France Inter : Sophie Parmentier veut nous faire pleurer sur les « fiancées du djihad »

Publié le 12 septembre 2017 - par - 37 commentaires - 2 875 vues
Share

Les fiancées du djihad, de Sophie Parmentier, quel joli titre, empreint de romantisme et de douceur.

C’est une émission de Sophie Parmentier, que l’on ne félicite pas. C’est sans doute pour cela que, diffusée en décembre dernier, elle vient d’être rediffusée parce qu’elle vient de recevoir le Grand prix CB News du meilleur coup éditorial ou journalistique. (sic !)

Prenez un tranquillisant et écoutez…

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-10-septembre-2017

« Elles seraient actuellement 300 FRANCAISES dans les rangs de l’EI. Elles sont parties un jour faire le djihad. Sur le terrain on dénombre aussi 400 mineurs français dont la moitié ont moins de 5 ans.

Désenchantées, certaines de ces femmes ont réussi à fuir la zone de guerre, celles qui acceptent d’en parler, le plus souvent après un parcours judiciaire, sont extrêmement rares. Ce sont donc des témoignages exceptionnels que Sophie Parmentier a réussi à recueillir en France, en Belgique… Ils sont mêlés aux extraits d’une pièce de théâtre écrite par l’islamologue ( ouh la la ) français Rachid Benzine qui a imaginé le dialogue épistolaire d’un père et de sa fille partie en Irak par amour pour un soldat de l’organisation EI. »

Et toutes ces femmes « FRANCAISES » parlent sur fond de musique arabe, bien entendu,

Décryptage

 

Comme de bien entendu, l’émission commence par un extrait de la fameuse pièce de théâtre, voix douce, posée, parlant parfaitement le français, sans aucun accent… Des FRANCAISES, qu’on vous a dit, vous n’aviez pas compris ? Par contre le gentil papa, lui, lorsqu’un peu plus tard on lui donnera la parole parlera avec un accent arabo-musulman, histoire d’associer implicitement islam et douceur, gentillesse…

Et en plus bigrement humaine la djihadiste « papa je veux seulement te dire combien je t’aime« … On lui donnerait le bon Dieu sans confession… Comment ne pas lui pardonner d’être djihadiste à la petite, hein ?

L’Etat islamique, tu sais, cette armée de volontaires qui s’est constituée pour défendre l’islam et les pauvres… Zut, on nous avait caché ça…

Ici nous allons reconstituer la Cité radieuse, un monde à l’image d’allah, gloire à lui.

Nous allons chasser les mécréants, chasser tous ceux qui salissent notre religion, chasser les croisés, leurs esclaves serviles…. Nous allons libérer l’Irak !

Et la médaillée Sophie Parmentier de confirmer «  c’est souvent par une lettre de ce type que les parents sont prévenus ». Ou comment ancrer la fiction dans le réel…

« Sarah a passé 6 mois là-bas, sa frêle silhouette cachée par un niqab ». « Frêle »… allez un petit coup de pitié, comment désamorcer la haine pour les terroristes insidieusement….

C’est qu’il y a eu résurrection, ou plutôt la transformation du cloporte. « Sarah ne porte MEME plus de voile sur ses longs cheveux, elle fume des cigarettes…Elle est élégante, discrètement maquillée, elle n’a pas 30 ans ». Puisqu’on vous dit qu’elle a échappé à l’EI et à l’islam, hein ! Et puis, la gourdasse est innocente, elle est partie par amour, comme l’héroïne de Rachid Benzine…

« Etiez-vous avec d’autres FRANCAISES, vous, en Syrie « ? Histoire d’enfoncer le clou, n’est-ce pas… Puisque ces gens-là sont français, c’est bien à la France de les récupérer, et plus si affinités, non ? « Est-ce que vous pouvez nous décrire la vie des FRANCAISES en Syrie ? Tranquille, chère Madame, ménage, enfants, cuisine et l’autorisation exceptionnelle de sortir devant la maison pour aérer les enfants et papoter avec les voisines. L’Irak, un pays en guerre ? Vous plaisantez, un oasis ressemblant à la France de 1950, tout juste. Il y a juste les maris qui sont pas gentils, « ils partent le matin et rentrent le soir avec une kalashnikov. ».. Non ! Incroyable ! Et l’émission a eu un prix pour des révélations de ce genre ? La journaliste a eu un prix pour les dangers qu’elle a courus en territoire ennemi ?

Sortez vos mouchoirs « moi j’avais tout le temps peur, en Syrie ». Et mon ex-mari il voulait qu’on finisse tous en martyrs, lui, moi et les enfants. Duconne, tu étais partie en Irak sans savoir ce qui s’y passait ? Tu dis ça à un cheval de bois et il te donne un coup de pied.

