Courrier des lecteurs : occidentaux, réveillez-vous !

Publié le 28 avril 2014 - par - 1 512 vues
Share

boite aux lettres

La vidéo de la semaine :

« Pourquoi les peuples d’Occident restent-ils si passifs ? »

 

A Pascal OLIVIER,

Bonjour,

J’apprécie vos commentaires sur les dangers que représente toute idéologie nauséabonde dont le but avéré est de détruire nos droits et libertés pour modeler un nouvel espace où elles s’épanouiront : islam, mais aussi dégénérés sexuels et autres apôtres du  « gender » aboli aux Etat-Unis en raison de ses dangers sur les jeunes esprits », etc.

Cependant, il faut réellement cesser de mélanger le monde des animaux et le monde des humains. Il est vrai que des imbéciles verts ont une tendance malsaine à prendre un exemple dans le monde des animaux qu’ils auront pris soin de sortir de son contexte pour le calquer comme modèle sur la société des humains et les mœurs sociétales des humains. Ils sont plus bêtes que méchants ou dangereux.

Les deux sociétés n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

Il y a un sadisme chez les humains. Il n’y a pas de sadisme chez les animaux. Des animaux donnent une éducation à leurs jeunes pour attraper des proies ? Pour se nourrir, et donc pour vivre. Replacez toujours les animaux dans leur contexte et vous les aimerez. Pas de supermarché, pas de capacité, de compétences, de facultés ni même de possibilités physiques pour cultiver la terre et élever du bétail pour se nourrir. Les animaux qui sont prédateurs, nous les avons souvent détestés car nous ne manquions jamais de nous identifier à la créature qui va être chassée.

Le lion a autant droit à la vie que le zèbre qui trouve toujours table servie chaque jour et mange 10 fois plus qu’un lion.  Si vous enlevez les lions, tigres, serpents, requins, orques, etc, de la surface de la planète, vous vous privez d’animaux merveilleux et vous commettez un affreux crime contre la planète végétale. Tous ceux qui vivent des végétaux vont se multiplier et tout détruire, ne rencontrant aucun obstacle. Les animaux sont suscités par la Mère Nature elle-même. Depuis la nuit des temps, la Nature a suscité des espèces capables d’en contenir d’autres.

La seule, humaine, qui n’a pas suscité de prédateur est la race humaine ? La race humaine a ses prédateurs invisibles, les microbes, les virus, etc.

La Nature suscite de nouveaux prédateurs à chaque instant. Si tous les prédateurs disparaissent, la Nature en suscitera de plus terribles, des maladies, des virus, des microbes. Et l’humanité qui est en bout de chaîne en sera elle-même affectée. Les prédateurs animaux sont les meilleurs amis de la Nature et de l’homme.

Et ils sont même, car c’est prouvé, les meilleurs amis de leurs propres proies. Dans leur monde et leur contexte animalier, ils prennent les plus faibles et les malades, (pas de clinique ni d’hôpital dans la Nature). Ce faisant, ils maintiennent un excellent quota d’animaux sains.

Partout où les prédateurs ont disparu, leurs proies se sont affaiblies (maladies, virus, dégénérescence). Quand l’homme a réimplanté des prédateurs dans des espaces qui en avaient été vidés (par l’homme), il s’est rendu compte que les animaux dans leur ensemble avaient regagné une condition optimale (les plus faibles ayant été éliminés) et leur biotope de même.

Donc, mon cher Monsieur OLIVIER, ne mélangez pas tout. Les animaux font ce qu’ils ont à faire entre eux car c’est leur loi, celle de la Nature.

Cette loi n’est pas transposable aux humains et il est hors de question qu’elle le soit, c’est pourquoi, l’homme a créé siècle après siècle des lois qui protègent les plus faibles.

Par ailleurs, il ne faut pas se tromper. Tous les humains mangent à leur faim en occident. Quand donc un humain est appelé « prédateur » (sexuel, économique, etc), nous ne sommes plus du tout dans le même genre de prédation.

Les animaux sont plus ou moins égaux entre eux car celui qui est prédateur doit dépenser une somme d’énergie assez colossale pour se nourrir tandis que les animaux dont il se nourrit ont table bien servie chaque jour. En cela, on peut dire il y a égalité car le plus fort ne gagne pas à tous les coups et il arrive même qu’il meure, plus souvent qu’à son tour. La force du prédateur animal est compensée par l’énorme quantité d’énergie et donc de dispersion peu à peu de la force, ce qui laisse une chance formidable à ses proies.

