Enfumage et mélange des genres dans mon bocage 

Publié le 8 août 2017 - par - 10 commentaires - 1 042 vues
Share

Mon quotidien local habituel a publié dernièrement un article intitulé «  Fin de stage pour les jeunes cadets. Les élus remettent les diplômes », qui fait état d’une remise de diplômes à des « jeunes » de Seine-Saint-Denis, « un peu en déshérence », cornaqués par un certain capitaine manifestement issu de l’immigration, apparemment très doué pour les relations publiques et responsable d‘une association dénommée « Laissez les vivre ensemble », ce qui rappellera quelque chose aux anti-IVG, suite à un stage d’été dans un petit village de mon bocage normand.

On parle beaucoup d’« éléments de langage », ces temps-ci, dans la communication politique. Mais je trouve que cet article comportait, lui, quelques éléments d’abus de langage, voire cautionne le port illégal de l‘uniforme si j‘en crois la photo qui l’illustre.

Je trouve donc que cet article respire de bout en bout le mélange des genres en essayant de faire passer pour militaires, sinon bénéficiant de la caution des autorités militaires légitimes, des activités qui relèvent plutôt du scoutisme. Au titre de cette tentative abusive d’assimilation au milieu militaire, je note le port de tenues de combat apparemment réglementaires (je ne parle pas des bérets, dont la couleur violette n’a cours, à ma connaissance, dans aucune de nos armes), la qualification de « place d’armes » attribuée pompeusement au terrain de football du village, le lever des couleurs, et l’accent complaisamment mis sur le grade militaire du moniteur. Par ailleurs, le terme de cadets est, dans notre Europe de l’Atlantique à l’Oural et de Gibraltar au Cap Nord, hors d’un contexte familial et depuis la retraite des cadets de Gascogne, l’apanage des élèves d’écoles d’officiers et, si ces cadets reçoivent des diplômes à la fin de leurs études, ils leur sont remis par leur hiérarchie légitime et non par des élus, surtout si l‘élu principalement concerné doit être un gauchiste et un immigrationniste notoire. Et bien entendu, une telle cérémonie ne donne pas lieu à une médiatisation très orientée par des journalistes.

Il serait intéressant de savoir ce que les autorités militaires légitimes pensent de ces démonstrations bien orchestrées par la presse locale, qui jouent habilement sur les mots, les images et les symboles pour créer la confusion, mais qui, aux yeux d’un homme libre de sa parole, apparaissent plutôt comme une opération de propagande au but politique assez clair.

Et pour mémoire, je rappelle qu’Israël compte aujourd‘hui environ 20 % de citoyens arabes. Ils ont exactement les mêmes droits que les Juifs (il y en a d’ailleurs un certain nombre qui sont députés au parlement israélien) mais un devoir en moins : ils sont dispensés de service militaire. Je trouve que c’est une sage application du principe de précaution.

Eric Lhullier

Share
de Gladius, suite et fin Personne ne peut prendre au sérieux ces jeunes, ni même leur « capitaine », lequel porte une barbe – plutôt incongrue; vous imaginez Bigeard barbu ? – et le béret rouge des paras, mais apparemment pas de barrettes, et pas de « plaque à vélo » sur sa poitrine. Il y a des décennies quand des jeunes avaient envie de devancer l’appel sous les drapeaux; il y avait pour eux la prestigieuse Préparation Militaire, en particulier la PM Para. Ceux-là avaient du style, de l’allure, du panache, le regard fier, comme nos cadets de Gascogne, que vous citez mon… lire la suite
de Gladius Je retiens particulièrement de l’excellent article-coup de gueule de Eric L’HUILLIER l’expression « port illégal de l’uniforme », qui est indubitablement celle qui caractérise ce qui n’est qu’une mascarade consistant à faire passer pour un acte d’inspiration patriotique une imposture destinée avant tout à promouvoir le « vivre ensemble » d’inspiration gauchiste. Il n’est que de voir l’attitude gauche, pour ne pas dire avachie de ces gros, de ces barbus, de ces quelques gringalettes, tous ridicules dans leurs treillis camouflés, comme s’ils ne se sentaient pas si fiers que cela de la porter. Pas un qui bombe le torse et prend uns… lire la suite

Anecdotique, mais intéressant. Reste à connaitre « l’encadrement » !!!

Démagogie,propagande,hypocrisie,conditionnement,mensonges,trahison,………Vous comprenez ??

Bonne analyse bien documentée et propos mesures
Mr lhullier se contente d’exposer
Les faits sans commentaires haineux
Rendant son discours d’autant plus crédible

Vous oubliez de dire qu’en Israël, les Juifs orthodoxes sont eux aussi dispensés de service militaire. C’est un peu comme si en France on l’interdisait aux intégristes catholiques. Je trouve surprenant que vous souteniez ce genre de principe!

Les intégristes catholiques, sont Français, patriotes, ne coupent pas les têtes de leur patron..n’attaquent pas les boîtes de nuit et ne foncent pas en bus sur une foule un 14 Juillet…juste quelques exemples qui me viennent en vous lisant Monsieur..

Mais les juifs orthodoxes en Israël non plus, que je sache! Et pourtant ils ne font pas leur service militaire! Pourquoi cibler certains intégristes seulement et pas tous? Nous somme sur Riposte LAIQUE, non?

Bravo Soazig, kenavo !

Eric, ces cadets sont à l’huile d’olive. Les oliviers ne poussent pas dans le bocage.

wpDiscuz