Asnières : une enseignante agressée, le lycée bloqué pour soutenir les « attoucheurs »

Publié le 1 décembre 2017 - par - 71 commentaires - 5 974 vues
Share

Une journée ordinaire dans un établissement scolaire de la France ordinaire. Le lycée Auguste Renoir d’Asnières, visiblement mal inspiré, organise un exercice de confinement,  exercice mis en place depuis les attentats terroristes. Au signal sonore, différent de celui de l’alerte incendie, les élèves doivent rester dans un lieu clos jusqu’à la sonnerie de fin.

Apparemment, tous les  élèves ne prennent pas l’exercice au sérieux. A la fin de l’exercice, le professeur de la 1°STMG,   Sciences et technologies du Management et de la Gestion – section qui cache sous un nom ronflant, une filière de faible niveau –   fait un rapport sur le mauvais comportement de 5 élèves pendant l’exercice. Ceux-ci essaient de faire pression sur elle, l’encerclent dans le couloir et, selon l’expression consacrée aujourd’hui calquée de l’anglais, ont des gestes « inappropriés ». Le professeur signale ce comportement.

Dans la France d’aujourd’hui, les réactions virulentes viennent des élèves. L’un d’eux,  Mohamed, affirme qu’il n’y a pas de preuve. Un autre, Sami, élève de 2°, qui n’était donc pas présent au moment des faits, lui, nie carrément les faits et contre-attaque : le professeur ment et  cherche à se venger, sans préciser de quoi.

Faute sans doute d’être immédiatement recadrés, les élèves s’organisent : 200 d’entre eux, sur un établissement qui en compte 1117, organisent un blocus pour soutenir les cinq incriminés.

1/5 des élèves réussissent donc à bloquer le lycée. Petit rappel : un blocus, c’est l’investissement d’une ville, d’un port, d’une position, d’un pays, pour lui couper toute communication avec l’extérieur. Un acte de guerre donc.

Réactions des personnels de l’établissement ? Les mêmes que d’habitude face à ce genre d’événements qui sont loin d’être isolés ou récents.

  • La capitulation : suppression des cours de la matinée.
  • La jérémiade : nous avons discuté du manque de moyens, rapporte un professeur. Quels moyens ?
  • La culture de l’excuse : le problème, c’est que les jeunes n’ont pas conscience de leurs actes, déclare-t-il.
  • A la suite de quoi, l’assemblée générale a décidé à la reprise des cours que les  professeurs expliqueraient aux élèves ce qu’est une agression sexuelle. On imagine facilement l’ambiance. Cela s’appelle une action éducative.

Cet événement, on serait tenté de dire « incident » tant il est banal, montre de façon éclatante toutes les tares de l’Education Nationale :

  • Sa mauvaise gestion du personnel qui met une femme en présence d’élèves hostiles et haineux  dans des situations qui peuvent vite dégénérer.
  • Situation qui peut vite dégénérer à cause de l’impunité qu’elle a laissé s’installer  de manière générale depuis des années.
  • Il s’en suit son incapacité à maîtriser les élèves de manière générale, et  celle de trouver des réponses rapides et efficaces dans les situations de crise comme dans ce cas précis. On préfère supprimer les cours et blablater en assemblée générale.
  • Son obstination idéologique qui la rend incapable d’envisager autre chose comme cause à ses problèmes que  le fameux manque de moyens.
  • Son paternalisme  qui met sur le compte de l’ignorance une attitude d’agression caractérisée dès lors que  celle-ci vient d’une certaine population scolaire.
  • Son aveuglement à nommer l’apartheid ethnique plutôt que social qui s’est installé.

Les enseignants votent à gauche, direz-vous,  ils n’ont que ce qu’ils méritent.

Un peu sommaire d’autant plus que  la situation de l’Education Nationale est le miroir à peine grossissant de la situation quotidienne et ordinaire de notre pays : un peuple fracturé, une contre-société agressive et incontrôlable, un gouvernement qui gère l’impuissance.

