Dieu que la victoire est belle avec Pierre-Ambroise Bosse et Kevin Mayer

Publié le 13 août 2017 - par - 20 commentaires - 1 769 vues
Share

L’un souriant, l’autre en larmes, mais tous les deux sur la même marche du podium,  la plus haute, aux Championnats du monde d’athlétisme qui se tiennent à Londres actuellement, Pierre-Ambroise Bosse et Kevin Mayer.

Pendant que les malheureux Mo Farrah et Usain Bolt ratent leur sortie, les Français  Pierre-Ambroise Bosse et Kevin Mayer  montent sur la plus haute marche du podium, plaçant provisoirement la France  au 7° rang de l’athlétisme mondial.

Ces garçons font pleinement honneur à la France.

Avant tout parce qu’ils gagnent. Et dans deux des épreuves les plus prestigieuses, la course – 800 mètres – et surtout, le décathlon remporté pour la première fois par la France depuis 1948.

Oui, bien sûr, l’important c’est de participer. C’est vrai. Mais gagner, être en or, voir le drapeau français déployé, la Marseillaise chantée, quel pied ! Dieu, que la victoire est belle.

Mais la victoire seule ne suffit pas.

On se souvient peut-être de la victoire d’un autre athlète Mekhissi-Benabad, médaille d’argent  aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, qui s’était empressé d’étendre le drapeau tricolore par terre pour s’en servir comme tapis de prière.  La médaille n’avait alors plus du tout la même signification. Ou encore a-t-on été pour le moins surpris du geste de Yohan Diniz,  qui à Zurich en 2014 brandissait un drapeau portugais dans une main, un français dans l’autre : Je me suis même arrêté trois ou quatre secondes su stand du Portugal pour prendre le drapeau parce que mon grand-père était portugais et mon père d’origine portugaise. Je suis franco-portugais et me suis toujours senti comme tel , déclare-t-il alors à la presse qui tente de masquer son embarras.

Rien de tel avec nos deux héros. Aucune confusion de genres ni d’identité. L’émotion seule et la fierté.  Fierté de leur victoire, du sport, de leur pays. Cette fois j’ai eu la Marseillaise, déclare Kevin Mayer. C’est un cadeau énorme. Le patriotisme fort et tranquille. Comme une évidence.

Nous pouvons être fiers d’eux :

Parce qu’ils ne font pas de gestes provocateurs envers la France ou leurs adversaires.

Parce qu’ils restent modestes dans leur victoire.

Parce qu’ils sont beaux. Si, si, regardez la photo. Sympathiques, ouverts.

Parce qu’ils gardent leur humour.

Parce qu’ils sont généreux. Pierre-Ambroise Bosse paye la tournée à ses supporters à la Gare du Nord. Kevin Mayer (a) regardé (sa) grand-mère dans les tribunes pour savoir comment elle allait.

Parce que leur  bonheur est contagieux.

Bravo également à Yohan Diniz qui vient dans l’épreuve des 50 km marche, de remporter la 3° médaille d’or de l’équipe de France qui se classe provisoirement 3° au classement général,  et qui, cette fois,  s’est drapé dans un seul drapeau,  français cette fois. Bien sûr, le toujours prévisible Montel s’est empressé de rappeler que Diniz a une ascendance portugaise. Ben, oui, le manque d’exotisme des médaillés d’or de ce championnat du monde a dû le décontenancer.

Un détail : lors  de nombreuses épreuves, on peut voir dans un virage, s’agiter un immense drapeau algérien alors qu’aucun athlète de ce pays n’est présent sur la piste et que l’Algérie est absente du classement. Voilà une sympathique façon d’honorer son pays par quelqu’un qui, sans doute, aura poussé jusqu’à l’absurde la devise de Coubertin. Mais enfin, quand celui-ci parlait de participer, il entendait quand même que l’on mouille le maillot, pas qu’on fasse de la figuration dans les gradins.

Florence Labbé

Share

Le Décathlon est l’épreuve reine ! Le « Tout en Un » ! Magique !
Hélas, Macron ne l’aura jamais !

Tout à fait d’accord ! D’ailleurs il n’y a qu’a regarder cette vidéo et écouter ce commentateur très dhimmisé et diminué du chou alors qu’il encourage l’ivoirienne mais pas du tout la révélation mondiale de ces quatre dernières années qu’est Daphne Schippers qui balaye toutes ses concurrentes noires et leur assène des corrections très humiliantes…Allez voir les courses de Schippers…c’est jouissif !!!! Mais ça on a en parle pas !!! Un blanc c’est forcément faible et ça ne sait pas courir, ni danser etc….Cette suprématie du black sur le blanc est une fumisterie…

« L’ivoirienne », comme vous dites, parle français, elle. Patrick Montel est fier de son pays et met en valeur l’héritage historique de la France, lui. Il ne tombe pas dans le panneau en se soumettant aux sirènes néolibérales bataves.

