Asnières : contre l’agression sexuelle de l’enseignante, des groupes de parole !

Publié le 2 décembre 2017 - par - 74 commentaires - 4 366 vues
Share

En 1997, Claude Allègre, alors ministre de l’Education nationale, suscitait l’ire du corps enseignant en évoquant la nécessité de « dégraisser le mammouth ». Vingt ans plus tard, une cure de salade verte ne semble plus suffisante pour ramener la bestiole à la raison. Prenons un établissement au hasard. Par exemple le lycée Auguste Renoir d’Asnières-sur-Seine.

Son règlement intérieur précise : 

« Établissement d’enseignement, le lycée Auguste Renoir accueille les élèves non seulement pour leur apporter un savoir, mais aussi pour les guider dans leur apprentissage de la vie. Afin d’éviter tout clivage artificiel entre éducation et instruction, les parents sont invités à prendre leur juste part dans cette tâche de formation.

Lieu de communication et d’échanges, le lycée offre à tous les élèves au cours de leur scolarité les moyens d’accéder à une formation plurielle (culturelle, scientifique, philosophique, politique, économique…) dans un esprit de laïcité, de tolérance et d’ouverture, excluant toute propagande, tout prosélytisme et toute discrimination. Ces moyens ont pour fonction essentielle d’aider les élèves à s’exprimer et à se comporter en individus responsables et autonomes. »

Le seul problème c’est que le « Oui-Oui va à l’école » de notre enfance se traduirait aujourd’hui plutôt par « Wesh-Wesh va violer sa prof ».

Le Parisien.fr du 30 novembre 2017 écrit ainsi : 

« Vive émotion ce jeudi au lycée Auguste-Renoir, à Asnières (Hauts-de-Seine). Les cours ont été annulés tout l’après-midi dans l’établissement après un blocus organisé par 200 élèves, vers 13 heures. Ils protestaient contre la mise en cause, par une professeure, de cinq de leurs camarades, en 1re STMG, pour agression sexuelle. L’enseignante a déposé plainte au commissariat local. L’enquête démarre. « Il n’y a aucune preuve, s’emporte Mohamed, ami des cinq accusés. La prof dit n’importe quoi ! » »

Heureusement ces élèves de 1ère,  je veux dire « ces apprenants », avaient suivi en classe de seconde un « enseignement moral et civique«  présenté de cette belle manière sur le site du lycée :

« À partir d’études de cas autour de « la personne et l’État de droit » et « Égalité et discrimination », les élèves sont amenés à identifier et à expliciter les valeurs éthiques et les principes civiques, à développer leur expression personnelle et leur sens critique… tout en s’impliquant dans le travail d’équipe ».

En y réfléchissant bien, on réalise que ces jeunes n’ont fait que mettre en pratique ce qui leur avait été enseigné dans le domaine de « l’expression personnelle » et du « travail en équipe »

Et pour les esprits un peu pointilleux j’ajouterais que l’interdiction d’agresser sexuellement sa prof n’est pas explicitement mentionnée dans le règlement du lycée consultable sur internet… c’est facile de critiquer quand on ne connaît pas !!

De toute façon la communauté enseignante, pleinement consciente de la gravité de l’acte, a pris des mesures énergiques pour que de tels faits ne se reproduisent jamais. Selon M6 : « Pour déminer la situation, certains ont décidé d’ouvrir des groupes de parole avec leurs élèves et de leur rappeler ce qui constitue une agression sexuelle. » Une telle punition est trop horrible !!

Jean-Christophe Comet 

Share

qu elle demande la defense de MELANCHON au secours au loup MELANCHON

Quelle belle brochette de connards… Après tout, ont-ils autre chose que ce qu’ils ne savaient mais voulaient nier ?

« le corps enseignant »- faiseur de roi-gôcho-socialo-verdo-muZZo, récolte ce qu’il a semé depuis « 68 » sans discontinuer jusqu’à Najat Belka !

qu’ils se démerdent tous avec leurs monstruosités ! et, deux baffes dans la gueule s’ils continuent à nous chialer dans le gilet ! ils sont à la racine de la pourriture de la France !

Quelle bande de tapettes…que voulez vous qu’on fasse avec ça, on va pas s’en sortir….

Que vaut la vie d’un prof quand « on assouplit les conditions de detention de Abdeslam » ???
Ce sont des comités de Vigilance , pas des groupes de paroles qu’il faut .

On peut se demander si cette campagne entamée contre les violences faites aux femmes interpelle tous les Français ?

La tournante, devenue le jeu des gendarmes et des v(i)oleurs !