Une note d’espoir : l’enseignante a porté plainte. Autrement dit, elle n’a pas cédé aux intimidations des élèves ou à d’éventuelles pressions du corps enseignant. Fût-elle une gauchiste pur jus, soutenons-là et espérons qu’elle  servira d’exemple aux enseignants souvent placés dans ce même genre de situation.

Florence Labbé

Share
Les enseignants ne sont pas plus lâches que les petites frappes qui les agressent en étant certains de leur impunité. Simplement, les enseignants ont leur hiérarchie, la presse et les juges contre eux, tandis que les misérables qui les harcèlent et les invectivent au quotidien ont toutes leurs faveurs. Dans ces conditions, s’étonner que certains enseignants esquivent des combats où une hypothétique victoire de la discipline serait immédiatement suivie d’un haro idéologique sur le baudet raciste, on peut comprendre… sans approuver. Les plus lâches ne sont pas pour autant ceux qu’on croit. Saluons donc vigoureusement le courage exceptionnel des enseignants… lire la suite

la bravoure n’est pas leur fort à ces personnes de l’éducation nationale, ce serait plutôt la lâcheté et le bien pensant qui les singularisent. Remarquez, il représente l’éducation nationale et son manque d’objectivité devant des situations où ils préfèrent baisser leurs culottes, quitte à perdre leur honneur. Bravo à cette enseignante qui ne s’est pas laissée faire, il en faudrait plus comme vous.

L enseignante a ma tête d une chance pour la France.

La racaille doit être traitée comme de la racaille mais dans ce pays on ne sait pas faire .Il faut envoyer en stage les professeurs dans un pays du Magheb,aux choix.Il y verrons comment faire.Décidemment on va bien vers la faillite.

L’éducation nationale est responsable en grande part de l’effondrement de ce pays…

Pourquoi aussi cette enseignante a-t-elle sur-réagi à cette marque d’affection, certes maladroite, mais si touchante de la part de ses élèves qui ne souhaitaient que mettre en application les injonctions au bien vivre ensemble qui leur sont enseignées chaque jour ?

La Croix et la « Basnières » !
Bible contre Coran ?
Education contre voyouisme ?
Autorité contre lâcheté ?

qu’a fait la hiérarchie ?, ouvrir le parapluie comme d’habitude j’espère que ce prof ne subira pas ce que une collègue à subie il y a déjà 30 ans ,elle avait porté plainte car une élève lui avait volé son portefeuille et avait détruit tous ses papiers et bien la direction lui a fait les pires vacheries ,et pour être tranquille a demandé sa mutation pour info c’était quelqu’un de droite ,ceci explique cela !

Quelle honte cette hiérarchie

RAS LE BOL DE TOUTE CES CHANCES POUR LA FRANCE , qui ne font que faire chier le monde, la direction et les autres enseignant de cette établissement, ne font qu’ appliqués les directives et consignes du rectorat qui du ministère t ,pas de vague .Un jour viendra ‘un ou une enseignante se fera tuer voila tout .200 merdeux bloque le lycée et les autres que font t’ils , du tricot, du jardin pendant ce temps la , ils devraient leurs rentrer dans la tronche , et la direction elle baisse la tète , de vraie poule mouillée
Et le personnel de l’établissement scolaire complètement lobotomisé comme pour cet établissement dirait que tout est de la faute de l’enseignante si elle a été tuée par un ou plusieurs élèves. Donner comme raison à cela à un manque de moyens, ça n’a rien à voir car les agressions (sexuelles ou pas) sur les enseignant(e)s par des élèves, sont le fait d’un manque de respect, d’une impunité que ressentent certains élèves mal éduqués. Les élèves doivent respecter les enseignants, et le personnel de l’établissement scolaire doit toujours se mettre du côté de l’enseignant (jusqu’à preuve du contraire) car si les… lire la suite
Dans ce qu’a dit le personnel de l’établissement scolaire, il ne remet pas en doute l’agression sexuelle de l’enseignante, mais dit que : « le problème, c’est que les jeunes n’ont pas conscience de leurs actes ». C’est du n’importe quoi car ce ne sont pas des enfants de deux ans de maternelle qui d’ailleurs, n’auraient jamais fait ça, ce sont des adolescents mal éduqués, d’où qu’ils ont agressé sexuellement cette enseignante, donc bien sûr qu’ils ont conscience de leurs actes. Il faudrait que ces enseignants comprennent qu’ils ont en face des élèves irrespectueux, avec des comportements de délinquants, et ce n’est… lire la suite
Sortant de l’éducation nationale (privé pour VIP) , avis partagé entre « bien fait » et « pauv dame » ! Rien de tel que les profs pour faire de la propagande de l’immigration, du multiculturalisme, du vivre ensemble, et pour stigmatiser les Français avec un péché originel d’être né Français . Depuis 15 ans déjà les profs répètent en boucle la repentance et le péché originel d’être né Français, à la place d’Adam et Eve c’est le péché de colonisation est l’esclavage pourtant pratiqué par tous les peuples. Je dis bien TOUS les profs, si les parents lisaient les livres de langues de… lire la suite

