A ceux qui contestent les vaccins obligatoires…

Publié le 10 juillet 2017 - par - 74 commentaires - 1 182 vues
Share

Depuis quelques temps je vois fleurir sur les sites de RR, RL, Boulevard Volaire et Nouvelles de France, des articles sur les lobbies des vaccins et nombre d’articles alarmistes sur lesdits vaccins.  

Attention, je tiens à préciser que je n’ai aucun lien, affectif ou économique dans les différents laboratoires fabricant les différents vaccins. 

 Ce qui m’alarme, sont les inepties scientifiques, l’irrationalité et l’impact affectif que je peux y lire. Par ailleurs, il ne sert à rien de critiquer négativement toutes les pseudo-sciences islamiques si c’est pour avoir le même raisonnement que leurs soutiens. 

Je m’en vais donc à mon modeste niveau essayer de remettre les pendules à l’heure.

Pour commencer un peu d’histoire: 

Le mot « vaccin » vient du latin « vacca », la vache.  Au 18ème siècle M.Jenner remarque que lors des épidémies de variole (aussi nommée « petite vérole » la grande étant la syphillis), les filles et garçons vachers ne sont jamais malades. Tout juste certains, au début de leur métier, déclarent-ils une infection à la main, sous forme d’une pustule qui ressemble étrangement aux pustules provoquées par la variole et que l’on retrouve sur les pis des vaches. La variole des vaches, ou cowpox, immunise donc contre la variole humaine. Pour le reste de l’histoire très intéressante de la maladie et de son éradication je vous renvoie à wikipedia  https://fr.wikipedia.org/wiki/Variole, très bien documenté. Attention les images peuvent choquer. La létalité de la variole dépend de ses souches, de ses effets secondaires non négligeables type septicémie et si elle vous laisse vivant, c’est avec au minimum la peau entièrement grêlée. Comme notre bon roi Louis le quinzième. Je  me souviens enfant, d’avoir vu dans la rue ou le métro de ces personnes défigurées car ayant eu la variole.  Les personnes de ma génération ont généralement toutes été vaccinées contre la variole et en porte la trace, sous le pied ou sur l’épaule.  

Mais revenons à nos moutons. Ainsi , le premier vaccin était né et la science médicale venait de faire un pas de géant. 

Cependant, les autres maladies donnèrent du fil à retordre aux chercheurs. En effet, certaines maladies sont dues à des virus, telle la variole ou la rougeole, des bacilles ou bactéries  comme la peste ou les salmonelloses, ou le tétanos.  Et tous ces petits organismes, sont difficiles à trouver, cerner et étudier.  

Certains vaccins sont efficaces à vie, d’autres nécessitent des rappels.  Voire même de se refaire vacciner complètement au bout d’un certain temps, comme pour la fièvre jaune. 

Après le seconde guerre mondiale, les parents occidentaux faisaient la queue pour faire vacciner leurs enfants, tant la peur viscérale de voir son enfant mourir ou rester handicapé à vie était forte. 

Prenons l’exemple de la poliomyélite. Qui faisait des ravages dans les contrées curieusement  les plus hygiénistes.  Le virus de la polio est très contagieux et qui peut en quelques heures entraîner de très graves paralysies  ou la mort.  Souvenez vous de ce petit camarade d’école, les jambes prises dans un harnachement métallique et s’aidant de béquilles pour marcher.  Ou de celui coincé pour toujours sur un lit d’hôpital,  maintenu en vie par un poumon artificiel.  La contamination était moindre dans les pays du Maghreb, sans doute parce que certains enfants s’immunisaient en jouant dans les caniveaux des bidonvilles. J’ai écrit certains pas tous, attention. 

L’OMS pensait éradiquer la polio d’ici à 2000/2010. Malheureusement, les talibans ont fait reculer les campagnes de vaccinations en prétendant que les vaccins, issus de la science mécréante, étaient fabriqués par cette même science mécréante pour tuer ou rendre stériles les bons musulmans. Et hop, recrudescence de la polio et de tous ses effets secondaires au Pakistan, en Afghanistan etc. etc. 

Chaque jour la science élabore de nouveaux vaccins et nous pouvons l’en remercier.  

Mon frère a failli mourir de la rougeole. J’avais 13 ans, lui 8. Nous étions en vacances chez ma grand-mère, lorqu’il l’a déclarée. Les premiers jours, mes parents ont pensé que cela se passerait comme pour mon autre frère et moi : une forte fièvre, une belle angine avec la superbe éruption cutanée et une bonne convalescence. Malheureusement, il n’en fut rien.  Moins d’une semaine après la déclaration, mon frère se retrouva les reins bloqués. Le médecin du patelin le fit envoyer dans un plus grand hôpital à 30 kilomètres de chez ma grand-mère et mon père alerté débarqua.  Deux jours plus tard, mon frère fut emmené dans un CHU à 100 kilomètres. Le virus avait provoqué une méningite et une encéphalite. Nous ne savions pas s’il allait vivre ou mourir.   Ma mère faisait la navette plusieurs fois par 24 heures entre la maison et le CHU , car ma petite sœur alors âgée de 5 mois refusait le biberon ;  mon père quand il n’était pas à l’hôpital, errait tel un zombie dans la maison, tandis que mon autre frère, ma grand-mère et moi-même tentions de nourrir la petite sœur par tous les moyens qui nous venaient à l’esprit. Mon frère et moi avons souvent été « invités » chez toutes les connaissances de ma grand-mère.  A la fois pour la soulager de notre charge et nous occuper l’esprit.  Mais il est difficile de jouer et rire quand votre petit frère est en réa, et que le comportement de votre papa vous laisse entendre que cela peut très très mal finir. Au bout de trois semaines de coma mon petit frère se réveilla.  Il était sauvé. Certes il avait été soigné au mieux, mais le médecin pensait plus à sa bonne constitution et à une chance incroyable.  D’autant qu’il ne semblait y avoir aucune séquelles. La rougeole pouvant vous laisser aveugle et/ou sourd, handicapé, à l’état de légume… Il avait perdu énormément de poids, pouvait à peine marcher. Cependant, les enfants récupèrent à une vitesse phénoménale.  Après avoir vidé le stock de pâté de l’hôpital (les médecins avaient donné l’ordre de le nourrir de ce qu’il voulait et le pâté comme toutes les charcuteries contient beaucoup de fer), il a pu rentrer à la maison.  Mon frère était pourtant un petit blanc en bonne santé et dont le patrimoine génétique connaissait le virus de la rougeole. 

