Au lendemain d’Orly, comment Le Roux peut-il tolérer une manif anti-flics ?

Publié le 19 mars 2017 - par - 14 commentaires - 1 648 vues
Share

Comment un ministre de l’Intérieur qui, paraît-il, se nomme Bruno Le Roux, peut-il autoriser, au moment même où un attentat aurait pu provoquer un massacre à l’aéroport d’Orly, une manifestation « contre les violences policières », place de la République en plein Paris, organisée par des associations antiracistes, syndicales et des droits de l’homme, où un millier de « racailles », cagoulés, faisant partie des manifestants, attaque les forces l’ordre, blessant deux gendarmes.

Je dis bien « massacre à Orly » car Ziyed Ben Belgacem, ce « Français » qui a désarmé « une » militaire et lui a pris son arme, le fameux «Famas », aurait pu parfaitement mitrailler la foule présente et tuer une douzaine de personnes.

Au passage, si  cet « islamiste radicalisé » et sous contrôle judiciaire pouvait circuler en toute liberté, bien que condamné à 9 reprises et encore tout récemment, c’est grâce à l’ex garde des sceaux, Christiane Taubira qui ne souhaitait pas que ce genre d’individus « croupisse » en prison, alors qu’il ne présentait aucune dangerosité et n’était même pas « Fiché S » alors qu’il affichait pourtant « des signaux de radicalisation », selon M. Molins, procureur de la République.

Je ne voudrais en aucun cas incriminer la police nationale mais tout de même, elle a intercepté cet individu quelques heures auparavant, et ce « Français » leur a tiré dessus, plusieurs impacts de balles sur la voiture des policiers en témoignent, et ils n’ont pas riposté, comme c’était leur droit et leur devoir au nom de la légitime défense, et cela uniquement par peur des représailles de leur hiérarchie.

Quelle aurait été leur responsabilité si ce délinquant avait réussi à commettre un massacre quelques heures plus tard à Orly ?

Et pendant ce temps-là, Bruno Le Roux, le ministre de l’Intérieur, commémorait les victimes de Mohamed Mérah à Toulouse.

Ce dernier abattu sans aucun doute, à l’époque, par des « violences policières » !

Manuel Gomez

Share

Quand on donne du pouvoir a un pauvre type,aussitôt il en abuse,et,curieusement jamais dans l’intérêt de la population.

incroyable ce laxisme à faire peur , et cet état d’urgence qui n’en est pas, à part les perquisitions , allez voir dans d’autres pays ex. La Russie ….mais chez nous ils vivent dans leurs bulles de bobos …..à hurler ces choses là

Les socialos ne vont pas interdire une manifestation de gens qui votent pour eux.

Le PS est hors course actuellement. Mais qui peut en être étonné ? Ce sont eux-mêmes qui se fourvoient par leurs paroles et leurs actes antifrançais. Ils devraient être couverts de honte avec un bilan aussi désastreux. Mais non ! Ils ont même réussi un tour de force avec Macron ce sinistre individu jeune mais déjà pollué par des idées encore plus malfaisantes que celles de son maître. Qui a dit que l’ENA devrait être dissoute ? C’est urgent.

Marine veut dissoudre l’Ena vite vite faut arreter ces institutions d’illuminés qui vivent dans leur bulle politique pfffffffffff

Dans les gouvernements précédents, on n’a jamais vu les ministres en fonction délaisser leurs attributions pour aller sillonner la France en vue d’organiser des réunions contre le Front National. En Socialie, c’est possible. Qu’attendre de ces élus et de ce gouvernement qui préfèrent encenser les malfaiteurs, crapules et autres terroristes radicalisés, ces derniers recevant l’excuse d’être de pauvres déséquilibrés atteints de troubles psychiatriques? On a touché le fond, et on creuse encore.

Normal que , BRUNO LE ROUX , ne soit pas du côté des flics , lui qui a  » menti  » et triché  » sur son CV , en PRETENDANT avoir fait A H C et E S S E C ! Il n’a pas la conscience tranquille ! C’est pourtant LUI «  » QUI EST ACTUELLEMENT  » LE PREMIER FLIC DE FRANCE » !!! LE MINISTRE DE L’INTERIEUR ! QUEL BEL EXEMPLE ? Et «  »ça » » veut nous donner des leçons ? Idem pour Taubira (restée dans le FLOU ARTISTIQUE QUANT A 2 DOCTORATS ..! ) .Ex GARDE DES SCEAUX ?? Et… lire la suite

Il ne vaut plus cher que son prédécesseur

Les flics ?
On leur tire dessus avec un pistolet à bouchons, euh, non, avec un pistolets à petites grenailles et ils se planquent !
Des impacts de balles ?
Les plombs d’une munition à grenailles – une cartouche de chasse de 9 mm, ils font DEUX mm !!!
Ils ne sont même pas capables de trouer une boîte de Cocal-cola.
Alors, les impacts,il faut une bonne loupe pour essayer de les voir.

Prend toi un tir de grenailles dans les yeux et tu vas finir ta vie en nocturne avec un joli chien blanc. Si nos flics avaient le droit de se défendre, ça irait mieux. ..

NE RIEN FAIRE, surtout ne rien faire !!!
Raser les murs, pas de vagues et surtout encourager la contestation et la stigmatisation de la police afin de la discréditer !

Mais en même temps, des ministres tout juste bons à faire des discours, à se pavaner et à courtiser les musulmans…
Personne n’est dupe !!!

Ces pauvres socialauds ne savent plus où ils sont .

Oui,Monsieur Gomez,votre analyse s’impose par des vérités incontestables et des preuves parlantes.Toutefois il faut s’étonner du fait que beaucoup encore ne veulent pas les entendre,ouvrir simplement les yeux,en oubliant au besoin leur convictions politiques,ne s’attachant qu’au constat de l’évidence.Une évidence quotidienne et récurrente.

Raz l bol d ces socialos islamos
vivement la Marine

wpDiscuz