Délatrice de Jallamion, Ouarda Laareg a-t-elle encore des amis dans la police ?

Publié le 27 avril 2016 - par - 58 commentaires - 15 435 vues

Mouchard

Le policier Sébastien Jallamion a donc révélé, sur sa page facebook, le nom de la collègue qui l’a dénoncé à sa hiérarchie. S’il dit vrai, cette femme est gardienne de la paix, et se nomme Ouarda Laareg. Elle a donc mouchardé au commissaire Sébastien Sarti. Ce dernier, qui aurait pu laisser l’affaire en interne, a, lui aussi, courageusement « balancé » le dossier à son supérieur, un nommé Albert Dourtre, qui, lui, avait carrément demandé la révocation du policier lyonnais. Bref, chacun, à son niveau, a joué son rôle de balance, avec le résultat qu’on connaît.

Malgré tout, il est incontestable que « le péché originel » vient de la policière Ouarda Laareg, qui, en « mouchardant » son confrère à sa hiérarchie, a mise en branle la machine infernale. C’est donc d’abord à cause d’elle qu’aujourd’hui Sébastien Jallamion ne touche plus de salaire de la police, sans avoir la possibilité de s’inscrire au chômage. Elle est donc pleinement responsable de sa mort sociale, comme le confirmait sur TV-Libertés son avocat, Maître Versini.

Elle a affirmé, selon la victime, pour justifier sa démarche, être mariée à « un Français » (elle voulait sans doute dire « un non-musulman ») et être opposée à toute forme de blasphème.

Quand il était en poste au ministère de l’Intérieur, Jean-Pierre Chevènement s’était vanté d’avoir fait embaucher un nombre importants de nouveaux policiers pour que « le police ressemble à la population ». Une histoire qui rappelle celle de la RATP, racontée par Ghislaine Dumesnil. On suppose donc que c’est dans ce contexte que Ouarda Laareg est entrée dans la police, les années suivantes.

L’attitude de cette femme, qui, au détriment de toute solidarité professionnelle, « balance » son collègue à sa hiérarchie, « parce qu’elle refuse toute forme de blasphème », pose de nombreuses questions.

Dans Le Parisien, en mars, un article évoquait la radicalisation musulmane dans la police.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/radicalisation-la-police-n-est-pas-epargnee-09-03-2016-5610617.php

En dénonçant, pour blasphème, un collègue à ses chefs, Ouarda Laareg a montré qu’elle était davantage musulmane que républicaine, puisqu’elle considère comme une faute professionnelle un droit à la libre critique de tous les dogmes, reconnu par la Constitution française, même si nombre de juges prennent des libertés avec l’application de cette loi. En se positionnant pour un délit professionnel du blasphème, quand il concerne l’islam, cette policière relaie, dans son institution, l’offensive des islamistes en France et dans le monde. L’objectif ? Que les droits de l’homme en terre d’islam, votés au Caire en 1990, remplacent les Droits de l’Homme, universels, votés en 1948. Que la charia se substitue aux lois de la République.

Reste à savoir, après un tel épisode, quel est l’avenir de cette femme dans la police. Est-elle, comme tous les mouchards, dans le monde du travail, mise en quarantaine par l’ensemble de ses collègues policiers ? Cela serait un minimum qui montrerait que l’esprit de corps et la solidarité entre camarades prennent le dessus sur la prime à la balance. Y a-t-il encore un représentant des forces de l’ordre qui veut bien travailler avec elle, et lui faire donc confiance ? Si oui, quel est le type de flic prêt à lier son destin avec une femme qui peut le moucharder à sa hiérarchie à tout moment ?

Si cette femme voulait évoluer professionnellement, pourrait-on, par exemple, la faire travailler sur des dossiers sensibles, impliquant des terroristes musulmans ? N’y aurait-il pas, après l’épisode Jallamion et sa vision du blasphème, un principe de précaution à prendre ? Sa hiérarchie va-t-elle la récompenser de son attitude, ce qui serait hautement immoral, et laisserait sans doute des traces indélébiles au sein de la base ?

