Antiterrorisme : policier poignardé à cause de l’amateurisme de Cazeneuve

Publié le 9 septembre 2016 - par - 37 commentaires - 3 460 vues
Share

CazeneuveR2D2alacasse
En marge de l’enquête consécutive à la découverte d’un véhicule abandonné à proximité de la cathédrale Notre Dame de Paris le 04/09/2016, démunie de plaques d’immatriculation et contenant six bouteilles de gaz, une opération antiterroriste s’est déroulée le 08/09/2016 à Boussy-Saint-Antoine dans l’Essonne.

Les services de la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure), conjointement saisis de l’enquête, ont en effet décidé d’intervenir en vue de l’interpellation de la fille du propriétaire du véhicule, que ce dernier aurait lui-même signalée pour sa radicalisation islamiste.

Lors de l’intervention, trois femmes étaient présentes sur les lieux, dont la principale suspecte, agée de 19 ans. Celle-ci a réussi à asséner un coup de couteau à l’épaule d’un des policiers de la DGSI pendant que les deux autres tentaient de prendre la fuite.

Ripostant à l’aide de leur arme de service, les policiers parvenaient à neutraliser la jeune femme, qui a été sérieusement blessée et transportée dans un hôpital du Kremlin-Bicêtre afin d’y être soignée sous bonne garde. Les deux autres, âgées de 23 et 39 ans, on pu être interpellées et placées sous le régime de la garde à vue.

Les jours du fonctionnaire de police ne sont pas en danger, et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Il convient cependant d’analyser ces informations avec du recul, et de se poser quelques questions quant à la manière dont se sont déroulées les opérations, dans un contexte où la France est en proie à une menace terroriste avérée.

Dans un premier temps, il est tout à fait compréhensible et normal que les médias ne soient pas informés – ou tout au moins ne divulguent pas – en temps réel de l’ensemble des éléments d’une enquête ayant pour objet l’identification et l’interpellation d’un réseau potentiel d’individus ayant décidé de perpétrer un ou plusieurs attentats sur notre sol. Il y va de la sécurité de nos concitoyens, dont la valeur est évidemment supérieure à la nécessité d’informer.

Boussy-Saint-AntoineDans un second temps, nous devons mettre en perspective les informations relayées par la presse, et que l’on peut résumer ainsi :

  • Découverte d’un véhicule non plaqué appartenant au père d’une protagoniste

  • Présence de bouteilles de gaz

  • Signalement par son propre père d’une des mises en cause pour « radicalisation »

  • Interpellation de deux couples placés sous le régime de la garde à vue

  • Intervention directe de la DGSI dans l’Essonne sans assistance

Loin de vouloir remettre en cause la version officielle, et encore moins de sombrer dans des thèses que l’on pourrait qualifier de « complotistes », nous ne pouvons cependant que nous interroger à la lecture de ces informations.

En effet, si l’on considère que nous sommes « en guerre » contre l’islamo-terrorisme, que le Procureur Molins multiplie les interventions médiatiques pour affirmer que d’autres attentats auront nécessairement lieu sur notre territoire, que l’exécutif enfonce le clou en allant jusqu’à nous demander de « vivre avec » la menace terroriste, comment se fait-il que le profil des personnes recherchées dans le cadre de cette affaire n’ait pas déterminé les services à faire appel à nos unités d’intervention ?

Rapellons en effet que la DGSI est d’abord et avant tout un service de renseignement. Bien que la formation initiale de ses membres est la même que tout autre policier, elle n’est pas destinée à intervenir pour neutraliser des individus dangereux.

Ce rôle est celui de brigades spécialisées (BRI, RAID, GIPN, BAC…), spécialement et régulièrement entrainées. Le grand public les connait d’ailleurs pour la qualité et la récurrence de leurs interventions dans le cadre de la vague d’attentats que nous connaissons depuis 18 mois.

Une unité du RAID

Une unité du RAID

Par conséquent, qui a pris la décision d’intervenir sans l’appui de ces unités alors qu’elles sont en alerte ?

Nous en connaissons les conséquences : un policier blessé par arme blanche à l’épaule, heureusement sans que son pronostic vital ne soit engagé. C’aurait pu ne pas être le cas, et il est possible d’affirmer qu’il a eu beaucoup de chance.

L’autre conséquence est que l’intervention aurait pu se solder, au delà du bilan humain, par la fuite de certains protagonistes, ce qui revient à lacher des bombes à retardement dans la nature.