Deux exemples pour dire, que les vaccins ne protègent pas de maladies bénignes, mais bel et bien de réels dangers.

Venons- en maintenant à vos peurs. Vos peurs nourries des arguments fallacieux de personnes apeurées de tout et n’importe quoi. Des personnes qui ayant vécu dans notre Occident, bien protégé et bien propre ont oublié ou n’ont jamais connu les dangers de certaines maladies. Et j’en veux pour exemple, notre façon de gérer les affections classiques de la petite enfance. A l’époque de nos grand-parents, une angine vous envoyait au lit, où vous étiez confiné un bon moment. Pour nos parents c’était à peu-près la même chose, avec prises régulière de température. J’ai connu ça.  Pour mes enfants, j’ai vite été plus relax, surtout au bout du troisième.  Plutôt que de prendre la température, je touchais le front de mon enfant, prenais son pouls et jugeais de son état général: actif ou amorphe. de plus étant dans un pays avec une très bonne couverture médicale, sans grande épidémie, je pouvais agir ainsi et ne pas m’inquiéter outre mesure.

Ces personnes soit par vraie inquiétude, soit par bêtise, véhiculent de fausses informations car il faut toujours une raison à quelque chose. Le revers de la médaille scientifique, qui veut que chaque cause ait un effet. 

Et c’est là que le bât blesse. Ces personnes confondent CAUSALITE  et CORRELATION. Dont voici la différence:

Déterminer la nature du lien de causalité est très difficile. Parfois, cause et effet sont étroitement liés mais parfois ils ne le sont pas. Pourtant, certaines personnes semblent être enclines à penser que les événements qui sont étroitement liés soit dans l’espace soit dans le temps sont également reliés causalement.

Quelle est donc la différence entre corrélation et causalité. Si deux événements sont corrélés (proches dans le temps ou dans l’espace), cela ne veut pas dire que l’un a causé l’autre. Le terme latin pour une telle erreur est « non causa pro causa ». Il est important d’essayer de briser cette habitude et devenir plus critique au sujet des raccourcis que nous avons pu prendre.

Il y a différentes façons dont la corrélation et la causalité ne peuvent se confondre. L’une se produit lorsque quelqu’un suppose qu’un événement a causé un autre, alors qu’ils sont, tous deux, les effets d’événements tiers. Cet événement tiers est la «cause commune» des deux autres. On retrouve ce phénomène dans certaines assertions fondées sur des éléments statistiques.

Alors, comment pouvons-nous être absolument certains que la corrélation entre les deux événements indique une relation de cause à effet ? Eh bien nous ne pouvons pas, les connaissances fournies par la méthode scientifique ne sont jamais absolument certaines.

La science nous oblige à rester ouverts à la possibilité que de nouvelles preuves entraînent un changement dans ce que nous savons et croyons. La science ne nous permet pas de faire preuve de complaisance, en supposant que nous savons déjà tout.

Essayons de ne pas commettre l’erreur de confondre corrélation et causalité en concluant que nous avons identifié la cause probable du phénomène en question.

Exemple flagrant de cette confusion:  le R.O.R. Accusé de provoquer l’autisme. Tout d’abord, l’autisme est une pathologie cérébrale. On sait maintenant que cette pathologie n’a rien de psychanalytique, mais est bel et bien due à un problème dans le cerveau. De plus qu’il serait héréditaire Et il n’y a pas un autisme mais des autismes. Le spectre autistique est immense et va de simples petits symptômes sans grandes conséquences pour la vie de  l’individu, à des troubles très envahissants, impactant de façon gravissime la vie d’une personne. Soit comme moi et mes enfants, vous serez classés HP (haut potentiel) avec de petites bizarreries de comportement, qui passeront pour des excentricités ou des petits soucis de compréhension, soit vous serez enfermé dans votre bulle, incapable de communiquer avec autrui, piquant des crises durant lesquelles vous pourrez aller jusqu’à vous blesser. Entre les deux, les variations sont innombrables et propres à chacun. Cependant, on découvre chaque jour de nouvelles choses sur l’autisme et notamment celle-ci: une certaine forme d’autisme « se déclare » ou apparaît alors que l’enfant a entre dix-huit mois et deux ans. Peut-être parce que jusqu’alors certains comportement de l’enfant semblaient normaux pour son âge et que ce que l’on prend pour une régression comportementale a toujours été présente ? Toujours est-il que c’est entre douze et dix-huit mois que les enfants sont vaccinés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Et bing, plusieurs personnes de penser que le vaccin est la cause de l’autisme. NON, la découverte d’un autisme peut être corrélée au vaccin, mais le vaccin n’en est pas la cause. Par ailleurs, le nombre de cas d’autismes après vaccination  est bien trop faible pour être significatif. Oui, il peut y avoir quelques cas, où les effets secondaires d’un vaccin seront graves voire mortels. Mais le ratio bénéfice/risque est toujours en faveur du vaccin. 

