Eric Denécé et le CF2R : « La face cachée des révolutions arabes » ( Editions Ellipses)

Voilà un ouvrage exceptionnel…

… et essentiel pour qui veut aller « au fond des choses » et retourner les cartes que la propagande mondialiste et la désinformation quotidienne des media occidentaux (quand ce n’est pas leur volonté d’être les complices des acteurs réels de ces moments de troubles)  voudraient laisser cachées tant  les enjeux géopolitiques et géo énergétiques sont prégnants dans ce qui est une recomposition politique de l’Afrique et du Moyen Orient …

Avec vingt deux autres auteurs – journalistes, essayistes, chercheurs, anciens diplomates, hommes et femmes politiques du terrain, économistes…. – de plusieurs nationalités (français, belges, tunisien, égyptien, malien, algérien), Eric Denécé et le « Centre Français de Recherche sur le Renseignement » décortiquent les phases de préparation de ce que l’on a appelé « les révolutions arabes », analysent le contexte politique, sociologique, idéologique qui les a mises en action, montrent comment une mise en condition de l’opinion internationale les a favorisées, tirent le bilan ( « désastreux ») de ces événements….

tout en décryptant le rôle majeur joué en amont ( puis pendant et  après) par les vrais décideurs de ce qui se révèle être une illusion « de démocratie »: les USA (et leur petit chien de garde franco-anglais) avec  Europe et OTAN  interposées, et les états wahhabites du « Golfe » , l’Arabie Saoudite et le Qatar, véritables bras armés de la poussée islamique dont la visée est la constitution d’un arc sunnite « drivé » par eux, avec l’onction des Etats Unis dont la volonté de maîtriser les flux pétroliers et de gaz trouve là son accomplissement….D’autant que leur stratégie implicite de « containment » de la Russie et de la Chine se voit confortée par cette mise en chaos islamique de l’Afrique (du Nord comme du sud Sahara) et du Moyen Orient .

Tout est dit , montré, étayé de faits, de discours officiels, d’initiatives permanentes prises par ce pays et ses alliés islamistes dont l’esprit hégémonique sur la région correspond parfaitement à l’essence même du wahhabisme salafiste, rétrograde et conquérant… Pour le lecteur avisé, il n’y a là rien que de très logique, car il connaît le « Pacte du Quincy » entre Roosevelt et Ibn Saoud : aux USA, la maîtrise du pétrole « arabe » (extraction, transport, raffinage, stockage, distribution), à la secte salafiste la main mise sur le Proche et le Moyen Orient…

En même temps, Eric Denécé et ses collaborateurs analysent le rôle joué dans ces conflits, bien avant qu’ils ne se déclenchent, par toutes ces pseudo organisations non gouvernementales qui, à l’instar de la » National Endowment fort Democracy  » (NED ) ou de l’ « United States Agency for Development » ( USAID) – mais ils en présentent beaucoup d’autres – ont agi pour préparer les futures « révolutions », financer les groupes qui allaient intervenir et former les « élites » qui surgiront du chaos pour prendre les pouvoirs laissés vacants…

Il s’attachent aussi à éclairer l’action des différents vecteurs de la communication internationale  ( avec mention spéciale à la chaîne qatari  « Al -Jazeera » dont le pouvoir de manipulation idéologique et politique est immense) où la presse « occidentale » n’a fait que relayer les données que les « tireurs de ficelles » lui donnaient à des fins de simple propagande et de manipulation falsificatrice …sans oublier l’action sournoise des « réseaux sociaux » et d’Internet en général , dont les services politiques des Etats qui pilotaient les événements, légaux comme « secrets », ont compris l’importance et dont ils savent utiliser parfaitement la force d’impact.

Oui, vraiment, un ouvrage essentiel qui permet au lecteur, une fois l’analyse digérée, de ne plus être comme avant, un pion que l’on manipule, mais qui lui donne les moyens de percer les vraies motivations de ceux qui ont agi et sur le terrain et dans « les coulisses » et de mettre ces événements dans leur perspective historique tout en dévoilant les visées géopolitiques et géo économiques qui les ont fait naître.

C’est toujours un plaisir de « ne pas mourir idiot », c’en est un plus grand encore de savoir qu’on a les moyens intellectuels de n’être pas « l’idiot utile » des puissances dominantes, et notamment des USA et de ses alliés arabo-wahhabites.

Et d’ailleurs, la réalité de ce qui se passe encore en ces lieux où se fait une partie de notre histoire éclaire, par ricochet, notre propre réalité française…et permet de mieux comprendre pourquoi, par exemple, les USA,, sur notre propre sol, identifient, dans nos banlieues, les « jeunes issus de l’immigration » qu’ils jugent « intéressants », pour les encadrer, les former (aux Etats Unis mêmes) et les faire revenir comme futurs « leaders », pourquoi encore la « French American Foundation » parraine maintes « élites » françaises de la politique ( Hollande, Montebourg, Moscovici, Jupé, Pécresse, Toubon….) et du journalisme ( Chain, Ockrent, Jérôme Clément, JM Colombani) , pourquoi (enfin et surtout) le Qatar a, en France, tant d’aisance à acheter des biens, s’implanter dans les entreprises, subventionner des « programmes destinés aux banlieues », imposer sa chaîne de télévision, s’accaparer l’espace sportif….

Tout se tient, rien n’est hasard: pour paraphraser Franklin D. Roosevelt nous dirons  qu’en géopolitique, comme en politique, rien n’arrive par accident…Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon!

Eric Denécé a le mérite de le rappeler …et de le prouver

Soyons honnêtes: ici, à « Riposte Laïque », nous n’en sommes pas étonnés ….

Espérons que le lecteur saura extraire à son tour la « substantifique  moelle » de ce mets de choix.

Robert Albarèdes


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans A LIRE A VOIR. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.