Avant la gauche bouffait du curé, aujourd’hui 93% des musulmans ont voté Hollande !

Le chiffre annoncé par les médias fait l’effet d’une bombe. 93% des musulmans, selon Opinionway, auraient voté pour François Hollande et donc contre Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle.

http://www.lavie.fr/actualite/93-des-musulmans-ont-vote-pour-francois-hollande-07-05-2012-27212_3.php

L’article du journal « La Vie » est un peu elliptique, en faisant l’impasse sur les détails de l’énorme sondage d’OpinionWay : 10.000 personnes interrogées, ce qui représente un échantillon exceptionnel par rapport au sondage politique moyen qui porte sur un millier de personnes.

En outre, il ne s’agit là que d’un sondage de second tour, avec une « offre » politique réduite. C’est pourquoi j’ai interrogé OpinionWay sur un sondage analogue à propos du premier tour, et très gentiment ils m’ont envoyé le lien suivant : http://opinionlab.opinion-way.com/opinionlab/la-sociologie-du-1er-tour.html.

Hélas, en ce qui concerne l’appartenance religieuse (page 9 de leur fichier), on ne voit que des chiffres sur les catholiques, les protestants, les musulmans et les « sans religion » ! Rien sur les juifs, les bouddhistes, les adventistes du 7ème jour… Je suis déçue ! Interroger 10.000 personnes pour ça, c’est léger quand même… Pour être exhaustifs, ils auraient au moins dû prévoir une case « autres religions ».

Il nous faut donc reconstituer les données manquantes.

1. D’une part en pondérant le tableau d’OpinionWay par les déclarations d’appartenance religieuse des Français, par exemple en prenant ce sondage de 2009 : http://www.ifop.com/media/poll/1479-1-study_file.pdf
- catholiques : 61%
- musulmans : 7%
- protestants : 4%
- juifs : 1%
- autre religion : 2%
- sans religion : 25%

2. D’autre part en reconstituant le vote des « autres religions » par écart entre le vote de l’ensemble des sondés et celui des catégories religieuses donné par le tableau d’OpinionWay.

Ce qui nous permet de dresser le tableau de contingences suivant :

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Les candidats :
– JLM = Jean-Luc Mélenchon
– FH = François Hollande
– FB = François Bayrou
– NS = Nicolas Sarkozy
– MLP = Marine Le Pen
– AV = autre vote (autres candidats ou blanc ou nul)

Les appartenances religieuses :
– Ca = catholiques
– Pr = protestants
– Mu = musulmans
– AR = autres religions (dont juifs)
– SR = sans religion

Et on en déduit, par une analyse factorielle des correspondances (AFC) sur les 5 principaux candidats (les autres n’ayant comptabilisé que 6% des suffrages), le graphique suivant :

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir.)

Pour bien interpréter ce tableau, rappelons que l’AFC mesure en quelque sorte les écarts par rapport à une situation fictive « moyenne », où toutes les « religions » auraient voté de la même manière et, symétriquement, où tous les candidats auraient la même répartition « religieuse » de leurs électeurs.

Que constate-t-on ?

- Des musulmans très isolés dans le paysage politique, mais plus proches de François Hollande et de Jean-Luc Mélenchon que de tout autre candidat.
- Aux antipodes de ces musulmans, une  Marine Le Pen assez proche des chrétiens.
- Des catholiques partagés entre Nicolas Sarkozy et François Bayrou mais plus proches de ce dernier.
- Des protestants nettement « bayroutistes ».
- Des « autres religions » et « sans religion » plutôt à gauche.

Pour résumer, il y a une France traditionnelle chrétienne plutôt à droite, des agnostiques plutôt à gauche, et effectivement un vote communautariste musulman pour Hollande et Mélenchon, confirmé par les 93% pour Hollande au second tour.

Ainsi, dans cette gauche électorale, nous avons bouffé du curé à plus soif pendant des décennies, mais pour parodier SOS-Racisme : touche pas à mon imam ! Touche pas à mon islam !

Djamila GERARD


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.