En lisant le coran, on s’aperçoit que l’islam est loin d’être féministe

Publié le 10 septembre 2017 - par - 31 commentaires - 1 527 vues
Share

Dans une France en voie d’islamisation, chaque jour qui passe, apporte les preuves irréfutables que la religion de paix et d’amour qui a déclaré la guerre à l’humanité tout entière depuis 622 de l’ère chrétienne, continue sa conquête. Car dès qu’on ouvre par charité la porte d’une maison à l’islam, immédiatement, il en devient le propriétaire au nom d’Allah et de son émissaire.

Partout où l’islam a réussi à s’incruster, le chaos s’en est suivi. Dans tout territoire où il plante sa khaïma(sa tente), il refuse l’assimilation même s’il est minoritaire. Et ses revendications communautaires débouchent inéluctablement sur un affrontement sanglant. Lorsqu’il est majoritaire, il impose sa loi (la charia) de facto aux non musulmans avec la violence sacrée comme plat de résistance. C’est sa nature guerrière, dominatrice et expansionniste qui le pousse à vouloir soumettre les mécréants à sa doctrine soit par l’épée ou par la ruse. Et cette réalité est vérifiable historiquement, quoiqu’en pensent les islamo-compatibles.

Les pays musulmans de Tanger jusqu’à Djakarta sont les preuves vivantes de ce chaos islamique où il n’existe pas la moindre liberté de conscience et où les minorités religieuses sont persécutées parce qu’elles refusent d’adorer Allah, le Tout Puissant, le dieu de la Mecque. Quant aux femmes de ces contrées, vieilles ou jeunes, elles sont inexistantes du berceau au tombeau car elles sont considérées comme des éternelles mineures et que leurs corps sont honteux (awara) qui attirent le diable (chaytan).
Actuellement, en Occident et spécialement en France, la conquête islamique est lancée à pleine vitesse pour soumettre les Français à son idéologie mortifère. Pour preuve, la dernière association musulmane du nom de LALLAB qui vient d’y naître en 2016, a pour but de rendre lisible sur l’espace public le voile islamique, le burkini et toute l’idéologie sexiste qui exclut la femme en tant qu’être humain dans la société arabo-islamique. Et dans peu de temps, cette ségrégation deviendra la norme sociétale, en France. Et elle l’est déjà dans certains quartiers fortement islamisés.

Ce mouvement Lallab, n’est-il pas un communautarisme déguisé pour endormir un peu plus les Français qui ne comprennent rien à la chose islamique ? Et comme l’aurait dit le Grand Charles, les Français sont des veaux qui vont gober ce nouveau machin sans réfléchir aux conséquences néfastes qui en découleraient ! Ils ne penseront même pas à leurs progénitures, car leurs esprits sont lobotomisés par les médias soumis aux pétrodollars wahhabites.

Beaucoup de politiques et notamment ceux de gauche, à l’exemple de Benoît Hamon, le candidat sorti par la petite porte lors des dernières élections présidentielles, ont en effet apporté leurs soutiens à ce mouvement. Et ne parlons pas des islamo-gauchistes qui ont applaudi des deux mains pour célébrer ce nouveau-né islamique.

Il est certain que cette association Lallab a pour incubateur la secte des frères musulmans qui rêvent de conquérir, un jour ou l’autre, la planète tout entière par l’idéologie mahométane et sans oublier aussi l’atavisme arabo-berbère qui a pour devise : plus arabe que moi, tu meurs et plus musulman que moi, tu crèves !
Les créatrices de Lallab sont conscientes que la bataille de l’islamisation de la France se joue sur tous les fronts. Il n’y a pas un espace qui puisse échapper à l’islam pour qu’il règne sans partage partout où il est capable de s’affirmer en utilisant les lois démocratiques des pays occidentaux qui l’ont accueilli avec bienveillance. Car dès que le renard s’introduit dans le poulailler, les dégâts sont immédiats. Et Lallab, ce mouvement qui se prétend féministe, n’est qu’une brèche de plus ouverte dans la république française afin de mieux la flétrir par les voiles islamiques.

L’islam est-il réellement féministe comme le clament haut et fort, les cheftaines de Lallab pour qu’on puisse les entendre ici et là-bas ?

Ouvrons l’ouvrage de référence islamique, c’est-à-dire le Livre sacré, cette Planche bien gardée, posée à côté du Trône depuis la création ainsi que les paroles inimitables de l’Envoyé express de Dieu, le Manipulateur, et commençons à lire, ce qui y est écrit sur la femme.

