Ce que veut vraiment la fausse gauche, c’est la destruction du mariage

Merci à Alain Slachmuylder, même si j’aurais aimé des guillemets dans son titre.

Comme le montre son texte, c’est en effet avant tout la DESTRUCTION du mariage qui est voulue par la « Gauche ». Et ce sera forcément UN AUTRE « mariage » qui sera « étendu » aux homosexuels. Actuellement, à ma connaissance, le mariage n’est interdit à personne, et c’est à la demande d’une minorité qui le voudrait différent qu’on propose de le DETRUIRE (mais sans le dire ainsi) afin de le remplacer par un autre « mariage » plus à la convenance de cette minorité.

Je suis étonné que le débat n’ait pas, jusqu’à présent, porté sur la première phase de l’opération : la DESTRUCTION du mariage. La « Gauche » a bien réussi son opération de tricherie médiatique permettant d’aller directement à la seconde phase : faire croire qu’il s’agit seulement, par souci d’égalité, « d’étendre à d’autres » ce qui existe.

Mais mieux vaut tard que jamais, et l’article d’Alain Slachmuylder me semble ouvrir enfin le vrai débat.

Etant depuis toujours militant de gauche je vois comme lui de la « poudre aux yeux » lancée par une fausse Gauche qui a renoncé à ses plus importants devoirs, et qui en est réduite au « changement pour le changement », la tricherie racoleuse dans la présentation des réformes étant la principale caractéristique de cette « Gauche » en pleine dérive.

Je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec l’énorme tricherie sur l’islamophobie : pendant des années on la fait passer pour du racisme et de la xénophobie (première phase de l’opération) afin d’imposer le « remplacement de population » dénoncé par Renaud Camus sans qu’apparaisse trop clairement le mépris de la laïcité républicaine accompagnant un type d’immigration, légale ou pas, porteuse de l’islamisation.

L’important, dans les deux cas, pour la fausse Gauche, c’est de s’assurer des voix dans les élections. Que le pays et ses avancées démocratiques en crèvent est le dernier souci de cette « Gauche ». 

J’ajoute : que les démocrates égyptiens, tunisiens et autres dans les pays arabes en « crèvent » aussi, c’est le dernier souci de cette « Gauche » désormais au service du pire obscurantisme religieux.

Pierre Régnier


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.