Dijon : Rebsamem débloque 1,5 million d’euros pour reloger une dizaine de squatteurs anarchistes

Quand on vous disait qu’avec la clique Hollande et les socialistes de tous poils il vaut mieux être délinquant que travailleur !

Les clandestins s’installent en France bien qu’ils ne soient pas autorisés à le faire ? Ils travaillent au noir ? On les remercie d’être des délinquants en les régularisant.

Les violeurs sont des dangers publics, notamment ceux qui ont commis des viols aggravés  ou ont récidivés ? On va les remercier en les libérant dès la fin de leur peine (toujours réduite par le jeu des remises de peine…) sans se soucier de savoir s’ils ont guéris.

A Argenteuil, certains s’en prennent aux synagogues, on va les remercier en donnant plus de visibilité à leur religion et plus de poids, puisqu’un conseil des cultes sera installé à la  Mairie. On peut en effet parier que ceux qui s’en sont pris à la synagogue d’Argenteuil ont de grandes chances d’être des adeptes de la religion de paix et d’amour, puisque le Président du Crif en personne et celui de la Licra ont reconnu qu’il y avait un rapport plus qu’étroit entre islam et agressions antisémites.

Alors pourquoi s’étonner qu’à Dijon on remercie une dizaine de squatteurs anarchistes d’avoir occupé les Tanneries en leur offrant un million et demi d’euros pour leur permettre de reconstituer leur squatt ? Les contribuables dijonnais doivent être ravis de voir reconnu et financé un centre occupé illégalement depuis 1998… Surtout que de mauvaises langues murmurent que les prétendues oeuvres d’art que certains voudraent aller y voir n’ont d’art que le nom…

Vous pouvez écrire au Maire de Dijon ce que vous pensez de l’utilisation de l’argent du contribuable. Un lecteur nous signale en passant que Rébsamen le maire socialiste a la folie des grandeurs et a réussi à transformer sa ville en un mandat et demi : un Zénith, une piscine olympique, le tramway, la transformation complète de la place de l’hôtel de ville… Bref les Dijonnais trouveraient de plus en plus amère leur feuille d’impôts locaux et fonciers. On me dira qu’on n’est plus à un million et demi d’euros près pour une ville de 150000 habitants…

Christine Tasin

Résistance républicaine

Adresse de la mairie de Dijon Mairie de Dijon
Place de la Libération
21000 DIJON
France
Numéro de téléphone de mise en relation avec la mairie 08 99 69 58 34
1,35 €/appel + 0,34 €/min
Numéro de télécopie 03 80 36 27 57
International: +33 3 80 36 27 57
Adresse e-mail de la mairie

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.