Tout d’abord, il faut savoir qu’avant l’avènement de cette belle religion d’amour et de tolérance, la femme arabe était libre et prenait même part aux activités guerrières et pacifiques. Elle s’occupait aussi du culte public. Elle pouvait aussi répudier sans difficulté son mari. Il était impensable qu’un homme dans la société arabe préislamique ait plus d’une épouse dans sa maison. La coutume arabe préislamique permettait les mariages matrilinéaires et aussi matrilocoles qui donnaient plus de liberté et d’indépendance aux femmes en tant qu’êtres humains à part entière.

Il n’y avait pas de hijab, ni de voile pour les femmes de Médine. Seul existait le voile semi-transparent couvrant la moitié du visage qui était une ancienne coutume trouvant son origine dans la période assyrienne. A vrai dire, c’était le symbole de statut de marque de distinction sociale pour les femmes libres. Les femmes arabes païennes préislamiques des villes portaient cet élégant voile semi-transparent, mais ce n’était jamais le cas des femmes bédouines.

La première épouse de Mahomet, Khadija (une nestorienne judéo-chrétienne, plus âgée que lui de 20 ans) jouissait d’une grande liberté. Elle avait un statut respectable dans la société mecquoise, mais à sa mort, Mahomet changea d’attitude envers les femmes. Il décréta le nikah qui réduisit le mariage à un simple contrat d’esclavage sexuel et social, sans portée humaine. La polygamie fut introduite par un verset coranique (sourate 4 verset 3). C’est ainsi que les femmes devinrent de simples objets sexuels et surtout des machines à procréer pour augmenter le nombre des musulmans, dont le besoin était pressant pour conquérir le monde. Elles étaient devenues au fil du temps des domestiques, de simples appendices sociaux de l’homme.

Ainsi, il est écrit : « Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins…, Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez légalement de votre main droite. Cela, afin de ne pas faire injuste (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille) » ( 4/3).

En islam, la polygamie est un devoir religieux, quoi qu’en disent les féministes de LALLAB.

L’islam, cette religion de fraternité uniquement envers les musulmans, ne considère-t-il pas la femme comme un champ de labours pour l’homme ? Pour le vérifier, il suffit de lire le verset 223 de la sourate 2.

Pour la religion de paix et d’amour, la menstruation des femmes est une chose immonde. Pendant cette période, les femmes deviennent impures (lire la sourate 2 verset 222). La menstruation, n’est pas une chose naturelle voulue par Allah, lui-même ?
Quant à l’héritage et au témoignage, la femme vaut la moitié de l’homme (voir verset 282 sourate 2 et verset 11 sourate 4).

Où se trouve cette égalité homme-femme qui est le premier et dernier combat du féminisme mais aussi le socle inébranlable de la démocratie ? Les animatrices de Lallab ignorent-elles ces versets coraniques quand elles parlent de féminisme musulman ?
Savent-elles au moins que la femme selon l’islam, n’est qu’un vulgaire objet (lire le verset 14 de la sourate 3).

Quant au voile islamique, c’est un oukase d’Allah (verset 31, sourate 24, verset 59 sourate 33).

Selon Sahih Bukhari, l’Envoyé d’Allah a dit :
« L’enfer m’apparut en rêve et je remarquais qu’il y avait surtout des femmes qui n’avaient pas été reconnaissantes. « Etait-ce envers Dieu qu’elles n’avaient pas été reconnaissantes ? » Elles n’avaient pas montré la moindre gratitude envers leurs époux pour tout ce qu’elles avaient reçu de lui. Même quand durant votre vie vous avez comblé votre femme de vos largesses, elle trouvera toujours quelque chose d’insignifiant à vous reprocher et un jour elle dira : « Tu n’as jamais rien fait pour moi ».
Ou encore : « Le témoignage d’une femme ne vaut-il pas la moitié de celui de l’homme ? » « Oui » répondirent les femmes. Mahomet leur dit alors : « C’est en raison de la déficience intellectuelle de la femme ».
Il ajouta : « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes ».

