Des tags qualifient de racistes des machinistes suspectées de refuser l’islamisation de la RATP

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=O_-ENQrnlDU

La vidéo de Guy Sauvage n’en finit pas de faire des vagues à la RATP. Depuis sa diffusion sur notre site, les islamistes organisent une véritable chasse aux sorcières dans certains dépôts de cette entreprise, cherchant à connaître les noms des hommes et des femmes qui ont témoigné de la réalité de l’islamisation de cette entreprise, dénoncé les comportements racistes et sexistes de certains musulmans, et pointé du doigt les conséquences de la politique de la direction, basée sur la discrimination positive en faveur de chauffeurs qui ressembleraient le plus aux populations transportées.

Pendant les fêtes de Noël, au terminus du dépôt de La Boule, à Nanterre, des tags qualifiant de racistes les machinistes (essentiellement des femmes) suspectées d’avoir parlé, ont été signalés.

L’interview courageuse et bouleversante accordée par Françoise et Maud, dans le dernier numéro de Riposte Laïque, où elles expliquent les menaces qu’elles subissent quotidiennement, paraît avoir fait disjoncter quelques-uns de leurs collègues.

http://ripostelaique.com/francoise-et-maud-depuis-la-video-ratp-nous-sommes-insultees-et-menacees-de-mort.html

En effet, dans la nuit du mardi au mercredi, aux alentours de 0 h 15, au terminus de La Défense, une nouvelle étape a été franchie. Des tags insultant gravement, et nommément, quatre machinistes de la RATP ont été gribouillés, sur les murs. Leur prénom, leur nom, le numéro de leur ligne sont griffonés, ainsi que le qualificatif « raciste ». Nous avons reçu les originaux de ces brillantes œuvres d’art, mais, par précaution pour les salariées incriminées, nous dissimulons, sur ces images, leur nom, et le numéro complet de la ligne qui leur est attribuée.

RATPtags1La direction a tous les éléments pour démasquer les coupables. Seuls des machinistes de la RATP ont accès à ces salles, et on sait à quelle heure le lieu à été tagué. Il est donc fort facile pour elle de diligenter une enquête, de regarder les écritures, et de démasquer les coupables. Nous attendons, d’autre part, avec intérêt, les réactions des organisations syndicales, qui, pour le moment, à l’exception de la CFDT, paraissent davantage couvrir les agressions verbales et insultes commises par des chauffeurs hommes, majoritairement musulmans, que les victimes, majoritairement femmes d’origine gauloise se réclament des principes laïques.

RATPtags2Nous assistons, au sein de la RATP, à de véritables méthodes de fascistes, visant à terroriser les rares courageuses qui osent crier la vérité, et dénoncer des comportements qui n’ont pas leur place au sein de cette entreprise, dans la France du 21e siècle. Bien évidemment, les machinistes ainsi insultées, et livrées nominativement à la vindicte des plus excités de leurs collègues, ne cachent pas leur intention de déposer plainte.

RATPtags3On attend toujours la réaction de Najat Belkacem, ministre chargée de défendre les droits des femmes.

Paul Le Poulpe


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.