Aix-en-Provence : François Rasteau manipule les lecteurs de La Provence

Publié le 19 mars 2017 - par - 8 commentaires - 979 vues
Share

Avec ce titre accrocheur «Ces associations aixoises dans le viseur de l’extrême droite»,  le journal La Provence a consacré une page complète le 22 février 2017 aux trois associations, ATMF(association des travailleurs maghrébins de France), ASTI (association de solidarité avec les travailleurs immigrés) et AITE (accueil information de tous les étrangers et les personnes d’origine étrangères) qui ont eu leurs subventions supprimées par le Maire d’Aix-en-Provence suite à la question orale que j’ai posée au Conseil Municipal du 13 décembre 2016 et dont je vous ai relaté la teneur dans un article sur RL.

Ces trois associations font partie du réseau aixois AGIR. Depuis 2015 ce collectif regroupe 26 associations du pays-d’Aix et de la région pour coordonner une aide aux réfugiés sur le territoire d’Aix. Il y a : la Cimade (comité inter-mouvements auprès des évacués) une association de solidarité active avec les étrangers, membre de la Fédération protestante de France. Elle reçoit de l’État français 4,5 millions d’euros de subventions publiques annuelles !  Il y a aussi, l’ AITE, ATMF, ASTI, ATTAC, LDH, LICRA, Osez le Féminisme, l’Entraide protestante, Faire village ensemble, APC (Aix-en-Provence citoyenne), Couples et Familles, Demeter-Core, Secours catholique, Secours populaire, Résister aujourd’hui etc.

Le journaliste de La Provence François Rasteau a donné la parole aux trois associations (plus de deux mois après mon intervention au Conseil municipal) en ayant pris soin la veille de m’appeler pour me demander ce que je reprochais aux associations en question ! «Vous avez eu entre les mains ma question orale, tout est dit» lui ai-je répondu. Sa mauvaise foi et ses arguments éculés m’ont quelque peu agacée et après 19 minutes de conversation, j’ai conclu mon entretien en disant : «vous êtes tellement aveuglé par votre idéologie que vous n’êtes même plus capable de penser ni de faire votre travail correctement en toute objectivité et déontologie». Son article est à la hauteur de son aveuglement de gauchiste bien-pensant teinté de mensonges, de contre-vérités, d’approximations, de manipulation et d’omissions bienveillantes pour ces associations.

Sous-titre : «Ces associations proposent des ateliers aux enfants, accompagnent lors de démarches administratives, donnent des cours de français… et parfois d’arabe. Rencontre avec des associations aixoises décriées par l’extrême droite»

Que me reproche le journaliste F. Rasteau ?

  • d’avoir attaqué frontalement au conseil municipal l’ATMF lui reprochant ses activités politiques et sa participation à un débat «incitant à la guerre raciale».

Le journaliste a intentionnellement oublié de dire qu’ATMF a organisé avec Aix Solidarité et le Front Uni des Immigrations et des quartiers populaires (FUIQP dont Saïd Bouamama est le fondateur et animateur, il est aussi un des portes-parole du comité de soutien aux sans-papiers de Lille)  un débat le 16 septembre 2016 dans la cour de l’église Saint-Paul dont le titre est évocateur «Crise : la lutte contre les discriminations n’est-elle pas la question centrale ? »  A titre personnel je répondrai que NON et que notre pays a d’autres chats à fouetter ! Comme disait De Gaulle : «Si une communauté n’est pas acceptée c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs». Si cette communauté se sent discriminée, qu’elle rentre chez elle dans les pays musulmans où la discrimination fait «rage» envers les femmes, les apostats de l’islam, les chrétiens, les homosexuels et j’en passe. Bien évidemment, F. Rasteau ne parle pas de ce débat.

  • Il passe directement à celui du 28 octobre 2016 : «Construisons de nouvelles dynamiques de solidarité» où dit-il, «était invité, entre autres, le sociologue Saïd Bouamama connu pour ses positions critiques vis-à-vis de la colonisation et de la place réservée aux personnes issues de l’immigration dans la société». M. Rasteau, si vous aviez fait votre travail correctement vous auriez dit que ce monsieur a écrit un livre qui s’appelle «Nique la France», qu’il est militant communautariste assumé fondateur avec Houria Boutelja des Indigènes de la Républiques, qu’il déteste notre pays et oui j’assume mes propos : ces gens-là incitent à une guerre raciale et S. Bouamama, ce grand sociologue donneur de leçons dit que la France discrimine les immigrés !

