Financement des mosquées en France : al-Qardaoui cautionne le blanchiment d’argent

On peut sérieusement se poser des questions sur le sens moral des musulmans qui continuent de vénérer le Coran et Mahomet, alors qu’ils sont aujourd’hui conscients de l’immoralité de bien des prescriptions coraniques et des actes de Mahomet. Nul n’est  ignorant de l’expansion territoriale de leurs (de mes) ancêtres, sabre en main, tout au long de l’Histoire ; suivant en cela l’exemple et les ordres donnés par Mahomet. Les islamistes violents, d’hier et d’aujourd’hui, sont bel et bien musulmans pratiquant le Qitâl(*), le Jihad, tout autant que Mahomet. Le Jihad n’est pas de leur invention ni celui des salafistes. C’est ce que nos mosquées, ici en France, comme partout ailleurs dans le monde, continuent d’enseigner à tous les musulmans, en vénérant Mahomet et en récitant tout simplement le Coran, source première des ennuis de notre humanité avec l’islam et avec les musulmans qui obéissent encore aux ordres de Mahomet !

Le célèbre télé-prédicateur d’al-Jazeera, Youssef al-Qardaoui, dans une courte vidéo postée sur le site français centre-annour-amal.com, vient de me confirmer que pour bien des musulmans, la fin – louable à leurs yeux – justifie les moyens. C’est là que l’on peut situer, très précisément, l’immoralité de l’islam, depuis ses tout premiers débuts. Les musulmans n’ont jamais entrepris un réel débat de ce que sont les impératifs catégoriques, de ce qu’est l’éthique et ses fondements, qui ne peuvent être que la stricte égalité des êtres humains ; ce que l’islam nie catégoriquement : pour le Coran et pour Mahomet, les musulmans sont supérieurs aux Autres. Ils seraient les représentants du camp qui recommande le Bien et décommande le Mal. Exactement ce dont se prévalait Georges W. Bush … missiles en main.

Mais voyons donc si, dans les faits, les musulmans recommandent le Bien.

Une lectrice de Riposte Laïque, agacée par le fait que ses concitoyens musulmans d’Alsace postent des vidéos en arabe et sans traduction, nous a demandé de lui expliquer ce que dit al-Qardaoui dans la vidéo en question.

Je vous avoue que suis tombé de haut en écoutant ce vieil homme inviter les riches musulmans installés aux abords du Golfe, ou ailleurs, à aider leurs coreligionnaires en Alsace ; par tous les moyens, y compris, ceux mal acquis !

Voici ce que dit notre prédicateur, sans aucun scrupule  :

18ème seconde de la vidéo originale : « …, parmi les projets islamiques utiles que je soutiens et bénis tous ceux qui y participent, par une action, de près ou de loin : le projet « Centre an-Nour » en France, situé à Mulhouse en région d’Alsace aux frontières de la Suisse, de l’Allemagne et de la France »

….

[03 min 27 sec] de la vidéo originale : « Même l’argent acquis de façon illicite ou bien douteuse, le musulman peut s’en purifier et s’en débarrasser et le verser à un projet important de ce type »

Image de prévisualisation YouTube

Je ne sais pas si Ben Ali et sa femme, Leïla Traboulsi, réfugiés en Arabie ont bien entendu le prédicateur al-Qardaoui. Si c’est le cas, je suis persuadé qu’ils ont bien rigolé ! L’absolution et la bénédiction d’Allah sont à portée de leurs mains s’ils venaient à financer l’islam en France ! Quel meilleur blanchiment de leur argent mal acquis pouvaient-ils donc espérer ?!

Ah oui ! Avec la bénédiction d’al-Qardaoui !

Pascal Hilout

__________________________________________________________

 

(*) Coran II, 216 : Le qitâl (le combat à mort, de la racine qatala = tuer) vous a été prescrit alors même que vous l’abhorrez

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans VIDEOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.