A Dijon, chronique des incivilités ordinaires, méprisées par Rebsamen, le maire socialiste

Il faut commencer par lire l‘article du Bien Public (qui, pourtant, ne fait pas partie des medias de réinformation c’est le moins que l’on puisse dire… )

Rien de nouveau dans ce quartier de la Fontaine d’Ouche où la classe moyenne dijonnaise avait fait construire des maisons ou avait acheté des appartements en résidence, à partir des années 70, pour la proximité avec le lac Kir, les grands espaces de la Combe à la Serpent… et où les différentes municipalités ont trouvé intelligent d’introduire, au milieu des petites copropriétés, de plus en plus de logements sociaux.

Résultat des courses, comme le montre ce rapport « Diagnostic santé pour la mise en oeuvre d’un Atelier santé ville à Dijon » (sic !), on découvre que les deux quartiers à haute densité en logements sociaux sur Dijon, « Les Grésilles » et « la Fontaine d’Ouche », suréquipés en logements sociaux, concentrent un maximum d’immigrés dont la majorité ne travaillent pas…

Et on voudrait nous faire croire que l’immigration est une chance pour la France, et on voudrait nous faire croire que les immigrés vont payer nos retraites, et on (Duflot et le gouvernement, notamment) voudrait nous faire croire que toutes les villes de France doivent installer des Fontaine d’Ouche chez elles, histoire de pourrir la vie des Français de souche qui supporteront la vie intenable décrite dans l’article ou bien devront se paupériser en revendant pour un prix symbolique le logement acquis à grand frais au cours de leur vie. Logement revendu, bien sûr, à un des habitants de ces nouveaux quartiers pourris, immigré de préférence, afin de permettre l’instauration de quartiers communautaristes et l’enrichissement des immigrés, devenant propriétaires à bon compte aux dépens des Français d’origine. On peut sans doute se dire que le bruit et les incivilités à l’égard des derniers Français d’origine installés dans les co-propriétés n’ont d’autre but que de contraindre ces derniers à fuir et donc à vendre pour l’euro symbolique ou presque.  On constatera que les chiffres sont effrayants, déjà, en 1999, on n’ose imaginer ceux de 2012… (Cliquer sur les documents pour les agrandir)

 

fontaine-ouche-1.JPG

 

fontaine-2.JPG

fontaine-3.JPG

fontaine-4.JPG

 

fontaine-5.JPG

fontaine-6.JPG

 

Les chiffres de 2012 sont éloquents

fontaine-8.JPG

 

Il n’est donc pas abusif, quand on lit le rapport, de faire un lien entre immigration, logements sociaux et incivilités.

Or, que propose Rebsamen, le maire socialiste de Dijon (qui se voudrait le monsieur Sécurité de Hollande, on s’en étouffe… ) ?

Tout simplement de donner encore plus d’argent au quartier (les Dijonnais qui n’ont pas fini de payer leur Zénith, leur piscine olympique et commencent à rembourser les travaux pharaoniques du tramway ne sont plus à ça près, sans doute… et d’investir sur le Centre commercial…

Il est  certain que favoriser l’installation d’un kebab (au hasard) dans le centre commercial va empêcher la racaille d’agresser les co-propriétaires et de les faire vivre dans une insomnie permanente…

Il est certain que faire plusieurs fois par an, quand on recherche un malfrat particulier, une descente dans le quartier avec hélicoptère va empêcher les incivilités ordinaires…

Et c’est ce modèle que les Verts et les Socialistes rêvent d’imposer à la France entière. Histoire, sans doute, de faire de la place pour les immigrés.

verts

Christine Tasin

Résistance républicaine

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.