Je suis enseignant du public depuis plus de 30 ans et je peux vous dire que beaucoup (de plus en plus) de professeurs sont très différents de ce que vous décrivez ! Nous ne sommes plus en mai 68.

Moi, je ne la soutiens pas ! Elle n’a que ce qu’elle mérite : comme on fait son lit on se couche …. Comme toute gôchiasse !

D’où vous vient la certitude qu’elle est gauchiste ? Le serait-elle (si c’était le cas, elle ne porterait pas plainte), il n’y a pas à laisser passer ça.

« si c’était le cas, elle ne porterait pas plainte »
Ha ha ha, les gauchistes ne porteraient jamais plainte, mouhahaha

Les premiers à lancer des procédures pour les crèches, pour les signes religieux style crucifix à l’école, et à en même temps vouloir légaliser le voile à la Fac sont des gauchiasses.
Il n’y a pas plus procédurier à sens unique qu’un gauchiasse : Sos-Racisme, Licra, etc…

Les gauchistes adorent imposer des choses aux autres, sauf quand ça les touche personnellement !

Un.e vrai.e gauchiste n’aura pas recours à la « justice bourgeoise », c’est le B A BA. Et surtout pas contre des « colonisés intérieurs ».

Je capte votre ironie mais ce n’est vrai que quand ça ne les concerne pas personnellement.

Clément-John Meyric la terreur socialiste descendant des nazis dit « anti-fa », agresse les autres et se fait envoyer au tapis en une seule patate largement méritée en témoigne .

Ne vous inquiétez pas, ils savent que la justice est faites pour l’armée d’occupation Africaine et les collabos qu’ils sont.

C’est bien connu, aucun gauchiasse n’a jamais porté plainte de sa vie, les commissariats ne prennent des plaintes que des gens de drouaAate . Bien sur que les gauchistes portent plainte, la délation est même leur grande spécialité comme en ex-RDA, comme en URSS comme entre 39 et 42. C’est pas une nouveauté. Ils ne portent pas plainte et ne témoignent jamais contre les occupants Africains sauf quand ce sont eux les victimes. Les militants du PCF qui se sont fait braquer (par « la diversité ») la recette de la fête de l’huma ont porté plainte, 20.000€ de recette prolétarienne anticapitaliste,… lire la suite
Les enseignants ne votent pas tous pour le PS, Macron, ou les Insoumis (et même LR) ! C’est bien là le drame : l’école devient infréquentable et c’est un cercle vicieux car ça fait fuir des vocations. Je suis surpris du nombre d’agrégés qui ont fait leurs études avec moi qui, concours en poche, entreprennent une thèse afin d’essayer d’enseigner à l’Université. La seule voie pour eux de quitter collèges et lycées infernaux. Par ailleurs, remarquable, l’article ne le souligne pas assez, que l’indiscipline incriminée concerne un acte de préparation à la résistance à une action terroriste. On peut penser… lire la suite