L’islam n’a aucun respect pour la femme. Toute la littérature islamique qui prétend que l’islam a libéré la femme, n’est en fait qu’un pur mensonge, qu’affabulation, que de la propagande pour cacher la haine qu’il lui voue. Bien au contraire, il l’a assimilée à une bête que l’homme peut vendre et acheter selon son bon vouloir…

Les pays où la femme avait un statut enviable où elle était parvenue par moment à devenir même reine, à l’instar de l’Égypte, de la Perse, de l’Afrique du Nord, elle fut réduite au silence, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, telle une silhouette sans voix qu’on aperçoit au loin, après qu’il s’est rendu maître des lieux.

Pire encore, l’islam tolère l’inceste avec les captives.

Selon l’imam Malik Ibn Anas(711-795): « Le croyant peut faire commerce avec sa mère de lait, sa sœur de lait, sa tante , sa grand-mère… quand elles sont ses captives et restées mécréantes – à condition qu’il assume la paternité de l’enfant qui naîtra de ce commerce et qu’il s’acquitte du mahr(la dot). »

Et l’imam Malik qui est une référence en sciences islamiques (figh) et Mahomet a dit à son sujet : » Les gens vont aller très loin avec leur monture et ils ne trouveront guère quelqu’un de plus savant que le savant de Médine. »
Cet imam, n’est-il pas le fondateur du malékisme, une des quatre écoles de l’islam sunnite ?
L’imam Abou hanifa (699-767) est plus explicite dans son ouvrage Mushad, dit : « le croyant peut faire commerce avec sa propre mère (celle qui l’a porté dans son sein), sa propre sœur, sa propre tante, sa propre grand-mère, sa propre fille… quand elles deviennent ses captives mais demeurent mécréantes – à condition qu’il assume la paternité de l’enfant qui naîtra de ce commerce et qu’il s’acquitte du mahr ( dot)… ».

L’imam Abou Hanifa est le fondateur du hanafisme qui est une des quatre branches du sunnisme.

Parler du féminisme musulman est une hérésie, une tromperie sur la marchandise mais les tenants de l’idéologie mahométane utiliseront toutes les lois que la démocratie leur permet, pour faire triompher le totalitarisme islamique notamment en Occident où ils sont confortablement installés, mieux en tout cas, qu’à l’ombre de la Kâaba.

Face à cette revendication islamique, dans sa tombe, Olympe de Gouges, va se retourner sans aucun doute, elle qui a lutté toute sa vie contre les discriminations faites aux femmes. Les féministes musulmanes ne doivent pas oublier qu’Olympe de Gouges fut guillotinée en 1793, deux ans après avoir rédigé et publié la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Et utiliser son combat pour faire avancer l’islam, c’est la guillotiner, une deuxième et pourquoi pas une troisième fois.

Alors soyons sérieux, chères Dames de Lallab, peut-on encore parler du féminisme musulman après avoir lu le coran et les hadiths ?

Recevez la fraternité d’un humain.

Hamdane Ammar

Share

Pour l’islam, il y a deux sortes d’humains : d’un côté les maîtres, les musulmans mâles et de l’autre leurs esclaves, une sous-humanité dont les femmes font irrémédiablement partie.

Les esclaves sont constitués de tous les non-musulmans (et même de musulmans, tant la logique de l’esclavage est omniprésente et la norme en islam), et des femmes.

Et pour parler comme nos zintellectuels gauchistes bobos, si vous êtes dans « l’intersectionnalité », femme et non-musulmane, vous êtes mal barrée…

J’ai entendu récemment dans une émission la petite histoire d’une femme d’origine musulmane qui a apostasié après une lecture attentive du coran, et avoir fait l’amer constat suivant: alors qu’il autorise le mari à battre sa femme, à aucun moment il ne permet à celle-ci de se défendre ou de se protéger contre cette violence, même si elle est injuste et sans raison « valable ». Elle a eu beau scruter le texte, aucun passage ne lui offre ce droit, cette justice élémentaire. A ce moment elle a compris que la femme était vraiment considérée par l’islam comme une moins que rien,… lire la suite

Du temps de la Lèpre, on installait des Léproseries ! Bien à l’écart…
Du temps de l’islam, on installe le Vivrensemble !
Contamination évidente !
Que des Diafoirus…

Encore merci M. Ammar pour vos explications essentielles et pour votre érudition. Ce que vous écrivez sur l’Islam et la femme devrait etre publié et expliqué dans nos écoles et nos Universités, car ce que vous dites est irréfutable. Pourtant, au lieu de leur enseigner la vérité sur la terrible misogynie de l’Islam et du Coran, on abreuve la Jeunesse de dangereux mensonges. Les responsables de l’éducatuion de nos enfants, dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, sont des menteurs malfaisants.