Et en plus, si le prédateur est servi chaque jour, il préférera ce service rendu par l’homme plutôt que d’aller tuer pour se nourrir.  Les prédateurs animaux sont donc des prédateurs suscités par Mère Nature qui font ce qu’ils ont à faire et nous n’avons pas à juger ou à critiquer.

Par contre, les prédateurs humains sont des monstres, des monstres authentiques et il n’existe aucune comparaison possible entre n’importe quel prédateur animal qui tente de gagner son pain chaque jour et les prédateurs humains qui sont simplement des individus qui n’ont d’humain que le nom et dont les cruautés, les inventions de sévices, les actes immoraux n’ont simplement rien à voir avec le monde animal.

Faire l’amalgame entre les deux donne un prétexte supplémentaire aux immondes salauds (souvent les mêmes qui ne respectent pas leurs frères humains) qui se rendent chaque année, en Afrique, en Asie, et partout où vivent ces splendides prédateurs animaux qui eux, ne font que ce qu’ils ont à faire pour se nourrir et nourrir leur famille car ils n’ont pas d’autre solution, pour tuer ces animaux afin d’étaler dans leurs lofts la peau d’un lion qui a été magnifique, celle d’une panthère qui était en train de chasser pour ses jeunes, celle d’une lionne qui tuait pour nourrir sa troupe, celle d’une tigresse qui avait deux petits à nourrir, d’un tigre qui était puissant et magnifique.

Donc mon cher Monsieur, laissez à l’homme ce qui est à lui : la saleté, la méchanceté, la vilenie, l’injustice, la persécution, l’invention de la terreur pour régner par la force, la perversité, et toutes les autres saloperies dont est seul capable l’être humain.

Laissez aux animaux la dure loi de la Mère Nature où rien n’est jamais gagné pour le prédateur animal, bien au contraire et où règne un monde propre et en bonne condition tant que l’homme n’y met pas les pieds.

Voilà où nous en sommes, c’est que, non contents d’emmerder ses concitoyens, il y a des méchants qui veulent dans le même temps aussi exterminer nos frères animaux qui vivent déjà assez difficilement sans cela.

Fabienne

 

Marie-Neige

Un grand merci à Marie-Neige Sardin.

Pas seulement pour avoir mené au Bourget, depuis plus de dix ans, un combat exemplaire dans les pires difficultés quotidiennes.

Merci aussi pour avoir su si bien l’exprimer, si bien le situer dans le contexte du pays et du moment, dans le numéro 352 de Riposte Laïque.

Merci pour avoir si bien dit la lâcheté de nombreux responsables français face à l’islamisation de la France et à sa destruction programmée.

Soyez-en certaine Marie-Neige, votre combat restera parmi les plus utiles manifestations de la résistance populaire en ces années de démission des « élites ».

Pierre

 

Complément à l’article de Hamdane Ammar

Pour compléter l’article de Hamdane Ammar  je peux ajouter ceci:
J’ai entendu, de mes oreilles entendu, Malek (diction) Chebel déclarer que la polygamie ne se trouvait pas dans le coran.  Chebel ayant traduit le coran, pour moi il a dû sauter des passages, à moins qu’il s’agisse une fois de plus d’une t’as qui? ha!
Moi, j’ai lu dans le coran au début de la sourate XXIII: heureux le croyant qui se contente de rapports avec ses épouses et ses captives. (Quelle santé!)
Le problème avec Chebel (et ses complices), c’est qu’il peut pontifier (rien à voir avec le pape) en ayant en face de lui des gens qui n’ont jamais ‘mis les pieds’ dans le coran. La réaction d’un vrai journaliste aurait été de dire « vous vous foutez de ma gueule? » et de lui imprimer la semelle de son soulier sur le fond de son pantalon (expression politiquement correcte pour éviter d’être vulgaire. )

Bien à vous

André Thomann.

 

Points de vue de lecteurs

R.L. est un site remarquable, un courant d’informations cruciales, à vocation de plus en plus transnationale, établi par des personnalités d’un courage insigne et il est étonnant, devant son efficacité et son succès, de constater que les imposants pouvoirs opposés ne soient pas parvenus à le supprimer. On forme des souhaits vibrants pour sa survie.

R.L. mène sa barque comme il l’entend, et décide du fond et de la forme de ses publications. Mais une suggestion d’un « consommateur » n’est pas dénudée de fondement. Ne serait-il pas opportun, de temps à autre, de glisser un texte court et dense, argumenté et précis, sur tel ou tel méfait né de l’islamisation ? A destination précisément de « consommateurs » accrochés par des textes courts et suggestifs.