Loin d’en tirer les conséquences, le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a publiquement salué la « performance » des services d’enquête, évoquant une « course contre la montre ». C’est sans dire que les unités d’élite visées supra sont justement formées pour intervenir en urgence et en situation dangereuse. A chacun son métier.

La sécurité de nos concitoyens, et de nos forces de l’ordre, ne peut plus être en proie à l’amateurisme, et la chance présentée comme un facteur de « performance ». Nous saluons encore une fois le courage, la détermination et la réactivité du policier blessé, en espérant qu’il se remette intégralement, mais n’acceptons pas l’idée que des donneurs d’ordre irresponsables aient pu le mettre ainsi en danger ainsi que l’ensemble de nos concitoyens.

Sébastien JALLAMION

Share

Terrorisme : 2 bouteilles de gaz prêtes à exploser découvertes près d’une synagogue de Marseille.
http://www.dreuz.info/2016/09/10/terrorisme-2-bouteilles-de-gaz-pretes-a-exploser-decouvertes-pres-dune-synagogue-de-marseille/

PUBLIÉ PAR CHRISTIAN LARNET LE 10 SEPTEMBRE 2016

Comme d’habitude, un vision très éclairée et éclairante du sujet.
Soit ON expulse les fichés S, soit ON crée un Guantanamo à la française. Au pire : EXPULSER LES ETRANGERS ET CEUX QUI ONT LA DOUBLE NATIONALITé, et enfermer les FRANÇAIS DE PAPIERS.
AU MIEUX : REMIGRATION DE MASSE.

Attentat raté …et pas « déjoué »…puisque c’est le serveur du bar proche des lieux qui a signalé la présence louche de cette voiture , sans plaques d’immatriculation , aux abords de la cathédrale!!! …la vérité? c’est ce barman qui a permis de déjouer l’attentat!…sans compter que , si pour être fiché S il faut être considéré dangereux, pourquoi les laisser circuler, ne pas les expulser, devoir les surveiller?? un flic derrière chacun??? c’est un gag ou quoi??

………sérieusement blessée et transportée dans un hôpital du Kremlin-Bicêtre afin d’y être soignée sous bonne garde.
——————-

Cette « jeune femme » sérieusement blessée par balle a du recevoir une transfusion non ?
Alors, ce doit être du sang de français… de souche, car peu de musulmans donnent leur sang…
Donc, elle a reçu du sang d’un « bouffeur de cochon » !!!!!
Elle doit en être furieuse non ?
Comment ? Ah ! on me dit que dans ce sens là, le coran accepte volontiers du sang « perverti » puisque c’est pour sauver une brebis égarée…. qui voulait attenter à la vie d’un mécréant…..

NE NOUS EMOUVONS PAS SUR LE SORT DE CETTE TRISE GENTE DIT FEMINIME. ELLE RECEVRA SÜREMENT UNE PENSIONS D’INVADILIT2 DE LA NATION CAR ELLE NE POURRA PLUS EXCERCER SES FONCTIONS DE TERRORISTE. UN PERSONNAGE QUE JE NOMMERAIS PAS EST CAPABLE DE LA CONGRATULER AVEC EPINGLEE LA LEGION D HONNEUR;

Il y a eu un gros mensonge au départ : « pas de dispositif de mise à feu ». Or selon les versions, il y avait un « torchon » ou une « couverture » imbibé de gazole. Le gazole prend difficilement feu (sauf quand on sait s’y prendre, mais je ne vais pas expliquer comment on fait !). Elles auraient utilisé de l’essence ou de l’alcool à brûler, elle auraient réussi. L’objectif était bien le coeur de la capitale, le symbole de la France (catholique, royale et républicaine). Je répète, c’est un attentat RATE et pas DEJOUE. L’effet sur le tourisme est garanti, mais aussi… lire la suite

Très juste. Attentat raté et non déjoué, contrairement aux gros titres en boucle en ce moment même sur les chaines « d’info » Françaises, donc djihadistes.
De plus, c’est pas faute d’avoir tout tenté pour que l’explosion aboutisse: Trois heures entre l’appel et l’intervention!!!
Les musulmans sont infiltrés à tous les niveaux dans la police, de l’opérateur téléphonique aux intervenant sur le terrain. L’intervention a volontairement été retardée pour donner un maximum de chance à l’attentat.

sans parler des dégâts causés aux pompiers et policiers intervenants sur les lieux sans savoir de quoi il retourne!!!

Qui va payer la facture de l’hôpital de cette mousquère; encore notre très chère sécurité sociale?

Nous pardi!!!!mais c’est pas grave il y a les migrants macaron a déclaré qu’ils sont je cite. Une opportunité pour l’économie de la France.

