Belkacem a confirmé qu’elle est d’abord arabe, puis musulmane et enfin française

Publié le 26 août 2016 - par - 193 commentaires - 203 837 vues

BelkacemRamadanVoilà une « grosse » affaire d’Etat, provoquée par des musulmans, qui divise la caste politique française et, franchement, on s’en contrefout.
Le peuple français, lui, est presque unanimement d’accord sur le fait que les musulmans commencent sérieusement à nous gonfler avec leur religion.

Depuis deux ou trois jours, les media et les réseaux sociaux tweeter ou facebook nous ont envahis d’images montrant des policiers niçois verbalisant une musulmane en djellaba de baignade et l’obligeant à se dévêtir.
Ce qui est absolument faux. Mais c’est bien le but de cette propagande.

Ces images provenant d’une agence de presse anglaise ont déclenché une « indignation générale » qui frise l’hystérie en France et à l’étranger et s’est immédiatement transformée en appel au meurtre et à l’égorgement desdits policiers.

Leurs photos non floutées sont publiées et il est conseillé, dans un post, aux futurs assassins : « En plus des photos, on peut mettre directement l’adresse des policiers, pour un égorgement plus rapide ».

Mais « l’appel à égorger » les policiers français qui se permettent d’appliquer la loi, circule très vite et prend une véritable tournure de guérilla. Une guérilla initiée par… toujours les mêmes !

Une plainte contre X pour menaces écrites et outrage à des personnes détentrices de l’autorité publique a été déposée par la Mairie de Nice.

Guérilla ou guerre de religion ?

A l’origine de l’affaire, des musulmans s’étant appropriés, illégalement, une plage publique, ont été furieux d’y voir une européenne se baigner les seins nus. Non pas parce qu’elle était laide mais parce que leur religion interdit à une femme de montrer son corps. D’ailleurs, au même moment, une femme de leur groupe se baignait avec burkini ou voile, bref, elle se baignait habillée.

Nous savons, tous, comment ça a fini à Sisco, petit village tranquille et sympathique du Cap Corse.

Résumons :

1/ Si un Français porte une tenue, en contradiction avec les diktats du Coran, qui donc, blesse leurs croyances, ils sont en droit de punir voire, d’attaquer physiquement, le contrevenant à leur dogme islamique.

2/ Si les Français voient un musulman portant une tenue religieuse contraire à l’esprit laïque qui régit la République Française, ils ont tort. Ils sont racistes. Ils sont islamophobes.

C’est, à peu de chose près, le « dilemme » sur lequel le Conseil d’Etat décidera cet après-midi après avoir entendu, hier, en présence d’une nombreuse assistance, les défendeurs pro islamistes du burkini. Nous nous doutons bien que la « nombreuse assistance » comptait plus de musulmans que de non musulmans.

A force de vouloir nous imposer leur religion, les musulmans nous forcent à détester tout ce qui la représente. A commencer par les musulmans eux-mêmes.

Depuis trop longtemps, déjà, les problèmes qu’ils nous occasionnent obligent la Loi française à se manifester. Malheureusement, nous l’avons vu, celle-ci préfère concéder par faiblesse à leurs revendications, toujours plus contraignantes en matière religieuse.

On a eu le foulard. On a eu le hijab. On a eu le tchador. On a le burkini et ce n’est pas fini !

Mais pourquoi et de quelle manière ce morceau de tissu est-il devenu une affaire d’État ?

Plusieurs maires ont décrété que ces « burkinis » seraient dorénavant interdits sur les plages de leur commune. Ce qui est leur droit puisqu’ils ont le devoir de faire régner l’ordre chez eux.

Valls leur donne raison. Belkacem, la musulmane marocaine, leur donne tort.
Hollande, toujours égal à lui-même, répond ni oui ni non.

Voici quelques échanges entre les « artistes » qui dirigent la France.

Belkacem : « Les arrêtés anti-burkini libèrent la parole raciste, il y a là une dérive politique grave […] Jusqu’où va-t-on pour vérifier qu’une tenue est conforme aux bonnes mœurs ?»

Valls : « Ces arrêtés ne sont pas une dérive (…) Ces arrêtés ont été pris au nom même de l’ordre public. »

Hollande : «  la vie en commun [en France] est un grand enjeu et suppose que chacun se conforme aux règles et qu’il n’y ait ni provocation ni stigmatisation ».

Ha ! Ce vivre-ensemble si cher aux politiques qui vivent, eux, bien loin de cette mixité.
Sauf que cette mixité est devenue impossible du fait même des Arabes et non de la faute des Français européens. Les Européens aimeraient bien continuer à vivre à l’européenne, non ? Les Arabes, eux, veulent continuer à vivre comme des Arabes. Mais ils n’habitent pas en pays musulman, ils habitent en Europe. Et c’est là, la pierre d’achoppement.