Vous allez me répondre et les adjuvants aluminiques ? Tout d’abord les adjuvants aluminiques ne sont présents que dans les vaccins inactivés ou subunitaires, les autres étant faits d’agents pathogènes atténués. Ces adjuvants sont nécessaires pour entraîner une réaction immunitaire valable. Et leur quantité absolument infime, comparée à celle contenue dans nombre de produits cosmétiques. Et les laboratoires travaillent à découvrir d’autres adjuvants ou d’autres types de vaccins ne nécessitant pas d’adjuvant. De plus cette crise d’effets secondaires a été assez spécifique de la France et n’a pas été retrouvée dans d’autres pays européens dont les politiques de vaccinations sont au moins aussi fortes que chez nous. Un cas d’hystérie collective ? 

Il est normale qu’après un vaccin, surtout à base de pathogènes atténués, une réaction se fasse. Elle prouve que votre corps réagit et sera prêt, le cas échéant, à reconnaître le virus, le bacille ou la toxine et s’en défendra, vous sauvant la vie. 

Et surtout en étant vacciné vous protégez les personnes qui ne peuvent l’être. Mon mari n’a pas été vacciné contre la variole, car asthmatique. C’est la couverture vaccinale de son entourage qui l’a protégé. Si vous avez un ami séropositif, il serait bon de ne pas lui transmettre la diphtérie, la rougeole ou autre saloperies. 

Par ailleurs, avec l’immigration massive et sauvage qui nous tombe dessus, il serait bon d’être protégé de toutes les maladies que l’on croyait appartenir au passé. En effet, cette immigration sauvage et nombreuse apporte avec elle, toutes ces  » vieilles » maladies. D’Afrique subsaharienne et des pays de L’Est, nous trouvons la tuberculose en recrudescence dans les banlieues… Et quand la tuberculose arrive des pays de l’Est, elle est souvent résistante aux antibiotiques classiques, car ces personnes ont pour diverses raisons interrompu leur traitement. Ce qui demande alors une prophylaxie lourde, longue et dont les effets secondaires sont loin d’être anodins.  Des pays de l’Est, diphtérie, coqueluche, du Moyen-Orient, poliomyélite, méningites bactériennes, d’Afrique la rougeole qui fait des ravages chez les africains noirs. Et j’en passe. Pour avoir vécu 20 ans dans une banlieue à très forte population immigrée et avoir vu tant des pathologies décrites et leurs effets handicapants ou létaux, je ne peux que hurler de rage devant la mise en danger de nos enfants, à cause de personnes qui agissent comme les obscurantistes des siècles passés. 

Je ne nie pas que certains laboratoires mettent sur le marché des molécules dangereuses et dont le ratio bénéfice/risque est si négligeable qu’elles n’auraient jamais dû être commercialisées. Les laboratoires Servier et son Médiator en sont un exemple flagrant. Cependant, si nous laissons la recherche aux mains de firmes privées, parce que nous nous détournons des grands laboratoires reconnus, tel l’Institut Pasteur, alors le bénéfice des vaccins (et des médicaments) disparaîtra au profit de risques de plus en plus graves, motivés par le seul appât du gain.

Une nouvelle pathologie est en train d’envahir nos cabinets: Une variante de  cancer buccal. Dû à certains papillomavirus. Ceux-là même qui peuvent provoquer des cancers utérins. L’acteur Michael Douglas a été le premier à en parler car atteint.  Peut-être ne faudrait-il pas vacciner que les filles?

Laurence Antigone 

Pour plus d’infos: https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies

http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Principes_et_bases_immunologiques_de_la_vaccination.pdf

Crédibilité médicale : Une étude médicale prouve que la chimiothérapie dissémine des cellules cancéreuses dans tout le corps. (la chimio n’a aucun effet sur le cancer du poumon, à part le faire migrer à d’autres organes. Seule la chir aide en cas de cancer du poumon mais la chimio est inutile et nuisible, réductrice du temps de survie, mais elle très lucrative.) Dirigée par le Dr George Karagiannis une nouvelle étude effectuée à la faculté de médecine Albert Einstein de l’université Yeshiva, révèle qu’en augmentant fortement la circulation de cellules cancéreuses, la chimiothérapie propage le cancer partout dans l’organisme (même… lire la suite
Nous emmerdez avec vos vaccins qui ne servent a rien sinon a nous bousiller la santé,la variole n’existe plus! la diphtérie non plus, maladies auto éradiquées d’elle même; quant a la tuberculose elle est moins importante en suède ou existe aucune obligation comme au pays bas, comme en Angleterre. De plus on a constaté qu’il y avait autant de récidives chez les personnes vaccinées que les autres ! Alors moi je demande la liberté de me vacciner ou pas et je n’ai pas besoin d’un gourou avec sa bouche en cul de poule qui me sort le mythe pasteur !… lire la suite
Vous dites ce que beaucoup pensent et savent parfaitement, statistiques officielles à l’appui, y compris stats de l’OMS ou US. Ce que certains ne veulent pas comprendre, c’est que les citoyens ont perdu toute confiance en leurs élites, ont étudié sur nombre de sujets et savent ce qu’il en est. La chimio on sait les stats avec/sans, l’obliger est un crime d’état et médical. On a discrédité l’homéopathie basée sur la mémoire de l’eau, amusant puisqu’on soigne les élevages bio avec de l’homéopathie (je visite les fermes pour vente d’engrais, je sais ce qu’il en est) Cela dit que vaches… lire la suite

Merci tu as tout résumé , ça suffit les donneurs donneuses de leçons , à la limite on va chez son médecin et c’est lui après une visite médicale qui détermine si on doit être vacciné pour telle ou telle maladie en fonction de notre potentielle exposition .

Lamentable ce plaidoyer concernant la vaccination quand de grands professeurs dénoncent cet ignominie. À RL vous devriez embaucher des gens qui ont une certaine expérience pour éviter de faire du BFMWC.

