Belkacem endoctrinant des écoliers, on est en plein système soviétique

http://corto74.blogspot.fr/2013/01/ce-qui-est-bon-pour-lecole-publique-ne.html

La porte -parole du gouvernement ne se contente pas de livrer à tous les Français la parole de ses supérieurs, elle milite ouvertement dans les écoles pour faire rentrer dans nos têtes blondes et brunes que le mariage homo, c’est une « avancée », qui va permettre « plus d’épanouissement », plus de liberté », » plus d’égalité ». Propos aussi creux que doit l’être sa cervelle de colibri ( à l’instar de sa copine Clémentine Autain ), propos d’une niaiserie bête à pleurer ou à rire selon l’humeur du moment. A une époque pas si lointaine, les étudiants gauchistes défilaient en scandant le mariage réac, la volonté de vivre en concu ou à la colle, que l’épanouissement et la liberté résidaient, justement, dans l’absence du mariage, époque bien révolue qui seraient aujourd’hui jugée parfaitement réac par ceux là même qui battaient le pavé en 68.

Mais quel est donc le rôle de Madame Belkacem ? Assurément celui de propagandiste distillant la bonne parole et les sentiments de culpabilité en filigrane. Le mariage homo, c’est bien, être contre ou avoir seulement envie d’y réfléchir, c’est mal.

C’est un boulot qui ne doit pas la fatiguer, qui lui rapporte gros, et dont les résultats lui sont quasi acquis.

La morale socialiste se base de façon systématique sur les ( mauvais ) sentiments, sur la culpabilité inoculée avec une constance acharnée biaisant tout débat argumentaire, toute raison, tout esprit qui se voudrait encore rationnel.

Plus les mois passent depuis l’élection de Hollande par défaut, plus nous nous enfonçons dans un système totalitaire à la soviétique qui ne pourra que finir dans les larmes et le sang.

Belkacem, Autain, Duflot, Touraine, Taubira et leurs « mentors » sont les pires fossoyeurs de la démocratie, et nous avons le devoir de les éjecter au plus tôt du pouvoir décisionnaire en place. A condamner d’avance tout ceux qui ne pensent pas comme elles, elles mènent notre pays tout droit vers d’autres heures les plus sombres…Sauf que les bourreaux ne sont pas ceux qu’elles dénoncent, les bourreaux, ce sont eux, déguisés en « gentils » et leur morale à moins 2 balles.

Caroline Corbières


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.