Caroline Fourest et Nicolas Gauthier, deux autruches islamo-masochistes

Vers la 30e minute de l’émission que Pierre Cassen a appelé, dans Boulevard, « Caroline contre les méchants », il y a un passage extraordinaire, où un pseudo chercheur inconnu, Vincent Tiberj, nous raconte une belle histoire : en France, il n’y aurait que 5 % de musulmans, soit 2,5 millions, autrement dit presque rien. 

Caroline Fourest le fait intervenir après que Pierre Cassen ait dit, dans une interview, qu’il fallait arrêter de parler de seulement 4 ou 5 millions de musulmans, chiffre mis en avant depuis vingt ans. Il avait repris le chiffre donné par le chercheur Jean-Paul Gourevitch, qui parlait de 8 millions. On sentait Fourest – qui a l’élégance de dire que ce sont les racistes et les islamistes qui parlent d’un tel chiffre – angoissée : et si c’était vrai, cela ferait peut-être beaucoup, tout de même. Il lui fallait se rassurer au plus vite. D’où l’imposteur-chercheur, et son chiffre qui aura fait rire la France entière, et notamment ceux qui constatent la progression des voiles, des nombres de mosquées, des boucheries halal et des entreprises confrontées au ramadan. Autrement dit, selon le tandem Tiberj-Fourest, plus la France s’islamise, plus elle construit de mosquées, moins il y a de musulmans !

Dans un autre registre, un nommé Nicolas Gautier, sur Boulevard Voltaire, a besoin d’être rassuré, lui aussi, quant au danger représenté par l’islam. Le bougre est en effet fâché après la publication, sur le site où il écrit presque tous les jours, de deux articles de Pierre Cassen et Pascal Hilout, qu’il compare avec subtilité, sur l’islam, à des membres du Ku Klux Klan parlant des Noirs !

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/caroline-fourest-est-elle-si-loin-de-lextreme-droite,12342

http://www.bvoltaire.fr/pascalhilout/mahomet-nest-decidement-pas-un-exemple,11824

Il se couvre surtout de ridicule en reprochant à Pascal Hilout, envoyé à l’école coranique à l’âge de 5 ans, d’avoir appris le Coran avec la méthode Assimil, et cherche, lui aussi, à se rassurer. Alors que Fourest a dégotté son chercheur, Gauthier s’appuie sur Fils de France et l’imam de Bordeaux Tarecq Oubrou, pour rassurer le bon peuple (et d’abord lui) : un autre islam est possible, ouf, on est sauvé ! Il ne manque plus que Chalghoumi et Malek Chebel, et on aura droit à l’islam émancipateur, sauveur du genre humain !

Il ne faut surtout pas qu’ils lisent le prochain livre de René Marchand, Reconquista ou Mort de l’Europe, sinon, les malheureux vont faire une déprime.

autruche.mahometFinalement, Nicolas Gauthier, qui déteste Caroline Fourest, a deux choses en commun avec elle : c’est un islamophile masochiste, qui a besoin de se faire rouler dans la farine par des imposteurs comme Oubrou, Chalghoumi ou Fils de France, pour mieux se rassurer, et croire à la belle histoire de la religion d’amour, de tolérance et de paix, pervertie par des méchants extrémistes qui n’ont rien compris au message de paix du prophète.

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/jai-failli-avoir-peur-de-caroline-fourest,3835

La deuxième similitude est que, sans doute pour mieux ressembler aux prieurs musulmans, ils se comportent tous deux comme des autruches, la tête dans la sable, le cul relevé. Mais gare, dans cette position, Mademoiselle Caroline ou Monsieur Nicolas, il peut vous arriver les pires outrages. Pour l’une, les dommages seraient irréparables, pour l’autre, je ne sais pas…

Lucette Jeanpierre

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.