Que ce soit la Belkacem qui ait trouvé à redire sur la position de Valls est tout à fait dans la droite ligne des problèmes que les Français vivent aujourd’hui.

Parce que la Belkacem est d’abord arabe ensuite, elle est musulmane et, pour finir, elle n’est qu’à moitié française.

A l’heure où (son) Roi du Maroc, engage la réforme des manuels scolaires sur l’éducation islamique, devenue éducation religieuse (ndlr : la différence est extrêmement importante pour les musulmans), pour les élèves des collèges, cette ministre de l’Education nationale nous impose l’enseignement de la langue arabe pour les enfants français, dès l’âge de 6 ans.
Serait-ce que, ayant appris à parler et lire l’arabe, nos enfants seraient plus aptes à lire le Coran ?

Pourtant, le Maroc a imposé au peuple marocain, depuis longtemps, de ne pas laisser traîner le Coran à la portée des enfants !

C’est dire si Mohamed VI et ses ministres ont un jugement très lucide de la dangerosité du contenu de ce livre.

Eh bien, non ! La très musulmane Belkacem ne s’arrête pas en chemin.
La voilà qui se mêle du burkini controversé pour accuser les Français de racisme.
Interdire la djellaba de baignade, serait selon elle, « libérer la parole raciste, des Français ».
Mais de quoi elle se mêle, celle-là ! Elle qui a toujours les cuisses à l’air et les jupes ras-de-la-moule ?

Il est là, le danger. Le danger d’avoir inclus dans la classe dirigeante des islamiques qui défendent leur religion même quand ils ne la pratiquent pas.

Nous en concluons que la Belkacem est ce que les bienpensants, aveugles ou bornés, appellent une « musulmane modérée ».

Modérée, uniquement quand ça l’arrange. Mais pas modérée lorsqu’il s’agit de défendre la religion islamique. Elle est la première à monter au créneau contre ceux qui deviennent, à ses yeux, des racistes ! Racistes ?

Quel Français n’a pas eu et/ou a un voisin, un collègue ou un ami arabe avec qui il entretient de bonnes relations ? Ce Français-là, n’est pas raciste !

Mais il est en droit de ne pas accepter certaines contraintes religieuses de ce musulman qui le mettraient mal à l’aise si elles sont pratiquées en sa présence.

Nous avons le cas des prières à n’importe quelle heure de la journée, pour des collègues de travail, par exemple. Ou encore le fait d’avoir obligatoirement fait disparaitre le porc des menus dans les restaus d’entreprises. Ou encore de supporter des femmes voilées dont on ne sait plus comment leur adresser la parole sans les regarder. Ou de ces hommes musulmans qui ne supportent pas la présence d’une femme non voilée même si elle n’est pas musulmane.

Et, maintenant il y a le burkini qui nous empoisonne !

Et toutes ces simagrées, à but essentiellement provocateur, ces musulmans s’en servent et s’en resservent pour nous imposer leurs us, coutumes et religion, nous poursuivant jusque dans les tribunaux et, pour faire bonne mesure, exiger du Conseil d’État qu’il tranche… en leur faveur, comme il se doit.

Nous ne savons pas encore ce qui nous sera annoncé cet après-midi. Mais ne vous faites aucune illusion.

Cette « affaire d’Etat » a pris trop d’ampleur. Connaissant les réactions prévisibles de l’une et l’autre partie, le Conseil d’Etat jugera en fonction des réactions prévisibles et uniquement de celles-là, pas du fond, de la forme ni de la législation en vigueur.

S’il avalise l’interdiction, c’est une guerre des pro-islamiques contre la France non islamique qui s’ensuivra. On a déjà eu ça, en France. Depuis 2015, on connaît !

S’il avalise le port du burkini comme il l’a fait précédemment de tous les autres vêtements religieux islamiques, les Français seront très, très en colère… mais ils fermeront leurs gueules. Et ils continueront de rouspéter sans faire de vagues.

A votre avis ? Pour qui penchera le plateau de la Balance ?

Danièle Lopez

193 réponses à “Belkacem a confirmé qu’elle est d’abord arabe, puis musulmane et enfin française”

  1. Maryse dit :

    Je vois une bonne solution : toutes les femmes autour du burkini se mettent seins nus !!!
    Et le jour où ce sera permis en piscine, je viendrai me baigner en pyjama, j’en ai un joli avec capuchon !! je ferai une économie de machine à laver !!!

  2. mummcb dit :

    vite vite , il faudra voter utilement….

