A la trappe Attali, selon vos propres critères vous avez dépassé la date de péremption !

« Dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie (des gens du peuple – ndlr). L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures. »
Jacques Attali, L’avenir de la vie, 1981

ATTALI dit ATTILA

Un djeune de 69 ans qui veut euthanasier les vieux :
après vous cher monsieur !

A 66 ans je me sens particulièrement visée, menacée et gratuitement salie par cette ignoble individu, et bien qu’il ne mérite que le plus profond mépris de la part des sexagénaires et au-delà, je tiens à porter à la connaissance du plus grand nombre, les sales visées d’un véritable salopard, tellement imbu de sa petite personne, qu’il en oublie les règles de la plus élémentaire décence.

Se prétendre intellectuel, accumuler les diplômes, socialiste de surcroît … et sortir des horreurs pareilles, surtout lorsqu’à quelques années d’intervalles on se plagie soi-même (1) avec les même éléments infects, prouve qu’en plus de radoter, ce minus est, pour employer le langage cher à ses détestables et vaniteux amis du pouvoir, au-delà du nauséabond et que le stade de la pourriture est atteint depuis déjà un certain temps !

Comme l’écrit si bien Maurice D. sur le site de Minurne :

« Sur le fond, on ne peut pas lui reprocher de manquer de suite dans les idées ! Dommage seulement que ce soit toujours les mêmes qu’il recycle à l’infini sans que ses idiots de lecteurs s’en aperçoivent ».

Eh bien, nous à R.L. on s’en est aperçus, et nous n’avons pas peur de lui mettre le nez dans ses immondes excréments d’intello torturé !

Par ailleurs, j’aimerais rappeler à ce sinistre individu qu’ayant lui-même atteint et même largement dépassé les limites qu’il a lui-même tracées, il serait bienséant de montrer l’exemple en s’appliquant à lui-même la recette qu’il préconise, débarrassant ainsi l’humanité d’un cloporte malsain et méchant ! Je ne suis pas sûre alors, qu’à part les crocodiles de la bien-pensance, il y ait grand monde pour le pleurer !

Mais auparavant j’aimerais rappeler quelques vérités à ce paltoquet se prenant pour le nombril du monde.

1/ Alors que les politiques déjà outrageusement surpayés,  bénéficient de scandaleux privilèges, notamment en matière de fiscalité et de régimes de retraites (dorées), le retraité moyen, qui a gagné sa pension à la sueur de son front en cotisant pendant toute sa carrière, perçoit une retraite (disproportionnée à celle des premiers) et continue de payer des impôts, taxes et retenues à la base… jusqu’à ce qu’il tire sa révérence : il n’est donc en rien à la charge de la société. Il parait utile de rappeler à monsieur Attali, nouvelle victime d’Alzheimer, qu’au temps de leur activité les retraités actuels ont, par leurs cotisations, permis aux retraités d’hier de percevoir leur retraite.

2/ Si j’en juge par l’incurie des gouvernements successifs depuis une bonne quarantaine d’années, dont aucun n’a su résorber le chômage, mais bien plutôt le faire croître (bien qu’ayant bénéficié, contre rémunération, de ses précieux conseils), j’aimerais savoir comment ce petit personnage aurait pu être (sûrement grassement) payé toutes ses années si sa politique du pire avait été appliquée et si on avait éradiqué les plus de 62 ans (nouvelle norme décidée par sa majesté !) qui se révèlent être des consommateurs non négligeables pour l’économie du pays.

3/ Monsieur Attali oublie que, par la faute de profiteurs de son acabit  gravitant autour des puissants pour les polluer de leurs mauvais conseils,  les bas salaires et donc les minables retraites qui en découlent, ne suffisant pas à faire vivre décemment les bénéficiaires, obligent ceux-ci à travailler bien après l’âge de la retraite. Ces derniers sont donc encore moins à la charge de la société, et il faut avoir atteint son degré de déshumanisation  pour oser vouloir se substituer au ciel et décider de qui devait quitter la vie, à l’heure qui lui agréé.

4/ Sa fourberie lui ayant totalement fait oublier tous les bienfaits dont il a bénéficié grâce au travail des contribuables de ce pays, il envisage froidement de supprimer une partie de ceux-ci sans le moindre état d’âme… tout en continuant à se prétendre socialiste ! Nul mieux que ce cuistre pouvait donner ainsi la preuve que ce parti est devenu un véritable nid de vipères ayant enterré depuis longtemps la doctrine d’origine !

Monsieur Attali se mêle de tout avec toujours autant de morgue et de suffisance ; c’est ainsi que non content de vouloir exterminer (sauf lui et ses copains) les plus de 62 ans, il veut aussi supprimer les jours fériés cathos :

« Il convient même, désormais, d’aller plus loin et d’enlever de notre société laïque les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse. Par exemple, les jours fériés ne devraient être que laïcs, tels le 1er janvier, le 1er Mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Les autres, dont les noms conservent encore une connotation religieuse (la Toussaint, Noel, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption) devraient se voir attribuer des noms laïcs (« fête des enfants » pour Noel et « fête de la liberté » pour Pâques) ou être considérés comme des fêtes religieuses, que les citoyens pourraient choisir comme jours fériés, parmi d’autres jours fériés pour d’autres fêtes religieuses (Kippour, l’Aïd, l’anniversaire du Dalai Lama) ». (2)

Ce type ne nous aura rien épargné !

Je le soupçonne d’être la réincarnation d’Attila, souhaitant poursuivre dans cette vie son oeuvre de destruction de l’herbe, en s’ attaquant  directement à l’humain et en commençant par les vieux.

Pour finir, j’ai envie de lui dire : si « Attal » signifie en arabe portefaix , vous monsieur, vous nous portez sur les nerfs, alors cessez de penser si mal, et oubliez-nous avec vos idées frelatées !

(1) http://minurne.blog4ever.com/blog/lire-article-431391-9753336-il_est_devenu_fou___il_faut_euthanasier_jacques_at.html

(2) http://blogs.lexpress.fr/attali/2013/02/04/laiciser-letat-enfin/


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.