Après Anne Hidalgo, Pierre Bergé veut se farcir Riposte Laïque !

Publié le 19 juin 2015 - par - 5 331 vues
Share

bergehollandeDécidément, la clique « Je suis Charlie » paraît avoir des problèmes avec la liberté d’expression. Après la pathétique maire de Paris Anne Hidalgo, qui a déposé plainte contre notre dessinatrice Ri7, suite à un dessin la montrant honorant d’un coup de langue une babouche musulmane, c’est au tour de Pierre Bergé en personne de déposer plainte contre un article publié par Riposte Laïque, signé Caroline Corbières, et intitulé : Bergé-Lang-Mitterrand : causerie entre homos islamo-collabos.

http://ripostelaique.com/berge-lang-mitterrand-causerie-entre-homos-islamo-collabos.html

liberte-d-expression-selon-hidalgo-2Voici donc le texte qu’a reçu la direction de Riposte Laïque, de la part de la Brigade de la Répression de la Délinquance contre la personne, groupe presse.

Dans le cadre de la commission rogatoire 2850/15/26 délivrée le 5 Juin 2015 par Madame Carole VUJASINOVIC, juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Paris, dans le cadre d’une procédure diligentée pour des faits de diffamation publique, suite à la plainte de Pierre BERGE, pour un article paru sur le site ripostelaique.com le 31 octobre 2014. Article signé Caroline CORBIERES. Bien vouloir nous fournir les renseignements suivants : Nous confirmer votre statut de directeur de publication au moment de la parution de cet article. Nous communiquer les coordonnées complètes de Madame Caroline CORBIERES

Ainsi, donc, selon le grand mécène de la gôche, du Parti socialiste  et de toute la mouvance homosexualiste, signaler, comme l’a fait Caroline Corbières dans son article, que le nom de Pierre Bergé a été associé à plusieurs affaires de pédophilie (sans affirmer la pédophilie active du personnage) constituerait une diffamation publique. Signalons tout de même que VSD et d’autres médias avaient également diffusé ces informations.

Pourtant, Caroline Corbières a été fort modérée avec le co-propriétaire du Monde, dans cet article. Elle aurait pu parler également, ce qu’elle n’a pas fait, de l’ouvrage inquiétant de l’amant de Pierre Bergé, Yves Saint-Laurent, intitulé « La méchante petite Lulu », qui constitue une œuvre sordide, véritable hymne à la pédophilie, aux sacrifices humains, à la prostitution infantile au service des puissants, au crime sadique et à la marchandisation des enfants. On veut bien que cela soit son compagnon qui ait écrit ce livre en 1967, et l’a réédité deux fois, mais difficile de ne pas associer le milliardaire de gôche aux œuvres de l’homme de sa vie. Ecrire cela me vaudra-t-il une plainte, comme pour Caroline Corbières ?

https://www.youtube.com/watch?v=Id7Q26kaXro

http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/la-bd-tres-glauque-signee-yves-saint-laurent,32126

Mais Pierre Bergé paraît vraiment avoir un problème avec la liberté d’expression des gens qui ne pensent pas comme lui. Ce personnage se distingue, depuis qu’il a repris « Le Monde », avec Matthieu Pigasse et Xavier Niel, par des insultes fréquentes et des intimidations contre les journalistes de ce quotidien, ou du groupe « La Vie ». Notre ami Nicolas Gauthier, dans Boulevard Voltaire, dans un article intitulé « Pierre Bergé ou le naufrage de la vieillesse« , en donnait quelques exemples révélateurs de l’état d’esprit de ce vieillard de plus en plus hideux.

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/pierre-berge-ou-le-naufrage-de-la-vieillesse,146367

Au-delà de la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme lui, Pierre Bergé a deux autres phobies : le catholicisme et la France, deux « choses » qu’il hait par tous les pores de sa peau. Le 26 septembre 2013, il réclamait la disparition de toutes les fêtes chrétiennes du calendrier, rien de moins. C’est Mélenchon qui va être content, surtout si on les remplace par le ramadan et la fête de l’Aïd !

Quant à la France, son ressenti est résumé ainsi : « J’ai parfois même regretté d’être à ce point franco-français et de n’avoir pu trouver chez mes ancêtres la moindre origine étrangère. » Tout est dit, la haine de soi, la honte d’être blanc et français. Mécène du journal Globe, la philosophie de ce journal était résumée par cet édito, cosigné par Bernard Henry, Georges-Marc Benhamou et Pierre Bergé en personne. “Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, “franchouillard” ou cocardier, nous est étranger, voire odieux.” On peut donc ajouter à la honte de ses origines la haine et le mépris de la France populaire et de ses traditions.  

Bergé aurait pu signer ce texte de son copain de la « Haute » Bernard-Henri Levy, dans une interview au Nouvel Observateur : « Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à “la Marseillaise”. J’espère que le cadre national sera un jour dépassé”.