Si la guillotine était encore en activité, je paierais bien pour l’affûtage de la lame…Mais est-ce que je pourrais être remboursé par la Sécu???

Au moins, ce coup-ci, les keufs ont tiré… Dommage qu’ils visent aussi mal, cette salope est encore en vie !

Heureusement ils auraient pu avoir des em…….

Légitime défense, pas de procès, pas de frais annexes… Que du bonheur !

Est ce la responsabilité de Cazeneuve si vous avez été massacré ? ….chaque policier et gendarme doit être en mesure de de se défendre …et ne pas se laisser massacrer comme les 2 gendarme très du Vaucluse tuées avec leurs armes de service…ils ont tout fait pour castrer les français depuis 45 ans….ils ne savent pas se défendre donc ils rasent les murs et baisent les yeux

attention l’attentat déjoué a notre dame de paris sa peut fait exprès pour les élections pour 2017
l’umps ils peuvent faire organisé se type d’attentats en accord avec les musulmans pour montre que hollande a tout fait pour évité cette attentats les français de souche de race blanche pour qu’ils votent pour hollande pour 2017 pour moi s’est un piège politique
ne tombé pas dans se piège sa sent la magouille politique

Je m’interroge aussi ,mettre le feu à des bouteilles de gaz en enflamment un torchon ou une couverture c’est une blague vous n’y parviendrez jamais.
Alors oui VOUS AVEZ DIT BIZAR MON CHER COUSIN???

C’est l’embrasement de la voiture qui était certainement souhaité dans un premier temps puis l’explosion des bouteilles de gaz sous l’effet de la châleur dégagée. Les nombreux incendies volontaires de véhicules occasionnés par les simples racailles, semblent démontrer que ce n’est pas si difficile que ça à réaliser.

pas tout à fait vrai, la voiture mise à feu, la chaleur sera suffisante pour faire exploser les bouteilles, peut être pas toutes ensembles mais elles exploseront!!!

Sébastien JALLAMION vous qui êtes un ancien policier comment s’armer en toute légalité car aujourd’hui il faut que l’on soit armée
le commentaire ci dessous que je viens de publier
donné moi une réponse SVP

Aucun état d’âme a agir de la même façon que les muz. Pas besoin de policiers (à qui le pourri de l’élysée supprime les moyens et les envoient au casse-pipe). Pas d’état d’âme a bousiller les muz, femmes ou hommes. Ce sont des insectes nuisibles et il faudra bien s’en débarrasser.

Je vous invite à lire l’article de Jean-Patrick GRUMBERG, sur le site de DREUZ ;
Il y avait bien un système – sommaire – de mise à feu à Notre Dame de Paris :

http://www.dreuz.info/2016/09/09/france-bonbonnes-de-gaz-suspectes-attentats-suicide-evites-les-infos-que-les-medias-ont-oubliees-de-vous-raconter/

Il faut traiter le problème du terrorisme à l’israélienne !!! d’ailleurs, la dernière chronique d’Eric ZEMMOUR en fait état, je parle d’un plan pour récupérer les banlieues islamisées…

un des problemes c’est que les autorites ont ,toujours ,de la peine a s’en prendre a des femmes.Durant la bataille d’alger,ce sont des femmes qui posaient les bombes

Dont une française qui pour récompense de l’Etat français, déjà, deviendra enseignante à Toulouse:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Djamila_Amrane-Minne

JACOU
Et de bien d’autres qui bénéficieront ensuite de l’amnistie et qui se retrouveront provisoirement dans les mêmes geôles que les membres de l’OAS !

Effectivement, si les flics avaient eu une formation réellement adaptée à la situation, la moukère se serait pris la bastos en pleine tête.

Jacksoul
Au contraire ! Je suis même persuadé qu’ils n’auraient même pas eu besoin de tirer !
Les vrais spécialistes gardent leur sang froid et ne tirent pas pour si peu !
Je songe au GIGN qui a investi l’avion sur le tarmac de Marseille, sous la direction de Pasqua. (Je ne sais plus en quelle année)
Dans la bagarre, ils auraient tiré ONZE cartouches seulement !!!
A mon sens, c’était là leur plus extraordinaire performance.