Et la seconde interviewée est… je vous le donne en mille, BELGE, avec un nom belge – ou français, c’est la même chose), une certaine Laura qui va au théâtre… et pleure parce que la pièce de Benzine lui rappelle les 9 mois passés en Syrie. Où elle était partie avec son bébé sous le bras et un amoureux, Oussama, qu’elle venait de rencontrer sur facebook. Irresponsable, Laura, vraiment ? Victime, Laura, vraiment ? Et encore un coup de pied du cheval de bois.

Certes, elle cause pas bien la France « j’ai resté 10 ans avec le papa de mon petit garçon« . Si le cerveau est du même acabit… Et tout ça c’est la faute du mec, une fois de plus, il l’a trompée, c’est pourquoi la gourdasse est partie faire le djihad… »faut savoir qu’à l’époque j’étais déjà convertie à l’islam, je me suis dit c’est l’islam qui va me sauver de ça. »Malheureusement je suis tombée sur une mauvaise personne, le recruteur, que j’ai vu personnellement à Bruxelles, que c’est lui qui m’a parlé de l’EI qui m’a fait c’tenvie de partir . Je pensais vraiment que c’était des héros qui sauvaient un peuple... Ben oui, quand on aime l’islam, on avale tout… Mais on ne perd pas le nord, la donzelle a écrit un livre dont la journaliste fait la promo, tant qu’à faire. Et naturellement, toutes les autres femmes sont là… par déception ! Jamais responsables, jamais coupables les petites connes. Converties à l’islam et qui font mine de découvrir que l’on sépare les hommes et les femmes, qu’il y a des femmes qui ont la haine et veulent mourir en entraînant leurs enfants dans la mort, que des enfants de 8 ans sont considérés comme de (futurs ) combattants… Elle sort d’où celle-ci ? Elle fréquentait une mosquée bisounours et lisait un coran expurgé à l’attention des mécréants ?

« Ça m’a dégoûtée, parce qu’ils se croivent que c’est des gens de l’islam mais ça n’a rien à voir avec tout ça. » Naturellement. On sent la journaliste au septième ciel, enfin elle l’a dit. Pas d’amalgame et c’est une « spécialiste du djihad qui vous le dit « .

Au milieu de l’émission on a droit à l’intervention d’une certaine Géraldine, doctorante en religion à Fribourg… Ils ont mis le paquet, que je vous dis.Elle commence par parler du mot sacré-interdit quand on parle de djihad, de l’islam… On a alors une lueur d’espoir… (minute 20’35) et on déchante très très vite. Ces gens se radicaliseraient parce qu’ils sont dans une démarche d’amour mais ne pourraient pas vivre leur islam comme ils l’entendent en Europe, leur islam serait incompatible avec l’Occident…et, textuellement et tranquillement : « En ce sens c’est assez ironique de constater qu’ils sont assez proches du Front National qui dit exactement la même chose, que l’islam n’est pas compatible.( minute 20’55) Ou comment faire d’une pierre deux coups. Dédouaner les pauvres djihadistes repoussés, empêchés de vivre leur religion de paix et d’amour et mettre sur le même plan un parti politique républicain et des terroristes tuant des enfants… Ignoble, putassière et même sacrément garce la Géraldine, il n’y a pas d’autre mot. Elle l’a dit, c’est parce que les djihadistes ne pourraient pas vivre l’islam comme ils le souhaitent en Europe qu’ils émigreraient là où l’islam est pur et retourne aux sources. C’est elle qui le dit… J’ai été condamnée pour avoir dit la même chose, mais l’émission a été récompensée, elle… Drôle d’époque.

Et la mère d’une petite djihadiste de 16 ans qui affirme doctement que sa fille et les autres se sont fait laver le cerveau mais qu’ils sont vraiment partis pour « faire le bien« … Parce que l’islam c’est le bien ???? Comment ose-t-elle se demander pourquoi sa fille s’est convertie… Et elle ne trouve rien à dire quand sa fille pleurniche sur les malheureux islamistes bombardés en Syrie et relativise-explique de ce fait les attentats….

Elle prépare le retour de ces jeunes puisque, selon elle, « il n’y a rien pour les accueillir »… Le restant de la colère de Dieu, je vous assure…Même après ce qu’elle a vécu elle n’a rien compris : « si on ne s’occupe pas de ces jeunes femmes, peut-être bien qu’un jour ça va nous péter à la gueule, peut-être bien même qu’il y en a une qui fera un attentat avec ses enfants ». Mais ça ne lui vient pas à l’idée, à cette bonne femme à côté de la plaque, que le mieux pour nous, pour les autres femmes, les autres enfants, c’est que sa fille ne revienne jamais, ou, à défaut, qu’elle soit déportée ou emprisonnée à vie ?

