En France, on a le droit de se faire tuer, mais surtout pas celui de se défendre

Je ne suis qu’un béotien et bien entendu il m’est difficile de comprendre ce que l’on m’explique le plus sérieusement du monde.

Chaque fois qu’une tragédie se produit aux USA on nous ressort le débat sur les armes à feu vendues en toute liberté. Il est chaque fois fait référence sur nos médias sur la liberté d’être armé aux USA qui provoquerait de tels « massacres ». Il est vrai que dans notre douce France nous ne subissons pas de tels faits divers, à l’exception peut-être de Marseille, Toulouse, Grenoble, Echirolles, etc. mais il est non moins vrai que « chez nous » seul la racaille a le droit d’être armée, pas l’honnête citoyen.

La racaille peut se procurer une arme de guerre dans toutes les grandes villes de France, pas l’honnête citoyen.

D’ailleurs pourquoi serait-il armé, l’honnête citoyen ? Aurait-il le droit de se défendre s’il l’était ? La légitime défense interdit de vous défendre contre un homme lui-même armé s’il ne vous menace pas de son arme : il faut donc risquer d’être tué avant de pouvoir riposter. N’est-ce pas ce que l’on constate régulièrement avec la police ? Les exemples ne manquent pas.

Les présidents de la république successifs et les ministres de l’intérieur le savent bien puisqu’ils viennent se recueillir sur les tombes, remettre des décorations « à titre posthume » et compatir à la détresse des familles. Les commerçants en général, et les bijoutiers en particulier qui ont le droit de posséder une arme dans un tiroir, le savent bien puisqu’ils se retrouvent derrière les barreaux quand ils tirent trop précipitamment sur un voyou qui pénètre armé, sans avoir la patience d’attendre d’être abattus.

Le citoyen doit prêter assistance à une personne en danger, c’est son devoir paraît-il. Ainsi si j’assiste dans le métro au viol d’une jeune fonctionnaire de police par trois loubards armés de couteaux il faut me précipiter afin d’être poignardé à mon tour (cela s’est produit il y a quelques années en Ile de France et aucune des personnes présentes n’est intervenue…par peur).

Un fait divers pareil serait plus risqué au Texas par exemple car les trois loubards ne seraient pas assurés de la non présence d’un américain armé qui les abattrait sans aucun état d’âme.

Ah ! J’oubliais. Vous avez le droit de vous défendre contre un individu armé, s’il pénètre chez vous, à l’intérieur de votre domicile. A condition d’avoir une arme bien évidemment car dans le cas contraire, qui est le plus courant, vous vous laisserez détrousser, violer, traumatiser à vie, si vous n’êtes pas assassinés, vous et les vôtres. Cela arrive de plus en plus souvent. Alors permettez-moi un conseil : inscrivez-vous à un club de tir et entraînez-vous, vous aurez ainsi le droit de posséder une arme à votre domicile, si vous demeurez en ville. A la campagne il est inutile que je vous conseille puisque vous êtes tous affiliés à la fédération des chasseurs et possédez un fusil de chasse à porter de mains pour vos loisirs n’est-ce pas ?

Un autre conseil : avant de tirer prenez le temps tout de même soit de demander l’identité de l’intrus, soit de vérifier son « faciès », cela vous évitera bien des désagréments par la suite, si par bonheur vous êtes toujours en vie, avec SOS racisme, le MRAP, la ligue des droits de l’homme, et j’en oublie.

Manuel Gomez

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.