Il n’empêche qu’un adjudant GIGN y a perdu la vie. Il est vrai que de la mort d’un policier ou d’un gendarme en service, une bonne moitié de nos concitoyens s’en fout comme de sa première chemise. Je n’oublierai jamais la réflexion d’une employée de mon agence bancaire à une cliente, au sujet d’un policier tué lors de l’arrestation de dangereux criminels : —  » ils sont payés pour ça, et avec nos impôts « . De tels propos sortis de la bouche d’une salariée qui, au bas mot, perçoit 14 ou 15 mois de salaires par an, qui bénéficie d’un… lire la suite

quand cette immonde pourriture de hollandouille ose dire qu’il a la paix, pendant un attentat, pas étonnant qu’il y en ait autant

Et si… Et si, Geronimo, ça avait été provoqué intentionnellement ?

Imagine l’effet que ça aurait fait chez les Français. Un policier abattu par une terroriste islamique.

En bon policier tu te poses la question : A qui profite le crime ?

A Hollande et à sa prochaine candidature à l’élection présidentielle. Comme pour l’épisode Charly.. comme pour l’épisode Bataclan..

Je pense que ce type est prêt à tout pour revenir sur le devant de la scène. Alors, tu penses bien qu’un policier, ça ne compte pas pour lui !

Ce type me donne la nausée. C’est un Pétain n° 2, collabo qui vend la France, les Français et leur identité, traître à la patrie rémunéré par le Qatar. Comme Pétain et Laval, lui et ses complices devront rendre des comptes aux Français devant la justice. Prison à vie, sortie seulement les pieds devant dans un cercueil. Il méprise et humilie le peuple Français et ses valeurs, au profit d’étrangers qui portent burqa et autres comme leur drapeau brandi bien haut. Il a fait en sorte que toutes nos institutions (Armée, Police, Gendarmerie, Médias, Prisons, Education avec la Belkacem, Hôpitaux,… lire la suite
Tout à fait d’accord. Ce qui est nouveau, c’est l’apparition de « femmes » prêtes à en découdre. De plus, les pieds nickelés de la DGSI ont eu du bol, la cocotte n’était armée que d’un couteau. Un autre signal a été donné aux « porte-bites » muzzs : voyez, nous les meufs, on n’a pas peur des flics, on se bat. Conclusion : on est passé des situations gérables par la police, à des situations à gérer comme un combat militaire. Ce n’est plus pareil. A compter de ce jour, il faut s’attendre à de véritables batailles pour arrêter ou tuer les terroristes… lire la suite

Chez vous, ici en métropole vous voyez les femmes pour la première fois en guerre.
Chez nous en Algérie Française elles étaient plus dangereuses parce que plus haineuses que les hommes. Et dessous leurs draps hier, aujourd’hui cette merde de burqa, elles transportent ce qu’elles veulent et elles vous font croire que c’est la religion qui leur impose ces sacs.
Méfiez-vous d’elles ! nous on les connait.

Lu dans le blog de Morandini de la part d’un lecteur : l’anagramme de François Hollande est « allons chier à fond » ou encore : lardon hélas nocif, le nasard folichon, hollandais en froc. Un bon reflet de la gauche bobo…

Ah, l’Essonne est de mieux en mieux fréquentée ! Après les mortiers de la Grande Borne, et j’en passe, un premier Ministre qui affirme haut et fort à qui veut l’entendre que l’islam à vocation à se developper en France, que Cazeneuve ne trouve rien à redire au djihad, que peut-il arriver encore ? que Hollande parte à La Mecque en babouche ?
Ou ils ont une mentalité d’enfants de choeur, ou ils nous prennent pour des idiots !

bonjour Sébastien, sans compter que les forces de l’ordre ont mis 3 heures!!! je dis bien trois heures pour arriver sur place…..(témoignages de commerçants riverains) ….s’il y avait eu un détonateur opérationnel, elles auraient eu tout le temps nécessaire pour agir…..Où est l’état d’urgence de Cazeneuve..;Urgent pour qui….Urgent pour quoi…..on est en demeure de se poser quelques bonnes questions aux quelles Il ne saura pas répondre tellement c’est un incapable, noyé dans une médiocrité islamophile….pendant la guerre, on les appelait « collabos »………….sauf que nous sommes en guerre à nouveau ! Tout le monde le sait, sauf lui ! !

la police ne peut pas passer du temps à détecter les excès de vitesse ou à se planter devant des mosquées ou des synagogues et mettre hors d’état de nuire les 10 000 personnes identifiées comme très dangereuses. Il faut redéployer complètement les forces par rapport aux priorités, si toutefois l’état considère que c’en est une, ce qui n’est pas prouvé. Le nombre quasi nul de personnes potentiellement terroristes mises en prison pendant l’état d’urgence montre l’absence de volonté de régler le problème

wpDiscuz