Bruxelles, Londres : et cela continue, encore et encore…

Publié le 26 août 2017 - par - 15 commentaires - 1 132 vues
Share

Programme de télévision d’un soir comme les autres :   série policière… attaque de deux militaires à Bruxelles… Macron vexe la Pologne….  Allah Akbar… Barcelone, veillée funèbre, som tots català…. attaque au sabre de deux policiers aux grilles de Buckingham Palace… les Blacks battent l’Australie… Allah Akbar….

Voici à peu près ce que le téléspectateur lambda aura pu voir vendredi soir en zappant d’une chaîne à l’autre.

Deux attentats quasi simultanés contre les forces de l’ordre se sont produits hier soir, l’un à Bruxelles contre des militaires, l’autre à Londres contre des policiers sans que cela n’émeuve davantage nos chaînes d’information qui ont évoqué ces deux événements de manière très rapide. Dans les journaux britanniques, c’est à peine si l’information a fait la Une pour ensuite redescendre loin  derrière l’ouragan Harvey.

Il faut dire que ce genre d’événements devient d’une régulière banalité, plus communs que les accidents de la route. Qui se souvient de l’attentat de Stockholm ou une toute jeune fille a été littéralement coupée en deux par un camion ? Qui a en mémoire les tout récents attentats de Sibérie ?  d’Helsinki ? de Marseille ?

On ne peut pas s’émouvoir tout le temps, on se réserve pour les grandes occasions. Aussi, avons-nous monté d’un cran dans la banalisation. Deux facteurs interviennent maintenant lorsqu’un attentat se produit : le nombre de morts et la notoriété du lieu. Il manquait hier soir le premier de ces critères pour que les deux affaires tiennent longtemps la Une.

C’est pourquoi ces deux événements, qui en des temps pas si lointains auraient suscité de vives inquiétudes, se résument ainsi :  à Bruxelles, un Belge d’origine somalienne, connu pour des actes de vandalisme, non fiché pour terrorisme ou radicalisme, attaque deux militaires. Allah Akbar ! A Londres, un homme originaire de Luton – ville au Nord de Londres à forte population immigrée du Moyen-Orient – armé d’un sabre d’un mètre 20 attaque trois policiers. Allah Akbar !

Tout se passe comme durant la Première guerre Mondiale quand, le conflit durant bien plus longtemps que prévu, les nouvelles du front n’intéressaient plus l’arrière. Notre ex-ministre Valls ne nous avait-il pas dit : Habituez-vous à vivre avec le terrorisme ? C’est très exactement ce que nous faisons. Cela s’appelle la résilience… ou la résignation.

De fait, la presse consacre davantage de temps aux cérémonies cathartiques auxquelles les attentats à grande échelle donnent lieu. Les bougies, les accolades, les discours, font maintenant partie d’un rituel si bien rodé qu’on le croirait millénaire dans lequel nous nous complaisons à mettre en scène nos bons sentiments, notre dignité dans la douleur, nos stratégies d’évitement pour éviter de désigner l’ennemi, et au-dessus de tout, notre amour pour lui, indéfectible.

Au fléau d’une guerre qui vise l’ensemble de la population, jeunes et vieux, femmes et enfants, civils et militaires, on a choisi,  dans une délectation morbide,  la médecine douce. Peace and Love forever. Nous ne nous aimons pas nous-mêmes. Nous n’avons aucun mal à accepter que les autres ne nous aiment pas non plus.Vous n’aurez pas ma haine.

Amen.

Florence Labbé

Share

– Bijour Mouloud. Comment t’y va ci matin ?
– Ça va, ça va. Sauf mon douzième fils, Mohamed.
– Ah bon ? Li l’est malade ?
– Non ! Mais il m’a encore égorgé un militaire. J’y vais finir par avoir di zennuis… La mère di mort li vini s’excuser mais j’y suis pas tranquille…
– Faut qu’ti porte plainte Mouloud. Tant pis ! Pour provocation. Tous ci militaires armés. Ci pli possib !

Ce qui est banal devient insignifiant ! La Force de l’Habitude, dit-on….
La Mort blanche, unilatérale, est tolérée au nom de l’antiracisme et de l’islamophobie !
(Ils ne l’ont pas méritée, Mais…).
La Réaction indigne ! Racisme ! Xénophobie !
Français ! Mourez en Paix ! Plus assez de bougies pour tout le Monde !

Toutes ces attaques, quasi quotidiennes, sont les prémices d’une guerre civile qui ne va pas tarder…

Ce qui n’est pas dit n’existe pas et nos médias le savent ! Heureusement il reste internet mais qui ne tardera pas à être bridé lui aussi et en particulier les sites qui ne pensent pas bien ! Heureusement que sous Hitler l’internet n’existait pas !….

