Fourest : Vive les Femen christianophobes, à bas l’islamophobie raciste !

On se doutait bien qu’il y aurait forcément, au milieu de toutes les protestations ayant suivi la provocation des Femen en plein Notre Dame, une intervention minorant la gravité de leur agression. On ne pourrait éviter la relativiste de service, noyant le poisson et visant à faire de ces croisées hystériques de vaillantes combattantes du féminisme, de la laïcité ou de l’athéisme. Et que cela vienne de Caroline Fourest en personne ne nous surprend guère.

http://www.huffingtonpost.fr/caroline-fourest/femen-notre-dame-feminisme_b_2684029.html

Comme le ridicule ne tue pas, la cheftaine de Prochoix (elles sont deux) monte au créneau pour défendre les Femen. Et cela en plein milieu d’une série télévisée où elle pourfend tous les extrémistes, renvoyés dos-à-dos : les conspirationnistes du complot juif, les fondamentalistes musulmans et, mardi prochain, les fanatiques de l’identité qui organisent des apéro saucisson-pinards. Donc, selon la grille de lecture, sus aux fanatiques, mais vive les Femen !

fourest-femenCela vaut d’abord la peine de s’attarder sur l’argumentation faux-cul de Fourest. A la lire, elle a découvert l’initiative des Femen après qu’elle ait eu lieu, et c’est à ce moment qu’elle fait semblant de s’interroger, 48 heures après : bien, ou pas bien ? Nous prend-elle pour des imbéciles ? Comme s’il n’était pas de notoriété publique que l’égérie des médias et les Femen jouent ensemble depuis le début, comme si nul ne savait que la prétendue journaliste était au courant de l’agression des Femen contre la manifestation de Civitas, puisqu’elle en était aux premières loges.

Comme si nul n’ignorait les liens amicaux qui l’unissent à Safia Lebdi, ancienne vice-présidente de Ni Putes Ni Soumises, qui fut à l’initiative de l’acte de naissance des Femen en France, par la première manifestation place du Trocadéro. Il est de notoriété publique que Fourest avait dans le nez Fadela Amara et Sihem Habchi, quand elles animaient NPNS, et qu’elle assista avec un grand plaisir à une mini-scission, organisée par Safia Lebdi, qui devient présidente des Insoumises, qui se rapprochèrent alors de Prochoix. Cette dernière fut élue conseillère régionale en passant chez les Verts, puis fut davantage séduite par Mélenchon, pour qui elle se présenta à des élections législatives, au nom de Front de gauche. Cela ne l’a pas empêché de participer seins nus à différentes initiatives des Femen, et d’en paraître une des principales inspiratrices. Donc, on ne nous fera pas croire, alors que nombre de journalistes et photographes avaient été convoqués à Notre Dame pour filmer la provocation, que Fourest pouvait ne pas être au courant.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/17/paris-nouvelle-base-des-activistes-aux-seins-nus_1774753_3224.html

Mais là n’est pas l’essentiel. A en croire l’égérie de BHL, l’agression des hystériques ukrainiennes serait du même tonneau que les récentes initiatives de Frigitte Barjot ou Christine Boutin. Elle ose même écrire que l’Eglise catholique l’aurait bien cherché, puisque ne respectant pas l’égalité ! Cet argument est quand même énorme. En quoi les manifestations démocratiques appelées contre le mariage et l’adoption homo, qui n’ont attaqué personne, et se sont déroulées pacifiquement, peuvent-elles être comparées avec le fait d’agresser un édifice religieux, de terroriser les croyants et des enfants, et de taper comme des abruties sur des cloches ? Fourest ne sait même plus faire la différence entre une manifestation pacifique d’un million de personnes et une action commando illégale de neuf dégénérées ?