Faut-il être con, à moins que l’on se soit déjà imprimé dans l’esprit qu’Asnières ça n’est déjà plus la France, pour penser que la photo est celle de l’agression, il suffit de voir la tenue du policier auprès duquel l’assaillie tente de se protéger… lequel policier semble vouloir lui-même se protéger !

C’est sûr ça : la photo n’a pas été prise à Asnières ! Mais c’est un détail

Les groupes de paroles sont pour les enfants qui n’ont pas participé au viol. Ceux qui l’ont fait sont en prison.

Je n’ai pas lu ni entendu qu’ils ont été mis en prison.
Quant aux enfants qui n’ont pas participé à l’agression, ils ont été quand même deux cents à soutenir leurs copains. Deux cents! Des « enfants ». Et ce sont des groupes de paroles qui vont résoudre ça?

Oui, on n’a jamais entendu que les élèves agresseurs sont en prison. Quant aux « enfants », ce sont des adolescents, pas loin d’être des adultes, ce sont des lycéens.
Après, que les élèves agresseurs aient eu autant de soutiens : 200 élèves-moutons, ne m’étonnent car les élèves difficiles, dans le sens avec des comportements irrespectueux, agressifs, pénibles, ont souvent beaucoup de copains car les les jeunes ont tendance à ne respecter que les élèves c.ons, dans le sens surtout bêtes et méchants. Ces 200 jeunes en fait, réagissent comme des moutons…

Pas sur qu’il n’y ait eu que des moutons.
Ce qui m’hallucine (et le mot est faible), c’est que ces « enfants » sont capables de mobiliser 200 élèves. Par la fascination malsaine qu’ils exercent sur les uns, parce qu’ils font peur aux autres.
C’est des quasi adultes. Qui n’ont pas nos valeurs. Qui n’en veulent pas. Et qui vivent ici. Mouais.

Quel rapport entre la photo et l’article?

Cette éducatrice aguicheuse n’avait qu’a mettre son niqab !

L’Education est à la Maison.
L’Instruction à l’Ecole !
Maintenant, il faut Eduquer les parents !
C’est le prix à payer pour l’immigration ! CHER !

L’école pour les parents ; vous en souvenez-vous ? Ca fait longtemps que ça circule ça : il faut éduquer les parents, et j’ajouterais : surtout ceux du 93. Ben oui, autre pays, autres moeurs, autre religion,… Bref impossible de vivre ensemble

Ouais ptain mdame, on sait ce que c’est une agression sexuelle, on n’a pas besoin de cours de bouffon pour ça. On fait une tournante tous les jours la cave à Mohammed avec les élèves (e) du collège!

Il y en a pour dire que ces « jeunes n’ont pas conscience de leurs actes » (cf article du Parisien). Ben voyons. Il suffira de leur faire les gros yeux, à ces « gosses », et de leur dire « cépabien! »
Et s’ils ont osé faire ça sur leur professeur, c’est qu’ils le font aussi sur leurs camarades filles de classe. Ayez confiance en l’Education Nationale. Confiez-lui vos filles.
J’ai mis à la poubelle la prêche du Vivre Ensemble. Qu’on mette les prêcheurs aux prises avec ces individus.

Oui invitons les enseignants de gauche et autres adeptes du vivre ensemble à postuler pour le 93, les quartiers Nord de Marseille, les Minguettes… Vaux en Velin…. ou dans un des 750 autres territoires perdus où règne la racaille islamique. Les places ne manquent pas.

Oui, lançons les invitations
Invitons par exemple ces journaleux qui dispensent leur bien-pensance dans les médias (vite!!! inviter 28 minutes! inviter Mediapart! etc) et vivent à l’abri dans des quartiers cossus.

Ceux qui connaissent la mentalité de ces gens savent que leur première et unique réaction est;  » Avez vous des preuves ? ». Les autres organisent une marche blanche…

Même l’ Eglise se met à expliquer les choses de la vie aux migrants : http://www.fdesouche.com/915529-thal-marmoutier-67-soeurs-franciscaines-partager-couvent-migrants

Dans quel monde vit-on ? Il faut, maintenant, apprendre à certains élèves (venant du monde musulman pour l’immense majorité) qu’on ne tabasse pas, qu’on ne poignarde pas, qu’on ne viole pas un prof ? Et après cela on fait des tables rondes pour apprendre à ces petites vermines que dans un pays civilisé « c’est bien » !