Dans l’ensemble l’éducation nationale est de gauche et pro-islam ce qui fait que je n’ai aucune pitié pour ceux qui en font partie. Toutefois toute ma compassion pour cette femme agressée …

Nonnnnnn !
Ce sont des lycéens très intelligents, très en avance, ils s’entraînent déjà pour leur future participation aux bizutages universitaires.
La plupart des profs n’ont pas compris que ces braves petits gars, pourtant issus d’un milieu social extrêmement pauvre et défavorisé, font tout ce qu’ils peuvent pour les enrichir

Elle a osé déposer plainte …. alors elle aura leur haine ! !

En route pour le moyen-âge

A quand une greffe d’intelligence chez les gens « de gauche » ?

Sur une tige pourrie, le greffon ne prendra pas.

Le bizutage à l’Université ? La pratique était plutôt associée aux grandes écoles et leurs classes préparatoires, grandes pourvoyeuses d’hommes politiques et « élites » en tous genres… complètement déglinguées dans leur vie personnelle.

Soutenons cette enseignante qui se retrouve face à une légion de menteurs mal intentionnés . On lit un ramassis de conneries sur les réseaux mais il faut aider cette prof dans son combat contre le mensonge et l’ordure .

L’école de mon enfance n’a plus rien de commun d’avec celle d’aujourdhui et je suis heureux d’avoir l’âge que j’ai. Je n’aurai plus trop longtemps à assister, impuissant, à l’agonie de la France avachie, envahie. Les enseignants d’alors, gardaient en eux leurs idées politiques et/ou syndicalistes ; ils faisaient proprement leur travail. Eux enseignaient et étaient respectés. Le merdaillon qui se serait permis l’insulte, le coup de boulle ou la baffe à l’encontre d’un enseignant, aurait illico pris la porte avec une grosse tête, sans espoir de retour et ses parents lui auraient resservi un deuxième plat. Il faut que… lire la suite

Faut les comprendre ils n’ont pas les mêmes codes que nous culturellement !Et d’ailleurs il serait vain de les leurs apprendre, ils les refusent. Ils sont en terrain conquis et leurs parents le leur disent donc ils font comme tous les conquérants et cela ira en s’amplifiant !

les gens de gauche récoltent ce qu’ils ont semé…

Une version « douce » du taharrush gamea.
Apprendre à lire et à écrire, c’est très compliqué pour ces petits dégénérés, mais violer, agresser, humilier, ça, il le font d’instinct.

« Son paternalisme  qui met sur le compte de l’ignorance une attitude d’agression caractérisée dès lors que  celle-ci vient d’une certaine population scolaire »… Excusez-moi, chacun emploie les mots qu’il veut, mais je ne comprends pas cette qualification de paternaliste. Un paternaliste ne rendrait jamais un hommage aussi facile et stupide à l’ignorance. De grâce, le paternalisme, le vrai, le juste, n’est pas une tare. L’attitude dont vous parlez est gauchiste par excellence.

faut etre gonflee pour prendre un photo venue d un pays  » musulman » pour illustrer un evenement survenu en france!la vergogne n etouffe pas les faussaires de riposte anti laique!

yez donc de prendre une photos de ces merdes

essa

yez donc de prendre une photos de ces merdesvou

essayez de prendre une photos de ces merdes
vous faites tapez dessus pour ne pas dire lyncher
comme cela c’est passé sur Nantes l’autre samedi lors d’une manif anti français et ce sans aucune intervention de la police d’état

Vous le savez et nous le savons que cette photo n’est pas d’ici. Il n’y a donc pas vocation à nous mentir ou à nous tromper

La tronche des protagonistes doit etre assez similaire à la photo….

dégage ici c’est chez nous va chez les muslims

réponse à Roux sortie plus bas

Bien illustré au contraire MOHAMED ,SAMI , ne sont pas des prénoms FRANÇAIS mais plutôt musulman . DE toute façon toute les chances pour la FRANCE , qu’ils aillent au diable avec leurs religion d’arriérés de ma part .