Mais le pire est à venir. Elle ose d’abord comparer les Femen – dont certaines ont sévi dans des réseaux de prostitution, comme le rappelle Pierre Jovanovic – avec Taslima Nasreen, avec qui elle a osé écrire un ouvrage, « Libres de le dire ». Quelle insulte pour l’admirable romancière bengladaise, persécutée par les fous d’Allah, authentique résistance, qui, contrairement à ces fausses rebelles, a risqué plusieurs fois sa vie, et subi le pires menaces. Taslima a toujours mené un combat digne, qui force l’admiration de tous. Rien à voir avec des hystériques en croisades contre nos valeurs chrétiennes et laïques.

http://www.dailymotion.com/video/xxhohk

http://www.dailymotion.com/video/xxhohk_pierre-jovanovic-sur-les-femen-le-qatar-et-le-psg_news#from=embediframe

Bien évidemment, Fourest, reine du relavitisme, en conclut que les Femen seraient les remparts qu’il nous faut contre les fanatiques catholiques, juif et musulmans. Quelle imposture ! C’est bien connu qu’en France, les attentats de 1986 et de 1995, Khaled Kelkal, Youssouf Fofana, Mohamed Merah, sont le fait d’extrémistes juifs. C’est bien connu que dans le monde, les 20.000 attentats mortels commis au nom d’un Dieu, depuis le 11 septembre 2001, viennent des extrémistes catholiques. Et c’est bien connu que l’assassinat de Théo Van Gogh, l’exil sur son propre territoire de Robert Redeker, l’offensive du voile, du halal, des mosquées et du ramadan ont leurs pendants chez les extrémistes juifs et catholiques. Et enfin, n’en déplaise à Fourest, ce sont les seuls islamistes qui ont perturbé ses interventions à Bruxelles, et ce sont des admirateurs du Hamas qui ont mis le souk, l’empêchant d’intervenir, fête de l’Humanité. Hélas pour elle et son relativisme à deux balles, ce ne sont ni les militants du FN, ni ceux de Civitas, ni la Ligue de Défense Juive qui l’empêchent de s’exprimer !

Il est par ailleurs étonnant que ce ne soit pas, pour une fois, Le Monde du milliardaire de gôche Pierre Bergé, qui ait publié un tel article. Rappelons que ce dernier, mécène depuis trente ans de tout ce que la gôche compte de communautarisme homosexuel comme Fourest, ou de mondialisme francophobe comme BHL, milite pour que les partisans du mariage homo, de la PMA ou GPA puissent avoir un gosse, sans avoir besoin de le faire. Les femmes pauvres sont là pour cela, comme dans le temps ils faisaient la guerre à la place des riches. Et la même Fourest peut poursuivre de ses diatribes haineuses quiconque ose s’opposer à ce projet mortifère pour notre société, cela ne change rien, les faits sont là, et ils montrent son mépris pour les classes populaires.

Le pire est que des chaînes de télévision osent ouvrir des heures d’antennes à une telle pseudo-journaliste, qui, ose voir en Chalgoumi et l’Arabie saoudite la preuve que l’islam modéré existe en France, s’attirant cette véritable leçon journalistique de Jean Robin, du site « Enquête et Débats ».

http://www.enquete-debat.fr/archives/lettre-ouverte-a-caroline-fourest-52904

Fourest incarne jusqu’à la caricature cette caste de bobos qui défend les provocations grossières des Pussy Riot en Russie, des Femen ou d’Act Up en France, tout en crachant sur les Identitaires et leur action pacifique sur le toit d’une mosquée en construction, à Poitiers. Elle réclame la liberté d’expression pour la christianophobie des Femen, malgré leur violence, mais manifeste, contre les Assises internationales sur l’islamisation de nos pays, au nom du refus de l’islamophobie, comparée à du racisme. Cherchez l’erreur !

http://www.dailymotion.com/video/xg6kwv

http://www.dailymotion.com/video/xg6kwv_manifestation-pour-denoncer-les-assises-contre-l-islamisation_news

Bref, Fourest est une fausse journaliste, mais une vraie militante de l’islamisation de notre pays, et de la destruction de tous les repères de notre société. On le savait déjà, mais on en a confirmation. C’est sans doute pour cela que les plateaux de télévision lui sont grand ouverts, ainsi que les colonnes du Monde, et que le système la paie fort bien pour nous enfumer.

Paul Le Poulpe


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.