Toutes les religions issues de la bible sont misogynes, il n’y a qu’à lire l’Ancien et le nouveau Testament. L’islam n’est pas pire que le judaïsme dans sa version primitive. N’oublions pas que la religion de Moïse interdisait aux femmes de témoigner… C’est d’ailleurs à cause des écrits de (St)Paul que les femmes, en pays chrétiens, n’avaient aucun droit…

D’ailleurs dans le Deuteronome, il est écrit que si une femme voit son mari en train de se faire éclater la tête et que pour lui porter secours, elle saisit son agresseur par ses « parties honteuses », il faudra lui couper la main, pas moins !

Je me souviens de ce verset, et avoir pensé que le dieu de Moïse était obsédé par le sexe… D’ailleurs ses prescriptions régissent la vie intime des Israélites tout autant que le coran.

Non, mais regardez ces gueules de dégénérés sur la photo. Y a-t-il besoin de rajouter quelque chose?

J’ai parlé à une collègue musulmane qui pourtant n’a pas l’air débile mais croit dur comme fer à l’histoire de la désobéissance (plutôt de la curiosité scientifique) d’Eve (Awa). Du fait de cette « désobéissance », les femmes seraient en quelque sorte maudites (« Tu rigoles mais je te dis que sur terre, il y a davantage de salopes que de salauds »).
Aujourd’hui, la plupart des chrétiens ne croient plus à cette histoire.

Ho les belles têtes d’abrutis

En effet, le moins que l’on puisse dire est que ça ne donne pas envie !

merci Hamdane Ammar pour vos rappels que des Français ignorent encore.

que les français commencent par lire le coran…
tout y est si explicite, n’est ce pas Hamdane? merci de le rappeler encore et encore

Maintenant au point où nous en sommes, il faut laisser les événements que je vous ai révélés depuis dix ans s’accomplir. Je n’ai cessé de hurler que pour se débarrasser de ce dangereux parasite, il faut attraper la tête de ce bothriocéphale. Mais rien à faire les français n’ont jamais compris et ne comprendront plus jamais jusqu’à la solution finale. Sur une dizaine d’heures ma vidéo a déjà du succès dans le monde entier. Attention, ma vidéo est interdite aux bébés qui n’ont pas encore dix huit ans:
https://gloria.tv/video/4Tw4Q8LaiepfD6rtLAdewnnSV

10 ans, c’est bien, mais Jean-Marie Le Pen l’avait dit il y a 45 ans…

Savonarole l==> Absolument d’accord. Seulement à cause de cette saloperie de guerre d’Algérie que j’ai vécue et qui n’avait ni queue ni tête , j’avais prêté serment de ne jamais m’occuper de politique parce que je ne suis pas de ce monde. Seulement voilà, un jeune étudiant arabe qui venait chez moi, m’a fait rompre mon serment en me disant presque: – Il faut sauver la France. J’en parle dans ma vidéo au bout de quarante secondes:
https://gloria.tv/video/sZAHb3JygjnH2GxJqGa3HeQRD

D’autre part j’ai découvert également des mensonges colportés sur Jean Marie Le Pen. J’en parle dans mon article:
http://islamdanger.forumgratuit.org/t59-les-francais-ont-peur

Excusez-moi André, « vous qui n’êtes pas de ce monde », mais qui s’occupe de votre santé ? un médecin généraliste ou un spécialiste ? Les meilleurs spécialistes se trouvent, pour votre pathologie, à l’hôpital Ste-Anne à Paris. Ce sont les meilleurs et les patients viennent de tous les coins de France pour les consulter.

Savonarole l==> J’ai reconstruit un puzzle qui a déjà du succès. Beaucoup d’appelé mais peu d’élus.
Dans un ultime effort je veux instruire et sauver des sans QI.
https://gloria.tv/video/WPQAgSaWJNYb1jbTs31GYX12z

Le dogme politico religieux dont il est fait état est bien entendu archaique et rétrograde et surtout non empreint d’une once d’intelligence et de lucidité émanant tant de femmes que d hommes .
Les mâles sauvages dépourvus de raison pour être assimilés à des humains ,sont pourtant les fers de lance appelant à la disparition des mécréants agnostiques ,laiques, Chrétiens(majuscule car provenance oblige)et surtout Juifs..
En cela ,et bien que le sachant, les pouvoirs de tous ordres en France n ’empêchent aucunement une selection qui achemine à l »radication ou à la mort.