Ci-dessous la proposition d’un lecteur-consommateur mais d’une portée bien plus étendue que la suggestion occasionnelle à propos de faits marquants et choquants.

« Suggestion (parue dans le courrier des lecteurs)

«Vos articles sont des plus intéressants, cependant il serait souhaitable qu’ils soient « plus succincts, quitte à avoir un renvoi pour de plus amples détails. La majorité des « gens, après une journée bien remplie, n’ont guère envie de lire, de s’éterniser à lire. « Un titre accrocheur leur fera prendre le temps de lire et de se faire une idée si le sujet « leur parle :  TEXTE TROP LONG = au secours fuyons,  j’ai pas le temps vu la « longueur du texte en faisant rouler la molette.

« Ce n’est qu’un point de vue personnel.

Claude »

D’autre part un article du N° 352 (20 avril 2014) de Cyrano comporte une allocution de Mr. René Marchand. Elle est basée sur un texte structuré, documenté, concis et surtout concret. Aisément assimilable, les concepts qu’il dévoile clairement sont à la portée du plus grand nombre. C’est donc un efficace instrument de clarification, partant entraînant l’adhésion. Ce texte est-il disponible pour une publication ciblée et personnelle ?

Longue vie à R.L.

ARD

Réponse :

En ma qualité de Contributeur de Riposte Laïque je souhaite ici répondre personnellement, et aussi au nom de bien des lecteurs. 

Claude a raison, nombreux sont, tant les simples lecteurs, que les lecteurs-contributeurs qui, régulièrement se plaignent de la longueur de certains articles. Le résultat étant que ces articles ne sont pas, ou peu lus. C’est d’ailleurs ma propre réaction dans cette situation, et la réaction de nombre de personnes que je côtoie régulièrement.

Peut-être serait-il utile de le rappeler ?? 

Josette Clery

 

Bonjour RL

J’ai beaucoup apprécié l’article de Mr BRAZON  dans le No 352.

C’est exactement l’analyse que je fais depuis longtemps, principalement dans les publicités,

A la poste par exemple !

Au plaisir de vous lire

Jean-Claude

 

Téléfilms de propagande

Monsieur Gérard Brazon vient de découvrir que les téléfilms sont de la propagande…

Cher Gérard je vais vous étonner… y a pas qu’ les téléfilms … y a aussi les films et y a aussi le JT et y a aussi les talkshow, partout, partout, partout la bienpensance, le politiquement correct, même pas subtil, non, c’est à la louche et  ça dégouline…

Ce qui m’étonne c’est que vous regardiez encore la télé…

Même le JT est effarant… souvent je regarde le JT en flamand, pour ne pas oublier cette langue, puis le tessinois pour savoir ce qui se passe dans nos chaumières,  puis F2 sur TV5 pour entendre ce qui se passe dans le monde, eh bien… il n’est pas rare qu’un JT dise exactement le contraire d’un autre tout simplement parce que la dépêche d’origine, en anglais, n’a pas été comprise et a été traduite “en sens contraire”… et, à la moue ou au ton de voix du présentateur, on comprend déjà qui sont les gentils et qui sont les méchants… D’ailleurs,  le JT n’est pas là pour nous informer, mais pour nous faire la morale… Pour quelle raison regardons-nous encore la télé ? Mais ça fait rien, car tant s’en va le pot à l’eau qu’un de ces quat’ un plaisantin va lancer une télé politiquement incorrecte et celui-là va rafler l’audience…

En attendant, faisons un jeu: faisons une liste de films pas politiquement corrects, voir même politiquement très incorrects à regarder en DVD, les jours de pluie.

Moi j’aime bien “Les valseuses”, “Sortez vos mouchoirs”, “Le dernier tango à Paris” Quelqu’un se souvient d’autre chose ? Qui dit mieux ? Messieurs les éditeurs, y a un créneau à prendre : la réédition de films décoiffants.

Anne Lauwaert

 

A propos du film « La guerre des mots »

J’ai regardé le film « La guerre des mots ». Pour ma part, à titre personnel, je ne l’ai pas trouvé bon. Mais je pense que c’est un vaste sujet, qui mériterait un débat un peu plus fourni. Ne pourrait-on pas ouvrir un espace de discussion sur ce thème, afin que tous les lecteurs qui le désirent puissent s’y exprimer ? J’y participerais bien volontiers.