Oui effectivement mais parler français ne fait pas la culture, ni son humeur, sa quintessence…et les français d’origine africaine pour une grande part vomissent et abhorrent la culture française et ce qui fait l’Europe ! le blanc ! C’est d’ailleurs par rejet de la culture du blanc, de l’européen que beaucoup de noirs de nos banlieues ont versé dans l’islam ! Heureusement beaucoup comme vous semblez le définir parle un excellent français en Afrique et défendent la langue de Molière et une certaine idée de la France avec ferveur…mais ça devient si rare !!! Schippers ‘rules’ et j’en suis heureux… lire la suite

Ca doit « emmerder » plus d’un immigrationniste anti-France que deux bons français bien « blancs » gagnent !!!!!! Quand à Montel le présentateur, sa dhimmitude est égale à ses fautes de syntaxe et de français !

quand on se pretend laique on evite d invoquer le denomme dieu!

on peut être laïque ET croyant . Je ne vois pas où est le problème…

La photo qui illustre l’article est un régal pour les yeux avec ce drapeau français déployé et puis notre magnifique champion, dont j’aurais aimé voir un peu plus de son fabuleux physique mais bon, Riposte Laïque a déjà assez d’ennui avec la police de la pensée pour ne pas en rajouter avec les brigade des mœurs !!!

Désolé pour vous Jeanne mais les femmes ne sont pas admises dans les vestiaires des hommes. Même pour moi, c’est vrai que voir un blond torse nu avec un drapeau français ça me change de mon environnement pollué par des barbus en babouche et djellaba.

Bon je demanderai à la folle dingue Schiappa au titre de l’égalité homme femme de prendre ma douche avec Kevin Mayer. Sinon par rapport à la remarque de Florence Labbé sur le supporter algérien avec son drapeau, je l’avais aussi remarqué comme il y a toujours dans les grandes manifestations sportives un grand drapeau français avec le nom de Sarreguemines. Pour en revenir au supporter algérien, on ne pouvait que l’entrevoir à la télévision mais il avait tout l’air d’une racaille de cité, sur-vêt et casquette à l’envers vissé sur la tête. Enfin je me console en pensant que ce… lire la suite

L’Algérien, qui agitait son drapeau du FLN, était placé en bas de la tribune juste avant la dernière ligne droite. Peut-être attendait-il que la momie Bouteflika nous gratifie d’un tour de piste en déambulateur. Face à ça fier pour la France d’être représenté par un mec bien bâti et couillu comme Mayer, alors que les médias nous proposent en général comme modèle du Français des lopettes dhimmisées.

Quel plaisir de voir notre sympathique BOSSE «  » sortir du lot , et s’imposer , tout surpris et très drôle ! Mayer , a gravi lui aussi , toutes les étapes , sans « se démonter  » ! DEUX BEAUX ET COURAGEUX EXEMPLES POUR NOS JEUNES !!!!! DIGNES DE NOS ELOGES !!! Contrairement à ces machines à fric du quatar , stupidement encensées ! AH BATTRE GUINGUAMP : QUEL EXPLOIT !!! (doit on en rire ? même pas !) et ce mec , idolatré GAGNE 2,5 millions d’euros / MOIS !! 82 000 euros /JOUR et 3.416 euros / HEURE !!… lire la suite
Vous affirmez, Florence: « aucun athlète de ce pays n’est présent sur la piste » et « l’Algérie est absente du classement ». Or il y a bien eu des athlètes algériens à Londres (8 au total), qui n’ont pas fait de la « figuration » et qui ont « mouillé le maillot » comme les autres. Les supporters n’ont-ils le droit de brandir un drapeau que si leur athlète est médaillé?! Quelle étrange conception du sport! Et pourquoi n’avez-vous pas relevé le drapeau français marqué « Sarreguemines » qu’on a vu dans des épreuves où aucun français n’était engagé? Pourquoi ce besoin de nous comparer à l’Algérie dans un… lire la suite

Désolé mais même ça , je regarde plus. Le petit lunetteux qui s’époumone et dont je me moque éperdument du nom m’horripile

Non, je confirme que la vraie victoire est celle remportée par les vrais français…de souche.

Si on ajoute les médailles de bronze de Renaud Lavillenie et Mélina Robert-Michon, toutes les médailles gagnées à Londres ont été gagnées par des athlètes blancs. Le CRAN ira-t-il jusqu’à protester comme après l’élection d’une miss France non conforme à leur désir ?

Diniz n’est qu’un gauchiasse facho qui ne sent même pas français, mais português…
C’est pour ça qu’il est en marche…
http://ripostelaique.com/diniz-champion-du-monde-un-gaucho-qui-se-vante-darracher-les-affiches-fn.html

Cette fois, Yoahn Diniz s’est comporté en véritable patriote, alors ne boudons pas notre plaisir…

Avoir des médailles avec des muzz et des portugais c’est bien, avoir des médailles avec des français de souche, c’est aussi bien. Le plus important, je pense c’est d’avoir des médailles et de voir le drapeau tricolor hissé et la marseillaise entonnée!

wpDiscuz