Chère Marine, j’espère vraiment vous voir manifester contre le fascisme islamiste

Marine, je viens de vous écouter, lors de votre interview, ce dimanche, par Olivier Mazerolles, à BFM-TV. Vous avez été magnifique, et votre passage sur la repentance, quand vous avez demandé aux dirigeants algériens, qui osent encore demander des excuses (et des sous) : « Mais qu’avez-vous fait de votre indépendance ? », a été la phrase que, comme une majorité de Français, j’espérais de vous.

J’ai voté, pour la première fois de ma vie, pour vous aux dernières présidentielles, et je ne le regrette absolument pas. Pour moi, vous êtes la dernière chance de la France, et je n’hésite pas, sur mon lieu de travail, ou autour de moi, à le faire savoir. Je perds certes quelques amis, mais peu importe, au vu des énormes enjeux pour mon pays. Je remarque que votre discours – qui est aussi le mien – mord de plus en plus dans la population française.

Je viendrai de province, ce samedi 10 novembre, pour manifester contre le fascisme islamiste, aux côtés de Résistance républicaine et des 34 associations qui, pour le moment, soutiennent cette initiative de salubrité publique. Je pense que l’islamisation de notre pays et le choc civilisationnel qui découle d’une immigration sans intégration, est le péril essentiel qui guette nos sociétés. J’ai apprécié le fait que vous soyez la seule à relayer les campagnes de Riposte Laïque, notamment sur les prières de rue et le scandale halal. Cela vous a valu les foudres de la bien-pensance, mais c’est aussi grâce à ce courage que vous ces faits, niés par les médias, ont été rendus publics.

Je n’ai pas vu le nom du Front national dans les signataires de l’appel. Peut-être n’avez-vous pas voulu, en mettant le nom de votre parti parmi les soutiens, paraître récupérer ce mouvement, ce qui serait à votre honneur. Mais le silence, à ce jour, du Front national sur cette initiative courageuse, me surprend. J’espère un communiqué de votre parti, encourageant vos militants qui se reconnaissent dans le combat des organisateurs, à venir à cette manifestation. J’aurais compris, si Résistance républicaine avait appelé à manifester contre l’islam, vos réticiences, vu votre statut. Mais, habilement, ils ont appelé à manifester contre le fascisme islamiste, ce qui permet de mettre tout le monde à l’aise.

J’avoue que je ne comprendrais pas, dans ce contexte, que vous ne soyez pas présente, même anonymement, au milieu des milliers de nos compatriotes qui vont braver les menaces des islamistes, les procès en sorcellerie des journaleux, les insultes des gauchistes. Trois semaines après la formidable initiative des jeunes Identitaires, à Poitiers, cette initiative de Résistance républicaine répond à l’urgence de la situation, et aux attentes de nos compatriotes.

Chère Marine, vous affirmez, à travers le rassemblement Bleu Marine (personnellement je préférerais Front des patriotes) rassembler, bien au-delà du seul Front national, l’ensemble de nos compatriotes, autour de l’alternative que vous seule représentez. Vous affirmez souvent aux journalistes, qui vous pressent de vous allier à l’UMP, que votre meilleur soutien, c’est le peuple, et pas de minables combinaisons politiciennes. Je bois vos paroles, quand vous répondez ainsi. Mais ces discours ne peuvent pas ne pas être suivis de faits.

Votre présence, modestement, au milieu de tous les manifestants, en respectant les organisateurs, en montrant que vous êtes soucieuse des mêmes préoccupations qu’eux, serait un formidable message pour celles et ceux qui, comme moi, se battent au quotidien contre l’influence grandissante des barbus et des voilées dans notre pays. Et puis, dernière chose, Marine, je suis certain, au vu de l’intitulé de la manifestation, que les organisateurs feront scander ce mot d’ordre : « Le fascisme ne passera pas ». Vous ne pouvez pas vous priver d’un tel plaisir, vous qui êtes encore, scandaleusement, qualifiée ainsi par tous les Mélenchon de France et de Navarre, qui, en soutenant les véritables fascistes islamistes, se comportent comme les vrais collabos du 21e siècle.

Alors, à samedi, Marine ?

Bernard Bayle


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.