Si on peut les faire revenir, les prendre en main, s’occuper d’eux, c’est tout bénef pour nousApparemment la bonne femme en question ne sait pas qu’on a déjà tout essayé, en vain. Les bisous, les peluches, le salaire de 2 euros de l’heure s’ils acceptent de faire du sport, le stage de cinéma ou la boxe…Et que ce soit les jeunes qui sont partis ou leurs enfants, une seule règle, DEHORS. Ou la prison, pour l’éternité.

http://resistancerepublicaine.eu/search/déradicalisation

Mais elle a du fric à se faire, entre son livre et l’association qu’elle essaie de vendre aux pouvoirs publics. Elle essaie apparemment de remplacer Dounia Bouzar….Peu de chance que ça marche puisque depuis elle est poursuivie pour financement du terrorisme, elle aurait envoyé de l’argent à sa fille…

On découvre à la fin que la première intervenante attend son procès… Mais qu’elle est libre en attendant ! Elle sera condamnée avec une peine aménageable… avec un bracelet électronique. Comme l’assassin du père Hamel. Et elle rêve d’emmener ses enfants une journée à la mer, ben voyons. Sortez vos mouchoirs…

Et la fin de la pièce de théâtre, du pathos, du pathos… Faites pleurer dans les chaumières, vous aurez gagné la guerre.

Cette journaliste et le réalisateur de l’émission voudraient faire croire que l’on devrait donner une « nouvelle chance  » à ces anciennes de Syrie ou d’Irak. On ne peut pas se le permettre. A aucun prix. Pas de pardon, pas de nouvelle chance pour ceux qui ont trahi en période de guerre. Clémenceau disait « 12 balles dans la peau », à présent les traîtres font des livres, répondent aux interviews, vont dans les écoles témoigner ( mais si, mais si, c’est généralisé, en France comme en Belgique « les jeunes filles dans les écoles j’explique c’est quoi le Daesh) se baladent librement…

Et les pleurnicheries et les regrets pour finaliser le portrait, REVOLTANT. Elles sont responsables, et coupables.

Sous la République romaine, un consul avait fait exécuter son propre fils parce que ce dernier, à la tête d’un bataillon, n’avait pas respecté les ordres… Ce mépris de la discipline avait pourtant permis aux Romains de remporter la guerre, mais… dura lex, sed lex (la loi est dure mais c’est la loi), il avait fait exécuter sans ciller son propre enfant, parce qu’en ne respectant pas les ordres reçus il avait mis en danger la République, la nation romaine et que c’est impardonnable.

De la même façon tout djihadiste, toute djihadiste, fiancée ou pas, devrait être passée par les armes pour trahison en temps de guerre. Pas de place pour les histoires et états d’âme individuels quand la patrie est en danger. Pas de place pour les erreurs.

Enfin ce serait la logique si on était dans un pays normal… Mais on est dans un pays tellement dégénéré que des journaleux-manipulateurs font croire aux imbéciles que les musulmans qui partent en Syrie ne sauraient pas ce qu’ils vont y trouver…

Vous avez aimé cette première partie ? Vous allez adorer la suite, de la même Sophie Parmentier, les enfants du djihad… Des torrents de larmes vont couler le premier octobre dans les chaumières des bobos fidèles à France Inter.

Christine Tasin 

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/11/france-inter-les-fiancees-du-djihad-scandaleuse-emission-sur-les-pauvres-femmes-des-djihadistes/

Share

Cette émission est de la merde.

Je sanglote à gros bouillons. Que d’émotion ! Une véritable catharsis .Merci Christine .

Par quel moyen sont-elles rentrées en France ? Qui a payé ? Avec quels papiers ont-elles voyagé ? Quelle filière est donc organisée et par qui pour les faire revenir dans un pays qu’elles ont trahi, escroqué et sur lequel elles ont craché sous prétexte d’islam ?

Cette bonne femme a une tronche de musareigne.

Personnellement je n’accorderais aucun crédit à ces femmes ou enfants qui demain après les avoir sauver, nous tueront par amour pour leur saloperie d’islam .Je suis stupéfait de constater qu’il y à en France autant de collabos ,qui ne mériteraient que de payer les premiers l’amour que seul l’islam c’est donner ..