Oui, il n’y a pas à leur apprendre des évidences que ces élèves savent parfaitement. Se rabaisser à leur expliquer qu’il ne faut pas agresser sexuellement, violer, tuer une enseignante ou une élève (ou agresser, tuer un enseignant), c’est vouloir croire naïvement que ces élèves ne le savent pas déjà et c’est permettre à ces élèves de se dire que leurs enseignants sont assez stupides pour leur faire gober n’importe quoi (pour les élèves, des enseignants qui se rabaissent à ce genre d’explications, vont les faire plus rire qu’autre chose, et ils ne vont pas les craindre ni les respecter).… lire la suite
de la faute a qui? ce sont bien les francais qui votent umps+macron depuis plus de 30ans, alors arretez de jaignez car ce n’est qu’un debut,un seul parti aurait pu remettre la france et les francais dans la republique et la laicite, le front national,2 fois vous l’avez rejetez a la presidentielle,alors mainrenant il faut payer et la guerre civile vous attends contre les banlieues islamiser,a rtl zemmour a dit a yves calvi que le nettoyage des banlieues etaient pret,le non RONCE,la formation des militaires d’elites ont ete former en israel,bravo les idiots utiles,nous les patriotes devont subir,vos petits enfants… lire la suite

 » Dans quel monde … » : faut-il se poser encore inlassablement cette question ?
Tous les faits -divers, les crimes, les attentats, constatés depuis des années ne vous ont-ils pas déjà donné la réponse ?

Beau boulot ,toutes ces associations anti ceci ou anti cela ;vous avez obtenu l’inverse de ce que vous étiez censées rechercher .

La France a la déséducation nationale qu’ elle a choisi en 68 et qu’ elle a perfectionné depuis !! Il est trop tard pour se lamenter, les enseignants bisounours doivent boire le calice jusqu’ à la lie, et Dieu sait s’ il y en a de la lie dans les lycées………..Après ils allumeront des bougies !!!!!!

ah enfin l’ambiance « balance ton porc » commence à toucher les non « blancs de 50 ans » …

fantastique!
j’espère que les professeurs bobos ouvriront les yeux, mais s’il faut attendre que tous soient touchés pour réagir…

Tous ces enseignants de gauche (c’est quasiment un pléonasme), adeptes du « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » et de la repentance vis-à-vis d’une population qui en profite avec une arrogance et une agressivité croissantes, détruisent avec persévérance depuis 1968 tout ce que des générations avaient bâti (et beaucoup étaient de gauche aussi mais avec le sens des responsabilités). Ils reprennent aujourd’hui en pleine figure ce monde sans repère, sans autorité, ce monde où l’homme occidental est responsable des malheurs de la terre entière, bref ce monde qu’ils ont façonné; hélas, aveuglés par leur idéologie,… lire la suite

Rien ne vous prouve que la victime soit de gauche.

C’était simplement un constat global, vérifié à maintes reprises, à laquelle la décision du lycée de former des « groupes de parole » correspond d’ailleurs assez bien. Mais en l’occurrence vous avez raison, vu que l’enseignante en question a porté plainte, en effet rien ne le prouve; au temps pour moi.

On voit bien que vous n’avez pas mis les pieds dans un bahut depuis longtemps.

Vous datez, cher ami !
Cela fait une paye que beaucoup d’enseignants ont compris leur douleur et se sont détournés de cette idéologie mortelle pour eux qu’est l’héritage de Mai 68 !

Mais vous en sur que cela c est passé à Asnières Parce que sur la photo on dirait plutôt Alger ou babaloued

hi ! hi! hi! c’est kif kif mon zami !!

Si vous cliqué sur la photo vous allez voir dans la fenêtre le mot taharrush apparaître et si vous cherchez 2 secondes vous trouverez que cette photo vient d’un article du DAILY BEAST – Egypt’s Sexual Harassment Epidemic – Sophia Jones and Erin Banco on how Western reporters are sexually harassed in Egypt- ( http://www.thedailybeast.com/egypts-sexual-harassment-epidemic ) datant du 27.06.2012 traitant du harcèlement sexuel par une foule, ce qu’on nomme le concept de « Taharrush gamea » lisez l’article car c’est ce qui arrive, non seulement en Egypte, mais dans la majorité des pays à forte présence musulmane. J’en ai été témoins à… lire la suite

L enseignante ressemble étrangement à une chance pour pour la France.
Étonnant Non!!!

Conseils de discipline et exclusions définitives

Vous avez oublié : et retour au bled.

Conseil de disciplines et une exclusions définitives s’imposent. Oui mais un proviseur qui convoque trop de conseils de discipline voit sa carrière bloquée.

Moi je n’ai pas de pitié ni de compassion pour cette catégorie d’individus qui détruisent la société depuis près de 50 ans… ils n’ont qu’à récolter ce qu’ils ont semé durant toutes ces décennies. Je ne lèverai pas le petit doigt pour les défendre.