Valls n’a pas dit « habituez-vous », il a utilisé le ton impératif : « il va falloir vous habituer ». Cela n’a plus du tout le même sens présenté ainsi. Et ne sert qu’à masquer l’incurie et l’incompétence des politiques. Ils connaissent parfaitement la source du terrorisme et ils ne font rien. Ils sont donc complices. Comment peut-on prétendre leur faire la guerre alors qu’on les laisse entrer en France par milliers chaque mois ? Les services de renseignement n’ont pas le temps de contrôler les premiers arrivés qu’il y a déjà un nouvel essaim la semaine suivante. Et ça s’accumule de semaine… lire la suite

Tout à fait d’accord. Le problème c’est qu’en France il y a beaucoup de gens qui ont du bon sens et qui pense ainsi mais hélas ils ne sont pas écoutés par nos politiciens.

Xavier Raufer : « Dans l’Union européenne, une fois de plus, personne n’a rien vu ! »
(vidéo)

L’attentat qui a frappé Barcelone la semaine dernière est le septième de ce type dans l’Union européenne : un attentat planifié, impliquant toute une équipe et non pas commis par une personne isolée.

Quels enseignements tirer de ce nouvel attentat ?
Xavier Raufer répond à cette question au micro de Boulevard Voltaire.
http://by-jipp.blogspot.fr/2017/08/xavier-raufer-dans-lunion-europeenne.html

De la résilience ? Peut-être chez ceux d’entre nous qui restent déterminés à se battre. De la résignation, face à l’incurie qui nous gouverne par le truchement des merdia, pour moi jamais !

Définition : La résilience désigne la capacité pour un corps, un organisme, une organisation ou un système quelconque à retrouver ses propriétés initiales après une altération.
Je doute fort que les morts depuis « charlie » et avant retrouvent un jour leurs capacités initiales. Pourcentage négligeable pour les politiques tant qu’ils ne seront pas touchés eux-mêmes.

La manière dont les merdias traitent les attentats musulmans est presque aussi répugnante l’attentat en lui même.
Procédure maintenant bien rodée, le journaleux sur les lieux du massacre part à la recherche de la voilée de service pour diffuser son témoignage. Et il n’en manque pas sur place, détrousser les victimes agonisantes ou les cadavres encore chauds étant devenu une spécialité musulmane post attentat musulman. Comme à Nice.
On connait la suite, « ilititrigenticépiçilislam », puis « memepaspeur » et on finance des mosquées salafistes pour s’excuser de ne pas l’avoir fait plus tôt.

En effet, et il viendra un temps ou mentionner de tels actes sans les condamner avec fermeté et sans compromission relèvera du pénal.Je n’aime pas trop le concept de loi rétroactive, pas du tout même, mais ils serait bon que les journaleux en craignent une sur ce sujet…

Si, y en a qui vous aimes.Ceux à qui vous ne donnez pas la parole, ces gens que vous méprisez,des gens qui en ont ras le bol de l’islam à tel point qu’ils s’en ont sortis.On courtise plus ceux qui jouent la takiya car derrière, les fouilles sont pleines.Les apostats de l’islam on les considere pire que les harkis,pire que les collabos,pourtant ce ne sont que les signes avant-courreurs de la future dechance occidentale.Ainsi va la vie et ainsi se perd l’occident.Un énorme désastre.

Atsrouh atafk@ Etant donné l’INGENIOSITE de vos compatriotes massacreurs pour TUER …QUE CEUX QUI NOUS AIMENT ( il y en a ? ça c’est vous qui le dites) EN AIENT AUTANT POUR NOUS LE PROUVER ! DEPUIS QUAND , ICI , AVEZ VOUS BESOIN QUE L’ON VOUS DONNE LA PAROLE ? PROUVEZ NOUS DONC , DE MILLE  » façons  » QUE VOUS NOUS COMPRENEZ . REPETEZ DONC A VOS POTES , QU’ILS DOIVENT CESSEZ DE NOUS MASSACRER , ALORS QUE NOUS LES RECEVONS CHEZ NOUS ! Ah , vous en avez RAS LE BOL DE L’ISLAM ? CRIEZ LE DONC… lire la suite

N’oublions pas non plus l’attaque du « déséquilibré » du jour (du genre des dénommés « déséquilibrés » en France, qui pullulent maintenant, et qui attaquent au couteau sans raison officielle des gens au hasard dans la rue) :
26 août 2017 « Marseille : un déséquilibré armé d’un couteau fait trois blessés légers » http://www.europe1.fr/faits-divers/marseille-un-desequilibre-arme-dun-couteau-fait-trois-blesses-legers-3419588

C’est effectivement parce qu’il était déséquilibré qu’il a fait trois blessés légers .
S’il avait eu tous ses esprits,il aurait fait trois morts .

wpDiscuz