Fillon a trahi ses électeurs de la primaire et ses supporters du Trocadéro

Publié le 25 avril 2017 - par - 11 commentaires - 937 vues
Share



Monsieur François Fillon n’aura pas tenu longtemps pour démontrer que l’homme n’était pas à la hauteur de l’enjeu.

Il fut impitoyablement broyé par la machine judiciaire et policière au service des socialistes au pouvoir. Il fut giflé en pleine face par des meutes de hyènes, et lui-même se compara un moment à Bérégovoy, qui s’était suicidé suite aux pressions des chiens de Presse, comme l’a dit à l’époque François Mitterrand. Un homme d’expérience qui en connaissait un bout sur ces chiens de Presse, depuis le coup de son faux attentat de l’Observatoire.

François Fillon, par son action passée, a mis en avant toute sa famille, femme et enfants. Sa douleur, je peux la comprendre, sa détresse également. Sa trahison au profit de ses bourreaux  est insupportable.

Traîné dans la boue, il en redemande !

Incendié, il met volontairement sa main au feu.

Battu, il accepte à genoux l’humiliation.

Pendu, il embrasse la corde !

Cet homme n’a pas d’ossature, pas de caractère, pas de suite dans les idées, pas de courage, pas de colère, pas de haine, pas de tripes et donc, il n’a pas de cœur.

Cet homme est polymorphe !  Il est comme une chiffe molle qui ne répond pas et accepte tout ce que l’on a pu lui dire et faire.

On comprend mieux les sarcasmes d’un Nicolas Sarkozy sur son Premier ministre. On comprend mieux ce Premier ministre d’hier, qui a accepté d’avaler les sabres socialistes faisant la pluie et le beau temps dans son gouvernement.

Combien de fois a-t-il dû essuyer les pieds de ces ministres socialistes, comme Bernard Kouchner et autres Éric Besson (Fillon 1) ou de centristes à la mode Anne-Marie Idrac, Yves Jego et autre Borloo !

Combien de gifles de la part d’un Alain Juppé, d’un Christian Estrosi et autre Luc Chatel (Fillon2) !

Combien de fois ses pieds ont été écrasés par des Xavier Bertrand, des Frédéric Mitterrand, des Roselyne Bachelot et autre Nathalie Kosciusko-Morizet !

En clair, combien de couleuvres a-t-il avalé sans rien dire ?

Au soir de la défaite au premier tour, au moment où enfin il est libre, où il pourrait se lâcher, devenir ce qu’il avait promis, c’est-à-dire un homme volontaire, décidé et plein de courage, il est ce qu’il est en fin de compte : une baudruche !

Nicolas Sarkozy l’avait bien cerné. Il l’a traité comme un outil, un marchepied et lui s’est pris, un moment, pour l’homme qui parlait aux dieux.

En fait de dieux, il a fait le bourrin, l’âne du coin. En dix minutes, en quelques mots, il est redevenu le sous-fifre qu’il était hier sous Sarkozy.

Au lieu de passer par la phase glorieuse d’une prise de position refusant de choisir au minimum, laissant ses électeurs libres de leur choix, rendant à César Hollande, et aux Macronites des médias, le coup de pied de l’âne, il se fit carpette. Il a repris son torchon de la veille et s’est mis à essuyer les verres au fond du café. Des verres promis à l’homme qui, pourtant, fit de lui une serpillère pendant toute la campagne électorale.

Au fond, François Fillon est à sa place. La droite n’avait de choix qu’entre un Alain Juppé, immigrationniste, croyant que les Salafistes n’étaient que des scouts de l’islam, et un François Fillon qui n’était qu’un ectoplasme, un hologramme. Cette droite qui, curieusement,  a encore peur de voter Marine Le Pen, qui, pourtant, partage l’essentiel des valeurs de droite (Nation, Patrie, Liberté, Indépendance, Souveraineté), doit prendre conscience qu’elle a été abandonnée depuis longtemps par ses élites ! Les électeurs de Fillon, de cette droite qui est majoritaire en France  avec le Front National, et qui prouvèrent leur ferveur au Trocadéro, devraient comprendre qu’il serait criminel de laisser les Hollandistes gouverner encore cinq ans de plus, avec un François Macron comme Président et un Emmanuel Hollande comme Premier ministre !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Share

Celle là, elle est complètement débile.

Fillon a fini comme le vrai Vercingétorix en trophée exhibé par César avant exécution

je bois a la santé des cocus de Fillon qui nous ont fait chier pour qu’on vote pour lui au 1er tour parce qu’il serait une Le Pen bis et pensée pour Sarkozy qui s’est confirmé ce qu’il est un Imposteur

me serait jamais venu à l’idée de voter pour un pareil pécor endimanché, bouffi d’orgueil et sans autre conviction que le fric; une ordure ;

Le drame, c’est qu’une grande majorité des Français a la mentalité de Fillon ! Ils vont saborder le pays au second tour ! Ensuite, ils viendront pleurnicher que plus rien ne va dans notre pays, lequel va en subir de terribles conséquences. Je crains que ce qui se passe depuis un certain temps ne soit qu’un hors d’oeuvre à côté de ce qui nous attend bientôt !!!

On savait que Fillon était lache mais à ce point là,Hollande et Macron l’ont mis à genoux l’ont salis dans la M;;;; et lui en reprend une louche,je pense que ce monsieur aime cela et il doit en jouir,vous avez des personnes qui aime qu’on les insultes que l’ont les écrasent comme des insectes,je le plaint ce monsieur.

Ca va de moins en moins chez vous. Essayez le Padamalgam 500 mg. Si pas d’effet positif passez au 1000 mg.

c’est plutôt MOHAMED MACRON

FF a 37 ans de soumission volontaire à un parti qui a amené la France là où elle en est : divisée, islamisée, avec un nombre de chômeurs impressionnant, nulle au niveau international, sous l’emprise totale de l’UE allemande. Sincèrement, qui pouvait bien croire qu’il avait un réel amour de son pays ? Il a profité à mort de l’argent qu’il pouvait bénéficier du système en place. Un sale con !

Quand je pense que j’ ai sacrifié deux grasses matinées et deux fois deux euros , en novembre dernier, pour voter Fillon à la primaire de droite, mais surtout pour éliminer Ali Juppé, et que cela n’ a servi à rien ! J’ aurais mieux fait de rester couché. On a beau dire qu’ on ne nous y reprendra plus, je crains que ce ne soit pas vrai, sauf à s’ abstenir en tout.

Fallait faire comme moi, qui méprise ces connards de droite, comme ceux de gauche et qui ai économisé deux Euros en restant dans mon lit ! Du reste, si c’est ce petit con de Macron qui passe, je ne bougerai plus pour aller voter, ni aux législatives, ni pour autre chose, car je me rends compte que la Droite est aussi CONNE que la Gauche !

Pour le second tour , la balle est désormais dans le camps des électeurs LR bien pensant qui considèrent les électeurs FN comme un ramassis de beaufs et de ploucs . S’ils cèdent une fois de plus à leur conscience de classe plutôt qu’à leur conscience politique en plébiscitant Macron parce que « lui, il est de notre monde  » , alors ils porteront la responsabilité écrasante devant leurs petits enfants d’avoir livré la France à 5 ans supplémentaires de socialisme hollandiste avec ce que cela suppose d’invasion migratoire et de renonçement à notre identité .

wpDiscuz