Belkacem vante le mariage homo dans un collège public, mais Peillon réclame la neutralité au privé !

Rien ne permet  à Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, d’accuser Eric De Lebarre d’avoir fauté.

Rien dans la circulaire adressée aux établissements privés le 12 décembre 2012 par le secrétaire général de l’enseignement catholique, n’incite ni à une participation à la manifestation du 13 janvier ni à une prise de position formelle du pour ou contre le projet de loi dont il est question.

En revanche Vincent Peillon qui  réclame la neutralité à l’école, aurait du « tancer » très sévèrement Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et « porte-parole » du gouvernement, qui s’est présentée le 15 octobre 2012 dans un collège de Fleury-les-Aubrais (Loiret) devant une classe de quatrième, filmée par les caméras de BFMTV, pour vanter les mérites de ce projet de loi en faveur du mariage-gay :

« Cela veut dire que finalement pourront se marier des gens qui s’aiment, même s’ils sont de même sexe, ce qui n’est pas le cas jusqu’à présent. Cela va permettre  plus d’épanouissement. Plus de liberté. Plus d’égalité dans la société. Il faut comprendre ça comme une avancée ».

http://www.dailymotion.com/video/xudaip

http://www.dailymotion.com/video/xudaip_najat-vallaud-belkacem-dans-un-college-pour-defendre-le-mariage-gay_news

Si Vincent Peillon n’y voit pas une intervention incitative de l’Etat, ni une instrumentalisation en faveur du mariage-gay et de l’adoption, c’est qu’il est aveugle !!

Au passage je relève trois points préoccupants :

Le premier, qu’elle est l’égalité entre un couple homosexuel femmes qui pourra utiliser la PMA et un couple homosexuel homme dont on peut se demander qui portera l’enfant ?

Le second, Najat Vallaud-Belkacem est de religion musulmane. Or sa religion condamne très sévèrement l’homosexualité et, si elle ne vivait pas en France, elle ne pourrait s’exprimer aussi librement dans aucun pays islamistes de la planète sans être aussitôt lourdement sanctionnée, même en étant de nationalité française.

Le troisième, je constate que Vincent Peillon apporte de l’eau au moulin des nombreux psychiatres qui se prononcent sur la fragilité de l’enfant élevé par un couple du même sexe. En l’affirmant publiquement, et en mettant  fort justement en garde les enseignants  sur la fragilité de ces enfants qui se suicident bien davantage que les autres.

Et j’en terminerai avec la raillerie sur son compte twitter de la ministre déléguée aux personnes âgées et ex- député PS de Bordeaux, Michèle Delaunay qui écrit : « Aujourd’hui les catholiques condamneraient la Sainte famille : un mari qui n’était pas le père, une mère vierge » !!!.

Un jugement identique de la part d’un ministre sur Mahomet, sa polygamie et sa pédophilie, soulèverait une tempête musulmane et provoquerait une intervention du premier ministre… pour le moins.

Manuel Gomez

 

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.