Dans un contexte où toutes les forces de l’ordre devraient être mobilisées contre les risques d’attentats islamistes, la question de l’attitude de certains policiers musulmans, ou musulmanes, va forcément devenir une question incontournable pour la sécurité publique de l’ensemble de nos compatriotes. La question se pose également pour l’armée, et d’autres lieux stratégiques sensibles.

En attendant de connaître la suite, Ouarda Laareg touche, tous les mois, son salaire. Ce n’est plus le cas de Sébastien Jallamion, à cause d’elle.

Dans un pays comprenant une police au service de la France, elle aurait été virée sur le champ, en admettant qu’elle ai pu être embauchée un jour.

Dans la police de Cazeneuve, une promotion pour bons et loyaux services contre un serviteur de la France n’est pas exclue, hélas !

Martine Chapouton

 

Que voulez-vous ? L’exemple vient de très haut ! Que penser de cette ministre de l’éducation dont le principal souci est d’appauvrir la culture française et de faire entrer, par la petite porte de l’école, la culture musulmane !

Pour info, le commissaire Albert Dourtre est parti à la retraite en juin 2015 :
http://le-scpn.fr/wp-content/uploads/2015/07/Message-2015-17-6%C3%A8me-Agenda-du-SG-du-SCPN.pdf (voir en page 2 paragraphe « des déplacements et rencontres »)

Chère Martine Chapouton, Permettez-moi, très amicalement, d’attirer votre attention sur un petit détail : Le terme collègue est utilisé par beaucoup de personnes quand elles présentent, ou quand elles parlent à un tiers de X ou Y, du fait qu’ils travaillent dans la même entreprise, dans la même institution, notamment dans la police ou dans la gendarmerie…  » Je vous présente mon collègue Michel  » dans le sens nous travaillons ensemble, dans la même entreprise, dans la police, etc. Sauf que, dans la réalité, Ouarda Laareg est gardien de la Paix et que Sébastien Jallamion (actuellement suspendu sans traitement pendant… lire la suite

ben, comme vous dites, Martine, il a devoilé son nom et comme par hasard il s’est fait explosé la tête quelques jours plus tard….etrange tout de même, mais bien evidemment dans la « grande maison » personne n’y verra de rapport….si j’etais lui je ferais pareil…..j’irais lui rendre une petite visite amicale, histoire de discuter à baton rompu….ou pas….

Rompu sur sa gueule de salope !

Digne héritière ainsi que ses deux collègues de la police 40-45.
Elle devrait tondue et promener dans les rues avec une pancarte mentionnant son forfait.

Et un collier en saucisson !

À l’époque stalinienne, chacun tremblait en permanence de peur d’avoir commis quelque bévue susceptible d’entraîner la colère du petit père des peuples qui vous conduisait tout droit au goulag. Aujourd’hui, chacun frémit de la même manière à l’idée de se retrouver devant la 17° chambre, de perdre son emploi et d’être condamné à une amende ruineuse pour avoir offensé non plus Staline mais une chimère qui commande à tout et à tout le monde de toute la puissance de son inexistence et de la couardise des mécréants qui œuvrent à son expansion.

Cazevide est de la même veine que Chevènement qui déclarait en 1985 :  » La France du XXIe siècle, que vous le vouliez ou non, aura une composante islamo-méditerranéenne. C’est un fait et un bien fait  » (Chronique de Jacques DOYAU – Midi Libre 1985. J’ai le scan pour ceux qui sont intéressés). Aujourd’hui, on paye les conséquences de ces cerveaux malades. Ouar machin Lar truc ne pourra pas être laissée de côté sinon plainte et licenciements des fautifs racistes. Même si elle prend du galon (discrimination positive) elle ne pourra pas commander à d’autre policiers mahométans, islam oblige, puisqu’UNE… lire la suite
« Y a-t-il encore un représentant des forces de l’ordre qui veut bien travailler avec elle ». Mouais, je suis sceptique, d’abord, il y a certainement d’autres musulmans qui seront toujours prêts à travailler avec elle, mais surtout, comme justement ils sont là, et que les flics sont comme tous les français, des lâches ignorants collabos et autres, et qu’il y a aussi les sanctions administratives qui peuvent tomber n’importe quand pour des comportements jugés racistes, je ne serais pas très étonné si jamais elle pouvait poursuivre sa carrière sans subir le moindre signe de désapprobation de ses collègues. D’ailleurs, car j’espère… lire la suite

Je voudrais ajouter que cette « balance » a rendu un fier service à tous ceux qui prônent le CV anonyme. Chef d’entreprise ; AUCUN musulman chez moi. Test de recrutement, saucisson jambon (de Bayonne) et un bon coup d’Armagnac.

