Un homme est mort, décapité : les vrais responsables sont Hollande et Valls

Publié le 27 juin 2015 - par - Pas de commentaires - 416 106 vues

DecapitationisereUn homme est mort…

Atrocement décapité par un (ou 2) terroristes islamiques, véritable lie de l’humanité  dont les crimes sont en plein accord avec ce que demande, en sourates connues, leur livre coranique et avec les appels au meurtre des occidentaux proférés par les représentants de l’Etat Islamique du Levant dont les agissements, en Iraq et en Syrie, marquent le degré extrême de la barbarie et de la soumission à leur pseudo religion…(1)

Un homme est mort… Un travailleur de France… un citoyen ordinaire de notre pays… une personne toute simple dont la seule faute était d’être « française » , et de ne pas se soumettre à la loi criminelle de ceux qui professent le salafisme, cette composante de l’islam qui règne, en particulier, en Arabie Saoudite et au Qatar…

Un homme est mort… D’autres sont blessés… et l’attentat perpétré par ces ordures a pu être « limité »….

Mais ce n’est pas le premier, et de « mérah » aux « assassins » de « Charlie » et à celui de la jeune Aurélie, la liste commence à devenir longue…longue… au point que chacun d’entre nous va commencer à ne plus se sentir en sécurité dans son pays, dans sa région, dans sa ville…

Mais cela ne trouble nullement l’ineffable Boubakeur et son CFCM dont le communiqué veut dédouaner sa pseudo religion de toute responsabilité et présenter les musulmans en victimes, alors que ce sont deux de ses adeptes qui se sont mutés en assassins odieux et inhumains!!! Un cynisme, un mensonge et un culot incommensurables!!!

A entendre les palinodies des « faux culs » de la caste politicienne française, des socialos aux ex-UMP en passant par les roquets écolos, ils sont tous « effondrés » et pleins de compassion tardive…

Mais ce ne sont que larmes de crocodile, postures hypocrites et « enfumeuses », tant ces politiciens sont les premiers responsables de  la terreur qui frappe notre pays à travers ces assassins bien connus et leur idéologie mortifère, ici et partout (voir, ce jour, la Tunisie!), maintenant et toujours (voir l’Histoire et l’expansion islamique).

Si ce barbare « yassine », avec ses amis, sa famille, son clan, sans aucun doute complices, au moins tacitement, a pu se livrer à ce type d’exaction, c’est qu’il est le produit d’une politique menée depuis 40 ans et d’un encouragement porté par les avantages, accommodements, aides donnés à l’islam par ceux qui nous gouvernent…

C’est qu’il a pu prospérer sur le fumier de l’immigration tous azimuts sur laquelle a surfé l’islam (et des centaines d’imams venus d’Algérie, du Maroc, d’Arabie…) pour s’implanter dans un pays, la France, où il n’avait pas été appelé et où il n’avait rien à faire, sinon le conquérir… Car il n’y a pas « d’islam de France »: la seule percée de cette terreur religieuse a été éradiquée au 8ème siècle….et notre identité , notre culture, nos moeurs, nos principes, nos valeurs ne doivent rien ( ou si peu) à ce projet politico-religieux ségrégationniste, sexiste, séparatiste et violent.

C’est qu’il a pu se servir de la complicité des islamophiles dirigeants, de Hollande à Sarkozy en passant par Juppé, Mélenchon, Besancenot, Duflot, Bayrou… pour imposer son idéologie salafiste, dont la variante wahhabite est cajolée par la caste politicienne française par Arabie Saoudite et Qatar interposés… Complicité qui culmine quand ces futurs dhimmis se précipitent dans les mosquées « rompre le jeûne du ramadan », violant la laïcité de l’Etat et se montrant d’obéissants lécheurs de babouches islamiques…

