François Rollin découvre la dictature de la bien-pensance…

Publié le 17 novembre 2016 - par - 18 commentaires - 2 192 vues

L’arroseur arrosé… toujours la même farce d’actualité permanente.

francois-rollin

Un humoriste comme il y en a tant dans nos contrées médiatiques, découvre que la bien pensance existe bel et bien. Il serait amusant de se moquer de lui gentiment, lui tendre la main et de lui dire, « pleure pas François, t’es pas tout seul ». Mais non, je n’en ai vraiment pas envie. Ce genre de personnage à la Nicolas Canteloup me gave vraiment, pour parler moderne. Le genre de personne gonflé à coup de cachets bancaires survitaminés, qui se produit dans la catégorie ange blanc et découvre au détour d’un lapsus en public, un aparté entre amis, qu’il n’est plus jugé digne d’être au paradis de la bien-pensance. Viré des cieux comme un Lucifer, maudit par tous ceux qui hier, le saluaient. Pauvre petit bonhomme.  Voici ce qu’il dit entre rires et larmes:

« On se sent tous très surveillés par le politiquement correct et la bien-pensance. Mon spectacle est une charge contre la bien-pensance, et elle me l’a fait payer assez cher. Il y a toute une série d’émissions où je suis tricard, à France Inter notamment.

Sa chronique n’a pas été reconduite à la rentrée 2015 dit-il plein de regrets. C’est ballot tout de même. Des revenus en moins parce que pas assez souple sur France-Télévision-Pravda. Étonnant !

Sur France-Inter, la radio qui dégouline du migrants à tour de bras, à la sauce « vivre ensemble« , qui décortique le propos sombre, celui du ventre fécond de la bête immonde, qui aime bien son prochain pour peu qu’il vive dans le quartier du Marais, qu’il aime l’exotisme, les voyages au Maroc, le couscous chez Mouloud, en bas de la Radio, etc. Rien à voir avec le franchouillard crade de base, le ras du front, le petit peuple qui pue la sueur, le blanc patriote, le sans dent, celui qui défile avec un drapeau national français à chaque manifestation patriote. Faudrait pas déconner tout de même.

France-Inter est une radio très ouverte, si si, m’enfin… ! Aux blancs, s’ils sont très masos, quand ils crachent sur eux-mêmes, pissent sur leurs ancêtres, quand ils se vomissent dessus, récitent parfaitement bien les règles apprises par cœur sur les Français racistes par définition, colonialistes par essence.

France Inter, mais d’autres de la même famille, leurs cousines bien-pensantes, France 2, France Culture, France Info, aiment se foutre de la tronche de Marine Le Pen, du petit peuple qui ne vote pas bien, trop con pour comprendre, ces galeux, ces manants.

Dès que le nom de Marine Le Pen est prononcé (il est bien vu) que l’on ait des vomissements. Mais rassurez-vous, il poursuit: moi je n’aime pas Marine Le Pen, je ne voterai pas pour elle, mais je n’ai pas de vomissements, je ne feins pas de m’évanouir quand on parle d’elle. Et bien ça, ce n’est pas assez. Pour France Inter, ça veut dire que je suis un peu sympathisant nazi. »

Cela en dit long sur cette radio d’État, cette entreprise publique qui vit grâce aux contribuables et parmi ceux-ci, les con-tribuables votant pour Marine Le Pen, le Front National et les patriotes dans leur ensemble.

François Rollin est un amuseur public. Il dit aujourd’hui ce que nous dénonçons depuis des années sur le traitement des patriotes par les radios-télévisions. « La bien-pensance vous suspecte constamment de penser de travers ». « Dès qu’on se met un peu à penser en liberté, dès qu’on a son propre style, il y a toute une série d’institutions qui ne veulent pas vous recevoir. Libération fait partie de ces journaux bien-pensants, et bien Libération me traite comme un salopard », « pas assez bien-pensant pour Patrick Cohen ».

Philippe Rollin est un ancien journaliste. Il a pissé sa copie au journal Le Monde, celui qui édite comme un mulet du Maroc et qui appartient aux hommes d’affaires Xavier NielPierre Bergé (qui considère que les femmes peuvent louer leurs ventres puisqu’elles louent déjà leurs bras) et Matthieu Pigasse, ainsi que par le groupe de presse espagnol Prisa.

Ce qui explique aussi sa grande déception. Flingué par ces compères, ces amis journalistes qui l’ont viré du nid. Bref, il y a fort à parier que le bougre est un de ces bobos de gauche qui vient de se prendre une tarte à la crème dans le PAF.

Songeons un peu à ce que Riposte-Laïque se prend en pleine poire et qui se fait agresser en permanence. Il est certain que l’ami Rollin ne fera pas un geste, ni même n’élèvera une protestation lors d’une de ces apparitions publiques, sur scène, sur ces poursuites judiciaires engagées par des politiques au pouvoir, comme le ministre Cazeneuve, ou le Maire de Paris Hidalgo, tout cela pour des caricatures que même Charlie Hebdo auraient trouvées gentillettes compte tenu de celles qu’il éditait sur le Pape, pour mémoire !