La plus pertinente lue dans le fil de commentaires :
-« France, pays de la liberté individuelle, on ne va pas stigmatiser des musulmans terroristes mais des parents opposés aux vaccins, eux sont des monstres ! »

Personnellement j’aurais ajouté (à musulmans terroristes) vindicatifs, insultants, racistes, maitres chanteurs, belliqueux, pillards, malhonnêtes, sans éducation, haineux de tous ceux qui ne sont pas musulmans.

On ne va pas stigmatiser, la france appartient aux africains et à l’islam depuis la nuit des temps n’est-ce pas.

L’article est long et bien documenté, mais malheureusement, il passe à côté du sujet, et pour faire mon petit effet, je dirais qu’il le doit de confondre cause et corrélation. En effet, il doit toute sa longueur de nous rappeler l’immense utilité vaccinale et tout le progrès sanitaire induit, en faisant totalement l’impasse sur le fait que ce qui CAUSE la colère des gens n’est pas dans le principe de la vaccination mais dans les protocoles préconisés. Comme Sylvie d., il me semble qu’il est complètement fou d’infliger à un nourrisson une réaction immunitaire à ce point multivalente et il… lire la suite
A lire l’immense majorité des réactions, ici comme ailleurs, ce ne sont pas les protocoles qui sont le sujet, et c’est bien dommage, parce que là, par contre, il y aurait matière à discussion. Je suis pour ma part violemment contre ces pack « combinés » (et non multivalents : multivalent = contre plusieurs souches de la même maladie). Ceci étant, les 11 vaccins concernés sont administrés en 10 injections en l’état actuel des choses. Mais voilà, les gourous de l’anti-vaccination pourrissent le débat et empêchent de se poser cette question de façon sereine, comme de poser la question de l’intérêt de… lire la suite
@ Gally Merci pour votre réponse que je trouve très intéressante et au cœur du problème. Donc, j’en profite pour m’informer davantage, si vous êtes encore abonnés aux réponses : pourriez-vous svp me dire si ce protocole signe enfin la mort du vaccin hexa »combinés » ? Et par la même occasion, sur quelle durée les 10 injections seront censés s’opérer pour les nourrissons ( je pense qu’il faut minimum un an ) et à partir de quand il sera mis en place, car vous avez l’air informé. Sinon, nous sommes bien d’accord que les protocoles ne sont pas le sujet traité… lire la suite
Vous mettez dans le mille, le mot OBLIGATION passe très mal, les nourrissons allaités par la mère sont protégés à quasi 100% pendant au moins 18 mois. Hépatite B quel risque qu’un nourrisson de moins de deux ans sans rapports sexuels en restant à la maison ? On sait que Najat Vallaud Belkacem et nos dictateurs font tout pour les sexualiser au plus tôt comme s’ils étaient leur cheptel, mais quand-même à deux ans !!! L’entrée à l’école est conditionnée par les vaccins OBLIGATOIRES et tout le monde sait que si vous ne scolarisez pas vos enfants c’est direction le… lire la suite

Bonjour Armelle. Vous avez raison mais en ce qui me concerne j’ai refusé de faire vacciner mes enfants étant en plus père seul, je n’ai jamais eu de problème. Mais encore faut-il que les gens se bougent au lieu de rester des moutons. S’ils avaient touché mes enfants je peux vous dire que cela se serait mal passé.

Qui est Agnès Buzyn , fille d’Épicure ? https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/06/29/agnes-buzyn-vue-par-charlie-hebdo-_848875 Son père était un haut dignitaire du B’nai B’rith , dont les honorables correspondants ( il y a un terme hébreu ) sont légendaires . Son premier mariage lui valut une accélération de carrière fulgurante , en lien étroit avec les laboratoires pharmaceutiques . Or , il est notamment prescrit le vaccin contre l’hépatite B , dont la firme GSK détient tous les vaccins . A présent , lisez ceci : http://www.liberation.fr/societe/2009/06/25/le-labo-gsk-reconnu-responsable-d-une-sclerose-en-plaques_566908 ; et je n’évoque pas le Requip , l’amende de trois milliards de dollars , etc . J’ai instruit… lire la suite

Joli développement mais au lieu de soigner les conséquences pourquoi on ne soigne pas les causes ( ex: pourquoi le retour de certaines maladies, alors même que la population est normalement vacciné !? Y a pas piballe sous rocher, comme on dit chez moi!!😊

Vous avez un bon article très récent sur le sujet :
http://www.wikistrike.com/2017/07/la-disparition-des-maladies-infectieuses-n-est-pas-due-aux-vaccins.html
Après on peut me rétorquer que les sources citées ne sont pas fiables, ce à quoi je répondrai que rien n’est moins fiable que nos gouverne-ment(s) !

Ce sont les mêmes qui nous ont chié une pendule avec la laïcité durant 200 ans, qui depuis 35 ans ont construit 3000 moquées et ont importé 18 millions d’occupants afro-maghrébo-mahometans.

Si nos corrompus n’importaient pas massivement des occupants porteurs de maladies moyen-âgeuses disparues, peut-être qu’il ne serai pas nécessaire de faire subir des vaccins à 45 million de français de souche européenne !

Dans votre article :
« D’ailleurs, l’Unicef a acheté 4,3 milliards de doses en quinze ans sans faire baisser le moins du monde l’incidence de la maladie »
Allez vous même lire les chiffres : https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9tanos#Dans_les_pays_en_d.C3.A9veloppement

Vous savez, je peux aussi vous trouver un président qui dit que c’est le réchauffement climatique qui fait le terrorisme, d’ailleurs, Wikistrike, c’est bien le site où l’on parle « d’entité sioniste » et où l’on prétend que Daesh, ce n’est pas l’Islam mais la CIA et le Mossad, n’est ce pas ?