Qui vous dit que cette enseignante professe des idées de gauche !
Il n’est pas bon de généraliser, il est encore meilleur d’essayer d’avoir un peu de compassion !

les enseignants (dans leur grande majorité) n’ont que ce qu’ils ont voulu par leurs votes et que ce qu’ils méritent par leurs comportements soumis et stupides…

Les enseignants de gauche soixant’huitars…si vous voyez ce que je veux dire!!

Prof+histoire-geo@, je vous rappelle pour mémoire, qu’un soixante-huitard ( prof ou non) a aujourd’hui 70 ans.. que son départ à la retraite est largement derrière lui, et qu’il a bien dû en baver s’il était dans l’éducation nationale, surtout pendant Jospin et Fillon…

Robalpa, vous êtes enseignant pour affirmer cela?

ben oui, et je sais qu’ils ont très majoritairement voté, dans l’ordre, Méluche, puis PS puis Macron …c’est à dire les immigrationnistes islamophiles et laxistes.

je précise : au premier tour, 38% des enseignants (toutes catégories confondues) ont voté Macron, 25% Méluche, 15% Hamon ….et 6% Marine : CQFD! (enquete IFOP)

Il serait temps que nos enseignantes viennent en burka pour ne pas éveiller les recommandations du coran chez nos futurs Einstain’s importés !

Dans les années 70 en Belgique un film (que je ne parviens pas à retrouver) racontait le fait divers d’une prof violée en classe par ses élèves maghrébins. 40 ans ont passé et qu’à-t-on fait ? Il faudra passer par là : ce ne sera que quand les profs seront violé(e)s dans les classes qu’ils commenceront à se poser des questions. Ce ne sera que quand la gauche subira elle aussi les conséquences de son idéologie de gauche qu’elle commencera à s’interroger. D’ici là…

Je n’en suis pas si sûr Anne… voyez-vous, ces individus sont d’un sectarisme ahurissant, et d’un orgueil aux dimensions intergalactiques… S’interroger, c’est déjà admettre qu’on a pu avoir tort, ce qui est une gifle insupportable lorsqu’on a un ego démesuré… Prenez certaines victimes du Bataclan, il y en a qui trouvent encore des excuses à leurs assassins. Ou de ce nombre incalculable d’individus qui se font lyncher chaque jour par des Chances… Les gauchistes, en grande majorité, se laisseront massacrer jusqu’au dernier plutôt que d’admettre un jour que l’extrême droite avait raison sur à peu près tout. car derrière le… lire la suite

CARTER
 » Les gauchistes se laisseront massacrés « …
C’est plutôt une bonne nouvelle !!!!

Tout à fait! Là réside une étude Psychologique voir psychiatrique de ces gens de gauche qui visiblement ont un problème du (moi) Car on ne m’enlèvera pas de la tête qui il y a des causes produisant ces comportements suicidaire! Comment une personne adulte, sensée être instruite et « intelligente » peut participer avec zèle à la destruction de son Pays de son économie et de l’avenir de ses propres enfants (?) Il y a là une étude scientifique à produire sur ces cas relevant de la pathologie!

Les soixante huitards sont à la retraite !

une rose rose sur les teeshort des enseignants socialo et signifiant autorisation de violer (homme ou femme) : qu’ils récoltent ce qu’ils ont semé.pour un retour mérité.
Bien sˆur, c’est idiot! Trouvez un autre moyen pour soigner ces imbéciles incapables de responsabilité et qui détruisent la société. Vous avez vu holande et son résultat? Vous avez voté? Riez maintenant……Et vive la démocratie!
Cordialement.

Et bien sûr, laisser faire la justice au niveau de ces délinquants. Ces agressions sont le résultat d’un manque de respect, mais bien entendu, en particulier sur les femmes, enseignantes, par des élèves avec des comportements de délinquant, ce qui n’appelle que des sanctions exemplaires pour ne plus que ce genre d’agressions sur les enseignantes se reproduisent. Les groupes de parole ne servent à rien en matière de prévention sur les agressions (sexuelles ou autres) de la part d’élèves. Ces lycéens savent très bien ce qu’ils ont fait, en ont pleinement conscience et le reproduiront s’ils ne sont pas suffisamment… lire la suite
Ces enseignants, il faudrait qu’ils arrêtent de se mettre des oeillères et qu’ils comprennent enfin que les élèves de leur établissement (des lycéens sont quasiment des adultes, voir des adultes de + de 18 ans) savent très bien ce qu’est une agression sexuelle, tout comme n’importe quelle agression physique dont des lycéens de leur établissement seraient en cause (comme des coups portés sur autrui). Un ado de 15, 16 ou 17 ans ou un adulte de 18 ou 19 ans, ce n’est pas un enfant en bas âge et c’est d’ailleurs pour ça que ces ados voir adultes irrespectueux, mal… lire la suite

La tolérance exprimée depuis 50 ans par les profs et instits en fait les victimes premières , cela leur sort du corps en saignant !!!
Et puis, souvenez vous du Soumission de Houellebecq où l’on voit les universitaires pressés de se convertir à l’islam pour bénéficier de logements bourgeois , de paies grasses et de mariages polygames.