Excellent Pascal comme test de recrutement !

Il est trop tard pour crier au « chacalislamisme » …. Les rats sont dans le navire depuis trop longtemps et nous ont déjà colonisé en mariant les plus désavantagées physiques de nos femmes Française et en profitant de nos Lois pour assouvir une reproduction massive tel des rats d’égouts … Il faut appeler un cafard par son nom de cafard et un bougnoul un bougnoul il ne plus se voiler la face au prétexte d’humanité … EUX en sont dépourvus …. La reconquête de notre pays, si elle a lieu, se fera dans le sang et dans la souffrance, cet électorat… lire la suite

Voilà ce qui arrive quand on accepte n’importe quelle racaille muzz dans les forces de l’ordre ou dans les forces armées !!! Les muzz n’ont rien à faire dans ces organisations !!!

Elle a fait son devoir comme tout policiers honnête

Toni je serait-il pas un pseudo derrière lequel se cacherait courageusement un de ces rats qui prolifèrent en France et qui n’ont de cesse d’imposer leur « culture » ?

Non Toni ! La délation n est pas un devoir c est une honte !

Quel devoir ? Dénoncer un collègue parce qu’il critique le fanatisme religieux ? Cela veut donc dire que cette délatrice approuve les actes sanguinaires commis par les dits fanatiques, donc elle n’a rien à faire dans la police de notre pays. Avez vous vu le film « La chute de Londres » ? Je vous le conseille, vous verrez ce qui se passe lorsque la police, l’armée sont infiltrées de personnes de ce genre. C’est très édifiant et je pense que c’est loin d’être de la fiction !

Non pas devoir POLICIER, car S. Jemallion n’a commis aucune faute sur ce plan.
Mais devoir de délation ISLAMIQUE — ce qui démontre que notre « policière » est avant tout une musulmane traître à la Nation et à ses pairs policiers.
MERCI à Martine CHAPOUTON !!

De toute façon pour moi, les muzz ne devraient pas avoir accès à des emplois Police ou Gendarmerie, c’est pas normal, ils seront toujours Muzz dans leur coeur, et pas républicain ! Ce qui en font des dangers potentiel !!!

@ Toni …Toi, tu dois être son cousin vu comme tu la défends, mais tu dois également être un sacré mouchard. Ah! Elle est belle la France de l’intégration… Je dirais plutôt de la désintégration… Inch’Allah! Et retourne à l’école, ton français laisse à désirer…… «  »Tout policier » » » ou tous (les) policiers…. Entiendes, capito, understand, verstanden?

Ce sont les socialistes au pouvoir qui ont voulu, par angélisme et peut-être autre chose, que les institutions françaises les plus importantes admettent dans leur rang la représentation de la population. Ils ont joué avec le feu et ce sont les citoyens qui se brulent.

Pas d’accord. Ce sont TOUS les politiques, de droite comme de gauche qui, dans le seul but de récupérer les voix des musulmans aux élections ont opéré et opèrent toujours une discrimination qu’ils estiment positive. Comme si nous devions nous excuser jusqu’à la fin des temps, et auprès de l’ensemble des musulmans, d’où qu’ils viennent, d’avoir « colonisé » l’Algérie. Et pourtant, on voit bien ce qu’il advient de ce pays depuis qu’il a obtenu son indépendance…

alors mettez sur le compte des socialo Chirac et Sarkozy.

Ce n’est pas par angélisme , ils veulent depuis longtemps cette invasion de musulmans et donc de barbares . Je me demande si cette moucharde dénnonce les blasphèmes des musulmans envers les français de souche .

certainement pas! mais si ça arrivait elle serait vite recadrée par des membres de sa communauté. pas comme chez nous.

