Chère Marine, les Français veulent la désislamisation de leur pays

Publié le 8 octobre 2014 - par - 6 106 vues

Marine-BrachayLETTRE OUVERTE A MARINE LE PEN

Madame,

C’est avec consternation que je vous entends depuis quelques temps, sur les ondes audio et visuelles, tourner le dos à tout ce qui nous importe et nous tient à cœur, notre Pays, notre Honneur, notre Patrimoine et notre Histoire.

Votre parti je le connais depuis mon enfance. J’ai estimé, respecté et même admiré  votre Père qui ne s’est jamais dédit de ses engagements, possède une culture profonde que j’envie, et qui porte son Honneur comme une oriflamme, sans fléchir, sans biaiser, sans mentir. Défenseur des auxiliaires de l’Armée d’Indochine puis de ceux de l’Algérie Française, Il est resté comme les journaleux le désigne en le brocardant, mais que j’estime, moi, honorifique, le Menhir. Je connais la Bretagne, je l’aime, je la respecte, tout comme je respecte Jean-Marie Le Pen, que j’eus l’immense honneur de rencontrer dans ma jeunesse, lors  d’un repas en compagnie de mon Père, à moi, et d’autres personnes. Que faisait une gamine de 18 ans au milieu de ces patriotes ? Mais avant son départ soudain, il avait compris, ce que j’ai mis un certain temps à réaliser, que les USA n’étaient point les amis de l’Europe, mais un de ses pires ennemis, alors qu’il avait été officier de liaison entre les américains et l’Armée De Lattre et très américanophile.

Les USA qui mettent le feu et le chaos partout afin de récupérer les richesses qu’ils convoitent depuis des lustres. Et pour ce faire, ils sacrifient les peuples, s’allient momentanément avec les Européens pour mieux les manipuler, avec les «états islamiques dans un Moyen-Orient déjà largement fanatisé par des monarchies ivres de leur opulence et assurées du soutien d’une Amérique sûre de son bon droit d’exportatrice d’un prêt-à- porter démocratique, une Amérique et un occident le plus souvent sourds aux appels des forces démocratiques des pays du sud, les Kabyles en connaissent un rayon ! » (Hacène HIRECHE, universitaire et consultant, Paris.Kabyle.com)

La déclaration de Bertrand Dutheil de La Rochère dont j’ai pu prendre connaissance par la lettre du Front du 3 Octobre, m’a profondément choquée  « Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine condamne tous ceux qui veulent confondre l’islam, qui est une religion, avec l’islamisme, qui est un totalitarisme. Ce Monsieur fait preuve d’un manque total de connaissance de l’islam. L’islam est politique (le musulman n’a qu’une patrie : l’oumma), juridique avec la charia (c’est la seule loi qu’il doit respecter jusque dans ses toilettes), religieux avec le coran, et les trois sont indissociables étant une théocratie.

Saint Louis à l’émir Fakhr-ad-Din Yusuf : ,Je ne puis assez m’étonner que vous, qui êtes des hommes discrets et circonspects (il discerne le meilleur en eux), vous ajoutiez foi à cet enchanteur Mahomet qui commande et promet tant de choses déshonnêtes”. Et se référant, non à l’Évangile, mais au simple bon sens humain, d’ajouter : “En effet, j’ai regardé et examiné son Alcoran et je n’y ai vu qu’ordures et impuretés, tandis que d’après les sages anciens, voire même les païens, l’honnêteté est le souverain bien dans cette vie”. Or l’islam n’a aucun respect pour l’honnêteté des non mususulmans.

Non Madame, il n’y a pas de différence entre islam et islamisme.

Fehrat Mehenni : «L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme c’est l’islam en mouvement». Et c’est quelqu’un qui sait de quoi il parle, Madame Le Pen, lui qui est persécuté par vos « amis musulmans », qui résiste, avec nombre de kabyles, à l’islamisation de la Kabylie, à son avilissement et à l’éradication de sa culture. Tout comme des milliers de moyen-orientaux sont agressés en permanence par cette théocratie. Allez donc voir au Liban, en Irak, en Libye, en Syrie, en Arabie Saoudite, au Qatar, et ailleurs, allez donc voir quel sort est réservé à celui qui veut rester libre d’attache religieuse, qui veut respecter sa croyance différente. En tendant la main à ces gens, c’est la boîte de Pandore que vous ouvrez.