Je pense que ce serait intéressant et enrichissant pour tous, quelles que soient les opinions de chacun. A bientôt peut-être.

Cordialement.

Daniel Fillit

 

Réponse de Pierre Cassen à Nicolas Gardères.RL 352.

Ben mon colon, pour une réponse de « Salaud » à un « chérubin » d’ EELV,  elle est bien torchée… « Ah oui, ça c’est ben vrai » comme disait la Mère Denis, cette sacrée « Vedette » bien franchouillarde,  que les jeunes n’ ont pas connue et qui, elle,  lavait bien blanc. Il est vrai qu’ à son époque, encore bénie, le noir et le gris ne faisaient pas bien tâche dans le paysage et la lessive sentait bon le pré… carré.

Martin

 

Réponse à un article

Je souhaiterais réagir à l’article de Huineng dans le  n° 352 du 24 avril, intitulé   « Israël, seul pays du Moyen-Orient à accueillir des chrétiens ». On y trouve cette phrase, dont l’esprit sous-tend tout l’article :

« En Israël, la communauté chrétienne est passée de 34 000 membres à sa création en 1948, à 140 000 aujourd’hui, en grande partie en raison des libertés dont les chrétiens bénéficient ».

Je ne conteste pas le fait que les chrétiens soient mieux traités en Israël que partout ailleurs au Moyen-Orient, encore faut-il ne pas se leurrer sur les chiffres qu’il donne. Si le nombre de Chrétiens s’est multiplié comme l’indique Huineng, ce n’est pas à cause de la liberté dont ils bénéficient, mais à cause… du taux de fécondité chez les Arabes.

En effet la quasi-totalité des Chrétiens est constitué d’Arabes israéliens, c’est à dire de Palestiniens qui en 1948 se trouvaient dans les zones attribuées à Israël par l’ONU, ou conquises par Israël au cours de la guerre qui a suivi, et qui ont décidé d’y rester en adoptant la nationalité israélienne. Ils étaient à l’époque 160 000, et aujourd’hui… un million et demi (soit 9 à 10 fois plus), dont environ 130 000 Chrétiens (source : Le Monde du 22/4/2014) soit la quasi-totalité des 140 000 que cite Huineng. On voit donc bien que ce sont les mêmes qui se sont multipliés, bien que l’accroissement chez les Chrétiens soit plus faible que dans la population d’ensemble des Arabes israéliens.

Jean de la Valette

 

Lampedusa et les circoncisions rituelles                                             

Nos télévisions rejouent « le camp des saints » de Jean Raspail en nous déversant les images de clandestins échoués sur les rivages de Lampedusa. Ils iront grossir le nombre d’immigrés clandestins et de sans-papiers qui rêvent de sécurité sociale et d’hivers scandinaves financés par les impôts des riches nantis que nous ne sommes plus.

Quel rapport avec la circoncision? L’Europe qui refuse sa propre culture et sa civilisation judéo-chrétienne a un grand projet : remplacer les vieilles populations indigènes par de sympathiques africains pour le plus grand bien-être du kapital mondialisé. Le tiers-monde des travailleurs pour engranger plus de profit : le gagnant-gagnant, danse post-moderne au rythme bobo des DJ occidentaux.

En voici un exemple, un beau remix de gagnant-gagnant :

 

Admission au statut de réfugié des adolescentes exposées à la pratique de l’excision Dans une population dans laquelle les mutilations sexuelles féminines sont couramment pratiquées au point de constituer une norme sociale, les enfants et les adolescentes non mutilées constituent de ce fait un groupe social au sens de la directive 2004/83 CE du Conseil du 29 avril 2004. Il appartient cependant à une personne qui sollicite l’admission au statut de réfugié en se prévalant de son appartenance à un groupe social de fournir l’ensemble des éléments circonstanciés, notamment familiaux, géographiques, sociologiques, relatifs aux risques qu’elle encourt personnellement de manière à permettre à l’OFPRA et, le cas échéant, au juge de l’asile d’apprécier le bien-fondé de sa demande. En outre l’admission au statut de réfugié peut légalement être refusée lorsque l’intéressé peut avoir accès à une protection sur une partie du territoire de son pays d’origine, à laquelle il est en mesure, en toute sûreté, d’accéder afin de s’y établir et d’y mener une vie familiale normale.Conseil d’Etat, 21 décembre 2012, n°332491

Vous avez compris ? Le Conseil de l’Europe en donnant son avis négatif à la circoncision rituelle, va permettre l’arrivée massive de réfugiés en provenance d’Afrique ou d’Asie au motif indiqué dans l’encadré. Avis à la population mondiale, le garde-champêtre européen a une déclaration à vous faire. Couper le prépuce, c’est pas gentil, si vous êtes menacé, venez vous réfugier dans notre maison et si vous êtes déjà coupé, venez dans notre hôpital, on vous réparera gratis.