Voila où cela mène de vouloir garder au lycée des abrutis totalement incultes qui seraient plus à leurs places à nettoyer les abords des voies de circulation d’ Ile de France qui sont depuis des années d’ une saleté repoussante !!!!!!!!!!!!!!!

Les représentant de l’Etat,quel que soit le ministère n’ont aucune maîtrise sur les jeunes
maghrébins et africains dont l’agressivité est incommensurable ;ce d’autant que les juges sont figés quand il s’agit de sanctionner ces abominables individus .

Moi j’espère que ceux qui chouchoutent la racailles, qui sont pour cette diversité nocive, les fouteurs de M…..d’origine venue d’ailleurs (car il s’agit bien de cela, même si des faux-culs mentionnent ou annoncent le contraire), subiront les premiers la haine physique, de cette diversité qui ne vit que pour détruire la FRANCE qui la nourrit. Il ne suffit que d’ouvrir les yeux pour constater ce qui se produit réellement. Ensuite effectivement comme disent certains commentateurs : ces mêmes faux culs devront rendre des comptes, un jour.

les policiers sont égyptiens; ce sont leurs uniformes.

Il n’y a pas plus pourri que le milieu enseignant. Pratiquement (à 99%) tous des gauchistes sectaires et rien d’autre. Ils ne font que récolter de qu’ils sèment depuis des décennies. Personnellement, ce qu’ils subissent de la part de leurs élèves wesh wesh me laisse indifférent comme un bloc de glace. Ils seraient les premiers à me traiter de faciste et à me mettre à mort socialement s’ils en avaient l’occasion. Aucune pitié pour ces individus.

La France est en train de récolter les justes fruits qui conviennent à des politiques de soumission à la racaille. J’espère que ceux qui sont pour cette diversité, qui les font venir, les protègent, les chouchoutent … auront à rendre des comptes et payeront pour tout ce que les français subissent.

Pourquoi illustrer votre article d’une photo qui n’a rien à voir avec le sujet ?

Elle a indirectement quelque chose à voir avec le sujet: le harcèlement d’une femme par une horde de sauvages en rut, et semble-t-il sauvée et protégée par des policiers égyptiens.

Absolument pas, cette image représente un viol collectif en Egypte. Ce dont le sujet traite est bien une tentative de viol collectif. Voir lien ci dessous;
Regarder plus bas la 3ème photo.

https://www.scoopwhoop.com/Shocking-Arabic-Rape-Game-Taharrush-Has-Made-It-To-Europe/#.3ohcdi1kf

Vous trouvez sincèrement qu’il y a pas une transposition adéquat avec les enclaves musulmanes de France? Moi je reconnais tout à fait les expressions de consanguins du bled que l’on peu croiser sur le territoire Français! Allez chez Carrefour « entre autres » vous verrez les mêmes rictus de possédés sous perfusion sociales!!!

Oui tous des gauchistes trotskistes et ils n’en bavent encore pas assez. Le jour ou le balancier va finir par pencher de l’autre côté nous connaitrons les excès inverses et ce sera également un désastre. Faute de bon sens et d’une attitude ferme et équilibrée on se retrouvera dans la répression totale à tous les niveaux…

Effectivement, le jour que le balancier va pencher de l’autre côté, ce ne sera pas beau. Comme au moment de la purge en 45. Il y aura des exactions, des règlements de compte, des actions relatives à la jalousie, des victimes qui n’y seront pour rien, etc. Et certains vrais coupables passeront à travers. L’histoire nous le confirme.

Si par exception elle est de droite elle a mon soutien si c’est une marxiste, donc immigrationniste, qu’elle paye le prix des conséquences de son idéologie

Il faut réfléchir: bien que d’accord avec vous, (en gros, car droite et gauche ne sont plus des termes pertinents) , voulez vous m’expliquer quel rapport il y a entre le marxisme et 3l’immigrationnisme? » Aucun, évidemment.

