Alexis Corbière provoque Riposte Laïque, puis se dérobe piteusement devant un possible débat !

Publié le 7 mars 2011 - par - 1 436 vues
Share

Quelle déception, quelle frustration ! Nous nous faisions un plaisir de débattre avec notre grand « ami » Alexis Corbière, ce maire-adjoint du 12e arrondissement de Paris, dont le principal titre de gloire est d’avoir demandé – en vain – l’interdiction des Assises de Charenton, le 18 décembre dernier. Non content d’avoir qualifié Oskar Freysinger de « fasciste sorti de Woodstock », et Riposte Laïque de « site d’extrême droite raciste  » (que du classique), et d’avoir manifesté en compagnie de Caroline Fourest, de NPA et de Houria Bouteldja (Indigènes de la République), ce Mélenchonien de la première heure, qui se dit laïque de chez laïque (au point d’avoir oublié de protester contre les prières musulmanes illégales de Paris, et de ne mener aucune action contre la future mosquée Delanoé à 28 millions d’euros pour les contribuables), après nous avoir insulté comme il en a l’habitude notre site, nous avait proposé un débat, dans un style fanfaron qui nous avait beaucoup amusé.

http://www.alexis-corbiere.fr/index.php?post/2011/02/05/Nous-navons-jamais-eu-autant-besoin-de-laicite

On lisait donc, sur un texte truffé de fautes (pas terrible pour un enseignant, pas étonnant que l’Eduction nationale aille mal) cette proposition de débat, par ailleurs quelque peu méprisante à notre encontre.

« Pour ma part, je ne crainds aucune confrontation idéologique avec eux et suis même prêt à me retrouver face à l’un d’eux si cela intéresse un média (pas sûr, mais avis aux amateurs). Leurs théories sont assez courtes en réalité. Leur « valeur » dans le champ médiatique vient uniquement du fait qu’ils se réclament avec fierté de leur passé de militants de gauche, jadis attachés à la République et à la laïcité, pour construire désormais des passerelles vers l’extrême droite ».

Sans doute notre vaillant maire-adjoint pensait-il pouvoir fanfaronner sans le moindre risque, et était-il certain qu’aucun journaliste ne prendrait la balle au bond. Manque de chance pour lui, l’animateur du Site « Enquête et Débats », Jean Robin, envoya cette proposition à notre Tartarin de Tarascon du 12e.

Editions Tatamis [mailto:editions.tatamis@gmail.com]
Envoyé : jeudi 24 février 2011 10:06

Bonjour M. Corbière,

Voici ce que je viens de lire sur votre blog : « Pour ma part, je ne crainds aucune confrontation idéologique avec eux et suis même prêt à me retrouver face à l’un d’eux si cela intéresse un média (pas sûr, mais avis aux amateurs). Leurs théories sont assez courtes en réalité. Leur « valeur » dans le champ médiatique vient uniquement du fait qu’ils se réclament avec fierté de leur passé de militants de gauche, jadis attachés à la République et à la laïcité, pour construire désormais des passerelles vers l’extrême droite. »

Je vous propose donc, en tant que média indépendant organisant des débats contradictoires, un débat entre Pierre Cassen et vous, voici les conditions proposées :
– 1 caméra fixe
– pas de public
– pas de montage autre que le générique (conditions du direct)
– pas d’animateur
– juste une pendule d’échecs pour que les intervenants se répartissent entre eux la parole
– diffusion sur Enquête et débat et notre partenaire Dailymotion

Pour l’instant nous avons organisé 16 débats, vus entre 3 000 et 30 000 fois (mais je pense que le vôtre serait vu encore plus), vous pouvez les visionner là :
http://www.enquete-debat.fr/archives/category/admin/videoed/echec-et-mat-videoed

Puisque vous êtes conseiller de Paris, je vous recommande notamment un débat entre deux conseillers de Paris :
http://www.enquete-debat.fr/archives/echec-et-mat-fallait-il-interdire-lapero-saucisson-pinard/

Je suis à votre disposition si vous avez des questions, ne reste plus qu’à fixer un thème du débat et une date.

Pour le thème, que diriez-vous de « Fallait-il interdire les Assises sur l’islamisation de nos pays ? »

Très cordialement
Jean Robin

Près de deux semaines après, toujours pas de réponse ! Ne pouvant croire à une dérobade, nous préférons penser que seul un problème technique l’a empêché d’avoir connaissance de la proposition de Jean Robin. Donc, nous la transmettons directement, et attendons avec impatience la réponse du camarade Corbière. Après parution de ce texte, il ne pourra plus se dérober ! Nous le prévenons, malgré tout, Riposte Laïque, c’est toute une rédaction, et pas seulement son fondateur. Il suffit de voir nos vidéos pour le vérifier. Ce ne sera donc peut-être pas Pierre Cassen, mais un autre débatteur, qui sera tout aussi à même de démonter le discours pseudo-laïque et pseudo progressiste de l’islamo-collabo Corbière…

Lucette Jeanpierre

Les commentaires sont fermés.