On comprend que tous les Pierre Bergé du monde, ivres de pouvoir et de la jouissance qu’il procure, soient fascinés par l’islam. Grâce à ce dogme, on peut tuer celui qui n’est pas musulman. Pierre Bergé peut tuer, professionnellement, les journalistes qui n’écrivent pas ce qu’il veut. Et on peut consommer sexuellement qui on veut, il y a les textes pour justifier viols et pédophilie.

Il est sans doute exaspéré que des catholiques puissent manifester contre une loi qu’il défend bec et ongles, et se permet d’écrire, le 16 mars 2013 : « Si une bombe explose, aux Champs-Elysées, à cause de La Manif Pour Tous, ce n’est pas moi qui vais pleurer ». Quelle phrase terrible, révélatrice de la haine qu’il porte aux modestes familles françaises, qui osent défendre des valeurs traditionnelles opposées aux siennes.

Et naturellement, cet homme, qui porte de plus en plus le rictus haineux des possédants en fin de vie, ne peut supporter l’idée qu’un modeste site comme Riposte Laïque, composé de manants, l’épingle pour une conférence donnée à l’Institut des Cultures d’Islam, et se permette de remarquer que le nom des trois intervenants, le sien, et ceux de Lang et Mitterrand, aient parfois été associés à des scandales pédophiles. Tels les seigneurs d’antan, il ne supporte pas la moindre insolence des gueux, et estime avoir droit de vie ou de mort sur eux, sachant qu’on peut tuer un site par l’arme financière et judiciaire.

Pourtant, on comprend mieux la fascination de ces trois hommes pour l’islam, dont le prophète lui-même avait épousé Aicha à l’âge de six ans, et l’avait déflorée à 9 ans. Certes, les fous d’Allah n’aiment pas les homosexuels, mais surtout ceux du peuple, ils peuvent s’accommoder avec les « déviances » des puissants, et même accepter un Jack Lang à la présidence de l’IMA. Bergé veut l’abolition des Nations, l’islam veut le Grand Califat. Qui se ressemble s’assemble.

Dans un livre publié chez Grasset, « Liberté j’écris ton nom » (faut oser !), le haineux Pierre Bergé écrivait : « Il est incontestable que la première des libertés est la liberté de se dominer et de se gouverner soi-même, la liberté soi-même, la liberté de ne pas être dirigé par des appétits et des désirs qui n’auraient d’autre règle que celle de leur satisfaction. »

BergeHidalgoC’est donc ce loustic qui veut traîner devant les tribunaux Riposte Laïque et Caroline Corbières, quelques semaines après la plainte grotesque contre Ri7 d’Anne Hidalgo. Bienvenue au club camarade, en avant pour le combat du siècle !

A ma gauche, Pierre Bergé, 120 millions d’euros, à ma droite, Riposte Laïque, quelques milliers d’euros.

A ma gauche, l’arrogance, la bouffitude (il fut le mécène de Ségolène Royal), le mépris pour le peuple de la caste mondialiste, la jouissance sans limite des puissants, la haine de l’hétérosexualité, une caricature francophobe des prétendus élites, un islamo-collabo de compétition.

A ma droite, l’amour de la France, de la liberté d’expression, de son histoire, de son mode de vie, de sa civilisation, de la famille. Surtout le panache gaulois digne d’un Cyrano, symbolisé par cette tirade inoubliable sur le nez. La gouaille populaire de ceux qui ne se couchent pas devant les Pierre Bergé, préférant les ridiculiser par le langage et la plume.

Nous ne savons pas si la plainte sera classée sans suite au terme de l’enquête préliminaire, ou s’il y aura renvoi devant le tribunal correctionnel. Mais dans la France socialiste, peut-on refuser quelque chose à Pierre Bergé, et le priver d’un de ses derniers caprices : réduire au silence un site de la presse libre et non subventionnée par un procès ruineux ?

Si nous avions la même haine que ce méchant vieux, nous écririons : « Si Pierre Bergé se fait sodomiser, puis égorger par des islamistes, ce n’est pas nous qui allons pleurer ».

Mais nous préférons l’éducation à l’invective. Le bachelier le plus âgé avait 93 ans. Nous considérons donc qu’à 85 ans, Bergé peut encore apprendre des choses. Nous portons donc à sa connaissance quelques sourates du Coran que, comme Juppé, il n’a sans doute jamais ouvert, afin qu’il ne meure pas idiot, comme on dit dans le langage populaire. Ce texte de Philippe Jallade parle du sort réservé aux homosexuels en terre d’islam.

http://ripostelaique.com/avis-a-mes-compatriotes-homosexuels-lisez-bien-le-coran.html

Mais sans doute notre bon Bergé préférera-t-il cet article du professeur Sami Aldeeb, intitulé : Islam, culture de la violence sexuelle et de la pédophilie

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/03/02/islam-culture-de-la-violence-sexuelle-et-de-la-pedophilie/

Nous attendons donc sereinement la suite. Comme vous le voyez, nous tremblons devant les menaces du Bergé…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.