Si M. Philippot vous conseille ces œillades ou déclarations aux musulmans pour gagner leurs voix, c’est une stratégie totalement suicidaire. Un moyen-oriental musulman restera toujours fidèle à l’oumma et pas à un parti, s’il n’a pas abjuré ce cancer moral. M. Philippot tout énarque soit-il n’a pas compris cela et ne le comprendra jamais. Il n’en a pas l’intelligence de cœur nécessaire. C’est un homme du système et de système. Ce qu’il veut c’est le pouvoir et uniquement le pouvoir. Vous, vous êtes à même de ressentir les vibrations des esprits et des consciences. Vous avez prouvé des qualités certaines, n’allez pas tout gâcher en vous souillant avec les ennemis de vos compatriotes, ces Français autochtones, ces Français qui ont des générations d’ancêtres derrière eux, et  qui en ont plus qu’assez de ces musulmans victimaires qui les agressent, les violent, les assassinent, les étêtent, les volent.

Pour le moment, ils croient encore en vous. Ne leur retirez pas cet espoir. Vos absences de défense des valeurs morales, des principes naturels, des convictions charnelles de leur Histoire, l’an dernier, vous ont causé l’abstention de certains aux dernières élections, n’allez pas y ajouter des léchages de babouches, la promotion du Halal et de l’égorgement des animaux. Vous risquez d’y perdre tous les autochtones qui vous soutiennent et qui, si ils acceptent des étrangers extra européens débarrassés de leur gangrène théocratique, en quantité très modérée, refusent que le cancer de l’islam continue à se développer dans leur Pays, leur Nation, leur Âme. Nous voulons la désislamisation de la France. Plus de voilées, plus d’enfoulardées, plus de barbus, plus de djellabahs, plus de Mosquées. Plus de politicards à la Juppé ou Valls vendu à un Iman, plus de soi-disant intellectuel promoteur de cette théocratie mortifère, tolérance zéro pour tout signe affiché de nazislamisme, que ce soit dans les institutions publiques, dans la rue, dans les écoles.. La France est de civilisation gréco-latino-chétienne. Nous réclamons notre identité, être fiers d’être ce que nous sommes, de notre Passé et n’essayez pas de nous démontrer l’innocuité de l’islam.

Ce que nous voulons, c’est du Aymeric Chauprade – entier, fier, propre, loyal à La France et à son Peuple et pas un bellâtre assoiffé de pouvoir et de paraître, qui a bu au biberon de l’Ena, en a gardé de fâcheux travers, une morale douteuse à géométrie variable et bientôt nous interdira de consommer du cochon afin de ne pas faire de stigmatisation (grand mot des vendus de tous poils) de fêter Noël, d’avoir des crèches en public sous prétexte de laïcité et pour finir refusera à tous les élus la liberté de conscience nécessaire pour assumer proprement leurs fonctions.

La République est une chose, Madame, la liberté d’expression, de croyance sauf l’islam car il ne changera jamais, de conscience, de choix d’éducation et autres, fait partie intégrante du Droit du Peuple Français Autochtone à être et rester lui-même. Tous les énarques ne sont pas des anguilles visqueuses, mais beaucoup trop ont été intoxiqués, formatés, imbibés de ces idées soixante huitardes qui ont perverti l’Europe et la France. Si les trois grandes manifestations 2013 et toutes les actions qui les ont suivies depuis ainsi que celle de ce jour 5 octobre 2014, manifestement un succès puisque M. Boucault minimise de plus de 60% les participants, ne vous ont pas prouvé que le Peuple de France Autochtone était encore vivant et que sous prétexte de liberté, d’égalité, mais plus de fraternité (tiens, où est-elle passée celle-là ?) il n’était pas prêt à devenir le jouet de lois aveugles, avilissant leur pays, leur convictions et surtout leurs enfants en les privant de l’un de leurs parents naturels, vous n’avez rien compris.

Peut-être que certains qui vous attribuent un grand art politique, une subtilité qui vous pousse à employer le machiavélisme de vos adversaires, leur cynisme abject, ont raison mais n’oubliez pas que depuis 40 ans, les politiques ont menti et que nous avons soif de VÉRITÉ, ne le négligez pas. Vous risqueriez d’y perdre beaucoup, beaucoup trop.

N’oubliez pas Madame, «L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme c’est l’islam en mouvement». Nous sommes en guerre, Madame, prenez-en conscience et ne nous prenez plus pour les veaux que nous fumes mais ne sommes plus.

Aziliz Ty Kern

Les commentaires sont fermés.