Fabius se permet de faire la leçon au Japon, qui a osé exécuter trois assassins d’enfant

Chers amis de Riposte Laïque,
Ceci est une de mes premières contributions. Tout d’abord, bravo pour votre courage, et pour la qualité et de vos articles, quelle que soit la tendance politique ou philosophique des contributeurs.
Permettez-moi de me présenter: Daniel, 54 ans, j’ai quitté la France depuis 10 ans (avec l’intention de ne plus y revenir). J’ai vécu 7 ans au Québec, et je vis maintenant depuis 3 ans au Japon. Depuis, mes seules sources d’information  proviennent exclusivement d’organes médiatiques indépendants comme Riposte Laïque, ou étrangers. C’est donc de l’extérieur que je vois le pays sombrer de jour en jour dans un cloaque ou se délitent tous les fondements et les valeurs de notre société, avec des médias totalement inféodés au pouvoir en place, propagateurs d’une pensée unique, davantage représentatifs d’un système totalitaire fasciste, communiste ou islamique que démocratique.

Ce qui me fait réagir aujourd’hui, c’est le fil d’actualités diplomatiques du site de l’ambassade de France à Tokyo, suite a l’exécution de 3 condamnés ou l’on peut lire comme suit:

« La France condamne l’exécution survenue aujourd’hui au Japon de trois détenus. Ces exécutions vont à l’encontre de l’évolution mondiale en faveur de l’abolition de ce châtiment inhumain, et dont la valeur dissuasive n’a jamais été établie.
La France est engagée dans une campagne en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort. Comme l’a rappelé le ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, la France exprime son opposition déterminée et constante à l’application de la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances. Elle exhorte le Japon à rétablir le moratoire de fait observé en 2011 et à poursuivre le débat national engagé sur l’avenir de la peine de mort. »
Évidemment, le gouvernement français, du haut de sa suffisance, et avec le mépris qui le caractérise si bien, se pense bien haut placé pour donner des leçons d’éthique, la France qui affiche un taux de criminalité en constante progression et qui est 3 fois celui du Japon.

J’ignore si une réponse officielle a été donnée aux diplomates français, qui dirait, en y mettant la forme diplomatique nécessaire (les Japonais sont très polis et respectueux) « De quoi vous mêlez-vous? » et « occupez-vous plutôt de vos racailles en liberté et de vos islamistes qui entrent et sortent du pays a leur guise » (je vais revenir plus loin sur ce point), mais je peux vous garantir que c’est ce qui se pensent.

Pour en finir avec cette question des condamnations à mort, on peut être pour ou contre, mais que l’on aie au moins la décence de préciser de quels genres  d’individus il s’agit : je ne vous parlerai que du cas de l’un de ces 3 monstres, qui après avoir tué sauvagement une petite fille, a pris des photos du corps et les a envoyées a ses parents avec le message suivant : « Maintenant je vais  venir prendre votre deuxième enfant et le tuer aussi ».

Que chacun juge comme bon lui semble le bien-fondé de ces exécutions, pour ma part, elles ne m’ont pas fait pleurer.

Oui, l’image de la France à l’étranger se dégrade de jour en jour, et chaque nouvel événement ne fait que le confirmer. Un exemple parmi d’autres: je me trouvais a Tokyo lors du  séisme en mars 2011. En de telles circonstances, c’est logiquement le moment ou un pays a le plus besoin d’aide. Hé bien! Messieurs les Français, qui ont acquis la mauvaise réputation de ne jamais finir un travail dans les temps impartis, d’être toujours en grève, d’avoir le record mondial de congés payés, d’être régulièrement en retard, à l’inverse, lors du tremblement de terre, ils ont été les premiers et les plus rapides à quitter le pays… Certaines personnes, m’ayant rencontré quelques jours après la catastrophe m’ont dit étonnés : « Comment Daniel, tu n’es pas parti ? »

Vous savez, comme j’ai également la citoyenneté canadienne, je crois que je ne vais plus me présenter comme Français…

Mais revenons au sujet qui intéressera plus spécifiquement les lecteurs de Riposte Laique : Celui du problème de l’islam en France.