On parle de vaccins, vous parlez de politique du site en question (islamophile tout le monde le sait) pour évacuer le fond de l’article médical. Ensuite, bien que non-islamophile et Israélo-indifférent total, tout le monde peut voir que : 1-Israël n’accueille aucun réfugié non-juif mais son ONG Isra-Aid les fait passer en Méditerranée. 2-L’Arabie-Saoudite, berceau financier du terrorisme, est copain comme cochon avec Israël. 3-Israël n’est bizarrement pas touché par les Islamistes de l’Arabie-Saoudite qui préfèrent cibler les régimes laïcs comme en Irak ou comme en Syrie, coïncidence adversaires d’Israël. 4-Le cas de Efraim Halevy, qui témoigne qu’Israël soigne les… lire la suite
Suite 2 : sur ce point, vous êtes réellement à ce point complètement con et inculte ou c’est juste une posture digne d’un musulman (que vous défendez implicitement en déniant leur haine envers nous) en pleine séance de taqqkiya ? 4 : nous avons des hopitaux de campagne qui soignent les CIVILS syriens. Il est possible que des terroristes s’infiltrent dans le lot, mais peu probable. Seules les ordures pro-hezbollah prétendent que nous soignons les terroristes alors que lesdits terroristes, si vous aviez le dixième de notre dureté à leur égard, votre pays serait un peu moins ensanglanté, alors camembert… lire la suite
Suite 1 : la seule réalité, c’est qu’ils ont tellement la trouille des Iraniens que depuis quelques temps, ils sont passés à une relation glacée d’intérêts communs au lieu d’une guerilla continue, pour cause d’ennemi commun. Par contre, on peut parler de la relation de la France avec ladite AS, qui n’est pas non plus du « copinage comme cochon » mais la plutôt du rampage à plat ventre… 3 : Israël pas touché par les islamistes ? Ordure va, les milliers de missiles qui sont tombés sur les villes du sud de mon pays et qui tombent toujours, lancé par les… lire la suite
Tiens, « israélo indifférent » (soit disant) mais pas à mal de débiter des conneries à ce que je vois 1 : non, à peine, juste des milliers de soudanais du Darfour pendant qu’ils se faisaient massacrer et que le monde regardait ailleurs, ainsi que des centaines d’Erythréens qui se sont fait passer pour Darfoui et qui foutent la merde (contrairement aux premiers) et ont transformé le sud de Tel Aviv en coupe gorge. Rappelez moi combien la France a recueilli de vrais réfugiés du Darfour pendant le génocide ? Allo ? 2 : copains comme cochons, mais bien sur. Probablement pour… lire la suite
Teins tant qu’on y est, puisque vous êtes irrité comme tout propagandiste rétif à la vérité, si on parlait de l’URSS et des 85% « de peuple élu » dans le premier gouvernement de 1917. Les massacres qui s’en sont suivis dans toute l’URSS et ses satellites, qu’on ne me dise pas qu’iis y étaient démographiquement représentés, puisqu’encore aujourd’hui ils ne sont que 10 millions « d’élus » dans le monde. Les curés systématiquement tués, les églises systématiquement détruites (religion ultra majoritaire) mais pas une synagogue, un rabbin, mosquée, ou un imam n’ont été touchés. Une répétition générale en somme … Bilan 60 millions… lire la suite
PS : juste pour ta culture, le débile haineux : il y eu quelques 1200 pogroms recensés pendant la guerre civile russe. Tu l’ignorais, je suppose ? Dommage, si ce n’était pas le cas, tu aurais peut être su qu’une partie d’entre eux furent le fait de l’armée rouge et donc que tu es en train de débiter de la merde au kilomètre. Je suppose en passant que tu ignorais aussi que les bolcheviks déclarèrent très tôt le sionisme illégal ? Mais en fait, n’en es-tu pas conscient et n’en as-tu pas rien à foutre, n’étant qu’une illustration de plus… lire la suite
85%, tiens que cela, heureusement que le ridicule ne tue pas sans quoi les demeurés dans votre genre ne nous imposerait pas leur haine puante. Nonobstant, vous voulez qu’à ce jeu, je m’amuse à faire le bilan bien peu glorieux de votre pays ? Etant donné que je connais clairement mieux l’histoire que vous (ah bon, Trotsky a « inventé la déportation » ? Intéressant, je raconterai cela aux arméniens (qq années auparavant) ou aux différents peuples déportés par Rome : tellement ridicule que ça en devient de l’art), cela risque de vous piquer aux fesses mon ami, surtout vu le niveau… lire la suite

Gally
Écoutez mon brave petit négationniste, ces informations sont officielles et publiques, sur :

La fiche Wikipédia de Trotski (Lev Davidovitch Bronstein)
Paragraphe : 1.8 Violence politique et théorisation de l’usage de la Terreur

Shalom

Pas de chance pour vous Gally, même l’ultra-censuré Wikipédia en parle, la haine de la vérité est dans votre camp : Trotski est à l’origine d’un appareil de répression inédit en Russie tsariste, le camp de concentration. Le 8 août 1918, Trotski ordonne la création des deux premiers camps en Russie, à Mourom et à Arzamas, destinés aux « agitateurs louches, officiers contre-révolutionnaires, saboteurs, parasites, spéculateurs. » Il n’est toutefois pas seul dirigeant bolchévique à avoir cette conception de la violence politique, Lénine enjoignant dès le lendemain d’« enfermer les koulaks, les popes, les gardes blancs et autres éléments douteux… lire la suite

Eh bien madame le professeur de français, vous ne me semblez pas mieux connaître la biologie que la matière que vous prétendez enseigner.
Je vous renvoie aux excellents ouvrages du Pr Michel Georget (qui, lui, j’en suis sûre, sait écrire « fabriquant », « syphilis » et il est normal ») ainsi qu’aux interviews du Dr Tal Schaller sur YouTube.

Franchement, mettre un article comme ça avec autant de mensonges, je pense que RL devrait se regarder dans une glace. Vous devenez aussi pitoyable sinon pire que les médias du système.

