Corruption : Lassalle révèle les méthodes d’un financier patron de presse

Publié le 12 avril 2017 - par - 11 commentaires - 2 314 vues
Share

Il est des jours où la réalité dépasse la fiction. Celle des films américains où les méchants sont rapidement dévoilés et les gentils sont les éternelles victimes du méchant pouvoir.

Et puis au détour d’une vidéo, d’un article, d’un livre, on peut découvrir que la fiction n’est qu’un pâle reflet de la réalité de tous les jours dans le monde des affaires, des médias et de la politique. J’ai découvert, à mon corps défendant, ce qu’est la calomnie des uns, la haine des autres et l’impuissance de lutter contre les forces de l’argent et du pouvoir. Je l’ai vécu à un tout petit niveau lors de mes campagnes électorales dans ma ville de Puteaux, où j’avais « osé » remettre en cause le pouvoir en place, la domination des « princes régnants » depuis plus de 45 ans sur ma ville. J’ai compris, ô combien, les prises de positions partisanes des médias, les interviews tronquées, etc. Compris les fausses accusations de journalistes de la bien-pensance, celles des décisions judiciaires anti Front National. La puissance politique n’est pas qu’un simple scénario de film. Je suis encore profondément blessé par des accusations indignes parce qu’injustes ! D’un grain de sable, je fus transformé en farine de pierre. On est bien seul dans ces moments !

Dans une vidéo de présentation de Jean Lassalle, j’ai pu entendre ce que je déteste le plus ! Le pouvoir de la finance, de l’argent sur le jeu politique, et l’influence qu’elle a sur les électeurs à travers les médias ! Certes, je ne voterai pas pour Jean Lassalle, pour simplement des raisons de vote utile d’une part et parce que je ne partage pas ses engagements politiques tout simplement. Pour autant, il est  un homme pour lequel j’ai un profond respect de par ses origines, mais aussi par cette sincérité qui transpire de l’homme bourru qu’il est. On peut être sincère et se planter !

Ce qu’il révèle est grave.

Voici donc les méthodes des assassins de la démocratie et finalement de notre France.

L’ensemble de la vidéo.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

 

Très cher Gérard, contrairement à vous, moi je n’ai aucun respect pour ce monsieur qui est un »gamelard » et qui voudrait nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Vous refuseriez vous le « supposé » pactole offert tout en sachant que vous allez vous prendre la « branlée » du siècle en ne passant pas les 1%??? Qu’il retourne garder ses brebis et qu’il continue à toucher sa « royale » retraite de cumulard! Je pense qu’il est grand temps d’arrêter de prendre le français pour plus « c** » qu’il n’y parait. Ne me dites pas que vous doutiez, vous qui connaissez le système et que ces… lire la suite

Jean Lassalle est un brave homme, un bon député et un vrai patriote : je le crois sur parole, même si je ne voterai pas pour lui !

pourquoi ne dit il pas le nom de cette personne?

Patphil…Avant de poser la question,vous etes vous demandé si sans témoin d’une telle conversation,vous diriez le nom ?
Procès de diffamation,menaces pires etc
A moins d’avoir en permanence un enregistreur sur soi,et encore……….

Parce qu’il n’y avait pas de témoin lors de cette conversation. Donc devant un Tribunal son témoignage vaut zéro. On ne peut que lui faire confiance dans ce qu’il dit. Perso je le pense sincère.

Un autre personnage(moins lunaire!) nous explique le retour de bâton que nous allons nous prendre en peine poire, il officie sur BFM Poubelle où tous les jours il a sa chronique:
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/chroniques/olivier-delamarche/
Il nous explique brillamment la crise que nous allons subir et « peut-être/ très sûrement » la fin de l’Euro, sans nous prévenir que tout cela est organisé à « l’insu de votre plein gré »!!
Allez courage, le plus dur arrive!! Et après, il y en aura toujours pour dire qu’ils n’étaient pas au courant
Vive Marine, et tous sur: http://www.marine2017.fr

On aimerait en savoir un peut plus sur le patron du journal qui à voulu acheter M.Jean Lassale.

Que ce soit un patron de presse ou un autre,cela ne change pas grand chose,tous les pourris se ressemblent !!

Il y a un souci avec le lien de la vidéo intégrale

quel qu’un doutait-il de la mainmise de la finance partout ? il y a des dizaines de films qui nous l’expliquent dans tous les domaines

« Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement ,qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la man qui reçoit (…) L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence, leur unique objectif est le gain . »
(Napoléon 1er)

wpDiscuz