Si vous pouviez regarder la télé japonaise, vous seriez stupéfaits de la qualité et de l’objectivité des informations. Par exemple, suite au drame récent de la prise d’otage en Algérie, ou 11 Japonais ont perdu la vie, vous auriez pu en apprendre beaucoup sur les pays producteurs de terroristes musulmans. Carte à l’appui, le commentateur présentait l’ensemble de ces pays, qui étaient en gris sur la carte, et vous pouviez y voir des pays comme l’Égypte, la Libye, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie, le Nigeria, la Somalie, l’Arabie Saoudite, la Syrie, et… la France (le seul pays d’Europe coloré en gris) On montrait aussi, dans un autre fil d’actualité, toujours carte à l’appui, comment Alger n’était qu’ à 750 km de Marseille, et le flux considérable d’islamistes qui transitait entre ces 2 villes.

Est-il besoin d’y ajouter d’autres commentaires?

Pour finir, je vous laisserai simplement avec une petite anecdote que j’ai personnellement vécue en 1995, qui aidera  à comprendre que le recrutement de terroristes islamiques en France ne date pas d’hier : C’était en 1995, je me trouvais chez un des mes meilleurs amis d’origine kabyle, qui nous avait invité à souper. Omar habitait un appartement à Martigues. Pour ceux qui ne connaissent pas ce coin de France, cette ville se situe sur la côte, à environ 30 km à l’ouest de Marseille.

Nous passions une agréable soirée, le téléphone sonnait, mais Omar ne décrochait pas, il savait déjà ce qu’il y aurait au bout du fil. Il me fit finalement écouter, c’était un message de propagande islamique enregistré en langue arabe. Il recevait ce genre de message téléphonique très régulièrement, jusqu’à plusieurs fois par semaine, et il n’était pas le seul, en fait toutes les personnes d’origine  nord-africaine recevaient régulièrement ce type de messages.

La méthode de recrutement n’est pas compliquée, tous les noms à consonance  nord-africaine que l’on peut trouver dans l’annuaire téléphonique  étaient systématiquement ciblés, comme tous sont supposés être musulmans, (au passage, mon ami Omar est chrétien), le but recherché est de les convaincre que tout bon musulman doit répondre à l’appel du djihad.

L’organisation est très efficace, quand on considère seulement le nombre de Musulmans vivant dans la région, environ 200 000 pour la seule agglomération de Marseille, et que tous reçoivent ces messages de propagande.

On peut se demander si une telle propagande est efficace sur une population bien ciblée? En tout cas, elle l’a été pour le voisin de palier de mon ami Omar. Je n’ai jamais eu l’occasion de voir cet homme, Omar n’a pu me présenter que son épouse, complètement dévastée, restée seule avec sa fille de 16 ans, abandonnée du jour au lendemain par son mari parti rejoindre les milices du GIA en Algérie, et ayant embarqué avec lui ses 2 garçons d’une dizaine d’année. Je n’oublierai jamais la souffrance de cette femme.

Ensemble nous avons contribué à l’aider du mieux que nous pouvions, matériellement et moralement.

J’ai perdue de vue cette femme depuis plusieurs années et je ne revois que rarement mon ami Omar, j’ignore si elle a revu, si ce n’est son mari (qui avait surement repris femme au pays), du moins ses garçons. Je n’ai plus eu de nouvelles. Elle racontait comment elle avait vu son mari perdre la raison après avoir écouté ses messages, il écoutait des cassettes et récitait le Coran à longueur de journée, et un beau jour, il a disparu avec les jeunes garçons, elle n’a même pas pu les embrasser.

Daniel Fillit

Tokyo

Print Friendly

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.