A Jean Robin : Pas d’instrumentalisation de Résistance républicaine contre le FN !

Cher  Jean,

Nous avons depuis longtemps des désaccords idéologiques, qui nous empêchent d’envisager la Résistance de conserve et qui mèneront, entre autres,  à un débat sans doute très animé la semaine prochaine sur « La Gauche est-elle le camp du bien » puisque je serai seule à défendre le camp de la gauche (la vraie, pas les traîtres au pouvoir) face à 3 libéraux détestant mon camp. Ces désaccords n’empêchent pas l’estime réciproque due aux combattants courageux et la complicité dans la lutte contre l’islamisation.

Néanmoins ton dernier dossier paru sur Enquête et Débat, non le FN n’est pas le parti de la Résistance mais celui du système  m’a fait bondir, pour deux raisons.

D’abord, si je ne mets pas en doute ton droit de penser ce que tu veux du FN et de le dire, je ne suis pas d’accord pour que tu fasses une lecture erronée de nos écrits pour appuyer tes thèses ni pour que  tu affirmes des choses fausses à propos de nos positionnements, qu’ils soient politiques ou idéologiques.

Ensuite, affirmer comme tu le fais que, parce que Marine le Pen, comme tout chef de parti, a été reçue à l’Elysée, cela prouverait qu’elle est l’agent du système, est et risible et nuisible à la cause des patriotes.

Je ne peux, en effet, cautionner  cette phrase  » Certains comme Riposte laïque et Résistance Républicaine commencent à tirer la sonnette d’alarme, sonnés qu’ils sont de voir leur championne s’entourer d’islamophiles, comme Florian Philippot ou Charlotte Tamou Soula »  Je ne te reconnais ni le droit de dire que Marine le Pen serait notre championne  ni que nous irions dans ton sens.

D’abord, si nous avons explicitement donné deux mots d’ordre depuis un an : « tout sauf la gauche » et « priorité aux candidats patriotes », il se trouve que pour les présidentielles il n’y en avait que deux, Nicolas Dupont Aignan et Marine le Pen, c’est une chose indéniable et leur programmes, leurs interventions télévisées… le prouvent suffisamment. Par ailleurs Marine le Pen est la seule qui ait eu le courage de s’attaquer publiquement aux prières dans les rues, au halal, et au voile. Nous avons largement apprécié et nous l’avons remerciée, dans nos articles, déplorant qu’elle soit la seule à le faire. De là à prétendre qu’elle est notre championne il y a un pas qu’il est malhonnête de franchir, parce que nous avons une totale indépendance des partis, de tous les partis, que nous ne roulons que pour la France et la République et que notre liberté de parole, totale, le montre suffisamment.

Je trouve tout à fait anormal de voir instrumentalisés les articles critiques que nous avons pu faire paraître sur le manque de discernement du seul Florian Philippot sur l’islam pour en faire un « scud » contre le FN et Marine le Pen. Il s’agit là, au mieux, d’une généralisation abusive, au pire d’une instrumentalisation de Résistance républicaine à des fins bassement égocentriques  (vouloir à tout prix avoir raison, même au prix de la vérité). Si Florian Philippot  persiste et signe, si Marine le Pen le suit, nous dirons notre déception de voir disparaître de la scène politique la seule voix qui osait défendre la laïcité contre l’islam. Cela ne nous conduira pas, pour autant,  à dire que le FN fait partie du système tout simplement parce que des hommes et des partis comme Debout la République et le FN qui défendent la sortie de l’Union Européenne et de l’euro ne peuvent pas faire partie du système.

Par ailleurs, sur le fond, je ne peux voir en quoi le fait d’aller à l’Elysée ferait de Marine le Pen un traître. Il est légitime que celle qui représente au moins 18% des Français soit consultée à l’égal des autres représentants de parti. Et vouloir qu’elle pratique la chaise vide serait vouloir qu’elle représente non pas un parti, susceptible d’arriver au pouvoir légalement, par les urnes, mais le chef d’un  mouvement insurrectionnel…

Peut-être en rêves-tu, peut-être le souhaites-tu, peut-être penses-tu qu’il n’y a plus rien à attendre de la légalité et  des élections (mais où est donc le parti ou mouvement que tu devrais avoir fondé pour leur faire pièce ? ), mais tu n’as pas le droit de dénier aux autres  un dernier espoir, celui de tout voir changer par les urnes, sans la guerre civile qui se profile à grands pas. Peut-être sera-t-elle inévitable, mais il serait malhonnête à un chef de parti comme Marine le Pen de ne pas tout faire pour changer les choses par les voies légales et pacifiques.

Quant au reste, je suis désemparée devant le procès en sorcellerie que tu fais à  Charlotte Tamou Soula. Je ne la connais pas, c’est la première fois que j’en entends parler et je ne ferai donc que pointer du doigt tes contradictions. Tu fais d’elle une islamophile folle, te fondant sur des échanges que tu aurais eu avec elle il y a… plus de 3 ans ! Non seulement tu ne précises pas que depuis 3 ans bien des gens ont eu les yeux dessillés (voir la fin de mon discours à la marche du 10 décembre), comme Paul-Marie Coûteaux, mais tu n’hésites pas à laisser sous-entendre que, parce qu’elle serait Algérienne d’origine (comme Malika Sorel… ce qui n’empêche pas d’aimer la France, n’est-ce pas ?) elle serait islamophile. Une née musulmane convertie au christianisme… j’ai connu des islamophiles plus évidents…

J’ajouterai, cher Jean, que cet article de mise au point sera ma réponse mais qu’il est hors de question que je perde un temps précieux, que je n’ai pas, à polémiquer ad vitam aeternam sur ces sujets. Nous avons, toi et moi, mieux à faire.

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.eu

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.