Florian Philippot serait-il pour la préférence immigrée ?

J’avoue que je me pose de plus en plus des questions quant à la stratégie réelle du Front national, et surtout de celui qu’on voit partout sur les plateaux de télévision, Florian Philippot. J’ai vu le débat que votre journal a lancé, quant à ses propos sur l’islam. Rappelons les : « Je ne confondrai jamais islam et islamisme ! Plus la République sera faible face à l’islamisme, plus elle laissera se développer des ghettos via l’immigration, plus elle laissera penser aux Français que c’est l’islam le problème »

 J’ai pris connaissance, notamment, de la réaction de Christine Tasin, et de quelques autres lecteurs, hostiles à cette déclaration, qui revient à dire que Philippot ne serait pas d’accord pour affirmer que l’islam serait un problème en France. J’avoue avoir été fort ébranlé de ne pas avoir entendu la Présidente du FN prononcer une seule fois le mois « islam », face à Manuel Valls, dernièrement, se réfugiant derrière le mot communautarisme pour mieux noyer le poisson. Et quand on connaît l’influence du jeune énarque sur Marine Le Pen…

http://ripostelaique.com/en-flattant-lislam-philippot-veut-il-etre-la-machine-a-perdre-de-marine-le-pen.html

Je suis donc troublé. Certes, et c’est à l’honneur de votre journal, que vous avez également publié quelques articles favorables à celui qui apparaît de plus en plus comme le numéro deux du FN, et comme son nouvel idéologue.

http://ripostelaique.com/marine-le-pen-a-raison-de-sappuyer-sur-florian-philippot-pour-gagner-en-2017.html

Mais j’avoue avoir été très ébranlé, d’autre part, par l’article de Joseph Antoine, nous informant que dans sa circonscription, sur Forbach, Florian Philippot aurait installé comme son assistante une femme de nationalité algérienne.

http://ripostelaique.com/pourquoi-la-strategie-de-florian-philippot-minquiete-beaucoup.html

Connaissant le point de vue du Front national, remarquablement défendu par Marine Le Pen, dans ce face-à-face avec Kosciusko-Morizet, je ne l’ai pas cru sur le moment, tant cela paraîtrait un fondamental de ce parti qui serait transgressé.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=cGNWDrASZjo

Pourtant, comme je connais pas mal de monde dans cette région, je me suis un peu renseigné, et j’ai confirmation des propos de Joseph Antoine. Florian Philippot a bien installé comme attachée locale, à Forbach, une personne de confession musulmane, par ailleurs ne possédant que la seule nationalité algérienne. J’ai même appris que cette femme s’appelle Amel Amazir.

A partir de là, je suis amené à me poser plusieurs questions. Soit tous les militants locaux du FN que j’ai contactés m’ont menti, et, dans ce cas, je présenterai mes plus plates excuses à M. Philippot. Soit Florian Philippot ne partage pas la conception de Marine Le Pen, et, fidèle à son passé chevènementiste, il est favorable à la préférence immigrée. Difficilement envisageable, car, dans ce cas, que ferait-il au FN ? Ou bien alors cette jeune femme est un petit génie, et a des qualités tellement exceptionnelles qu’il n’y a, ni en Moselle, ni à proximité, ni même dans toute la France, l’équivalent, de nationalité française, capable d’assumer ce travail avec la même efficacité. D’où l’explication de cette liberté prise avec le programme du Front national sur la préférence nationale. J’avoue, connaissant les qualités de nombre de militants du FN, avoir peine à croire à une telle hypothèse… 

Faut-il rappeler que Fabien Engelmann, aujourd’hui responsable national du FN, a été exclu de la CGT, parce que les bureaucrates syndicaux lui reprochaient justement d’avoir adhéré à un parti défendant la préférence nationale ? Après vouloir amadouer les barbus en caressant l’islam dans le sens du poil, Philippot voudrait-il séduire la CGT, en embauchant une damnée de la terre algérienne ?

Vraiment troublant, tout cela…

Dominique Tanguy


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans ESPRITS LIBRES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.