Diffusion en France de l’islamisme radical et même esclavagiste

Nous avons précédemment publié, après d’autres, une première vidéo d’Al Huwayni, télé-prédicateur de la chaine arabophone Al-Nas dans laquelle il préconise la capture et la vente d’esclaves pour résoudre les problèmes économiques des musulmans. A l’occasion de cet article, nous avions souligné que Al-Nas est disponible en France, et nous avions aussi indiqué plusieurs médias sur lesquels la prose délirante d’Al Huwayni peut se lire ou s’écouter. Al Huwayni ayant réitéré ses propos sur une autre chaîne, appelée Al-Hikma, nous avons également cherché si on pouvait la regarder en France, et il s’avéra que l’on pouvait.

Réduction en esclavage des infidèles : Al Huwayni persiste et signe sur Al-Hikma

Les propos tenus sur Al-Nas étant anciens, il était souhaitable de se demander si Al Huwayni les maintient. Tel est le but de l’entretien téléphonique diffusé sur la chaîne de télévision satellitaire islamique al-Hikma, le 22 mai 2011. Dans sa réponse d’environ 20 minutes, Al Huwayni a affirmé que ses paroles dans ce clip ont été sortis de leur contexte : il voulait, nous dit-il,  parler, au sens large, du jihad offensif. Dans cette interview, il explique donc, citations de textes autorisés à l’appui, la signification de jihad offensif … et il nous confirme bien que le Coran et les textes para-coraniques autorisent la prise de butin de guerre, à savoir les esclaves et les «esclaves sexuels», qui sont donc, d’après lui, légitimes au regard de l’Islam.

Le site Translating Jihad a tiré, de cette interview de 20 minutes, une vidéo de 8 minutes environ, et l’a sous-titrée en anglais. Voici donc cette seconde vidéo ; s’agissant d’un entretien téléphonique, on ne s’étonnera pas de voir à l’écran le journaliste et non Al Huwayni :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tssBq4jCWtw&feature=player_embedded[/youtube]

Les points-clés :

  • le jihad offensif (cadre dans lequel se situe l’interview) a pour but de permettre la diffusion de l’islam, à laquelle nul ne peut s’opposer ; envers ceux qui rejettent l’islam, c’est la guerre et, en cas de victoire des musulmans, ils ont droit au butin ; les textes faisant autorité sont formels sur ce point ;
  • le butin, cela signifie les richesses et les personnes ; mais il n’est pas possible de prendre un(e) musulman (e) comme butin, même s’il est hérétique ; il (elle) ne peut pas être réduit en esclavage, car il (elle) est libre ; ainsi, dans la guerre Iran/Irak, il était illicite pour un Irakien de prendre une femme shi’ite comme captive (et vice-versa) ;
  • le jihad et les captures d’esclaves ne peuvent donc se diriger que contre les infidèles ; dans le passé, les musulmans ont fait maintes guerres de conquête (Al Huwayni nous le démontre textes « sacrés » à l’appui) et le butin (richesses, hommes, femmes) fut partagés entre eux ;
  • quand un marché d’esclaves est installé, vous vous rendez au marché, vous regardez les esclaves sexuelles, vous choisissez, vous achetez ; pour les hommes, vous les achetez avec de bons muscles ;
  • vous rendez service aux esclaves en les capturant car, grâce à vous, ils vont avoir accès aux douceurs de l’islam, dont ils étaient auparavant privés ;
  • les Etats-Unis font bien pire : ils réduisent en esclavage des pays entiers.

La diffusion en France de la chaîne Al-Hikma

De même que Al-Nas, La chaîne al-Hikma, elle aussi, est disponible en France de plusieurs façons. Il m’a suffi de quelques clics pour la trouver à deux endroits, accessibles dans des conditions plus ou moins faciles. Sur Webmultiple, je pouvais la regarder directement et, si je parlais l’arabe, j’aurais pu aussi l’écouter. Pour regarder sur TV But, il me manquait un plug-in.

Via Webmultiple :

Via TV But :

Il s’avère donc que l’islam le plus extrémiste est diffusé sur notre sol par des canaux très accessibles.

Catherine Ségurane


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.