C’est qu’il a pu se sentir encouragé par la politique générale, sociétale et judiciaire, portée par le pouvoir en place, dont la soumission à la pression islamique est totale et qui vend à cette idéologie cancéreuse et mortifère toutes les valeurs et principes de notre République, tout en détruisant le socle historique de notre identité de Nation et de Peuple…sans oublier de poursuivre sans pitié ceux qui osent dirent ce qu’est le « vrai islam »…

C’est qu’il a pu jouir de l’impunité chronique accordée à tous ceux que nos services de renseignements pistent mais ne peuvent arrêter parce que le pouvoir politique l’interdit. Et qu’on ne vienne pas ici brandir la nouvelle loi sur le renseignement , destinée surtout à frapper les citoyens qui vont s’opposer au pouvoir en place: le « yassine » était fiché donc connu! Alors?

C’est qu’il a pu entendre, dans nombre de mosquées, à Grenoble comme partout en France, les prêches vindicatifs, agressifs, destructeurs de notre société  proférés par des imams acceptés sur notre sol et jamais contrôlés par les autorités en place.

Nous n’avons aucune illusion à nous faire: les gouvernants actuels (comme leurs frères de l’ex-UMP ou du Centre) ne feront rien pour éradiquer le cancer islamique qui nous étreint, leurs actions, discours et décisions passés éclairent ce qu’ils sont vraiment… Et tout l’argent public mis en oeuvre (en ces temps d’austérité et de dette abyssale, et contre les principes de la loi de 1905) par  Valls, Cazeneuve, Belkhacem pour favoriser l’implantation et la croissance de l’islam en France ne servira qu’à faire naître de nouveaux « merah », de nouveaux « yassine », de nouveaux  » ahmed ghlam »!

Eradiquer le terrorisme islamique, c’est possible, encore faut-il le vouloir…

Et ça passe par la fermeture des frontières et le refus des migrants actuels: combien d’assassins en puissance dans ces foules indifférenciées?

Ca passe aussi par les arrestations massives et préventives de tous ceux qui sont « fichés » et la surveillance étroite de leurs familles et de leurs clans, et du milieu islamique dans son ensemble,

ça passe encore par l’expulsion des illégaux et des étrangers qui ne travaillent pas, et la suppression de l’assistanat social qui les nourrit,

ça passe toujours par l’arrêt des constructions  de mosquées ( et le fonctionnement actuel de chacune doit être contrôlé) et par l’interdiction de toute forme de prosélytisme islamique, notamment par le biais d’établissements scolaires ou autres « centres de rassemblement »,

ça passe surtout par l’obligation qu’aura tout musulman de faire de sa « religion » une affaire privée, de renoncer à toute forme d’exposition publique et autres revendications communautaristes, et de se soumettre à la loi laïque et démocratique,

ça passe encore par l’assimilation complète des populations issues de l’immigration et de nationalité française (et par la suppression du droit du sol!) et leur acceptation de notre langue, de la primauté de la loi démocratique sur toute autre loi, du respect de l’identité et de l’histoire françaises,

ça passe (enfin?) par une politique extérieure indépendante, loin des diktats des USA et de l’OTAN, de rupture avec les pays salafistes et soutiens de l’Etat Islamique du Levant, et de rapprochement avec la Syrie de Bachar El Assad et la Russie afin de détruire cet état islamique qui se nourrit de la manne pétrolière et financière que lui consentent les Etats Occidentaux.

Oui, l’horreur de Grenoble n’est pas née du néant, et préfigure des lendemains qui vont déchanter pour tous ceux qui croient que l’on peut pactiser avec le projet politique islamique, à l’opposé de la République laïque et démocratique qui est la nôtre, pour tous ceux qui absorbent bêtement les incantations islamophiles des Hollande, Valls, Juppé, Sarkozy…

Empédoclatès

1-http://www.lepoint.fr/societe/attentat-en-isere-une-nouvelle-reponse-a-l-appel-au-meurtre-de-daesh-26-06-2015-1940186_23.php