Rasteau continue dans son relativisme en parlant de l’invitation de Siham ASSBAGUE dont j’ai dit dans mon entretien téléphonique la veille avec lui qu’elle était «une militante extrémiste qui a organisé  l’été dernier un colloque interdit aux blancs». Mauvaise foi du journaliste quand il ose dire : «il s’agissait en effet d’un camp décolonial ouvert seulement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d’état en contexte français (oubliant de dire que ce camp d’été était interdit aux Blancs) comme certaines féministes organisent des réunions non-mixtes». Je n’ai pas de mots pour exprimer mon dégoût pour cette phrase. M. Rasteau votre idéologie gauchiste vous rend incapable de faire un travail honnête d’information tant votre aveuglement  est important ou alors ce qui est plus probable, vous manipulez la population ce qui est très grave pour la démocratie. Où est votre déontologie ? Disparue avec votre bon-sens ! Je rappelle que SOS Racisme qui n’est pas dans mon cœur a dit de cette manifestation à Reims en Août 2016 que c’était un «rassemblement ouvertement raciste organisé par des individus qui ont choisi de transformer leurs névroses identitaires en haine politique». Les dires de SOS racisme ne vous intéressent que quand cela concerne les procès et diatribes contre les patriotes, les sites de réinformation comme Riposte Laïque et les Français qui aiment leur pays et sont  traités de racistes, fascistes, extrême droite, voir le titre accrocheur de votre article !

Rasteau, vous avez donné la parole à M. Nacer El Iddrissi, le président de l’ATMF qui dit : «La problématique serait aime-t-on la France ? Là est le délire ! Notre association est porteuse des valeurs de fraternité, d’égalité et de liberté. Nous intervenons dans le débat public, c’est cela qui fait vivre la démocratie». En invitant des extrémistes à un débat avec l’argent du contribuable ? C’est cela qui fait vivre la démocratie ? Et bien NON monsieur Iddrissi la démocratie ce n’est pas cela. Vous devriez faire attention aux personnes que vous invitez et franchement cela me fait rire jaune quand vous parlez de valeurs. Savez-vous ce que sont les valeurs de la France monsieur ! Retournez donc dans votre pays d’origine pour prêcher la bonne parole et inculquer à vos compatriotes ce que sont les vraies valeurs de la France afin que votre pays d’origine les applique !

«Nous sommes une association qui se revendique progressiste, nous défendons l’accès au droit et aux activités sans distinction de sexe ni de religion. Notre objectif est de donner sens et corps à ce que l’on appelle le vivre ensemble». Vous devriez aussi inviter dans vos colloques sur le vivre-ensemble l’imam de la Mosquée du Calendal fermée par l’État le 12 février 2017, lui aussi prônait le vivre ensemble à Aix ! Allons monsieur, un peu de dignité et arrêtez vos mensonges quand le journaliste dit que je conteste les séjours payés à des femmes pour aller voir Djamel Debbouze à Paris avec l’argent du contribuable,  votre associé M. Gibbon ment honteusement ou occulte le fait en disant que se sont des jeunes qui sont partis (je rappelle que j’ai consulté le rapport d’activité de l’association). Et même si c’était vrai, je ne veux pas que l’argent des Aixois serve à payer des vacances à Paris et à Bruxelles.

 

  1. Iddrissi, vous dites que «ce n’est pas une question d’argent, Mme Solari se pose sur le terrain politique». Mais bien évidemment que je me place sur le plan politique, vous croyez que je me suis engagée pourquoi ? Laisser prospérer avec l’argent du contribuable des associations anti-France et communautaristes grâce à des gens comme vous jusqu’à la mort culturelle, civilisationnelle et institutionnelle de mon pays ? Je vous combattrai avec détermination jusqu’à la fin de mon mandat et plus si les électeurs m’élisent à nouveau.

Je signale que le député socialiste J.D. Ciot a donné 2000 euros à ATMF sur sa réserve parlementaire en 2016.

Passons à l’AITE,  «aider les étrangers à faire valoir leurs droits».  A quoi sert la Maison de la justice et du droit d’Aix-en-Provence qui a coûté au contribuable 419.409,00 € dont Département : 209.704,50 €, EPCI : 83.881,80 €, Etat : 41.940,90 €, autofinancement commune : 88.881,80 € ?  Cette structure est rattachée à la Direction de la Politique de la Ville et propose des permanences gratuites dans les quartiers faisant partie du fameux contrat de ville ! Donc double emploi avec AITE !

Cette association ne sert qu’à la propagation de ses idées immigrationnistes : «Nous nous occupons de tous les problèmes des étrangers : regroupement familial, mariage, régularisation des personnes, vie privée et familiale, droit à l’aide médicale d’État, nous avons reçu 1000 personnes en 2016 de 70 nationalités différentes ce qui représente 2383 visites, nous avons 4 salariés, tous en emplois aidés et nous commençons à avoir des problèmes de trésorerie» précise Philippe Chouard, membre du Conseil d’Administration d’AITE. Donc double peine pour les  contribuables car en plus des subventions  données à l’association, les 4 emplois sont aussi subventionnés.

Le journaliste dit que la subvention donnée par la mairie est de l’ordre de  5.500 € ! Mensonge : 10.800 € ! J’aime bien la phrase employée «de l’ordre de». Voilà comment on relativise et on manipule, c’est écœurant.

