Dans 260 semaines, le mot « Fin » sera écrit au bas de l’Histoire de France

L’oracle des urnes a donc parlé et a réalisé la prédiction de Pierre et Christine dans le « Bobo Jocelyn » : l’inconsistant chef de rayon rose et ci-devant apparatchik PS a été élu, ce sera donc le naufrage de la France par la jambe gauche, ainsi en a décidé le Peuple Souverain - et un peu crétin, quand même.

Si elle gagne aussi les élections législatives de juin (et le quinquennat a été instauré pour, entre autres, permettre cela), la gauche aura alors tous les pouvoirs sans partage : Présidence de la République, Sénat, Assemblée Nationale, régions, départements, grandes villes, sans oublier sa poigne de fer idéologique sur l’éducation, la justice, les médias, les syndicats et les meutes malfaisantes des pitbulls de la pensée conforme. Allah akbar !

Ce sera du jamais vu sous la Ve République. Et la gauche de droit divin ayant aussi la prétention d’être l’unique propriétaire du Bien, de la Vérité et de la Vertu, ce sera même sans tarder du vrai totalitarisme crypto-religieux, ce qui démontrera à tous ses électeurs ravis que le fascisme post-moderne de la gauche rouge et verte peut être bien plus festif que le fascisme périmé de la droite brune et des-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire (un jumelage avec la Corée du Nord est envisageable).

Les cinq prochaines années vont voir l’Utopie Bisounoursienne pour les nuls (et par des nuls) en action, elles vont dégouliner de bons sentiments de destruction massive et de chaude fraternité humaine, diverse, métissée et obligatoire ; les cinq prochaines années vont être merveilleusement fastes pour les étrangers électeurs, pour les immigrés clandestins sans-papiers régularisés, pour les islamistes haineux et leurs innombrables idiots utiles, pour les délinquants multi-récidivistes jamais punis, pour la multitude qui s’essuie les pieds sur un pays qu’elle déteste et se torche avec son drapeau, pour ceux qui réclament l’extension illimitée de leurs lubies nombrilistes en droits constitutionnels garantis ; les cinq prochaines années vont voir la France exposée en proie aux hordes de pillards de la racaille d’en-bas islamisée et de la racaille d’en-haut américanisée.

Les Français ordinaires qui se lèvent tôt pour gagner de moins en moins mais payer de plus en plus les ravages des précédents, ces gros cons de beaufs ringards, racistes, xénophobes, islamophobes, homophobes et bas du front peuvent commencer à serrer les fesses, à marcher droit et à raser les murs. Quant aux gars de la Marine et aux mal-pensants-récalcitrants-aux-idées-nauséabondes qui grouillent autour de Riposte Laïque et d’autres lieux de puanteur, ces populistes fachos néo-nazis qui croient à la liberté de parole (beurk !) et dérapent et stigmatisent à qui mieux mieux, le temps va vilainement se couvrir pour eux car la censure, les plaintes, les interdictions et les amendes vont leur tomber dessus en rafales, ils vont être pourchassés, traqués, rééduqués et épurés sans répit par la Sainte Inquisition Terra-Novesque armée de son fanatisme délirant de parts de marché et de sa bonne conscience éradicatrice. Tout ceci procurera naturellement la plus grande satisfaction digestive au troupeau des moutons de Panurge abrutis par le pain et les jeux et qui veulent surtout ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire, ne rien penser mais qui s’indignent sur commande et votent là où on leur dit de voter.

Le mot « FIN » sera écrit au bas de l’histoire de la France dans moins de 260 semaines. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut assister, en direct et aux premières loges, à l’auto-destruction forcenée de sa patrie. Profitons du spectacle car on vit vraiment une époque formidable !

Michel Tonarelli


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans COUP DE GUEULE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.