Pourriez-vous citer les mensonges et expliquer en quoi ils sont mensongers ? Merci.

Vous indiquez lesdits mensonges, au lieu de cracher votre venin sans (bien évidemment) prendre le risque de vous faire retourner VOS mensonges dans la figure ?

Pendant des années, j’ai été adhérente à la Ligue pour la liberté des Vaccinations et je recevais la revue. Le nombre de cas décrits où des enfants, fraîchement vaccinés, étaient victimes d’encéphalites était impressionnant – avec souvent d’édifiantes photos à l’appui ! Des enfants handicapés à vie, paralysés, des familles qui ont été totalement bouleversées. Car on peut imaginer ce que représente pour des parents un enfant qui ne s’assume pas ! A la douleur morale les problèmes financiers viennent s’ajouter ! Combien de mères obligées de quitter leur travail pour garder leur enfant, condamné au fauteuil roulant ! Aussi,… lire la suite

Bien long…
Pour être plus court, je dirais que nous avons évacué un grand nombre de maladies, rendant les vaccins inutiles.
MAIS, l’immigration importée importe aussi des microbes et ses virus.
Ils nous volent TOUT ! même notre SANTE !

Pas mieux. il paraît qu’en ce moment ils sont même débordés par une épidémie de gale. Alors à quand un 12eme vaccin pour nous nourrissons ? … pour leur bonne santé, évidemment !

Bel article, belle publicité pour la vaccination, belle propagande …… Heureusement que vous dites que vous n’avez rien à voir avec les loobys pharmaceutiques……. Là où j’aurais souhaité une information, c’est sur le bien-fondé des 11 vaccins obligatoires à des bébés. Nous avons le DTP qui a permis effectivement d’éradiquer ces maladies. Je ne remets pas en cause ces vaccins. Ils ont prouvé leur efficacité. Ce qui me gêne, c’est que depuis plusieurs années, on dit aux parents qu’on ne trouve plus ce vaccin et qu’il n’y a plus que des hexavalents. Or, le DTP est toujours fabriqué et vendu… lire la suite

Très bonne question et je suppose même que vous connaissez déjà la réponse !

Je fais partie depuis 80 ans des « incultes », des « rétrogrades », des « obscurantistes »…qui ne sont pas vaccinés, ont refusé tout vaccin pour leurs enfants et leurs animaux et s’en trouvent fort bien si ce n’est mieux. Et détestent le pseudo information comme celle que vous nous servez.… Mon corps m’appartient et mon choix, libre et réfléchi, ne doit pas et ne peut pas être remis en question par qui que ce soit mais respecté.

Alors ne venez pas pleurer quand un de vos enfants mourra du tétanos ou se fera amputer des 4 membres suite à une méningite à méningocoques. Par contre, évitez de le crier sur les toits, si jamais pour votre bonheur votre enfant fait une forme atténué de ladite méningite mais que celui du voisin qui jouait avec lui en fait une grave voir mortelle. Si j’étais le père du voisin, je peux vous assurer que, dans les conditions bien évidemment (refus agressif et irrationnel des vaccins), je vous éclate en morceaux, au strict minimum, histoire de vous faire payer un… lire la suite

Gally
Je vous cite –
« Si j’étais le père du voisin, je peux vous assurer que, dans les conditions bien évidemment (refus agressif et irrationnel des vaccins), je vous éclate en morceaux, au strict minimum, histoire de vous faire payer un tout petit peut le lourd fardeau que votre égoïsme aurait fait peser sur ma famille »

Dans votre cas pas de souci, vous ne risquez rien puisque vos enfants sont vaccinés, donc protégés. CQFD
C’est cela la liberté de culte !

On remarque sans peine votre agressivité, vous avez des actions dans les vaccins ?

« vous avez des actions dans les vaccins ? » Non, et vous, vous en avez dans les mosquées ou les entreprises de pompes funèbres ? Et oui, les mecs qui par stupidité tentent d’inciter les gens à ne pas vacciner leurs enfants me gonflent, tout comme me gonfleraient ceux qui inciteraient des parents à ne pas attacher lesdits enfants en voiture, ou les inciteraient à les faire jouer le long d’une voie TGV. Je viens d’écouter une vidéo mise sur cette page, d’un fumier nommé Michel Georget, et le mec m’a donné la nausée. L’entendre mentir par omission comme un arracheur… lire la suite
@ Maurice D’Assac Je comprends parfaitement la colère de Gally qui est révolté par une personne estimant que les questions sur sa liberté s’arrêtent aux considérations sur sa personne, sans aucun souci du bien commun, et qui fait peser l’effort sur le reste de la collectivité en s’exonérant de toute obligation pour elle-même ( tout le monde connaît le proverbe ). D’ailleurs je vous rappelle que la vaccination ne garantit pas toujours une immunité à 100 %, ce qui rend votre argument caduque. Plus généralement, ne pas participer à l’effort d’éradication contribue à la retarder ou à l’empêcher, ce qui… lire la suite

Clam
Je suis assez âgé pour savoir lire à quel style d’individu j’ai à faire, sur cette même page même.
Un négationniste, inculte et agressif.

Je ne vous salue pas.

Certains s’écoutent parler, d’autres s’écoutent écrire.