« si on ne s’occupe pas de ces jeunes femmes, peut-être bien qu’un jour ça va nous péter à la gueule, peut-être bien même qu’il y en a une qui fera un attentat avec ses enfants ».
Effectivement elle n’a rien compris, car c’est justement si la France s’occupe de ces familles de djihadistes en les accueillant en France (on n’accueille pas des ennemis), que les attentats fuseront.

Il faut laisser ces familles de djihadistes là où elles se trouvent, donc pas de risques d’attentats provenant d’elles en tout cas.

Ce ne serait pas plutôt l’islamologue (Halal la) au lieu de (ouh la la)?

madame Tasin j’adore votre conclusion a votre intervention, elle ne manque pas d’humour et de sel aussi, concernant le sujet, mais c’est tout ce qu’il mérite, je vous approuve totalement

ESPAGNE
Catalogne : le parquet menace d’arrêter les maires pro-référendum

Le parquet général d’Espagne a ordonné mercredi aux procureurs de Catalogne qu’ils citent à comparaître les maires de la région prêts à organiser le référendum d’autodétermination illégal du 1er octobre, quitte à les faire arrêter s’ils ne se présentent pas. http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/09/13/catalogne-le-parquet-menace-d-arreter-les-maires-pro-referendum

Encore une fois bravo pour ton intervention Christine, qui nous en apprend à tous et toutes.

« Les Malheurs de Sophie » revisités…
Christine Tasin ou… Taser ?

que ces zélites lisent le coran et enlèvent leurs lunettes roses déformantes

Chère Christine, je vous admire pour passer du temps à écouter Franc Sphincter. C’est absolument au-dessus de mes forces.

tous ceux qui suivent l’islam ne devraient même pas toucher un kopeck de « l’état français laic  » contre lequel ils aimeraient pouvoir imposer, et ce le plus vite possible, un contre-état antilaic, religieux, communautariste, défiant ainsi et au vu de tous, la réglementation visant à une redistribution en faveur de tous, jusqu’à ses ennemis les plus vigoureux aujourd’hui, à travers une notion de droit anti constitutionnelle, la sharia islamique.

Elle se positionne clairement dans la voie de la collaboration .

Une vidéo d’Emmanuel Macron sera diffusée durant la présentation à Lima du dossier de Paris qui sera désignée ville hôte des JO 2024

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-372545-une-video-d-emmanuel-macron-sera-diffusee-durant-la-presentation-a-lima-du-dossier-de-paris-qui-sera-designee-ville-hote-des-jo-2024.html

suite 3 … nous sommes confrontés à une révolution des mentalités et des comportements par le fait d’une mixité culturelle inédite, imposée et dont on se rend compte qu’elle ne fonctionne pas ! chacun y a réagit à sa manière et je pense que les « bobos » ont le droit d’exprimer leur manière de voir les choses … pour autant qu’il en soit de même pour les gens qui pensent l’inverse … de toute façons une solution devra être trouvée elle le sera par décantation ( peu probable, ça fait 30 ans qu’on l’attend ) par violence ou par partition (… lire la suite

suite 2 …

et certains parmi les patriotes voient même d’un bon oeil ces attentats qui sont la goutte qui fera désordre le vase

ils y voient l’occasion de réveiller les consciences occidentales avant qu’il ne soit trop tard et la sortie possible de ce cauchemar culturel par une guerre civile dont les victimes d’attentats seraient les premiers , mais certainement pas les derniers héros sacrifiés.

c’est une manière de voir les choses

Je ne vois pas quel intérêt il y a à s’intéresser à ces femmes qui ont choisi un jour , et peu importe la motivation , de rejoindre le camp de la terreur ?
C’est une forme intolérable de banalisation !

La pensée unique est devenue la première religion de France, devant l’Islam et la laïcité !

suite … par ailleurs et là je vais sans doute en choquer certains, je trouve que cet état islamique ( ses guerres en irak et ses exactions revendiquées en Europe ) sont en fait un détail de l’histoire ( tiens … comme dirait l’autre ;-) l’histoire, le problème de la migration islamique en Europe se vit tous les jours depuis 30 ans : il s’agit de mépris de l’école , de deal de drogues, d’incendie répétés de voiture à la st sylvestre, de caillassage de voiture de police/pompiers, de demandes victimaires incessantes pour obtenir des « aménagements raisonnables », de mépris PERMANENT… lire la suite
je pense qu’il peut y avoir eu des gens naïfs, des femmes trompées par des manipulateurs sur FB, et qui sont parties dans l’espoir de fonder une société meilleure grâce à une religion par l’adhésion à laquelle elles avaient déjà essayé de résoudre leurs problèmes personnels. je pense qu’il est déraisonnable de demander la peine de mort pour ces gens, vraiment ! de là à en faire des livres, des articles , des interviews, occultant par la même la raison plus répandue de ces départs à savoir la haine de l’occident, vous avez bien raison de le dénoncer ! comment… lire la suite

Je dirais plutôt les putes du djihad .