  3. voila ou en est la France ……religion avant patriotisme ………….l’avenir est bien sombre si on laisse faire

  4. xav dit :

    leblond, je crois vous avoir lu, tenant les mêmes propos avec votre haine des « sionistes (donc des juifs) et sûrement des USA. Et ce serait Vals qui a orchestre le burkini (vous confondez, c’est les fascho pro-dijadistes).. On doit accepter le burkini et 1 femme seins nus se fait molester par cette frange d’abrutis(heureusement beaucoup sont bien mais paient pour les autres).Si les jeunes veulent aller au djihad, envoyons déjà en Turquie(ils vont comprendre que la France était 1 beau pays): on applique le LOI, on ne les braquent pas car ils refusent la FRANCE

  5. EL MELIJEH dit :

    Madame Belkacem avant tout vous êtes une ministre de la république une république laïc laquel votre comportement devrait être laïc et à appliquer la laïcité, vous imposé repas halal écoles entreprises tenu religieux la langue arabe à l’école supprimer les crèches de Noël aux mairies vous ne pensez pas que vous et oui vous une personne raciste d’autre part si vous considéré comme une arabe et musulmanes et en dernier française pourquoi vous ne démissionné pas vous n’avais pas honte ma question vous defendez quoi la burkini ou l’état islamique, islamique viens des islam affaires Mohamed mera Charlie abdo le bataclan stade de France Nice et le père égorgé à l’église et d’autres attac islamique individuelle tout ces morts la vous fait indifférente madame la ministre je vous demande de respecter cette pays s’appelle la france qu’elle vous a donné la chance être libre et pas être une esclave dans un pays d’esclavage sans les nommer alors je vous demande de retourner chez vous

  6. xav dit :

    le problème est qu’elle est perverse et met dans sa poche les femmes ministres : comment flamby a pu la nommer ministre et accepter la langue arabe dès 6 ans(Le Roi Mohammed VI faisant le contraire : il a mis fin à 30 ans d’école coranique qui permettait pas aux marocains d’avoir 1 bon niveau scolaire et que seuls ceux qui fréquentaient les lycées français faisaient des études supérieures, aller aux USA et Canada pour travailler dans la recherche, faisaient médecine avec spécialisation (surtout à Montpellier) et beaucoup préféraient rester en France(actuellement ils préfèrent repartir au Maroc en raison des problèmes causés par le taré de tariq ramadan, des dijadistes et des migrants) et ne peut contester mes propos(mes amis d’enfance marocains et européens ont décidés de ne plus vendre et rester au Maroc). la belkacem et autres auraient dû être virées mais Vals n’a pu l’obtenir car flamby ne veut pas que cela profite à son 1er ministre(etant persuadé qu’il sera réélu)

  7. Morin dit :

    Belkacem à qu’à retourné dans son cher pays si elle l’aime plus que la France , idem pour les musulmans qui ne respect pas les traditions de la France ,
    la justice et la politique française devrais pensé beaucoup plus à leurs peuple français que de donner raison à des provocateurs qui ne respecte rien de nos coutumes

  8. Guillaume Fine dit :

    Le meilleur rempart contre les muzzs a toujours été le christianisme en particulier catholique. Que l’on soit croyant ou non (je suis personnellement athée), force est de constater que le laïcisme d’état (la laïcité prise comme religion d’état) a été et reste avant tout un moyen de casser la catholicité en France (aujourd’hui encore elle ne sert qu’à taire les catholiques et rien qu’eux, dans les faits). Un laïciste n’a donc pas le droit de se plaindre des « attaques » islamiques, que ces atteintes soient morales juridiques ou terroristes.

  9. yaojo dit :

    ce qui est clair ..;c’est que cela monte en puissance….ils nous imposent de plus en plus de choses, comme si c’était nous qui étions chez eux…..il faut que ça s’arrête avant que l’on ne maîtrise plus rien….regardez déjà les mouvements islamiques qui montent en puissance en Angleterre…..c’est dingue…ils ont comme projet de mettre leur drapeau sur l’Elysée et la maison blanche…..où va t-on..?….moi je dis STOP…….les politiques font quoi…?…..à part chier dans leur culotte…..et nous taxer….pendant que d’autres profitent des aides de l’état et nous narguent avec leur religion et le racisme….enfin il faut prendre tout ça au sérieux…..car ça ne sent pas bon du tout….et on peut en subir les conséquences plus tôt qu’on le croit…..à bon entendeur….!!

  10. dadou dit :

    Tu nous casse la tete avec ton blabla je suis musulman pratiquant j ai des amis chretien fran¢ais portuguais en ce connais depuis 1974 ya qui sont mort ya qui sont vivant j ai fait le ramadan eux mange en a travaille enssemble en deplacement en ce moment j habite avec ma femme et mes 3enfants avec des fran¢ais non musulmans en a jamais eu de probleme avec les voisins ,en est origine marocaine SVP arretez de mettre de l huile sur le feu en plus allez voir au maroc ya de l amitie entre musulmans juifs et chretiens en trouve ¢a qu au maroc pays musulmans

  11. Ribbens dit :

    Si arabe en premier su elle y zulle en arqbie et vacances en france

  12. patria nostra dit :

    Ben moi je ne suis pas prêt a me faire naturalisé Arabofrancodemerde, car je n’arrive pas à me branler en pensant à une femme en burkini, burka ,voile ou islamicodemerde.