… et d’autres feraient mieux de s’exercer à penser par eux-mêmes

Rationnel scientifique contre croyances obscurantistes. Vous avez évidement raison, Laurence. Mais expliquer si précisément l’importance sociale des vaccins à des incultes, ça relève de la gageure. xL’obligation vaccnale est une obligation morale, solidaire, humaine. Et combien de souffrances évitées par les vaccins. Qui se souvient de la rage, ce « mal St Hubert » qui tuait chaque année dans des conditions épouvantables des milliers de Français mordus par les loups, les chiens et les chats. pasteur à développé le vaccin à partir de virus de la rage plus « virulents » mais atténués, ce qui permettait à l’organisme atteint de développer des anticorps avant… lire la suite
Faites vous vaccinez mais n’imposez pas vos dogmes de bigot pseudo-scientiste du GIEC aux autres. Sinon vous pouvez étudier le sujet comme une personne ouverte et non-formatée, reprendre les chiffres et l’historique réelle des ayatollahs de la vaccination. Tenez, commencez par le vaccin du Papillomavirus, j’en ris d’avance !!! Idem si on prend les statistiques médicales du journal The Lancet au sujet de la survie avec chimiothérapie et sans chimiothérapie, on réalise que la chimiothérapie sert à faire du fric, réduire le confort de fin de vie, et réduire la vie. Les taux de récidive au cancer et migration des… lire la suite
@André Léo, je voulais vous transmettre les noms des scientifiques qui alertent sur les risques de certains vaccins, mais actuellement j’ai d’autres occupations plus « écolos ». Cela fait plusieurs articles que je lis et, il ne m’a pas semblé que la majorité des lecteurs étaient contre, même si certains (mais très peu et peut-être en méconnaissance du sujet), si risquent, deux ou trois tout au plus. Donc, arrêtez SVP, de placer une insulte dans chaque phrase, vous ne ferez pas plus passer votre message; nous savons tous le rôle de la recherche et l’importance sociale des vaccins. Mais il n’en demeure… lire la suite
Cher ami, J’ai eu pour ma part la totalité des vaccins disponibles depuis « l’avant-guerre » de 39/45. Puis j’ai eu en 1958 les vaccins « militaires » pour mes 28 mois en Algérie, J’ai eu ensuite les rappels de DTpolio…et depuis les années 80, les vaccins annuel contre les grippes.. et je n’ai jamais développé la moindre incompatibilité. Ne pas se faire vacciner est une faute contre le civisme citoyen. Pour ce qui est de l’insulte aux écolos, vous n’avez sans doute pas pris connaissance des propositions du bonimenteur télévisuel qui sert de ministre à Macron. Abrutis est un peu rude, je vous… lire la suite

Moi aussi j’ai eu tous ces vaccins et pour le mêmes raisons MAIS je n’étais plus un nourrisson quand je les ai eus ! LA est toute la différence. De plus je ne me fais pas vacciner contre la grippe, je préfère me vacciner au miel c’est bien plus efficace et ça marche bien mieux, surtout quand autour de moi tout le monde est malade … de la grippe … sauf moi !

Mais moi aussi cher ami, ceux de 50, mais j’étais encore trop jeune pour ceux d’Algérie. Puis j’ai eu les militaires où nous étions à poils et en rangs d’oignons, j’ai eu mon parcours militaire, mais sans jamais égaler votre prestigieux CV. Ensuite, j’ai eu tous mes rappels DT…, et pour l’instant, je passe au travers de ceux de la grippe (pour raison personnelle). Dernièrement, j’ai voulu me faire vacciner mais l’infirmière m’a confirmé le nouveau calendrier de vaccination qui repousse tous les vaccins. Et non, je n’écoute plus depuis très, très longtemps tous les bonimenteurs télévisuels et encore moins… lire la suite

Quand le pouvoir en place à le droit de vie ou de mort, on est plutôt mal barré. Aux parents de réagir activement sous peine de se voir retirer leurs gosses en cas de refus de vaccinations. Aucune étude de démontre les bienfaits de ces vaccins . Dans le doute mieux vaut s abstenir .

A Cheikh, Il manque un vaccin dans la panolplie médicale: celui contre l’imécilité

Je crois, oui.

Mais à moins de le rendre obligatoire, je ne crois pas que son inventeur fera fortune.

T’as raison, il ne devrait pas y avoir de sanctions. Mais dans ce cas, plus de droit à l’école et plus d’allocs. Car comme tu t’as dit, mieux vaut s’abstenir du risque de contaminer les autres.

Votre texte est très bien écrit, trop bien peut-être . Vous avez de bons arguments certes mais pas suffisants. Concernant le rapport entre les vaccins et certaines pathologies développées je me garderai d’être aussi affirmatif que vous. Effectivement après de sérieuses études on a réussi à tordre le cou à des rumeurs concernant les vaccins et l’autisme mais ça n’a pas été une évidence comme vous semblez le croire. pendant des années le milieu médical lui même n’était pas sûr et il à fallu des études poussées pour écarter cette hypothèse …De même certains vaccins auraient, et c’est assez plausible… lire la suite

Le risque n’est sans doute pas la vaccination, mais plutôt LES VACCINATIONS.
En effet quelle certitude a t’on de l’innocuité de faire à des bébés de moins de 18 mois une multitude de vaccins. Peut être qu’1, 2 ou 3 vaccins simultanés présentent beaucoup d’avantages que d’inconvénients, mais est on sur que 11 vaccins sont réellement sans danger ?

Dès sa naissance un enfant est confronté à des milliers d’agents pathogènes, contre lesquels son système immunitaire va lutter avec plus ou moins de succès. Et ce ne sont pas ces vaccins qui vont perturber ce même système. Par contre vivre au milieu de dangereuses maladies potentiellement mortelles oui. Parmi ces « nouveaux vaccins  » se trouvent ceux qui protègent de certaines méningites bactériennes, très présentes au Moyen-orient et en Afrique. Et si vous avez l’impression que certaines maladies ont disparu, c’est bien grâce à la vaccination. Certains germes, comme le tétanos, sont présents dans la terre et nous ne nous… lire la suite

les trivalents habituels ont fait leurs preuves (dont le tétanos). Les autres on ne sait pas ! Ils suffisent en l’état pour une vaccination en très bas âge. Maintenant si nous REIMPORTONS des maladies déjà éradiquées … c’est un autre problème, pour lequel un autre type de vaccination serait plus efficace et même radical !

