Ai-je encore envie de me battre pour vous, qui ne voulez rien voir ?

Ai-je encore envie de me battre pour vous ? Vous qui ne voulez pas voir la sphère négative dans laquelle court notre pays particulièrement dans cette perte de repères culturels traditionnels.

Qui êtes-vous ? Aveugles, ethnocentristes craintifs, soumis, gauchistes par tradition…illuminés de la crèche et tant d’autres. Pourquoi ne voyez-vous pas ce qui se passe quotidiennement autour de vous ?

Qui sont les responsables de cette absence de conscience?

-          Les antifascistes ? Les bien-pensants, les moralistes qui veulent interdire tout groupe ou mouvement aux idées différentes, préférant la défense première des immigrés et dont les méthodes sont de plus en plus violentes. Derrière tous ces actes soit disants de bienveillance se mue un véritable intérêt économique premier….l’extrême gauche est source d’emploi légalisé.

-          Les  bourgeois parvenus ? Vivant dans les beaux quartiers, ne prenant pas les transports en commun, ne courant pas entre travail et nounou…Ils vous dénigrent, ne font preuve d’aucune empathie envers les ¾ de la population qui commence à ressentir une certaine souffrance à vivre dans son propre pays.

-          Les musulmans convertis, catholiques et juif collaborationnistes…entre religieux le soutien est de mise. Là aussi on peut assister à  « j’aide mon prochain immigré avant mon prochain français ». Aucun reproche n’est émis quant à l’émergence d’un islam radical…exception faîte lors de faits atroces tels la tuerie de Toulouse orchestrée par Mohammed Merah.

-           Les journalistes : soutien inconditionnel des dirigeants, leur amitié avec les politiques se joue aux yeux de tous, bénéficiant davantages tels la conservation de leur réduction fiscale. Que ne feraient-ils pas pour les conserver ? Mentir comme indiquer un prénom européen à un criminel au lieu d’un prénom d’origine africaine. Omettre comme passer sous silence la marche contre l’islamisation du 10 novembre dernier. Discriminer comme ne pas inviter les représentants de certains partis politiques.

Quelles conséquences à cet aveuglement ?

-          Un sentiment de ne plus être à sa place dans son propre pays. Comme l’évoque notamment Renaud Camus, un véritable remplacement de population est en train de se produire. Des immigrés par centaine de milliers entrent dans notre pays pour ne pas en partir…et s’y accroissent par un nombre conséquent d’enfants nés sur notre territoire…

-          La réalité d’une instabilité financière, culturelle, religieuse, morale, économique…que le politique ne saura régler  et au contraire accentuera en initiant des mesures en faveur des immigrés

-          L’impression d’une insécurité permanente, délinquance en augmentation, délits de violence volontaire en croissance

-          La peur de l’avenir…comment vont évoluer les générations futures parmi ces délinquants dont le seul but sera de convertir les jeunes européens à une culture arabe.

La mission la plus délicate dans un combat n’est pas d’y emmener un maximum de personnes ; encore faut-il qu’elles aient ouvert les yeux sur la réalité des causes du combat. Nous sommes de plus en plus nombreux à y contribuer et nous continuerons dans ce sens le temps nécessaire : dénoncer, informer, manifester, écrire, lire, prendre des risques, défendre.

Adèle Blanchard


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.