Démerdez vous mais ne venez plus jamais chialer dans nos girons,oh,vous les profs tellement compatissants et sympathisants de la belle cause,celle du sujet différencié qui a droit à toutes les attentions;eat your shit.

D’accord avec concombre.

Il faudrait peut-être ne pas généraliser, et surtout sans savoir. Quand j’entends « les profs ont ce qu’ils méritent » et autres rengaines, j’invite les gens à faire ce métier pour savoir de quoi ils parlent. Prof en retraite depuis quelques années, je n’ai pas rencontré beaucoup de collègues laxistes. Mais les possibilités de sanction sont très limitées.Les principaux et proviseurs sont bridés par l’administration: ils ne peuvent renvoyer les élèves récidivistes qu’après l’accumulation de multiples rapports et pour des faits très graves. C’est par là qu’il faut commencer: leur donner les moyens de sévir. Quelques heures de colle n’impressionnent pas les… lire la suite

Bravo. Ça suffit cette rengaine qui tient lieu de pensée en kit: les profs sont de gauche, ils l’ont mérité, je ne les plains pas. Qui parle de plaindre? il s’agit de se serrer les coudes.

Florence ; vous parlez (ou écrivez plutôt) sans savoir ! Lucie a raison.

C’est bien pour ça que je suis d’accord avec elle; vous avez lu un peu vite.

Pas question de généraliser mais tous ces profs-gauchistes sont quand même plus qu’une majorité et les profs de droite restent un épi phénomène, quant à dire « c’est bien fait pour eux ils n’ont que ce qu’ils méritent », quoi de mieux que de recevoir une leçon de vie en live avec leurs mini tortionnaires c’est me semble t-il la meilleure façon de réviser nos pensées et certitudes qui consiste à dire que ces chers petits la plupart pour ne pas dire la quasi totalité arabo musulmans sont des enfants sans défense. Perso je pense et ça va vous hérisser le poil… lire la suite

Oui, malheureusement… Alors qu’il faudrait que l’établissement scolaire puisse exclure définitivement des élèves délinquants dès le premier acte grave (comme celui de cet article ou celui-ci, entre autres : « Une enseignante giflée, la vidéo postée sur les réseaux sociaux » https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/une-enseignante-giflee-la-video-postee-sur-les-reseaux-sociaux-5318777 ). C’est le même problème avec la justice qui se montre trop laxiste, qui remet constamment en liberté ou/et donne des sanctions faibles contre des délinquants multirécidivistes avec des casiers judiciaires qui peuvent avoir plusieurs dizaines de condamnations… Comme ces délinquants se sentent impunis, ils continuent et ça amène d’autres jeunes à faire de même en voyant l’impunité qu’ils bénéficient.

Fifi: exactement! Il se passe dans l’éducation nationale la même chose qu’au niveau de la justice: les proviseurs voudraient punir et exclure, ils ne le peuvent pas. Les policiers attrapent les délinquants, ils sont relâchés par les juges. Parle-t-on de laxisme de la police? Non. La police est impuissante car il n’y a pas de suite judiciaire. Même chose dans l’éducation nationale. C’est fait exprès.

Jamais plus une islamo arabe à la tête de l’E.N! Quand on pense que cette punaise veut revenir en politique!

On meurt par où l’on pèche! C’est un message Chrétien, mais tout à fait d’actualité. Les profs? Ils paient leur impéritie, leur empathie pour les enfants d’étrangers d’hier devenu leurs bourreaux « français de papiers » d’aujourd’hui! Et les bons profs paieront aussi, c’est ce que l’on appelle les dégâts collatéraux hélas…

Entièrement d’accord Lucie, la hiérarchie socialiste et gauchiste en cascade dans l’E.N et ses techno-pédagogues met le couteau sur la gorge aux chefs d’établissements.Voir ce qu’Hollande et Najat Belkacem (et leurs prédécesseurs immédiats )ont fait croître exponentiellement comme nullités (cf rapports Pisa des dernières années)

d’accord avec vous lucie .

wpDiscuz