Discours sur l’origine de l’univers, de Etienne Klein, un homme génial !

C’est de la passion pour pas cher, 6 €,  ce livre que Etienne Klein (1) vient de rééditer chez Flammarion/ Champs Sciences. Il  passionnera tous ceux qui ne se contentent pas de l’explication simple et rassurante du grand personnage barbu qui, d’un coup de  baguette magique, organisa  en 7 jours notre petit univers riquiqui : la terre, le ciel, la lune et le soleil et qui, depuis lors,  surveille tous nos faits et gestes les empilant   sur les 2 plateaux pile et face de sa balance enfer/ paradis.

Bien sûr si l’on n’est pas vraiment scientifique on doit relire 2 ou 3 fois les explications mais c’est époustouflant.  Encore bien des questions sur l’univers lui-même, son histoire, sa forme, sa structure: est-il unique ou fait-il parti d’un ensemble ( ce qu’on appelle un  » multivers »). Quelle est son origine? Comment évolue-t-il ? Aura-t-il une fin? Autant de questions que certain(e)s se posent… la recherche avance . Aurons nous un jour des certitudes?  Pas encore pour demain… ! En aurons-nous jamais ? Parmi toutes ces  questions, celle du commencement est la plus vertigineuse, la plus intrigante aussi.

Peut-on parler d’un  big bang ou des big bang (13, 7 milliards d’années,un BAIL ). Et si l’on remontait à avant le big bang qu’y avait-il ? Pourquoi y a-t-il eu le big bang plutôt que rien? A partir de quoi  s’est construit l’univers ? Rien? Du vide,  ou quelque chose d’autre ? Et si oui quoi ?  C’est à tout cela que nous amène à réfléchir l’auteur…

Sans doute dans un souci de faire reposer nos méninges afin qu’elles ne fument  pas trop, Etienne a parsemé son ouvrage de citations poétiques et philosophiques souvent drôles :

Tout aurait ainsi commencé ,

Un Dieu qui n’était pas pressé

Tirait des plans sur la comète

Et, dans un  gaz surconcentré :

Bang ! ( l’aurait-on enregistré)

Craqua soudain une allumette

Jacques Réda

Comment escalader le mur de Planck

Etant donné un mur, Que se passe-t-il derrière ?/ Jean Tardieu

Citant même les plus grands pour :  Le vide quantique serait-il le berceau de l’univers ?

Rentre dans ce néant dont je t’ai fait sortir / Racine

L’origine : une affaire d’immanence ou de transcendance ?  Quand on aime le foie gras, inutile de connaître l’oie /Jean d’Ormesson.

A son origine de l’univers son ami Jacques Perry- Salkow  a trouvé  l’anagramme révélatrice  un vide noir grésille.

Tout est fait donc pour que cet ouvrage  sur la complexité de l’univers  soit joyeux et agréable  ! Lisez-le il vous transformera !

Chantal Crabère

(1) Etienne Klein dirige le laboratoire de recherche sur les sciences de la matière au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) et enseigne à l’Ecole centrale.

 

 

 

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans A LIRE A VOIR. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.