Et l’ASTI dans tout ça ?

Le journaliste me cite : «Ces associations ne pensent qu’à aider les immigrés. L’Asti sur son site a une affiche où est inscrit Frontexit. L’Europe a des ennemis qu’elle s’invente. Ce qui m’inquiète, c’est l’arrivée des extrémistes avec les migrants… S’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à rentrer chez eux… A l’Asti, ils donnent des cours d’arabe, quand on veut s’intégrer, on apprend le français».  Mauvaise foi de F. Rasteau quand il dit «qu’importe si la plupart des attentats n’ont  pas été commis par des réfugiés». Cette phrase laisse songeur quand on sait que plus de 20.000 terroristes seraient arrivés avec la vague migratoire.

La présidente de l’association, Josette Misraki dit que je lui «reproche deux heures de cours d’arabe qui sont utiles pour faire des comparaisons avec le français. Nous faisons de l’insertion socioculturelle notamment par l’apprentissage de la langue française… il faut ajouter à cela des cours de code de la route et d’initiation à l’informatique». L’ASTI reçoit un public de 70  nationalités soit plus de 400 adultes encadrés par 7 salariés et un salarié pour les petits. Mme Misraki, à quoi servent les nombreux centres sociaux d’Aix qui dispensent des cours de toutes sortes ?

Votre association ne sert que votre propagande immigrationniste.

Je note que votre association est  moins performante que l’AITE qui n’emploie que 4 salariés si j’ose dire ! Vous avez des progrès à faire, mais bon, ce n’est pas votre argent et je comprends que vous vous en fichiez car les contribuables sont là pour renflouer les caisses quand vous êtes en difficulté. C’est facile, non seulement vous n’avez pas les mêmes obligations que les entreprises mais en plus quand vous n’avez plus d’argent vous en redemandez aux contribuables. Pourquoi  ne feriez-vous pas tout ce que vous faites de façon bénévole sans l’argent que les Français ont durement gagné et qui est gaspillé par vos soins pour des personnes qui n’ont jamais cotisé et qui à terme cracheront sur la France et dénigreront les Français qui sont bien sûr racistes, xénophobes, islamophobes et tous les «phobes» qui vont avec ?

En conclusion je suggère à toutes ces associations de faire leur travail de «bénévolat» sans l’argent du contribuable et avec leur propres deniers.

L’argent des Français doit servir aux Français. Les personnes en difficulté ne manquent pas dans notre pays : travailleurs pauvres qui vivent dans leur voiture mais qui n’ont pas droit à des chambres d’hôtel, les agriculteurs qui n’arrivent pas à  vivre de leur travail et dont un se suicide tous les trois jours etc. Ces gens-là ne vous intéressent pas, mais ils en ont assez et vont finir par se révolter face à cette intolérable injustice dont vous vous souciez peu il est vrai.

Josyane Solari

L’obligation de subir nous donne le droit de savoir Jean Rostand

 

Merci madame Solari, pour votre article. Aix subit une nouvelle « Conquête de Flassans » , autrement dommageable que celle de Zola ; mes aïeux aixois doivent s’en retourner dans leur tombe !

Chapeau Madame Solari !
Je suis de Manosque,04.

je ne pense pas que jean rostand aurait ete du cote des facistes du fn!

Roux, ne répétez pas bêtement ce que disent à longueur d’antenne vos copains qui ont instauré, en France, notre beau pays, un régime TOTALITAIRE, digne des heures les plus sombres de notre histoire ! Les vrais fascistes, héritiers de ce qu’il y a eu de pire pendant la seconde guerre mondiale, s’appellent maintenant : anti-fa, afin maquiller comme il faut leurs actions violentes à l’encontre de nos forces de l’ordre et de tous ceux qui s’opposent à leur venin !

roux Brandir le fascisme, c’est faire de l’archéologie. Le fascisme est né et mort avec Mussolini, qui était un homme de gauche, je me permets de vous le rappeler. Et si vous vous donnez la peine de chercher les caractéristiques du fascisme , vous vous apercevrez que telles sont , à l’heure actuelle, les caractéristiques de l’islamo-gauchisme qui sévit de plus en plus brutalement en France. Staline traitait ses opposants de « fascistes », et s’en est expliqué, n’est-ce pas ? Toujours se méfier des gens qui brandissent le mot « fascisme » dès qu’on n’est pas d’accord avec eux. Si on insiste un… lire la suite

Fachiste ????quels fachistes
Vous parlez de la gauche et de l extrème gauche . Ouvrez les yeux .Achetez vous du collyre svp

Moi,je pense que tu es bien trop con pour avoir ne serais que la faculté intellectuelle de Pensée

@roux – Ah voila bien une réponse formatée par la bien-pensance bobo qui répète à qui veut l’entendre tout ce que les élites et les merdias à leur botte leur rabache depuis des années … indécrottables perroquets !!!

wpDiscuz