Geert Wilders, l’homme à abattre : un héros qui défend la liberté contre l’islam

Image de prévisualisation YouTube

Geert Wilders vient de publier aux États-Unis un livre intitulé :

Marked For Death : Islam’s War Against the West and Me

Que j’ai choisi de traduire par

L’Homme à Abattre : la guerre de l’islam contre l’Occident et contre moi-même

A cette occasion, l’auteur a été sollicité pour plusieurs interviews outre-Atlantique. En attendant de vous rendre compte du contenu de son livre, je viens de sous-titrer une de ces interviews qui réjouit les cœurs et nous réconforte : nous ne sommes pas les seuls à dire qu’aucun peuple ne jouira de la Liberté, tant que des pans entiers de sa population sont soumis à l’islam, à cette idéologie liberticide, inégalitaire, séparatiste et haineuse à souhait.

A l’heure de la mondialisation, entre islam et Liberté, le monde entier est appelé à faire son choix, sur tous les fronts, aussi bien en France, en Tunisie qu’au Moyen-Orient.

Riposte Laïque et Résistance Républicaine ont résolument fait le difficile choix opéré par Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan, Theo van Gogh, Geert Wilders, Salman Rushdie, Robert Redeker etc.

Et pendant que l’islam étend subrepticement ses tentacules sur nos concitoyennes et concitoyens musulmans pour étouffer toute velléité d’émancipation, nos journaux hexagonaux continuent de salir Geert Wilders, ce héros pétri de courage et de sincérité qui nous indique le chemin à suivre, quitte à vivre constamment sous protection policière, à se réfugier avec sa femme dans des prisons, des casernes ou dans des bunkers protégés. La conquête et la reconquête de la Liberté n’est pas une sinécure. Elle se fait désirer et il faut la mériter, génération après génération.

Pascal Hilout, né Mohamed


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans A LIRE A VOIR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.