http://radiocourtoisie.radio.fr/

Samedi 27 septembre, à 12 heures

Banquet-débat  à Strasbourg en présence de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine, Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, Stéphane Lorménil, Président de Génération patriotes, Jacques Cordonnier, Président de Alsace d’abord.

L’enregistrement des réservations sera clôturée le 20.09.2014 au soir.

Un repas sera servi : entrée, plat de résistance, dessert et consommation (blanc ou rouge) compris.

Établir votre chèque (25€ par personne) à :

Gérard Robert GABIER – 95 Rte de Ste Marie aux Mines

67730 – CHÂTENOIS

Mardi 7 octobre, à 13 heures 30

Procès contre Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, poursuivie par la LDH et défendue par Maître Frédéric Pichon, devant la 17e chambre correctionnelle de Paris.

4, Boulevard du Palais, 75001 Paris

Jeudi 16 octobre, à 18 heures, à Poitiers

A l’occasion de la venue de Béatrice Bourges, à l’invitation de l’association « Les Chats Bottés », Pierre Cassen et Ri7 dédicaceront la bande dessinée « Le Guignol de l’Elysée ».

Lieu de la conférence : Hôtel IBIS Poitiers sud

Pour l’inscription (6 euros) merci de retourner le bulletin ci-dessous avec votre règlement à l’ordre du Cercle des Chats Bottés, avant le 10 Octobre à cette adresse :

Jacques SOULIS, 5 La Pierrière, 86230 Usseau

Contact tél : 06 03 27 37 11

Mardi 28 octobre, à 13 h 30, à Besançon

Procès en appel de Christine Tasin, suite à sa condamnation de Belfort.

Dimanche 9 novembre, mairie du 16e arrondissement, à Paris

Salon des écrivains du Bnai Brith, organisé par le Bnai Brith Europe et la loge Ben Gourion, de 14 heures à 19 heures.

Seront présents : Pierre Cassen et Ri7 (Le Guignol de l’Elysée), Christine Tasin (Qu’est-ce qu’elle vous a fait la République ?) et Elisabeth Lalesart (Pas de voile pour Marianne).

71, avenue Henri Martin, 75116 Paris

COMMANDER LES LIVRES RECENTS DE RIPOSTE LAIQUE

Vous pouvez adresser un chèque de 19 euros (frais de port compris) pour acheter « Opération Pédalo ». Vous pouvez adresser un chèque de 23 euros (frais de port compris) pour acheter « Islamectomie » Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (frais de port compris) pour acheter Reconquista ou Mort de l’Europe. Pour l’Europe : ajouter 5 euros.

Pour le reste du monde : ajouter 10 euros . Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant : http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez aussi les commander sur Amazon : http://www.amazon.fr/Islamectomie-Ydir-Aberkane-Cm/dp/295360426X

http://www.amazon.fr/Operation-Pedalo-Paul-Poulpe/dp/2953604251

COMMANDER LES AUTRES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien. http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.