Je ne suis pas Nostradamus mais ça sent vraiment la fin des haricots. Un seul mot d’ordre à suivre,

«adieu vieille Europe, que le diable t’emporte… »

Javier

 

« C’est ainsi que l’attitude rationnelle, civilisée, aboutit nécessairement à son contraire »

Cette phrase, écrite en 1914 (par … ?), est citée par Young dans sa « Psychologie de l’inconscient » (note écrite en 1925, et suivie par cette annotation de 1942) :

« Qui est donc le promoteur de ces dévastations aveugles?

Tous apportent leur aide au démon de la destruction avec un dévouement sans limites »

Tout est dit ! Nous sommes repartis dans cette spirale infernale.

Le suicide collectif programmé est lancé.

Combien de résistants y aura-t-il ?

Sans éradication complète du virus qui se développe à vitesse grand V, la démocratie (qui porte en elle son gène d’autodestruction qu’elle ne sait pas gérer, comme la vie porte en elle sa propre mort, ce qui en fait le prix ) ce sera un des crépuscules de l’humanité.

Le réveil semble s’opérer ! Grace à ce fabuleux moyen qu’est internet, entre autres.

A tous les gens qui souhaitent simplement vivre et laisser vivre de faire en sorte que ce réveil soit.. en fanfare.

Il y a quelques années, plusieurs voitures ont brûlé pour la Saint Sylvestre. Vingt ans après, on n’ose donner les chiffres réels, malgré cinquante mille policiers mobilisés !

Cette année : innovation : trois personnes tuées ( ? !). Cette mini nuit de cristal (dans un silence assourdissant), nouveau ballon d’essai, sera suivie de combien d’autres, avec quelle augmentation du nombre de tués par ces nouvelles chemises vertes ?

Les européennes offrent une porte de sortie pacifique, si un vote massif se fait disant stop !

Oui, les zélateurs de ce délire devront passer en haute cour. Il leur est encore temps de faire machine arrière, car il est plus tard qu’ils ne le pensent.

Yves

 

LE VOILE EN 1953 (A REGARDER ABSOLUMENT)  

A voir et à méditer sur le courage des politiciens du monde d’aujourd’hui !!!

Excellent, heureusement qu’il y a des archives…Et c’est dit avec le sourire et plein d’humour.  LE VOILE EN 1953. Un grand morceau d’ « Anthologie ».   Lors d’une conférence, Nasser le président rigole très franchement avec l’assemblée, d’une demande des Frères musulmans de rendre le port du voile obligatoire. Nous sommes en Égypte en 1953. Plus de 60 ans plus tard cette scène semble tout simplement inimaginable, même dans un pays occidental…

 Dominique

 

L’ami Tony

Tony Blair est devenu islamophobe.

http://www.tonyblairoffice.org/news/entry/why-the-middle-east-matters-keynote-speech-by-tony-blair/

Dommage qu’il ne l’ait pas été alors qu’il était aux commandes du Royaume-Uni, mais mieux vaut tard que jamais.

Vincent

 

A Pierre Cassen

J’ai reçu et lu aujourd’hui le livre de Fabien Engelmann, Du gauchisme au patriotisme. Ce fut une lecture très agréable et j’éprouve une forte empathie pour Fabien. Il est l’incarnation même de la sincérité et de l’honnêteté politique.

Ta préface est également très éclairante sur ton parcours syndical et politique ainsi que sur le sectarisme de l’extrême-gauche.

Stanislas

 

A Philippe Legrand,

Mais oui, Cher Philippe, le calicot islamique de l’UOIF au Bourget énonce clairement les choses, encore faut-il comprendre l’intention, le sous entendu  de ses auteurs : Notre société est bel et bien et surtout bel et mal en mutation. Demandez à Renaud Camus,  il va vous expliquer le grand remplacement. Si c’est pas une mutation çà, je veux bien me les …..
Fallait quand même leur dire qu’on a compris ça comme ça non ?

Bien à vous .

Martin

 

 

Les commentaires sont fermés.