A ma connaissance, le communisme prône l’internationalisme…

L’internationalisme n’a strictement rien à voir avec l’immigration, surtout avec celle que nous subissons aujoud’hui : pour Marx les syndicats doivent être internationaux (l’inter-na-tio-na-a, a, a-le !), car les intérêts des classes ouvrières sont les mêmes e France ou en Angleterre, mais il n’a jamais demandé aux ouvriers Anglais de venir travailler en France ou vice-versa. Les migrations de la première révolution industrielle étaient intra-européennes, et consécutives au plus grand développement de l’industrie capitaliste, disons en France plus qu’en Espagne ou en Italie.
Salut à vous.

Faux : Marx a également condamné l’utilisation de l’immigration. La gauche était opposée à l’immigration avant les années 80. Le début de l’immigration de masse et le regroupement familial qui ont provoqué la catastrophe actuelle sont le fait de gouvernements de droite dans les années 70.

Bozzo le clown, l’immigration dans les années 60 et début 70 pouvait être considérée comme économique dans les années 80 l’immigration est devenue idéologique. Et la droite de Giscard était-elle toujours à droite ? Et que veut dire droite et gauche aujourd’hui ? Les deux termes sont là pour biaiser le débat. On me traite d’extrême droite – voire de nazi. Mais je me reconnais nullement dans ces deux vocables. Je suis patriote et anti mondialiste (voire anti européen ! telle que l’Europe est conçue). Je refuse, par exemple, tout plombier polonais dans mon pays pour préserver les emplois des… lire la suite

Enfin une enseignante qui se rebelle : c’est assez rare pour être remarqué !
Le plus intéressant reste néanmoins à venir : y-aura-t-il procès et dans combien de temps ou va-t-elle retirer sa plainte sous pression de la police, de ses collègues ou de son administration…

Elle doit probablement être excédée du quotidien.

« Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus, au-dessus d’eux, l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là, en toute beauté, et en toute jeunesse, Le début de la tyrannie. »
Platon, 429-347 avant J.C.
——————————————–
Et oui, il est nécessaire quelquefois de donner quelques coups de pied au cul à certains polissons afin qu’il ne deviennent pas des délinquants ou de futurs taulards.

Donc debut due LA tyrannies avec les soixante huitards et autres baby boomers degeneres !

Ce sont bien les soixante-huitards qui ont ouvert la voix à ce qui se passe actuellement.

Exact. Et ce milieu enseignant n’a pas fini d’en baver, croyez-moi…

Votre voix me laisse sans voie !

Les « babys boomers » (terme idiot et bassement américain), sont loin d’être tous « dégénérés (mot qui vient d’où vous savez)

en plus si il y a eu le mouvement soixante-huitard c’est parce que ça commençait à se déglinguer sérieusement. contestation de toutes sortes à l’éduc.nat. justement. vu mon age je peux en parler.

c’est ça un pays avec 80% de plotrons

il y a belle lurette que les profs ne sont plus tous des gauchistes…..ils ont même en votant pour Chevenemt amener Lepen au deuxième tour et Élimine le camarade Jospin….

j’ai des ami(es)s et de la famille dans ce milieu.
Ils ont donc une vision claire et direct sur cette catégorie socio-culturel.
Je puis vous assurez que la grande majorité, est bel et bien issue de la gauche néo-soixante-huitarde.
Cela fait des décennies que ce petit monde, façonne directement le cerveau des mômes, en contrecarrant l’éducation des parents.
Ils en sont a vouloir apprendre la masturbation aux enfants dès 4 ans.
Aujourd’hui leurs incuries et leurs dogmes leurs pètent a la gueule ?
Franchement je jubile

La photo a été prise en Égypte.

exact! les bérets sont ceux des policiers égyptiens.

wpDiscuz