En comparant les musulmans du XXI° siècle aux juifs de 1940, Mélenchon touche le fond

Publié le 5 mars 2010 - par

Ah il est beau celui qui a failli nous faire croire, il y a longtemps, qu’il était républicain et laïque !

Il faut regarder, encore et encore, malgré la nausée, cette video(1) et écouter le discours imbécile car contradictoire de celui qui avoue ne rien comprendre à la laïcité dont il se gargarise depuis des lustres.

Parce que l' »on » a peur devant le communautarisme mis à jour par les Quick hallal, parce que l' »on » a peur d’une religion qui se veut totalitaire et qui refuse que le politique échappe à ses dogmes, ses règles et ses interdits, « on » est traité de « misérable » et assimilé aux antisémites, qui, pendant la deuxième guerre mondiale, prenaient les juifs comme boucs émissaires, « on » est même accusé de meurtre…

Accusation gravissime et indigne d’un homme qui se voit un destin national. Accusation qui relaie exactement la propagande des islamistes, qui osent se comparer aux juifs du XX° siècle, dès qu’on cherche à freiner l’offensive politico-religieuse qu’ils mènent. Accusation aussi criminelle que le parallèle de Sarkozy entre islamophobie et antisémitisme. Accusation qui cherche à paralyser les vrais laïques, qui, au lieu de s’acharner, comme lui, sur le dalaï lama (quel courage !) osent s’attaquer aux vrais fascistes du XXI° siècle, les intégristes musulmans, et leur projet mortifère pour nos libertés.

Quant à ses délires sur laïcité et religion, vaut-il mieux en rire ou en pleurer ?

Comment peut-il scander trois fois « nous avons un slogan : pas de religion en politique » et défendre jusque dans les excès évoqués plus haut l’islam qui revendique une visibilité et un respect de ses règles partout dans l’espace public après avoir dit, sans rire, « la religion est une affaire qui est seulement dans le cœur des hommes » ???

Comment, peut-il affirmer que « la laïcité n’a rien à voir avec le hamburger » quand dans une ville les commerces de restauration rapide imposent à tous de consommer des viandes tuées selon un rite religieux, interdisent la consommation de porc et imposent aux consommateurs une dîme destinée à financer le culte musulman ?

Enfin, comment, peut-il, dans le même meeting(2) traîner –à juste titre- dans la boue, une liste chrétienne luttant contre le droit à l’avortement, en ne craignant pas, cette fois, les généralisations abusives, associant le pape et tous les catholiques à ses critiques ???

Ainsi tous les catholiques, parce que quelques illuminés font des commandos anti-avortement, sont livrés à la vindicte populaire mais quand une majorité de musulmans, complices, se tait dans le meilleur des cas devant les occupations de l’espace public le vendredi, le sort fait aux femmes de plus en plus nombreuses à être voilées, les revendications communautaristes en entreprises et dans les services publics, les voilà devenus victimes, comme les juifs pendant la seconde guerre mondiale ! La comparaison est monstrueuse, pour les juifs, pour le devoir de mémoire, pour la liberté d’expression. Parce que si, aux yeux de Mélenchon, critiquer l’islam c’est préparer un nouvel holocauste, alors cela signifie que les laïques sont des assassins et des nazis en puissance pour celui qui prétend se battre pour que la religion reste une affaire privée…

Mélenchon est-il idiot ? Cherche-t-il à se faire pardonner sa critique contre la voilée de Besancenot ?

Les deux, mon colonel. Ses ambitions présidentielles, son envie d’être à la tête de la gauche de la gauche lui ont sans doute tourné la tête, mais il faut bien reconnaître que, en plus, il ne réussit plus à cacher sa complaisance pour « la religion des pauvres ».

Il est vrai que son idole, Chavez, fricote ouvertement avec Ahmadinejad. Mélenchon peut donc défendre le quick halal, puisque, c’est bien connu, la politique ne s’occupe pas de religion.

Qui lui explique, à Parti de Gauche, qu’une religion, l’islam, a décidé, elle, de s’occuper de politique, et de servir d’idiots utiles comme lui pour y parvenir ?

Jeanne Bourdillon

(1) j-l-m%E9lenchon-meeting-du-front-de-g_news

(2) j-l-m%E9lenchon-n-aime-pas-les-chr%E9ti_news

Les commentaires sont fermés.