Ou utérus sur pieds, prêts à faire grossir le troupeau d’humains choisis par allah….bref l’élite et le summum de l’humanité de demain.

d’ailleurs, elle ment sur le FN : la ligne est que l’islam est compatible avec les valeurs de la France.

Grave erreur qui a fait perdre des suffrages à MLP …En quoi cette organisation politico-religieuse pourrait elle être compatible avec les valeurs de la République,alors que ses préceptes vont exactement dans le sens contraire .

Ho ne dites pas cela Mike car vous allez faire pleurer Christine grande dévote envers sainte Marine Le Pen cette dernière compatible islam « d’ailleurs »! Cela dit le texte de Christine sur le sujet primordiale sur l’islam en France et en Europe est tout à fait pertinent et de qualité!!! Seul bémol, cette genoux flexion permanente envers sa prime jeunesse gauchiste qu’elle est incapable d’abandonner.

Joël
On n’abandonne pas facilement sa religion de jeunesse.

Bretagne : Hubert Coudurier, patron sénile du « Télégramme », conseille à Macron d’utiliser la souffrance de Saint-Martin pour faire taire ses opposants

Nausée. C’est le seul mot qui vient à l’esprit après avoir lu un des récents « éditoriaux » de Hubert Coudurier dans les colonnes du journal d’état « Le Télégramme », diffusé dans l’ouest breton et d’obédience socialo-communiste notoire.
Cette fois-ci cependant, le laquais Coudurier a probablement forcé la note. Ainsi écrit-il le 9 septembre (source) : SURTOUT LIRE L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE
http://breizatao.com/2017/09/13/bretagne-hubert-coudurier-patron-senile-du-telegramme-conseille-a-macron-dutiliser-la-souffrance-de-saint-martin-pour-faire-taire-ses-opposants/

Particulièrement bien envoyé et bien senti. Christine Tasin égale à elle-même.

Bon a la base,ça vient de france inter ,l,ex radio du roi cohen donc il ne faut pas s.attendre a autre chose que de la pleurniche

En résumé: la culture de l’excuse illustrée pleine peau. « ci pas ma faute, ci tà cause di racistes i di islamophoubes i di gens qui m’ont trompée, moi ji rien fait, ji souis oune victime », avec la bénédiction, la complaisance et la complicité de la journaleuse bobo qui a tellement envie d’entendre ça Précision: « j’ai resté 10 ans », c’est du français tout à fait correct de Belgique et du Nord (franco-flamand), « rester » y ayant usuellement le sens de « habiter » ou « vivre (dans un endroit) » . « Tu restes où? » = « où vis-tu? » « je ne saurais jamais rester ici » = « je ne… lire la suite

Un journaliste ne peut pas s’exprimer autrement qu’en respectant les règles de la pensée unique sans être détruit par ses propres collègues. Celui ou celle qui reçoit une qualification ne peut l’obtenir qu’en allant à la messe autorisée. Cette Parmentier est donc forcément une collabo, seul moyen de monter en grade !

Ma parole, France inter doit être sous contrat avec daesh et l’islam, parce que faire semblant à ce point d’ignorer les nuisances et la morbide nocivité de cette idéologie qui sème chaos, misère et obscurantisme partout ou elle sévit…et puis tous ces reportages ou débats autour de la belle diversité, le multiculturalisme et son enrichissement, l’accueil que l’on doit aux migrants….avec force leçons de morale, procès d’intention aux mi gratia septiques
Dernière preuve aujourd’hui, une militante du bateau Aquarius racontait, des trémolos dans la voix, sa pêche miraculeuse en mer méditerranée….
Trop, c’est trop!

Elle a le cerveau en purée cette parmentier…

Il y avait martine a la plage ,martine fait du cheval ,martine a la montagne ,martine au potager …..maintenant nous avons martine revient du djihad (mdr) je crois finalement que martine est une petite cochonne qui s’est bien fait défoncer par les barbus bien costauds et que l’atmosphere n’ etant pas au beau fixe avec Assad elle a préféré revenir au pays des kouffards ou le RSA est nettement plus attrayant que la mort en martyre dans la poussiere et les gravats de zone de guerre syrienne !! Sophie parmentier ne trompera que les attardées mentales

wpDiscuz