Entre-temps, ils sont morts, tués par des terroristes dont il faut taire les origines, les intentions, les désirs, les Allah Akbar, au nom du vivre ensemble et du « padamalgame« . Ils ont été décorés de la Légion d’honneur, la même que celle du Roi de l’Arabie Saoudite, et ils sont encensés par ceux-là même qui poursuivent nos dessinateurs. Il est vrai que les uns étaient de gauche, dans la mouvance bien-pensante et anti cléricale, alors que les nôtres, à Riposte-Laïque sont d’horribles extrémistes de droaate, libres penseurs et islamophobes revendiqués !

Alors quoi? Rien justement ! Les malheurs de Rollin m’indiffèrent totalement. Et si cet article a une raison d’être, c’est tout simplement parce que cet humoriste dénonce ce à quoi il a participé pendant de longues années. Alors bienvenue dans ce monde de fou, l’ami Rollin. Tu verras, ce n’est pas confortable, mais on s’y fait à la résistance. Cela dit, tu peux toujours faire la danse du ventre à Pierre Bergé ! Qui sait ?

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

J’ai l’impression que ces « bien-pensants » sont des coquilles vides, incapables de penser par eux-mêmes. Je suis bien-pensant donc je suis. Des hypocrites et des snobs. « Gauches caviar » est passé de mode et est devenu « Gauches bien-pensants ». La même tambouille, le même ragoût à vomir.

toute la meute de chiens galeux lâchée depuis des années sur le grand chef gaulois Jean Marie Le pen .. paient la facture aujourd’hui …ils découvrent la bien-pensance ( pour ne pas dire la Domination )

Il vont être être nombreux à bouffer leur chapeau ou être tondue.

Une lopette qui s’est fait prendre à son jeu de merde. Il n’est pas à plaindre mais le mouvement progresse et les déceptions des connards bien pensants vont se voir au grand jour. Tant mieux ! Si cette fiotte change d’avis, c’est que ça commence à coincer sérieusement dans le camps des pourris !

Hollande aura tout essayé, toutes les tactiques et manipulations. La dernière en date : se faire plaindre, se faire prendre dans les bras des sans-dents qu’il voudrait accueillants, lui qui les méprise tant ! L’étonnant c’est le nombre de poires prêts à les lui tendre (leurs bras) !!!!!!!!!!!!!!

Pourquoi prendre des crises de rage en écoutant les bla bla b bla des connards qui règnent sur ces radios collabos ? Je ne connaissais même pas le nom de François (encore 1!) Rollin…C’est vous dire ! Cet abruti en prend plein la gueule : bien fait !

France Inter, radio insupportable à mes oreilles ne l’est pas pour une multitude de Français. France Inter, deuxième radio derrière RTL.
http://www.lefigaro.fr/medias/2016/11/18/20004-20161118ARTFIG00050-france-inter-devient-la-deuxieme-radio-de-france-derriere-rtl.php
Salamé, Cohen et C° n’ont pas fini de plastronné.

Bof, on parle de 6 millions d’auditeurs réguliers de france inter, c’est pas byzance. Quand je tombe par hasard dessus en balayant les fréquences, c’est toujours à vomir, et je suis obligé de m’infliger au moins 30mn de radio-courtoisie pour me décontaminer les oreilles. Donc ceux qui écoutent volontairement radio-paris sont de toutes façons des hyper-collabos.
Radio paris ment, radio paris est musulman.

C’est fatal le virus de la bien-pensance est cruel et vénéneux. Ce monsieur va devoir faire sa cutie lui aussi. Mais… dans la clandestinité réservée à l’exclu du clan clan patapan gnan gnan …

Qu’il aille au diable le petit micheton ! Nous ferons sans lui .

L’arroseur arrosé..
Quand les gens sont indifférents à la perte de liberté,, dont celle d’expression, nous savons tous qu’un jour, cette interdiction leur viendra à la figure..

Absolument ! J’adore le boomerang…

Gérard je vous trouve injuste ! Vous êtes contre productif …
Pourquoi s’en prendre à quelqu’un qui pourrait rejoindre le camp du « Bien » ?
Ne le découragez pas …

Bienvenu dans le réel….

Pas d’accord avec le commentaire , disant que Rollin n’en avait rien a foutre des sans-dents. Ça n’est pas vrai.. En outre, Monsieur Brazon est bien sévère avec Rollin qui avait déjà exprimé des réserves quant au « politiquement correct » depuis des années.C’est comme vous le dites Monsieur Brazon, les raisons pour lesquelles , il est « tricard » dans les médias.Et puis; il est fin, drôle et cultivé,ce qui n’est pas le cas de tous les humoristes. Alors….

En effet, Rollin n’est pas le pire…disons qu’il va dégriser bien vite d’avoir travaillé pour la radio d’État France inter….celle qui nous dicte comment penser intelligent et bien sûr en étant de gauche caviar, la pire.

Luis je suis entièrement de votre avis !!!

Rollin n’a honte de rien. Tant que c’est le petit peuple des sans-dents qui souffrait de cette bien-pensance mortifère, Rollin n’en avait rien à foutre. Mais maintenant qu’il n’a plus accès au pot de confiture, il gémit publiquement, sans la moindre dignité, comme une lavette.

wpDiscuz