Gérard Pince : l’immigration originaire du Tiers-monde a coûté 71 milliards en 2009

Riposte Laïque : Tu animes un site de réflexion, appelé « Free World Academy ». Peux-tu nous le présenter, et nous expliquer pourquoi l’avoir appelé ainsi, et pas d’un nom français ?

Gérard Pince : Fondé en 2002, Free World Academy est un think tank numérique international à but éducatif qui défend la liberté dans le monde. Il diffuse des concepts et des outils que les individus peuvent s’approprier. Par exemple, le programme gratuit concernant la création de sa propre entreprise représente toujours le vaisseau amiral du site. Il s’adresse notamment aux populations privées de liberté. Il combat tous les obscurantismes et les idées périmées. J’en suis le président fondateur, assisté par un comité qui regroupe douze nationalités différentes.

Pourquoi un nom en anglais ? La réponse coule de source. Pour toucher un public mondial, il faut publier en anglais (ou plutôt en « basic english » ). On peut le regretter, mais c’est ainsi. Par exemple, nous enregistrons à présent 300.000 « clicks » par mois. Sur ce total, 5000 seulement viennent de France. Notre lectorat en Chine ou en Inde est plus important que celui de l’hexagone ! De plus, le site est de droit américain. Le serveur se situe à Los Angeles et le web master en Arkansas ! Il bénéficie donc de la protection du premier amendement de la constitution des États-Unis. À l’évidence, je me félicite d’avoir pris ces précautions !

Riposte Laïque : Nous t’avions vu, en 2006, lors de l’affaire des caricatures danoises, prendre la parole devant l’ambassade danoise, à l’issue d’une manifestation de soutien. Que te rappelle ce souvenir ?

Gérard Pince : Je me souviens bien de cette manifestation qui fut particulièrement vibrante. Je suis toujours prêt à recommencer !

Riposte Laïque : Tu as également soutenu les Assises sur l’islamisation de nos pays, et l’apéro saucisson-pinard. Mais d’autres courants, au nom de divergences idéologiques, notamment sur la question économique, refusent ce genre de rapprochements. Comment réagis-tu à ces frilosités ?

Gérard Pince : Je regrette que des divergences idéologiques sur le sexe des anges divisent les forces de la résistance. Pour ma part je m’en tiens à une règle simple. Je soutiens sans réserve tous ceux qui combattent l’immigration et l’islamisation de notre pays. La lutte contre l’invasion doit prévaloir sur toutes les autres considérations. J’essaye de faire partager cette conviction mais il reste beaucoup de chemin à faire. Réciproquement, je pense que les mouvements de résistance devraient se concentrer sur leur mission principale en évitant les sujets qui divisent comme l’avenir de l’Europe ou de l’euro !

Riposte Laïque : Tu viens de publier un rapport sur le coût de l’immigration originaire du Tiers Monde, pour l’économie de 2009. Elle se monterait, selon toi, à 71 milliards d’euros. Pourquoi cette étude serait-elle plus fiable que d’autres, qui expliquent que l’immigration rapporte des sous à la France, ou d’autres encore, comme Jean-Paul Gourevitch, qui n’arrivent pas à tes chiffres ?

Gérard Pince : La réponse figure dans le corps du rapport.

http://www.freeworldacademy.com/Immigration-%20tiers%20monde.htm

Les études qui prétendent que l’immigration nous enrichit relèvent d’une supercherie scandaleuse, surtout lorsqu’elles émanent d’universités. Je connais les travaux Jean-Paul Gourevitch. Il traite de l’immigration en général (en incluant les immigrés européens) et il ne prend pas en compte tous les descendants directs. Par ailleurs, son approche est différente. J’ai été le premier à établir en 2004 le coût de l’immigration originaire du tiers monde. Il ne s’agit pas de statistiques ethniques puisque ma méthode se fonde sur l’origine spatiale des migrants et de leurs descendants. Que je sache, la géographie n’est pas encore interdite ! Les chiffres sont plus mauvais qu’en 2004 en raison de la crise qui a réduit les recettes alors que les dépenses restaient au même niveau ou augmentaient. De plus, entre 2004 et 2009, le nombre des immigrés et des descendants s’est accru sous le double effet des entrées et des naissances. En conclusion, je considère que ma méthode est la bonne.

Riposte Laïque : Selon toi, pourquoi, dans cette période de crise et de chômage de masse, le gouvernement fait-il encore venir de nouveaux immigrés ? Partages-tu la thèse de Bat Ye’Or, sur Eurabia et des accords secrets, ou plutôt celle d’un André Gerin, qui accuse le gouvernement de répondre à la demande des employeurs, pour baisser le coût du travail ?

Gérard Pince : Clairement, je partage l’opinion d’André Gérin. Le patronat plaide pour une immigration massive (se reporter aux propos du Medef) tout en laissant ses coûts à la charge des contribuables. Pour bien des patrons, une affaire bien gérée doit diminuer ses dépenses en ayant recours à des immigrés et en se délocalisant le plus possible. Les cadres moyens n’ont plus d’avenir et un natif doit faire partie de l’élite pour conserver son emploi. À ce rythme, nous aurons bientôt des salaires aussi bas que ceux des pays sous-développés. C’est d’ailleurs l’objectif d’une certaine mondialisation. De leur côté, les syndicats et la gauche militent pour la liberté de circulation des travailleurs au nom de la sacro-sainte « lutte contre le racisme ». Ils favorisent ainsi la baisse des salaires et le chômage. Voulez-vous que je vous dise ? Les capitalistes aiment bien les gauchistes. S’ils n’existaient pas, les grandes multinationales les inventeraient pour continuer à se goinfrer de profits !

Riposte Laïque : Comment vois-tu l’avenir de ton pays ?

Gérard Pince : Je ne le vois pas. Les Français sont lobotomisés. L’oligarchie leur parle comme à des personnes en fin de vie. Au fond, notre gouvernement est désormais une unité de soins palliatifs. Il s’efforce d’accompagner sans douleur la disparition d’une population et son remplacement par une autre. Les riches partiront dans les îles. Quant aux pauvres, on les mettra dans des hospices. Et puis, l’euthanasie n’est pas faite seulement pour les chiens.

Propos recueillis par Pierre Cassen


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans INTERVIEWS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.