Ces femmes m’écoeurent, elles n’ont qu’à aller s’installer au Pakistan, en Arabie Saoudite ou dans ce genre de merveilleuses contrées, loin des mécréants que nous sommes.
Des traîtres, des hypocrites, des fourbes.

Et ce sont les premières à traiter les Françaises de « sales putes ».
Une prostituée à le choix de refuser, elles non, ça en dit long sur l’estime qu’elles ont d’elles même.

On s’en fout de ce qu’il y a ou non dans le coran ; ce qu’on veut ? c’est que vous dégagiez de Notre territoire, et fissa !

Coran 4:15 > Le permis de tuer:
4:15 – Quand à celles de vos femmes qui se rendent coupables
d’actes immoraux, demandez à quatre témoins crédibles parmi
vous d’accepter de témoigner contre elles. Si ces témoins
acceptent de témoigner contre elles, vous les enfermerez dans
des demeures jusqu’à ce que mort s’ensuive ou que dieu
leur trouve une meilleure issue.

« Écoeurant!  » Pourquoi avoir tous ces ressentiments envers l’islam? Après avoir lu cet article à charge, je peux comprendre que les gens qui ignorent ce que contient réellement les versets du Coran soient encore plus perdus!
En effet, il est courant de sortir des versets sans explications, sans contextes et sans connaissances pour revendiquer des idées qui ne font que se méfier les uns des autres.
Ignorance amène la peur.
Alors même si je ne suis pas d’accord avec vous j’ai au moins le respect d’insulter personne.

Nous, on insulte peut-être, si dire la vérité est insultant, mais eux, ils tuent! Alors @ana, vos réflexions de petite bobo bien planquée, vous les taillez en pointe et vous vous les………….

N’avez-vous pas compris que l’islam ne sortira jamais de la BARBARIE qui est légalisée au nom d’Allah par la CHARIA (Exemple : le »crime d’apostasie » puni de mort de nombreux pays musulmans ( Pakistan Afghanistan, Iran, Arabie Saoudite, Yémen Somalie, Mauritanie etc..+ Al Qaida, Daech, Boko Haram, Les Frères Musulmans , UOIF, Hamas, Hezboillah) Exemple :  » En Mauritanie : Tout musulman coupable du crime d’apostasie (dictionnaire: abandon public d’une religion), soit par parole, soit par action… sera invité à se repentir dans un délai de trois jours. S’il ne se repent pas dans ce délai, il est condamné à mort… lire la suite

L’ignorance appelle la peur.
Absolument ,si on ne disait pas aux soldats que les obus et les bombes tuaient,ils monteraient tous au combat la fleur au fusil ,en ayant pris soin de mettre leur bière au frais et enregistré leur film préféré pour leur retour.
La grosse ânerie de l’humanité tout entière c’est d’avoir prévenu les populations que la mort tuait alors que s’il ne l’avaient pas su!

@Ana, vous feriez mieux de vous taire, pour sortir de telles imbécillités (il faut appeler les choses par leur nom) ou vous êtes de mauvaise foi et mentez délibérément, ou vous êtes stupide et ne comprenez pas le sens de ce que vous lisez, ou vous n’avez jamais ouvert le coran pour voir ce qu’il contient « réellement ». Et arrêtez avec ces balivernes de « contexte », c’est une invention des musulmans pour tromper. Le sens est parfaitement clair. Le coran est la parole de dieu, et elle serait incompréhensible au plus grand nombre, il faudrait être très savant (selon qui? Qui détermine… lire la suite

Personne ne me fera taire, il est très facile d’injurier lorsque les arguments manquent.
Effectivement il y a des savant qui ont étudié ce qui permet de Comprendre les versets, mais ce n’est pas ici que nous auront l’ occasion de les entendre.
Le « contexte »n’est pas quelque chose de dérisoire, il est important. Comme pour toute phrase sortie de son contexte et mise entre les lignes de personnes malintentionnées cela peut faire des dégâts.

Vous insultez notre intelligence en écrivant un post sous le pseudo d’Ana alors que vous vous appelez « Fatma ». Et vous osez parler de respect ?

Non, je me prénomme ainsi.

wpDiscuz