 » Embaucher des gens qui ressemblent à la population  » ,cela veut dire embaucher des gens d’origine étrangère, qui parlent leur langue entre eux et qui n’aiment les Français.

Dieu merci, la police, l’armée et la gendarmerie ne sont pas peuplées de gens « qui ressemblent à la population », sinon, il y a belle lurette qu’on n’y parlerait même plus Français !

du meme coup plus on est envahis plus ils en remettent une couche.

Cette femme n’a rien à faire dans la police, elle ne respecte pas les loi républicaines mais celles de l’islam,elle devrai être révoquée immédiatement

Moi je suis écœurée de la servilité de la hiérarchie pour cet agent musulman et de la non mobilisation des policiers pour leur collègue Jallamion… Dénoncer les atrocités de l’état islamique est donc une faute très grave pour cette hiérarchie, pour les juges qui condamnent un policier à une mort sociale… Ils sont déjà vendus à l’islam.Elle est marié à un français, elle se considère donc avant tout musulmane puisqu’elle doit avoir la nationalité française…Et son mari pour avoir l’honneur de l’épouser n’a-t-il pas dû se convertir à l’islam ?

en effet une bonne musulmane ne peut pas etre mariée à un non musulman; et ce n’est pas moi qui le dit c’est un commandement.

complètement d’accord..! TOUS ses collègues auraient dû faire bloc et soutenir SJ, à commencer par les syndicats (caca) si prompts à « semer la merde » et tirer à boulets rouges contre la hiérarchie…c’était là l’occasion de se mobiliser pour la bonne cause !

Cela me rappelle la beurette-fliquette de « Poubelle la Vie » qui épouse Bauer le flic alsacien (presque un « boche » donc nazi) , raciste, le retourne et fait la leçon à ses collègues, « l’islam c’est amour et paix et tout le monde est beau et gentil », en attendant les collègues de cette personne qui ne sont pas de la « bonne religion » vont sacrément se méfier d’elle et de tous leurs collègues mahométans ou supposés tels dans leurs échanges en salle d’habillage ou d’ailleurs(chut les murs ont des oreilles).
L’Inquisition musulmane des « Indigènes de la République » noyaute tous nos serviceS d’Etat.

Doucement avec les Alsaciens !
Ils ont donné plus que beaucoup de Français ont donné, et ce depuis 1870, pouvez en dire autant pour votre famille ? Pas sûr.

la bonté , on connait pas chez ces gens -là!
la ruse ,l’hypocrisie,la malveillance ,la convoitise ,oui …je ne suis pas étonné par le comportement »assassin »! de la collègue et des autres collègues …partout pareil …les gens sont morts de trouille et préfèrent s’étourdir en festivités en tous genres !

L’islam doit être interdit et ceux qui s’en réclament expulsés.

Cette phrase devrait tout simplement être ajoutée à la constitution française. Point.

Alors la d accord avec toi !!!

pour ça faudrait un gouvernement pluds musclé.

Il faudrait faire ce qu’a préconisé NKM : un greffage de couilles !
Beaucoup de nos politiques n’en ont que lorsqu’on leur en met.

Je ne partage en rien les opinions de cette salope de NKM mais, de fait, lorsqu’un politique a des couilles, ce ne sont généralement pas les siennes…

C’est plus que sûr , elle va gagner du gallon et surveiller un peu plus ses subalternes, des fois que ….Ce qui lui permettrait de regagner du gallon ad libibitum….Mais le pire c’est que je suis sûr et certain personne ne lui dit rien , personne ne la met à l’écart, personne n’ose lui dire ses 4 vérités , pourquoi? Ben tout simplement parce que chacun pense à son salaire. Conclusion le peuple Français même chez les flics tremblent comme des moutons qu’ils sont. devant une fliquette délatrice , un comble.