Je pense que vous avez raison (A.J. Responsable Recherches et Développement Labos Wellcome/Burrought/Cooper/Mc Dougall/Robertson Groupe Glaxo).

Heureux de voir un article qui permet de retrouver la raison.

ou bien d’en perdre la raison ? le bon sens paysan ?

Et si le débat sur le sujet nourrit effectivement bien des fantasmes, c’est que ce débat là a été confisqué, réservé aux experts, dont on connait comme en politique les compétences et la probité.
Mais bon on a « veauté » non ? Alors « piquez » maintenant …

ouaffff ! Il y aurait beaucoup, beaucoup à dire … 1) les indications des vaccinations sont rarement posées: ex l’hépatite B elle s’attrape comment ? En gros comme le sida: si on commençait par le commencement, les vraies mesures de prévention ? Ah oui débat interdit, stigmatisant … 2) pathologies ré émergentes et immigration: ben voyons, là encore si on commençait par le commencement 3) l' »efficacité » des vaccinations: pourquoi (par ex) le BCG n’est plus obligatoire ? Parce que c’est l’hygiène qui a fait reculer la maladie, et nullement le vaccin 4) les adjuvants pour stimuler la réponse immunitaire: il… lire la suite

Le BCG est beaucoup moins efficace que d’autres vaccins, tout simplement.

Vous pouvez attraper une hépatite B, par le simple contact de votre brosse à dents avec celle d’une personne atteinte en partageant le même verre à dents

Encore faut il savoir avec qui on partage sa brosse à dent (ce qui n’est pas recommandé) et donc avec qui on vit ! En France, ce sont les transmissions par voie sexuelle et chez les usagers de drogues qui sont les plus fréquentes (source INES). La vraie prévention est donc d’une logique imparable … mais stigmatisante, donc silence dans les rangs. Résultat, on vaccine tout le monde, et on continue de s’envoyer joyeusement en l’air et par tous les trous …

Reste que dans presque tous les pays européens, notamment le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suède, aucune vaccination n’est obligatoire, ce qui ne veut pas dire que les gens ne se font pas vacciner.
Cet article tendancieux pourrait être écrit par un lobby des laboratoires, ce n’est évidemment pas un compliment.

leur couverture vaccinale est plus élevée que la notre, ce qui veut dire qu’ils sont moins immatures et sujets aux  » grandes peurs  » que nous

C’est assez amusant de ridiculiser la partie adverse pour argumenter. Il ne s’agit pas de grandes ,peurs irrationnelles mais de faits avérés. Depuis des années on se pose des questions réelles et motivées sur le rapport entre l’hépatite B ou les leucémies et certains vaccins. la vérité c’est que l’on ne sait rien et que des gens bien intentionnés viennent vous dire qu’eux ont la vérité et que vous devez vous y soumettre. Ma fille a eu une leucémie dont elle s’est sortie. hé bien on a eu droit à des questionnaires longs comme le bras car .. on cherche… lire la suite
On le sait déjà en réalité, et depuis de nombreuses années (personnellement cela fait au bas mot 25 ans que je suis au courant) : les colles qui inondent le mobilier moderne, lequel n’est plus composé de bois mais d’aggloméré de déchets de bois liés par des colles qui diffusent leur poison dans les maisons pendant des années. http://www.alter-ec-home.com/une-source-de-pollution-interieure-nos-meubles/ L’explosion des cancers des enfants correspond à la propagation de ce « mobilier moderne » (et pas des « chocs émotionnels ou alors à l’époque de Cosette tous les enfants seraient morts de cancer…) Mais voilà, il faudrait que les consommateurs acceptent de ne… lire la suite

Le probleme, ce n’est pas la vaccination, qui induit des maladies opportunistes a cause de l’aluminiuym et des adjuvants, mais ca serait plutot la cause de cette obligation vaccinale…

Si nous n’avions pas toute cette pourriture de migrants dans notre pays, ainsi que les musulmans qui vont a la mecque, nous n’aurions pas toutes ces maladies exotiques ou disparues qui reviennent a cause de cela…

Pour un pays sans maladies, ou a risque limité, virons les causes: les migrants.

A mon avis ce texte est totalement Hors sujet. Le problème n’est pas de savoir si oui ou non la vaccination est efficace car on sait qu’elle l’est ! Il est donc inutile d’en disserter dans un article beaucoup trop long. Le problème posé par la vaccination obligatoire de 11 vaccins est qu’ils sont injectés à des nourrissons dont les défenses immunitaires ne sont pas encore prêtes à les supporter à ce très jeune age. C’est pourquoi le Professeur JOYEUX remet très justement « les pendules à l’heure » … et EN TANT QUE SCIENTIFIQUE qui – lui – raisonne sainement.

Vu tous les agents pathogènes contre lesquels un enfant doit se défendre dès la naissance, autant l’aider, non ? Parce que se défendre contre la coqueluche ou la diphtérie à 1 mois de vie c’est impossible. C’est votre couverture vaccinale qui protège les petits. Les premiers vaccins se font à partir de 3 mois. Et là c’est de votre réesponsabilité.

Manipulation , quand tu nous tient !
Le professeur Joyeux, est comme nous tous, rester dans le politiquement admis !

je regrette . Si on avait plus de Pr Joyeux le monde de la médecine serait beaucoup plus sain .

Merci infiniment pour cet article qui remet les pendules à l’heure.

… Et qui rappelle ce qu’est un raisonnement scientifique …

de toute facon nous ne sommes pas classe a l’annexe ?de la convension de BERNE ou GENEVE sur les especes en voie de disparition ,loin s’en faut , d’ailleurs certains encore _ que d’autres, la pour le coup personne ne parle de selection naturelle si repandu quand il s’agit d’autres especes

wpDiscuz