J’avoue que je suis très curieux, depuis le début de cette affaire, de savoir comment vit désormais cette collabo au milieu de ses collègues, alors qu’elle dénonce ses petits copains !
Personne n’est allé espionner son commissariat ?

de la part d’une collègue c’est grave mais pire encore les Français de longue date(ou de souche, comme on veut) qui cassent un des leurs.alors que les autres communautés se serrent les coudes. quant au blasphème je ne vois pas bien ou il est; je croyais que blasphémer ; c’était critiquer leur prophète. ce serait donc aussi la critique de l’islam radical. on voit bien qu’on ne peut pas les croire. quant à son mari je ne vois pas en quoi il est concerné qu’il soit français , muzz ou pas franco quelque chose ou franco français………………… cet acharnement m’écoeure… lire la suite

Je me demande qu’est ce que ce type d’individu fait dans la police.
Peut-on présager que cette corporation deviendra peu à peu une police islamique ?

bien vu!

Tiens j’ai eu envie de blasphémer après la lecture de cet article relatant des horreurs digne de Vichy : « L’islam est une religion de merde. » Et si on m’emprisonne pour cela, je continuerai à le redire : « L’islam est une religion de merde. »

Oh oui ! L’islam est vraiment une religion de merde et ceux qui s’en réclament, des étrons puants !

Et de fanatiques, d’assassins !!!

les binationaux et musulmans sont également un grave problème dans l’Armée y compris la légion en raison de leur propension a donner préséance à leur idéologie religieuse et à leurs racines étrangères

nous marchons sur la tête d’incorporer des « DES BI NATIONAUX » dans l’ARMEE CAR EN CAS DE CONFLIT C’est la premiere nationalite qui ressortira et les armes se retourneront sur les NATIONAUX ARRËTONS DE NATURALISER D INCORPORER ET DE FAVORISER AU NOM DU « PAS D AMALGAM » justement il ne faut pas amalgamer les vrais français aux autres venus de je ne sais où…..et ce SURTOUT DANS NOTRE ARMEE MAIS CE SERAIT UNE PURE LOGIQUE NON ? OU ALORS JE SERAIS COMPLETEMENT TAREE rassurez moi signé paule di Malta

C’est déjà arrivé !
Des militaires ont refusé d’aller combattre dans des pays à majorité musulmane pour ne pas avoir à tirer sur des frères de religion. Que sont-ils devenus au sein de l’armée ? Je ne la sais pas, mais il est souhaitable qu’ils n’y aient plus leur place, car comment faire confiance à des hommes qui refuseront de tirer pour ne pas tuer ou blesser des frères de religion ? Ils seraient peut-être capables de tirer sur leur camarade de corps.

Comment s’est effondré l’Empire Romain?
En incorporant et promouvant des barbares.
Devenant des généraux « romains » , ils se taillèrent des fiefs en taillant dans les lambeaux de l’empire.
Les prochaines promotions d’officiers supérieurs et généraux musulmans dans l’armée française posera des problèmes de double assermentation, l’une à la Nation et à la République d’une part et l’autre à leur Religion, l’Islam=Soumission , de l’autre, en cas de conflit avec des nations musulmanes, il yaura des grincements sérieux.Imaginez un sous -marin nucléaire sous commandement d’un adepte pratiquant fanatique mais rusé de ce culte.

Le mot barbare n’était pas trop péjoratif à cette époque ils désignait tout ce qui n’était pas romain sans plus. Par contre ils ont employés sans mesure… comme nous, des mercenaires ne travaillant que pour l’argent et de plus l’empire était miné de l’intérieur par les chrétiens que l’on nous présentent toujours comme des saints alors qu’ils étaient des sectaires sans aucun partage, on la vu par la suite… un parallèle à faire avec l’Islam.

Il est vrai que des généraux chrétiens ont refusé d’obéir à des ordres de massacrer des populations chrétiennes, mais pas de les combattre ! Pour les combattre, ils combattaient comme toutes les autres légions ! Seriez-vous un christianophobe primaire ? Un frère la truelle qui vient masqué déverser son fiel ?
Des saints comme Maurice ont été massacrés ainsi que toute la légion thébaine. (légion inconnue dans la liste des légions romaine)

Bien sûr, mais pas seulement, y compris à tous les postes de la nation, jusqu’aux instances gouvernementales… et là c’est facile à vérifier, hélas !

Et on les laisse faire !

wpDiscuz